Soufriere Hills (Ile de Montserrat) & Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francais.jpgL’activité reste faible sur le volcan de Soufriere Hills. On enregistre généralement entre 10 et 20 signaux d’éboulements et quelques séismes volcano-tectoniques chaque semaine. La partie occidentale du dôme de lave reste très instable. La partie orientale qui domine la vallée de la Tar River est verticale par endroits. Des coulées pyroclastiques peuvent donc se déclencher à tout moment sans prévenir. Le niveau d’alerte est maintenu à 3.

Les épisodes de gonflement et de dégonflement continuent à se succéder sur le Kilauea dont l’éruption se poursuit sur deux sites. Sur l’East Rift Zone, la lave continue à s’écouler en tunnels depuis le TEB. Elle alimente quelques coulées de surface avant d’entrer dans l’océan à l’ouest de Kalapana. Au sommet, la lave continue à s’agiter au fond de la bouche située au pied de la paroi est de l’Halema’uma’u. Les émissions de SO2 restent élevées sur ces deux sites.

 

drapeau anglais.jpgActivity at the Soufrière Hills Volcano is currently low. There are usually 10- 20 rockfall signals and a few volcano tectonic earthquakes recorded each week. The western side of the lava dome remains unstable. The eastern side, above the Tar River Valley, is vertical in places. Pyroclastic flows could occur without any warning. The hazard level is kept at 3.

DI events continue at a rate of four per week on Kilauea which continues to erupt at two locations. On the East Rift Zone, lava is flowing from the TEB vent through tubes to feed surface flows and an ocean entry west of Kalapana. At the summit, lava continues to circulate in the vent inset within the east wall of Halema’uma’u Crater. SO2 emission rates from the summit and East Rift Zone vents remain elevated.

Merapi (Ile de Java / Indonésie)

drapeau francais.jpg8 heures : La crise éruptive qui a secoué le Merapi samedi à une heure du matin (heure locale) a duré 22 minutes. Le nuage de cendre est monté à une hauteur estimée à 3,5 km avant de se diriger vers Magelang à l’ouest. Comme je l’ai indiqué dans ma note précédente, l’éruption a provoqué un mouvement de panique dans la région de Yogjakarta, même en dehors de la zone de sécurité de 10 km autour du volcan. La situation s’est calmée vers 3 heures du matin. L’aéroport de Yogjakarta a été fermé temporairement entre 5h et 7h.

On ne déplore aucune nouvelle victime, même si la presse locale indique que plusieurs personnes en état de choc ont été conduites à l’hôpital.

Les volcanologues indonésiens s’attendent à d’autres crises éruptives du Merapi. Ils demandent à la population de reste vigilante mais de ne pas paniquer.

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous aurez une idée de l’ambiance qui régnait à Yogjakarta au moment du paroxysme du Merapi:

http://www.youtube.com/watch?v=v9OY-yVXayk&#38

Source : The Jakarta Globe.  

18 heures: Comme on peut le voir sur le sismogramme ci-dessous, la situation est relativement calme ce soir sur le Merapi. Toutefois, les volcanologues indonésiens ont prévenu la population que d’autres paroxysmes étaient susceptibles de se produire dans les prochains heures.

 

drapeau anglais.jpg8:00: The eruption that occurred Saturday at 1:00 a.m. (local time) lasted 22 minutes. The heat clouds shot 3.5 kilometres into the air, westward toward Magelang. As I put it in my previous note, the eruption caused panic in the district of Yogyakarta, well outside the immediate disaster zone. The situation calmed down by about 3 a.m. Yogyakarta’s airport was temporarily closed from 5 a.m. to 7 a.m.
No new casualties have been reported, though media reports say some residents from Magelang have been taken to the hospital due to shock.
More eruptions are predicted. Indonesian volcanologists warned people to remain alert but not to panic.

By clicking on this link, you’ll get an idea of the atmosphere that prevailed in Yogjakarta at the moment of the eruption:

http://www.youtube.com/watch?v=v9OY-yVXayk&#38

Source: The Jakarta Globe.

18:00: As can be seen on the seismogram here below, the situation is relatively calm this evening on the volcano. However, Indonesian volcanologists have warned the population that more eruptive crises are expected in the next hours.

untitled-blog.jpg

Eyjafjallajökull (Islande)

drapeau francais.jpgLes scientifiques du département des Sciences de la Terre à l’Université d’Islande ont décrété que l’éruption qui a commencé au col de Fimmvörduhals entre les glaciers Eyjafjallajökull et Myrdalsjökull entre le 20 mars et le 12 avril, avant de reprendre au sommet de l’Eyjafjallajökull le 14 avril, est maintenant officiellement terminée. Les derniers signes éruptifs au sommet de l’Eyjafjallajökull ont été observés à la mi-juin. Toutefois, la zone reste encore active sur le plan géothermique. Le conduit éruptif reste brûlant et son refroidissement prendra peut-être plusieurs années.

Source : Iceland Review.

 

drapeau anglais.jpgScientists at the University of Iceland’s Institute of Earth Sciences now consider that the volcanic eruption which began on Fimmvörduhals between the glaciers Eyjafjallajökull and Mýrdalsjökull on March 20th and lasted until April 12th, and continued in the summit crater of Eyjafjallajökull on April 14th, is over. The last spew came out of the Eyjafjallajökull summit crater in mid-June. However, the area is still geothermally active and the eruption channel is still scorching hot. The cooling can take a few years.

Source: Iceland Review.

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

drapeau francais.jpgUne reconnaissance effectuée par l’Observatoire le 28 octobre a permis de constater que l’augmentation du niveau d’activité a démantelé la partie sommitale du cône 3, le seul resté actif, qui contient un petit lac de lave visible seulement depuis les airs. L’activité éruptive alimente une petite coulée de lave à faible débit et faible vitesse de propagation. L’intensité du tremor montre une légère décroissance.

 

drapeau anglais.jpgDuring an overflight on October 28th, the Observatory could see that the increase in activity had broken the top of the third hornito (the only one currently active) which harbours a small lava pond that can only be seen from the sky. Eruptive activity feeds a small lava flow that moves very slowly. The intensity of the tremor is slightly declining.