Accès aux volcans actifs

Comme je l’indiquais précédemment, la Préfecture de Catane vient de prolonger du 28 juillet au 22 août 2011 le décret d’interdiction d’accès à l’Etna au-dessus de l’altitude 2920 m. Cette interdiction s’ajoute à celle su Stromboli qui n’est pas autorisé sans l’accompagnement des guides locaux. Si l’on ajoute à cela que l’accès au cratère de la Fossa à Vulcano est payant, les volcans siciliens n’ont pas vraiment de quoi séduire ceux qui, comme moi, y ont vécu des moments extraordinaires !

Cette vague de restrictions n’est pas l’apanage de la Sicile. De plus en plus de volcans actifs de la planète ne peuvent être visités librement. A Hawaii, par exemple, il faut montrer patte blanche pour travailler sur le Kilauea, en sachant que des sites comme le pit crater de l’Halema’uma’u ou le Pu’uO’o sont formellement interdits d’accès. Comme je l’indiquais précédemment, le survol en hélicoptère du Pu’uO’o est autorisé mais pas celui de l’Halema’uma’u. Seul le personnel du HVO visite ces deux cratères, le temps d’effectuer la maintenance des appareils et de prendre quelques photos pour se rendre compte de l’évolution de la situation. A noter qu’il n’est plus possible d’accéder à la zone du Pu’uO’o au nord par la forêt. En effet, la réserve naturelle de Kahauale’a est fermée.

A Yellowstone, il faut avoir une autorisation pour s’éloigner des sentiers et autres caillebotis autour des sources chaudes. Les rangers surveillent étroitement le comportement des visiteurs.

L’Islande semble offrir – au moins pour le moment – une plus grande marge de manœuvre. Les sites ‘sensibles’ comme ceux de Geysir ou Namaskard sont protégés par des cordes qui indiquent les endroits potentiellement dangereux. Chaque année, des touristes imprudents se retrouvent à l’hôpital de Reykjavik après avoir fait trempette dans la boue ou l’eau bouillante, faute d’avoir respecté le périmètre de sécurité…  Fallait-il interdire ?

Stromb-blog.jpg

Les nuits stromboliennes bercées par les explosions du volcan sont bien loin… !

(Photo: C. Grandpey)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.