Hausse du niveau d’alerte du Veniaminof (Alaska) // Increase in the alert level of Veniaminof volcano (Alaska)

drapeau-francaisJe viens de recevoir un message de l’Alaska Volcano Observatory indiquant que depuis 24 heures on observe un accroissement de l’activité sismique sur le Veniaminof et que cette sismicité continue en ce moment sous forme de tremor volcanique. En conséquence, la couleur de l’alerte aérienne est passée au Jaune et l’alerte volcanique au niveau Vigilance.
Toutefois, aucune activité éruptive n’a été détectée sur la webcam ou sur les images satellites.

——————————-

drapeau-anglaisI’ve just received a message from the Alaska Volcano Observatory indicating that over the past day, seismicity at Veniaminof has increased and is ongoing in the form of volcanic tremor. As a consequence, the aviation colour code has been raised to Yellow and the Volcano Alert Level to Advisory.
No eruptive activity has been observed on the webcam or on satellite images.

Le dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère

Alors que la conférence de Paris sur le climat (COP 21) commence à se profiler à l’horizon (elle aura lieu entre le 30 novembre et le 11 décembre 2015), voici les derniers graphiques communiqués par la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) au vu des relevés effectués sur le Mauna Loa à Hawaii. Vous trouverez le document complet à cette adresse : http://www.esrl.noaa.gov/gmd/ccgg/trends/

En tête du document, on peut lire les relevés des CO2 dans l’atmosphère effectués :
1) en août 2014 : 397.01 ppm.
2) en août 2015 : 398.82 ppm.

La NOAA fournit ensuite un graphique montrant l’évolution mensuelle moyenne des dernières concentrations de CO2 sur le Mauna Loa entre 2011 et 2016.

Graphique 1

La ligne en pointillés rouges représente les valeurs mensuelles moyennes au vu des relevées effectués au milieu de chaque mois.
La ligne noire représente ces mêmes valeurs, mais après correction en référence au cycle saisonnier moyen.

°°°°°°°°°°

Le graphique suivant (courbe de Keeling) montre l’évolution du CO2 sur le Mauna Loa au fil des ans, depuis le début des relevés en 1950.

Graphique 2

°°°°°°°°°°

Le dernier graphique montre, pour chaque année, l’évolution moyenne des concentrations du CO2 sur le Mauna Loa (entre fin décembre d’une année et début janvier de la suivante). On estime que la marge d’erreur est de 0,11 ppm par année.

Graphique 3

°°°°°°°°°°

Au vu de ces graphiques, il ne fait guère de doute que les activités humaines sont responsables de l’augmentation des concentrations de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Certains diront que ces statistiques n’expliquent pas à elles seules le réchauffement climatique qui, selon eux, ferait partie d’un cycle naturel de la Terre. Mon rôle n’est pas de polémiquer ou de dire qui a tort et qui a raison. Il se limite à informer sur un phénomène qui affecte profondément notre planète et pourrait avoir des conséquences spectaculaires et inquiétantes pour la vie des générations futures.