Merapi (Ile de Java / Indonésie)

drapeau francais.jpg8 heures: Le Merapi a connu une nouvelle crise éruptive ce matin vers 8 heures (heure locale). Un nuage de cendre a dévalé le versant SE sur environ 3,5 km. Il n’est fait état d’aucune victime. La sismicité reste élevée sur le volcan. On peut se rendre compte sur le sismogramme ci-dessous que d’autres nuages de cendre ont été émis par le volcan plus tard dans la matinée.  

 

drapeau anglais.jpg8:00: Mount Merapi erupted again at about 8 a.m. (local time) on Friday. An ash cloud travelled as far as 3.5 km down the southeastern slope of the volcano. There were no reports of injuries. Seismicity is high on the volcano. We can see on the seismogram here below that more ash clouds came out of the volcano later in the morning.

untitled-blog.jpg

drapeau francais.jpg12 heures : Comme je l’ai indiqué auparavant, le Merapi a connu un nouvel épisode éruptif ce matin. L’événement s’est accompagné d’un séisme de M 3,2 à 11h35. L’épicentre a été localisé à 15 km au SE de Bantul, à une profondeur de 10 km. L’éruption a duré 22 minutes et expédié des avalanches de cendre en direction de l’ouest.

Une conséquence de l’éruption du Merapi est la fermeture partielle du site de Borobodur à cause de la cendre. Certains temples sont fermés au public pour permettre d’enlever la couche de cendre qui les recouvre. Les experts s’inquiètent car cette cendre acide peut accélérer l’effritement des pierres.

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous aurez accès à un album photos montrant parfaitement l’activité éruptive du Merapi :

http://images.kompas.com/photos/album/47413

 

drapeau anglais.jpg12:00: As I put it before, Mount Merapi, erupted again this morning. The eruption was accompanied by a 3.2-magnitde earthquake at around 11:35 a.m. (local time). The epicentre was located 15 kilometres southeast of Bantul at a depth of 10 kilometres. The eruption, which lasted 22 minutes, spewed hot clouds of ash that drifted toward the west.

A consequence of Mount Merapi’s current eruption is the partial closure of the well-known site of Borobodur because of the ash from the volcano. Parts of the temples have been closed to the public so workers can clean off the blanket of white ash. Experts are concerned the acidic soot will speed the decay of the stones.

By clicking on the following link, you’ll have access to a photo album showing the current activity of Mount Merapi:

http://images.kompas.com/photos/album/47413

 

drapeau francais.jpg18 heures : Il fait maintenant nuit sur le Merapi et les sismos montrent que l’activité reste soutenue (voir ci-dessous). Même si l’on ne voit rien sur les webcams, on peut imaginer que le volcan continue à déverser des nuages de cendre à haute température.

Le Jakarta Globe fait remarquer dans son édition d’aujourd’hui que trois autres volcans indonésiens montrent des signes d’activité : le Krakatau (détroit de la Sonde) qui a connu 117 petites éruptions jeudi, avec des détonations audibles à 40 km ; le Gallungung (à l’ouest de Java) où l’on a enregistré 34 séismes en octobre ; le Dempo (au sud de Sumatra) dont la sismicité est en hausse.

untitled-blog.jpg

Dans le même temps, les autorités indonésiennes font état du bilan actuel du tsunami qui a dévasté les Iles Mentawai à l’ouest de Sumatra. On dénombrait aujourd’hui vendredi 29 octobre 413 morts et 298 disparus. 207 personnes sont sérieusement blessées, 142 autres plus légèrement. Au total, 517 maisons ont été totalement détruites par plusieurs vagues d’une hauteur atteignant 10 mètres, selon certains survivants. La nourriture et les équipes médicales tardent à arriver, ce qui rend la situation particulièrement difficile.

Les scientifiques indonésiens reconnaissent que les capteurs installés en mer pour avertir du déclenchement d’un tsunami n’ont pas fonctionné. Ils indiquent aussi que les systèmes n’auraient pas pu empêcher la catastrophe car le tsunami s’est déclenché juste quelques minutes après le séisme de magnitude supérieure à 7 et la population n’aurait pas eu le temps de fuir.

 

drapeau francais.jpg23 heures : Selon une dépêche de l’AFP, le Merapi est de nouveau entré en éruption dans la nuit de vendredi à samedi, avec des nuages de cendre qui ont provoqué la panique dans un rayon de plus de douze kilomètres.
L’éruption, qui s’est produite samedi vers 01h00 (heure locale), était plus puissante et sonore que celle de mardi, projetant des cendres incandescentes jusqu’à plus de 10 km du cratère.
De nombreux habitants vivant à l’extérieur de la zone évacuée en début de semaine ont alors décidé de fuir en voiture ou en moto, provoquant des embouteillages en pleine nuit.
Environ 50.000 personnes sont accueillies depuis lundi dans des centres temporaires à proximité de Yogyakarta, à 25 km du Merapi. Toutefois, beaucoup de paysans sont retournés dans leurs fermes pour s’occuper du bétail et les autorités ne savent pas combien de gens étaient sur le volcan au moment de cette dernière éruption.

drapeau anglais.jpg23:00: According to a report from the AFP press agency, Mount Merapi erupted again violently early on Saturday with ash clouds spreading panic more than 12 kilometres away.
The explosion at around 1:00 am (local time) was louder and stronger than that of Tuesday, with searing ash clouds as far as 10 km from the crater.
Many people living out of the danger zone that was evacuated early this week were seen fleeing by car or motorbike, clogging the roads in the dead of night.  
About 50,000 people have been living in temporary shelters near Yogyakarta (25 km from the volcano) since Monday. Officials said many have returned to feed their livestock and it is not known how many people were on the mountain during the latest eruption.

 

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

drapeau francais.jpgLe Piton de la Fournaise n’a peut-être pas dit son dernier mot. En effet, une augmentation brusque des phénomènes éruptifs est observée depuis mercredi vers 16h30. L’intensité du tremor est quatre fois supérieure à celle des jours précédents. Selon l’Observatoire, « des indices très préliminaires de gonflement de la base du volcan peuvent suggérer le début d’une seconde phase éruptive ».

 

drapeau anglais.jpgThe eruption of the Piton de la Fournaise may not be about to stop. Indeed, there has been a sudden increase in eruptive phenomena since Wednesday at 16:30 or so. The intensity of the tremor is currently 4 times what it was during the previous days. According to the Observatory, « preliminary indications of inflation at the base of the volcano may suggest that a second eruptive episode is taking place ».

Kliuchevskoi & Shiveluch (Kamchatka / Russie)

drapeau francais.jpgLe Kliuchevskoi s’est montré particulièrement actif au cours des derniers jours.

Le 23 octobre, le KVERT a observé un accroissement de la sismicité avec une profonde modification du tremor éruptif et une activité explosive du volcan. Des panaches de cendre montaient jusqu’à 8 ou 9 km d’altitude avant de dériver sur 300 km. La couleur du niveau d’alerte pour l’aviation est passée au Rouge.

Le 24 octobre, l’amplitude du tremor a commencé à décroître tandis que des panaches de gaz et de vapeur s’élevaient jusqu’à une altitude de 6,5 km. La couleur du niveau d’alerte pour l’aviation est alors revenue à l’Orange.

Le 25 octobre, l’amplitude du tremor était très fluctuante. Des panaches de cendre montaient jusqu’à 8-8,5 km d’altitude, ce qui a entraîné un retour au Rouge de la couleur du niveau d’alerte pour l’aviation.

Le 26 octobre, la cendre était encore visible sur les images satellites.

Le Shiveluch a connu une forte séquence explosive le 27 octobre avec un panache de cendre qui est monté jusqu’à 10 km d’altitude. Des retombées ont été observées dans des localités situées à 90 km du volcan. La route entre Ust-Kamchatsk et Kluchi a dû être fermée car la visibilité était nulle. Actuellement la couleur du niveau d’alerte pour l’aviation est Rouge.

Vous pourrez avoir une idée de l’éruption du Shiveluch en cliquant sur le lien suivant:

 http://fr.euronews.net/nocomment/2010/10/28/russie-eruption-volcanique-sur-la-peninsule-du-kamtchatka/

 

drapeau anglais.jpgKliuchevskoi has been quite active over the past days.

On October 23rd, KVERT reported increased seismicity, characterized by an abrupt change in volcanic tremor, and explosive activity. Ash plumes rose to altitudes of 8-9 km a.s.l. and drifted more than 300 km. The aviation colour code level was raised to Red.

On October 24th, the magnitude of tremor decreased and gas-and-steam plumes rose to an altitude of 6.5 km a.s.l. The Aviation Color Code level was lowered to Orange.

On October 25th, the magnitude of volcanic tremor fluctuated. Ash plumes rose to altitudes of 8-8.5 km a.s.l. The Aviation Color Code level was again raised to Red.  

On October 26th, ash was still observed in satellite imagery.

Shiveluch produced an explosive eruption on October 27th with an ash plume reaching 10 km a.s.l. Ashfall was observed on communities 90 km away from the volcano.  The road from Ust-Kamchatsk to Kluchi was closed because there was no visibility. The current colour code for aviation is Red.

You can have a look at the eruption of Shiveluch by clicking on this link:

http://fr.euronews.net/nocomment/2010/10/28/russie-eruption-volcanique-sur-la-peninsule-du-kamtchatka/