Merapi (Ile de Java / Indonésie)

drapeau francais.jpg8 heures: Les autorités indonésiennes indiquent que 26 personnes ont été tuées et 13 autres blessées pendant la crise éruptive du Merapi. Parmi les victimes figure Mbah Marijan, «le gardien spirituel» du Merapi, considéré comme une montagne sacrée par les Javanais. Marijan, âgé d’environ 80 ans, a été découvert mercredi matin dans sa maison brûlée, à environ 4 km du cratère. Il était en train de prier. Son corps a été découvert face contre terre et couvert de gravats.  

Les sismos montrent en ce moment (voir sismogramme ci-dessous) que le Merapi s’est calmé depuis l’éruption d’hier, mais rien ne dit que c’est définitif. Les autorités indonésiennes auraient tout intérêt à maintenir les gens dans les camps car on sait qu’un tel volcan peut connaître des crises à plusieurs heures d’intervalle.

19 heures : Aucune nouvelle crise éruptive n’a été observée aujourd’hui sur le Merapi. Le nombre de victimes de l’éruption d’hier est actuellement de 31, pour la plupart dans le village d’Umbulharjo (à 4 km du cratère) qui se trouvait sur le chemin d’une nuée ardente. Les morts seront enterrés dans une fosse commune et une somme de 2.4 millions de roupies (environ 200 euros) sera allouée aux familles en deuil.

Malgré le danger encore très présent, de nombreux paysans veulent retourner dans leurs villages afin de s’occuper du bétail et de vérifier que les maisons n’ont pas subi de dégâts. On estime à 7 000 le nombre de personnes qui refusent de quitter la zone d’exclusion de 10 km autour du volcan. L’une d’elles affirme qu’elle est consciente du danger et qu’elle dispose d’une mobylette qui lui permettra de s’enfuir assez vite en cas de colère du volcan… !

Source: Presse indonésienne.

 

drapeau anglais.jpg8:00: Indonesian authorities indicate that 26 people were killed and 13 injured during yesterday’s eruption of Mount Merapi. Mbah Maridjan – the « gatekeeper of the volcano » – was among 19 casualties that have been identified. He was found dead at his burnt house on Wednesday morning, 4 km from the crater. He was kneeling with a face down on the floor during prayer and covered with collapsing walls.

Seismographs are currently showing (see below) that Mount Merapi has calmed down but there is nothing to say it is for good. Indonesian authorities should convince the population to stay in the camps as we know that such a volcano may go through eruptive crises with intervals of several hours.

19:00: There has been no new eruptive crisis today. The number of casualties after the yesterday’s eruption of Mount Merapi now reaches 31, mostly in the village of Umbulharjo (4 km from the crater) which was in the path of a pyroclastic flow. The victims will be buried in a mass grave and a sum of 2.4 million rupees (200 euros or so) will be allotted to the deceased families.

Despite the danger which is still present, many peasants are eager to return to their villages to tend the cattle and make sure their houses have not been damaged. An estimated 7,000 people refuse to leave the 10-km exclusion zone around the volcano. A man said he was conscious of the danger but he has a motorcycle that will help him ride away very fast if the volcano gets angry again…!

Source: The Indonesian press.

untitled-blog.jpg
L’activité sismique du Merapi ce matin

Stromboli (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgLe tremor s’est brusquement accru le 24 octobre dans la soirée et s’est maintenu à une valeur élevée jusqu’à 23 heures le 25 octobre. Depuis, il se maintient à un niveau moyen. L’INGV n’a pas donné d’explication particulière. On enregistre une dizaine d’événements longue période par heure, avec une amplitude relativement faible.

 

drapeau anglais.jpgThe tremor suddenly increased on October 24th in the evening and kept a high value until 23 :00 on October 25th. Since then, it has been at a medium value. INGV did not give any explanation for the increase. Ten VLP events or so with a medium-low amplitude are recorded every hour.