Les habitants de Puna sont-ils assurés en cas d’éruption? // Are Puna residents insured in the event of an eruption ?

C’est toujours quand des catastrophes se produisent que les gens se posent des questions sur la couverture de leur police d’assurance. Les habitants de Puna se posent la question en ce moment alors que des fractures éruptives avancent dans la subdivision de Leilani, menaçant de détruire d’autres maisons. 26 d’entre elles ont déjà été avalées par les flammes. En fait, peu de propriétaires sur la Grande Ile sont assurés contre des activités sismiques ou volcaniques. Une amie qui vit sur la côte ouest m’a dit qu’elle n’était pas assurée contre les séismes parce que les polices d’assurance sont trop chères. Les dernières secousses ont laissé des fissures dans les murs de sa maison.
Un agent d’assurance de la compagnie Allstate, qui a neuf clients dans des zones menacées par la lave sur la Grande Ile, a déclaré: « En ce qui concerne les séismes ou les éruptions volcaniques – à condition que ces dernières soiet nommées spécifiquement – la plupart des gens ne possèdent pas ce genre de couverture. » Cependant, si la maison brûle à cause de la lave, les dégâts peuvent être couverts. Ils le seront à condition que la maison soit restée sur ses fondations.
Il convient de noter que le gouvernement fédéral ou l’État sont susceptibles d’intervenir lors de catastrophes naturelles comme l’éruption actuelle. Si une situation d’urgence est décrétée et qu’il existe des fonds d’urgence, les personnes peuvent recevoir des prêts à faible taux de la Federal Emergency Management Agency (FEMA).
Pour les familles qui ont peur d’être victimes de la lave, les experts recommandent de contacter leur agent d’assurance pour s’assurer qu’ils sont correctement couverts. Ils conseillent également de faire un inventaire des effets personnels et d’avoir un kit d’évacuation qui comprend une copie de la police d’assurance.
Les gens doivent s’inquiéter de la couverture de leur police d’assurance avant que survienne un problème. Une fois que le problème arrive, on ne peut plus adapter la police d’assurance à la nouvelle situation.
Source: WalbNews.

L’éruption actuelle dans le district de Lower Puna a détruit environ 30 maisons. Cependant, aussi étrange que cela puisse paraître, la région ne semble pas avoir encore atteint un niveau de dégâts suffisant d’un point de vue financier pour être éligible à une déclaration de catastrophe fédérale. Le gouverneur de l’État d’Hawaï étudie la possibilité d’obtenir l’état de catastrophe naturelle en faisant état d’«un danger imminent pour la communauté».
La Maison Blanche a expliqué que, dans la mesure où beaucoup de propriétaires peuvent être indemnisés par les assurance privées (à condition que les compagnies d’assurance acceptent la destruction par le feu et non par la lave!), le seuil financier pour une déclaration de catastrophe fédérale pour l’île n’a pas été atteint pour le moemnt.
Lors de la dernière réunion de la population à la cafétéria la High School de Pahoa le 7 mai, le gouverneur a conseillé aux personnes présentes d’entrer en contact avec les agents d’assurance afin d’être indemnisés, surtout s’ils ont une police incendie. Le gouverneur a déclaré: « Ne leur parlez pas de la lave. Demandez leur si vous avez une couverture pour l’incendie. Si c’est le cas, vous devriez obtenir quelque chose en retour.  »
Au cours de la même réunion, Steve Brantley du HVO a déclaré que l’éruption n’était pas près de se terminer et qu’«il faut s’attendre à une reprise d’activité. Nous ne savons pas où et quand apparaîtront les nouvelles fractures. »

Source: Honolulu Star Advertiser.

—————————————–

It’s always when disasters happen that you ask questions about the coverage of your insurance policy. Residents of Lower Puna are currently asking this question as eruptive fissures are moving into the Leilani subdivision, threatening to destroy more homes. 26 of them have already been eaten up by the flames. Actually, few Big Island property owners are insured for seismic or volcanic activity. A friend of mine who lives on the western coast told me she is not insured against earthquakes as the policies are too expensive. The latest tremor left fissures in the walls of her home.

An Allstate insurance agent who represents nine households in the lava danger zone on the Big Island said: « As far as earthquake coverage or specifically named like a volcanic eruption, no, most people would not have that kind of coverage. » However, if the house burns down due to the lava, then the damage may be covered.

It should be noted that the federal or state government could step in during natural disasters like this one. If it declares an emergency and there are emergency funds available, then there is a potential where individuals can receive low interest loans from the Federal Emergency Management Agency (FEMA).

For families who are worried about the potential lava threat, experts recommend contacting their insurance agent to make sure that they are properly covered. They also suggest taking an inventory of personal belongings and having an evacuation kit that includes a copy of the insurance policy.

People should talk about their insurance coverage before something happens; once it happens you can’t make any changes to adjust for what just happened.

Source: WalbNews.

The current eruption in Lower Puna has destroyed about 30 houses. However, strange as it may seem, it does not yet appear to reach the financial threshold for a federal disaster declaration. The Governor for the State of Hawaii is exploring whether a disaster can be declared for presenting “an imminent danger to the community.”

The White House explained that, because many property owners may be compensated through private insurance (provided their insurance companies accept the destruction by fire and not by lava!), the financial threshold for a federal disaster declaration for the island has not been reached,

During the last community meeting at Pahoa High School’s cafeteria on May 7th, the Governor told the packed crowd to speak carefully to insurance agents in order to get compensated, especially if they have “fire” coverage. Said the Governor: “Don’t ask them about lava. Ask if you have coverage for fire. If so, we believe you should get some return for your insurance.”

During the same meeting, HVO Steve Brantley said that there is no immediate end to the eruption and that “more activity can be expected in the future. We just don’t know where or when those new fissures will arrive,” he said.

Source: Honolulu Star Advertiser.

La lave détruit une maison et en menace une autre dans les Leilani Estates (Crédit photo: Paradise Helicopters)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s