Raung (Indonésie)

drapeaufrancais.jpgD’après le volcanologue australien John Seach, une éruption s’est produite sur le Raung le 8 novembre, avec un panache de cendre d’une hauteur de 9 km. Le niveau d’alerte du volcan avait été élevé à 3 (Siaga) le 22 octobre.

——————————————

drapeau anglais.jpgAccording to Australian volcanologist John Seach, a large eruption occurred at Raung volcano, Indonesia on November 8th. Ash emissions reached a height of 9 km. The alert level had ben raised to 3 (Siaga) on October 22nd.

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francais.jpgLe débordement du lac de lave de l’Halema’uma’u  et l’éruption sur l’East Rift Zone ne semblent plus à l’ordre du jour. Le Kilauea connaît une nouvelle phase de dégonflement accompagnée, comme à l’accoutumée, par une baisse de niveau du lac de lave. En parallèle, la sismicité décroît sur l’ Upper East Rift Zone. L’activité est stable sur le Pu’uO’o et sur la plaine côtière où des coulées continuent à avancer timidement vers l’océan. Leur front se trouve encore à au moins un kilomètre (moins de 800 mètres selon certaines sources) du rivage de sorte que le mariage de la lave et de l’eau ne devrait pas se produire dans les prochains jours.

Il faut toutefois rester prudent en matière de pronostics. Une accélération de l’alimentation du Kilauea est toujours possible, mais il faudrait qu’elle soit vraiment significative pour que le lac de lave déborde vraiment. Il ne faut pas oublier que le pit crater a un diamètre d’environ 140 mètres au niveau du plancher de l’Halema’uma’u et que le diamètre du lac de lave est d’une cinquantaine de mètres quand il est au plus profond. Son diamètre à une quarantaine de mètres de profondeur (situation actuelle) peut être estimé à une centaine de mètres. Le volume de cratère restant à remplir en ce moment est donc d’environ 300 000 mètres cubes, ce qui n’est pas rien. Il faudrait une montée de magma à la fois abondante et puissante pour combler cet espace et voir la lave déborder sur le plancher de l’Halema’uma’u.

drapeau anglais.jpgThe overflow of the Halema’uma’u lava lake and the eruption on the East Rift Zone are unlikely at the moment. Kilauea is going through another deflation episode and the lava lake is going down. Seismicity is decreasing along the Upper East Rift Zone. Activity is stable at Pu’uO’o and on the coastal flat where lava flows are weakly active and still at least one kilometre (less than 800 metres according to one report) from the shore.

However, one should be very careful before making any kind of forecast. An acceleration of the feeding of Kilauea is still possible but it should be very significant to cause the lava lake to overflow. The pit crater is about 140 metres in diameter at the top and about 50 metres at the bottom when lava is at its lowest level. The current depth is about 40 metres, which entails a diameter of about 100 metres. This means the remaining volume to be filled amounts to 300 000 cubic metres or so! The magma ascent should be both powerful and abundant to fill that space and cause lava to overflow on the crater floor.

kilauea,eruption,lave,lava,volcans,volcanoes,volcano news

(Avec l’aimable autorisation du HVO)