Merapi (Ile de Java / Indonésie)

drapeau francais.jpg7 heures: Deux jours après l’éruption du Merapi qui a tué 31 personnes, on apprend dans la presse indonésienne que la plupart des victimes se trouvaient dans le village de Kinahrejo. Outre Mbah Marijan, gardien spirituel du volcan, la nuée ardente a tué un journaliste et deux bénévoles de la Croix Rouge. La plupart des corps étaient brûlés à 70 ou 80 pour cent et à peine reconnaissables.

Environ 19 000 personnes sont venues se réfugier dans les camps installés à Yogjakarta dont la capacité est seulement de 12 000. Quelque 30 000 autres se sont rendues dans les 39 abris mis en place à Magelang.

Les autorités regrettent que le nombre important de victimes soit dû à la réticence des gens à obéir aux ordres d’évacuation.

 

drapeau anglais.jpg7:00: Two days after the eruption of Mount Merapi that killed 31 people, we learn in the Indonesian press that most fatalities came from Kinahrejo hamlet, the home of the volcano’s spiritual keeper Mbah Maridjan. The pyroclastic flow also killed a journalist and two Red Cross volunteers. Most victims suffered 70 to 80 percent burns to their bodies and were hardly recognizable.

About 19,000 residents took refuge in seven shelters in Yogyakarta, which in all can only accommodate 12,000 evacuees.  Some 30,000 others took to 39 shelters in Magelang.

Local authorities expressed regret that a high number of fatalities resulted from reluctance to obey instructions to evacuate.  

Merapi-village.jpg
Le village de Kinahrejo après le passage de la nuée ardente
(Photo parue dans le Jakarta Post)
drapeau francais.jpg
13 heures : Le Merapi a connu une nouvelle crise éruptive aujourd’hui vers 16h30 (heure locale). Toutefois, l’événement était beaucoup moins violent et a duré moins longtemps (voir sismogramme ci-dessous) que celui de mardi qui a tué plus de 30 personnes. Le nuage de cendre a parcouru une distance estimée à 3,5 km.

 Dans le même temps, le bilan du tsunami qui a frappé l’ouest de Sumatra continue à s’alourdir. On dénombre aujourd’hui 311 morts, 379 disparus et 261 blessés.

 

drapeau anglais.jpg13:00: Mount Merapi went through another eruptive crisis today at 4:30 or so (local time). However, the event was shorter and less violent than Tuesday’s eruption that killed more than 30 people (see seismogram here below). The ash cloud travelled a distance of about 3.5 km.

Meantime, the toll of the tsunami that struck western Sumatra keeps increasing: 311 people died, 379 are reported missing and 261 were injured.

untitled-blog.jpg
Seismic signal of Mount Merapi’s second eruption

drapeau francais.jpg20 heures : Les images de la webcam du Merapi (voir la capture ci-dessous) montrent ce soir une incandescence dans une échancrure au sommet. Il est probable que le volcan est maintenant entré dans une phase d’extrusion de lave avec début de formation d’un dôme. Si c’est le cas, il ne faut pas oublier qu’un tel dôme connaît souvent  des épisodes d’effondrement sous la poussée du magma, comme on a pu l’observer il y a quelques mois sur l’île de Montserrat.

 

drapeau anglais.jpg20 :00 : The webcam on Mount Merapi reveals tonight a glow in a notch at the summit (see image here below). The volcano may have started an episode of extrusion with the building of a lava dome. If this is the case, one should not forget that such a dome often collapses under the pressure of magma as could be seen a few months ago on the island of Montserrat.

Merapi-blog.jpg

Stromboli (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgVoici un résumé fait par l’INGV des derniers événements observés sur le Stromboli :

– Peu après 9h35 le 17 octobre, un spattering continu a débuté dans l’une des deux bouches situées dans la partie nord de la terrasse cratérique. Cette activité s’est poursuivie pendant deux heures avant de cesser progressivement.

– Pendant la nuit du 18 au 19 octobre, le hornito qui se trouve à proximité de la Sciara del Fuoco a commencé lui aussi un vigoureux épisode de spattering suivi de l’ouverture d’une bouche à sa base de laquelle est sortie une coulée de lave qui s’est dirigée vers le nord du cratère. Elle est ensuite descendue dans une petite dépression où elle a formé un petit delta en éventail. Cette activité effusive a continué faiblement jusqu’au 23 octobre au soir.

– Le 24 octobre, le hornito mentionné ci-dessus ne montrait plus qu’une faible activité mais un vigoureux spattering a repris après minuit.

A partir du 23 octobre au soir, avec l’arrêt de l’effusion de lave, l’activité explosive a repris dans la partie nord du cratère, avec une série de fortes explosions. Ce type d’activité a brutalement cessé le 24 octobre au matin et a été suivi de l’activité strombolienne habituelle.

En ce moment, l’activité explosive du Stromboli est conforme à la normale, avec des explosions d’intensité faible à moyenne.

 

drapeau anglais.jpgHere is a summary of the recent events on Stromboli released by INGV:

–  Shortly after 9:35 on October 17th, continuous spattering started from one of the two vents in the northern part of the crater terrace. This activity continued for nearly two hours before stopping gradually.

During the night between October 18th and 19th,  the hornito located near the Sciara del Fuoco began to produce vigorous spattering followed by the opening of a new vent at its base, from which issued a small lava flow that travelled northward across the crater terrace. It then descended into a depression to the east, where it formed small, fan-shaped delta. This effusive activity continued at a low rate until the evening of October 23rd.  

On October 24th, the hornito showed only weak activity, but vigorous spattering resumed after midnight.

From the evening of October 23rd, with the cessation of the lava effusion, explosive activity resumed in the northern portion of the crater terrace with a series of strong explosions. This phase of activity ended abruptly late in the morning of October 24th and was followed by normal strombolian activity.
Right now, the explosive activity of Stromboli is continuing at normal, low-to-medium levels.

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

drapeau francais.jpgL’éruption du Merapi ne doit pas faire oublier celle du Piton de la Fournaise qui continue au ralenti. L’Observatoire signale un petit panache de vapeur alimenté par le cône éruptif principal et un épanchement de petites coulées sur le même champ de lave formé durant les jours précédents. Le tremor se stabilise à un niveau très faible.

Le Journal de l’Ile indique que «  le spectacle n’est pas toujours facilement visible, en raison de l’éloignement des points d’observation ou de la topographie de l’Enclos, ou encore de l’heure du jour, voire de l’évolution de l’activité ». 

 

drapeau anglais.jpgThe eruption of Mount Merapi should not make us forget the eruption of the Piton de la Fournaise which is going on at a slow rate. The Observatory mentions a small steam plume coming out of the main eruptive cone and a few small lava flows travelling on the same lava field as before. The tremor is steady at a very low level.

The Journal de l’Ile indicates that « the show of the eruption is sometimes difficult to see because of the distance of the observation points, the topography of the Enclos, the time of the day or else the evolution of eruptive activity ».