Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgLe calme est revenu sur l’Etna ce matin. Au vu des sismos, le 8ème paroxysme a pris fin vers 21h30 GMT, soit 23h30 heure locale, donc peu de temps après que je sois allé dormir après une bonne journée de tâches campagnardes ! Le tremor montre que l’intensité maximale de cet événement a été légèrement inférieure au précédent. 

Sur son site web, l’INGV résume le paroxysme d’hier soir et rappelle qu’il a eu lieu cinq jours et demi après le précédent du 25 juillet au matin, ce qui signifie que les épisodes éruptifs sont de plus en plus rapprochés.

Bien que le pic du tremor soit moins haut que la dernière fois, l’INGV indique que ce paroxysme a été le plus intense de la série avec des fontaines de lave continues, d’une hauteur de 400-500 mètres, alors que pendant les événements précédents, la lave jaillissait par à-coups et dépassait rarement 250-300 mètres de hauteur. De plus, la coulée de lave émise le 30 juillet était plus longue que les précédentes – sauf lors du premier paroxysme – et a atteint la zone en pente douce au nord et nord-est des Monti Centenari.

Il ne reste plus qu’à attendre le prochain spectacle ! Dans cinq jours ?  

 

drapeau anglais.jpgIt’s all quiet on Mount Etna this morning. The 8th paroxysm came to an end at 21:30 or so GMT or 23:30 local time, a short time after I went to bed after a good day’s work in the countryside! The tremor shows that the climax of this event was slightly less intense than the previous one. 

In its website, INGV sums up last night’s paroxysm and reminds us that it occurred 5-and-a-half days after the previous one, on the morning of July 25th. This means the eruptive episodes are getting closer and closer to each other.  

Although the tremor peak was less high than the previous paroxysm, INGV indicates it was the most intense episode since the first one, with sustained lava fountains 400-500 metres high, differently from the previous episodes whose fountains were rather pulsating and rarely exceeded 250-300 m in height. The lava flow emitted during the July 30th paroxysm was longer than those of all paroxysms except for the first one, reaching the gently sloping terrain immediately to the north and north-east of the Monti Centenary.

We just have to wait for the next show! In five days?

 

Ci-dessous, une vue de la phase initiale du paroxysme photographiée depuis Sant’Alfio et un lien vers une vidéo des fontaines de lave tournée depuis les Pizzi Deneri. Avec tous mes remerciements à mon ami sicilien Giuseppe Scarpinati.

Etna-30-juillet-2011.jpg
Publicités

Ambae (Vanuatu)

drapeau francais.jpgSelon le Vanuatu Geohazards Observatory, Le volcan d’Ambae (aussi appelé Aoba) a été secoué par plusieurs petites explosions de 10 juillet dernier dans la soirée. Bien que le calme soit revenu le 12 de ce mois, les données sismiques ont montré que des secousses étaient encore présente sur l’île. L’activité du volcan ne semble pas stabilisée en ce moment ; des périodes de calme peuvent être interrompues par de petites explosions de temps en temps.

Le niveau d’alerte est maintenu à 1. Le risque se limite à un rayon de 3 km autour du lac de cratère.

 

drapeau anglais.jpgAccording to the Vanuatu Geohazards Observatory, the Ambae volcano was shaken by small successive explosions on July 10th in the evening. Though the volcano seemed quite on July 12th, the data that has been collected shows that volcano earthquakes still exist on this island.  

It seems that the activity of this volcano is not stable at the moment. It may be quiet but it may also go through small explosions from time to time.

The alert level still remains at Level 1. The risk is still located only within 3 km from the crater lake.

 

Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpg12 heures: C’est reparti sur l’Etna ! Depuis 8h45 (GMT), les sismos s’affolent à nouveau et le tremor est en hausse. Le Cratère SE va probablement se donner à nouveau en spectacle !

18 heures: Faux départ semble-t-il! Comme cela s’est déjà produit précédemment, le paroxysme attendu ne s’est toujours pas produit et le tremor marque un fléchissement. Si le processus précédent est respecté, ce ne devrait être que partie remise!

20 heures: Le pit crater sur le flanc du Cratère SE semble reprendre de la vigueur si l’on en croît les sismos et le tremor. Avec la nuit qui tombe sur le volcan, les observations devraient être plus faciles et la visibilité est bonne.

20h15: L’activité strombolienne a commencé dans le pit crater du Cratère SE et une coulée de lave avance déjà vers la Valle del Bove. Très beau spectacle sur la webcam de Radio Studio 7!

20h30: Le spectacle continue mais l’activité semble pour le moment moins intense que lors des paroxysmes précédents. Mais ce n’est peut-être qu’un hors-d’oeuvre!

22h30: Les sismos et le tremor ne sont plus accessibles, probablement à cause du trop grand nombre de connexions. Toutefois, l’activité éruptive semble très soutenue et la coulée de lave semble bien alimentée. Si l’éruption est conforme aux précédentes, le spectacles est loin d’être terminé!

 

drapeau anglais.jpg12:00: It looks as if a new paroxysm is about to start on Mount Etna. Both seismic activity and the eruptive tremor are increasing. The SE Crater seems to be ready for a new show!

 18:00: It seems there has been a false start! As it already happened previously, the expected paroxysm has not occurred yet and the tremor has decreased. If the previous processus isrespected, the paroxysm ought to take place quite soon!

20:00: Judging from the seismographs and the eruptive tremor, the pit crater on the flank of the SE Crater seems to become more active. Night is falling on the volcano so that observations should be easier. Visibility is good.

20:15: Strombolian activity has started in the pit crater of the SE Crater and a lava flow is already travelling towards the Valle del Bove. Very nice show on the Radio Studio 7 webcam!

20:30: The show is going on but activity seems to be less intense than during the previous paroxysms. It might just be a side dish!

22:30: The seismographs and the tremor are no longer accessible, probably because too many people are connected. However, eruptive activity looks quite intense and the lava flow seems to be well fed. If the eruption resembles the previous ones, the show will last for some time!

 

Accès aux volcans actifs

Comme je l’indiquais précédemment, la Préfecture de Catane vient de prolonger du 28 juillet au 22 août 2011 le décret d’interdiction d’accès à l’Etna au-dessus de l’altitude 2920 m. Cette interdiction s’ajoute à celle su Stromboli qui n’est pas autorisé sans l’accompagnement des guides locaux. Si l’on ajoute à cela que l’accès au cratère de la Fossa à Vulcano est payant, les volcans siciliens n’ont pas vraiment de quoi séduire ceux qui, comme moi, y ont vécu des moments extraordinaires !

Cette vague de restrictions n’est pas l’apanage de la Sicile. De plus en plus de volcans actifs de la planète ne peuvent être visités librement. A Hawaii, par exemple, il faut montrer patte blanche pour travailler sur le Kilauea, en sachant que des sites comme le pit crater de l’Halema’uma’u ou le Pu’uO’o sont formellement interdits d’accès. Comme je l’indiquais précédemment, le survol en hélicoptère du Pu’uO’o est autorisé mais pas celui de l’Halema’uma’u. Seul le personnel du HVO visite ces deux cratères, le temps d’effectuer la maintenance des appareils et de prendre quelques photos pour se rendre compte de l’évolution de la situation. A noter qu’il n’est plus possible d’accéder à la zone du Pu’uO’o au nord par la forêt. En effet, la réserve naturelle de Kahauale’a est fermée.

A Yellowstone, il faut avoir une autorisation pour s’éloigner des sentiers et autres caillebotis autour des sources chaudes. Les rangers surveillent étroitement le comportement des visiteurs.

L’Islande semble offrir – au moins pour le moment – une plus grande marge de manœuvre. Les sites ‘sensibles’ comme ceux de Geysir ou Namaskard sont protégés par des cordes qui indiquent les endroits potentiellement dangereux. Chaque année, des touristes imprudents se retrouvent à l’hôpital de Reykjavik après avoir fait trempette dans la boue ou l’eau bouillante, faute d’avoir respecté le périmètre de sécurité…  Fallait-il interdire ?

Stromb-blog.jpg

Les nuits stromboliennes bercées par les explosions du volcan sont bien loin… !

(Photo: C. Grandpey)

Puyehue (Chili)

drapeau francais.jpgComme je l’ai écrit précédemment, le volcan perturbe toujours le trafic aérien en Amérique du Sud, en particulier en Argentine où la situation est redevenue normale, au moins provisoirement.

Dans ses derniers rapports, le SERNAGEOMIN indique que des panaches de cendre s’élèvent encore jusqu’à 3 km au-dessus de la zone de rift de Cordón Caulle. De nuit, on observe une incandescence d’environ 500 mètres de hauteur au-dessus du cratère du Puyehue. Certains jours, les signaux sismiques révèlent qu’une coulée de lave est active. Le niveau d’alerte reste au Rouge, le maximum.

 

drapeau anglais.jpgAs I put it before, the volcano is still disrupting air traffic in South America and more particularly in Argentina where it has now gone back to normal.

In its latest reports, SERNAGEOMIN indicates that ash plumes are still rising 3 km above the Cordón Caulle rift zone. Incandescence up to 500 metres above the Puyehue crater is still observed at night. Seismic signals indicate that lava flows are active on some days. The alert level remains at Red, the maximum.

Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgDans sa dernière mise à jour, l’INGV décrit le 7ème paroxysme du Cratère SE en indiquant qu’il a suivi le m^me processus que les précédents. Il a débuté par une activité strombolienne le 24 juillet au soir pour atteindre son apogée le lendemain matin. L’activité strombolienne a alors évolué vers un épisode de fontaines de lave et une abondante émission de cendre. Cette dernière est retombée sur une zone entre Milo et Fornazzo ainsi que sur la côte de la Mer Ionienne près de Piposto. Dans le même temps, une coulée de lave de plusieurs branches descendait la Valle del Bove pour s’arrêter, comme les précédentes, près des Monti Centenari. Comme pour l’épisode du 19 juillet, le spectacle s’est terminé avec plusieurs explosions dont le bruit était perceptible à l’est et au sud-est du volcan.

Il est intéressant de rappeler les dates de ces différents paroxysmes ainsi que les intervalles de temps qui les ont séparés : 12-13 janvier, 18 février (37 jours), 10 avril (51 jours), 12 mai (33 jours), 9 juillet (58 jours), 19 juillet (10 jours), 24 juillet (5 jours). Il semblerait donc que les intervalles se fassent plus courts. A ce train, un nouveau paroxysme pourrait intervenir très prochainement, à moins que l’Etna décide d’offrir un nouveau type de spectacle ! Qui sait ?

 

drapeau anglais.jpgIn its latest update, INGV describes the 7th paroxysm of the SE Crater, indicating that it followed the same pattern as the previous ones. It started with a strombolian episode on the evening of July 24th and culminated the next morning. The strombolian activity changed into a lava fountain, accompanied by increasingly voluminous ash emission. Ashall was reported in the area between the villages of Fornazzo and Milo on the mountain slope, and the Ionian coast near Riposto. Meantime, a lava flow travelled down the Valle del Bove, splitting into several parallel branches, following the same path as the lava flows emitted during the previous paroxysms, reaching the base of the western slope near the Monte Centenari. As in the preceding paroxysm, the final phase of this episode consisted of a prolonged series of violent explosions heard over a wide area in the eastern and south-eastern sectors of the volcano.

It is interesting to notice that the 7 paroxysms occurred on 12-13 January, then 18 February (37-day interval), 10 April (51-day interval), 12 May (33-day interval), 9 July (58-day interval), 19 July (10-day interval) and 24 July (5-day-interval). Thus, it looks as if the intervals are getting shorter. At the current rate, another paroxysm might take place very soon, unless Mount Etna decides to start a larger event! Who knows?

Accès à l’Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgLa Préfecture de Catane vient de prolonger du 28 juillet au 22 août 2011 le décret d’interdiction d’accès à l’Etna au-dessus de l’altitude 2920 m (ce qui correspond plus ou moins au niveau de la Torre del Filosofo), que ce soit par le versant sud ou le versant nord.

Toutefois, l’interdiction ne concerne pas le personnel scientifique de l’INGV, les services de secours et la Protection Civile, les journalistes pour un temps limité, sous réserve qu’ils disposent d’une autorisation officielle et sous réserve qu’ils soient assistés de personnes qualifiées.

Le décret d’interdiction sera affiché en plusieurs langues dans les lieux adéquats par les maires des communes concernées.

Toute infraction sera passible de poursuites.

 

drapeau anglais.jpgThe Prefecture of Catania has just extended from July 28th to August 22nd the interdiction to climb Mount Etna above 2920 m a.s.l. (which corresponds to the Torre del Filosofo) either by the northern or the southern flank.

However, the interdiction does not concern INGV scientific staff, emergency teams and Civil Defence, journalists provided they were granted an official permit and guided by qualified persons.

The interdiction will be posted in several languages in different places by the mayors of  the communities that are concerned. Trespassers will be prosecuted.