Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques informations sur l’activité volcanique dans le monde.

L’éruption du Kilauea (Hawaii) se poursuit, avec un vaste lac de lave dans la partie orientale du cratère de l’Halema’uma’u et un bassin de lave dans la moitié ouest, là où se trouvait le petit lac de lave en 2021-2022. On observe une petite fontaine de lave au sein du lac dans la moitié Est qui présente une superficie d’une douzaine d’hectares.
Aucune activité particulière n’est observée le long de la zone de rift est ou de la zone de rift sud-ouest. De faibles déformations du sol et un peu de sismicité sont enregistrées le long des deux zones.
Source : HVO.

 

Capture d’écran de la webcam

++++++++++

Le Stromboli (Sicile) reste très actif et l’interdiction d’accès au sommet est parfaitement justifiée. Le volcan est devenu imprévisible, avec des crises éruptives pouvant être violentes.

A partir de 09h51 (UTC) le 18 janvier 2023, un débordement de lave était observé sur les caméras de surveillance au niveau de la zone du cratère Nord. Le front de coulée se trouvait dans la partie supérieure de la Sciara del Fuoco.
D’un point de vue sismique, l’événement s’est accompagné d’une hausse modérée du tremor éruptif qui montre des valeurs moyennes. Aucune déformation significative de l’édifice volcanique n’est enregistrée.

Source : INGV.

 

++++++++++

Une activité strombolienne intense se poursuit dans le cratère du Villarrica (Chili), avec des fontaines de lave atteignant 150 m de hauteur. Les explosions projettent des matériaux jusqu’à 480 m du cratère. On trouve des photos de mauvaise qualité des explosions sur les réseaux sociaux.
Le niveau d’alerte reste au Jaune (le deuxième niveau sur une échelle de quatre couleurs).
Source : SERNAGEOMIN.

Crédit photo: SERNAGEOMIN

++++++++++

Au Kamchatka, la couleur de l’alerte aérienne est Orange por l’Ebeko (Kouriles du Nord) et le Sheveluch. Elle est Jaune pour le Bezymianny.

Cratère de l’Ebeko (Crédit photo: KVERT)

++++++++++

L’éruption du Sabancaya (Pérou) continue avec une cinquantaine d’explosions quotidiennes. Elles génèrent des panaches de cendres qui montent à environ 3 km au-dessus du sommet du volcan. Le niveau d’alerte reste à Orange.

Source : IGP.

Crédit photo: IGP

++++++++++

Le PVMBG indique que l’on enregistre toujours une sismicité peu profonde sur le Kawah Ijen (Indonésie). Dans une note précédente publiée début janvier 2023, j’indiquais que la sismicité avait augmenté sur le volcan et que la température de l’eau du lac était passée de 16 °C en décembre 2022 à 45,6 °C le 5 janvier 2023. La couleur de l’eau était vert clair . Des panaches blancs s’élevaient des bouches sur la rive du lac, et il y avait une forte odeur de soufre.
Cette hausse d’activité a incité les autorités à relever le niveau d’alerte à 2 (sur une échelle de 1 à 4) le 7 janvier 2023. Il est demandé à la population, aux touristes et aux mineurs de ne pas s’approcher du cratère dans un rayon de 1,5 km.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

La température du lac dans le cratère du Ruapehu (Nouvelle-Zélande) reste élevée. Le 27 décembre 2022, elle atteignait 35,5°C. Cependant, le niveau d’alerte volcanique reste à 1 et la couleur de l’alerte aérienne est maintenue au Vert, indiquant un faible risque d’éruption. Il est conseillé au public d’éviter d’entrer dans une zone de 700 m autour du centre du lac de cratère et de s’abstenir de camper. dans les vallées ou sur le plateau sommital (voir photo ci-desssous)
Source : GeoNet.

 

Photo: C. Grandpey

++++++++++

Une augmentation de la sismicité est actuellement enregistrée sur le Plateau de Dieng (Indonésie), ce qui a incité le Centre indonésien de gestion des risques géologiques (PVMBG) à relever le niveau d’alerte de 1 à 2 (sur une échelle de 4) le 13 janvier 2023. Le complexe volcanique fr Dieng a connu sa dernière activité éruptive en avril 2021 avec un VEI 1. Les habitants et les touristes sont priés de ne pas s’approcher à moins de 1 km du cratère Sileri.
On observe une augmentation du nombre de séismes volcaniques profonds et d’événements tectoniques locaux depuis le 9 janvier 2023. De plus, les émissions de CO2 ont eu tendance à augmenter dans le cratère Timbang entre le 1er janvier et le 13 janvier 2023.
Les mesures des températures de l’eau et du sol au cratère Sileri révèlent une relative stabilité.
Les principaux dangers à Dieng résident dans l’augmentation des émissions de gaz volcaniques, en particulier de CO2 dans le cratère Timbang, mais aussi des éruptions phréatiques dans le cratère Sileri, avec des coulées de boue ou des projections de matériaux. Ces éruptions phréatiques ou coulées de boue peuvent se produire sans être annoncées par une augmentation de l’activité visuelle et sismique.
Le Plateau de Dieng est surtout connu pour ses émissions de gaz mortels. Cette activité est décrite dans un chapitre de « Histoires de Volcans – Chroniques d’éruptions ».

++++++++++

L’éruption du Marapi (Sumatra / Indonésie) se poursuit avec des panaches de cendres denses qui montent jusqu’à 1 km au-dessus du cratère. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et le public est invité à rester à 3 km du cratère.
Source : PVMBG.

++++++++++

L’activité éruptive se poursuit sur le Mont Young du Semisopochnoi (Aléoutiennes / Alaska). La sismicité est élevée avec de petits séismes locaux et un tremor qui reste à un niveau relativement bas. De petites émissions de vapeur sont visibles sur les images de la webcam. Plusieurs petits signaux d’explosion ont été détectés par des capteurs sismiques locaux mais aucune activité n’a été identifiée dans les images satellites. La couleur de l’alerte aérienne reste Orange et le niveau d’alerte volcanique est maintenu à Watch (Vigilance).
Source : AVO.

Crédit photo: AVO

++++++++++

L’activité reste globalement stable sur les autres volcans.

J’ai dressé un bilan de l’année volcanique 2022. Vous le trouverez en cliquant sur ce lien :

https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2023/01/02/bilan-dactivite-volcanique-2022/

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Here is some news about volcanic activity around the world.

The eruption of Kilauea (Hawaii) continues, with a large lava lake in the eastern part of Halema’uma’u crater and a lava pool in the western half, where the small lava lake was in 2021-2022. There is a small lava fountain within the lake in the eastern half which has an area of about twelve hectares.
No particular activity is observed along the East Rift Zone or the Southwest Rift Zone. Weak ground deformation and low seismicity are recorded along both zones.
Source: HVO.

++++++++++

Stromboli (Sicily) remains very active and the prohibition of access to the summit is perfectly justified. The volcano has become unpredictable, with eruptive crises that can be violent.
Starting at 09:51 (UTC) on January 18th, 2023, a lava overflow was observed on surveillance cameras at the North crater area. The flow front was located in the upper part of the Sciara del Fuoco.
From a seismic point of view, the event was accompanied by a moderate increase in the eruptive tremor which shows medium values. No significant deformation of the volcanic edifice is recorded.
Source: INGV.

++++++++++

Intense Strombolian activity continues at Villarrica (Chile), with lava fountains up to 150 m high. Explosions eject material as far as 480 m from the crater. Poor quality photos can be seen on social networks.

The Alert Level remains at Yellow (the second level on a four-color scale).

Source : SERNAGEOMIN.

In Kamchatka, the aviation color code is Orange for Ebeko (Northern Kuriles) and Sheveluch. It is Yellow for Bezymianny.

++++++++++

The eruption of Sabancaya (Peru) continues with about 50 daily explosions. They generate ash plumes that rise about 3 km above the summit of the volcano. The alert level remains at Orange.
Source: IGP.

++++++++++

PVMBG indicates there is still an increased number of shallow earthquakes at Kawah Ijen (Indonesia). In a previous post released in early January 2023, I indicated that seismicity had increased on the volcano and the lake water temperature had risen from 16 °C in December 2022 to 45.6 °C on January 5th, 2023. The color of water was light green. Dense white plumes were rising from the vents on the lake’s shore, and there was a strong sulfur odor.

The elevated unrest prompted authorities to raise the Alert Level to 2 (on a scale of 1-4) on January 7th, 2023. Residents, visitors, and miners are advised to not approach the crater within a 1.5-km radius.

++++++++++

The temperature of the lake within Mt Ruapehu‘s crater (New Zealand) remains elevated. On December 27th, 2022, the temperature peaked at 35.5 °C. However, the Volcanic Alert Level remains at 1 and the Aviation Color Code is kept at Green, indicating a low risk of eruption.The public is advised to avoid entering an area of 700 m around the center of the crater lake and should refrain from camping in valleys or on the Summit Plateau.

Source : GeoNet.

++++++++++

An increase in seismicity is currently observedat Dieng volcano (Indonesia), prompting the Indonesian Centre for Volcanology and Geological Hazard Mitigation (PVMBG) to raise the Alert Level from 1 to 2 (on a scale of 4) on January 13th, 2023. The Dieng Volcanic Complex last erupted in April 2021 with a VEI 1.

There has been an increase in the number of deep volcanic earthquakes and local tectonic earthquakes since January 9th, 2023. Furthermore, CO2 emissions in Timbang Crater between January 1st and January 13th, 2023, have tended to increase.

The results of measurements of water and soil temperatures at Sileri Crater indicated a relative stability.

The main hazards at Dieng include an increasing concentration of volcanic gases, particularly CO2 in Timbang Crater, which could be followed by the occurrence of CO2 gas flow, and phreatic eruptions in Sileri Crater in the form of mudflows or material ejection. These phreatic eruptions or mudflows can occur without being preceded by an increase in both visual and seismic activity.

The Activity Level at Dieng was increased from 1 to 2 on January 13th, 2023.

Residents and tourists are asked not to approach Sileri Crater within 1 km of the crater.

++++++++++

The eruption at Marapi (Sumatra / Indonesia) continues with dense ash plumes rising up to 1 km above the crater. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4) and the public is asked to stay 3 km away from the crater.

Source : PVMBG.

++++++++++

Eruptive activitycontinues at Semisopochnoi’s Mount Young (Aleutians / Alaska). Seismicity is elevated with small local earthquakes and weak tremor. Minor steam emissions are visible in webcam images. Several small explosion signals have been detected by local seismic sensors but no activity was identified in satellite views. The Aviation Color Code remains at Orange and the Volcano Alert Level is kept at Watch.

Source : AVO.

++++++++++

Activity remains globally stable on other volcanoes.

You will find a report of volcanic activity in 2022 by clicking on this link :

https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2023/01/02/volcanic-activity-report-2022/

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques informations sur l’activité volcanique dans le monde.

A Hawaii, l’éruption du Kilauea est officiellement terminée. Selon la dernière mise à jour du Hawaiian Volcano Observatory (HVO), le Kilauea n’est plus en éruption. L’alimentation du lac de lave dans le cratère de l’Halema’uma’u a cessé le 9 décembre 2022. Les émissions de SO2 ont diminué pour atteindre les niveaux d’avant l’éruption. En conséquence, le HVO a abaissé le niveau d’alerte volcanique de Watch (Vigilance) à Advisory (Surveillance conseillée) et la couleur de l’alerte aérienne d’Orange à Jaune. Il faut toutefois noter que les schémas de sismicité et de déformation restent instables, ce qui signifie que l’éruption pourrait reprendre ou qu’une nouvelle éruption pourrait se produire au sommet ou à proximité du sommet du Kilauea.

°°°°°°°°°°

Le 14 décembre 2022, le HVO a publié une mise à jour indiquant que l’activité éruptive n’a pas repris au sommet du Kilauea. Un ‘renversement passif’ du lac de lave dans le cratère de l’Halema’uma’u a toutefois commencé juste avant midi et s’est poursuivi jusqu’à environ 16 heures le 14 décembre, ce qui a fait remonter de la lave à la surface du lac. Les renversements passifs ne sont pas rares lors du refroidissement des lacs de lave et cette activité peut se répéter au cours des prochaines semaines. (NDLR : Elle se produit lorsque la croûte de l’ancien lac s’affaisse et exerce une pression qui fait remonter la lave encore présente en dessous). Cependant, il n’y a pas eu de reprise du tremor éruptif, de dégazage ou de réapparition de la lave au niveau de la bouche éruptive dans la partie ouest du cratère.

++++++++++

L’éruption du Mauna Loa (Hawaii) est également terminée. L’alimentation en lave de la bouche éruptive sur la Fracture n°3 dans la zone de rift nord-est a cessé le 10 décembre 2022. Les émissions de SO2 ont diminué pour atteindre les niveaux d’avant l’éruption. Le tremor volcanique et la sismicité associée à l’éruption ont fortement diminué.
En conséquence, le HVO a abaissé le niveau d’alerte volcanique de WATCH (Vigilance) à ADVISORY (Surveillance conseillée) et la couleur de l’alerte aérienne de ORANGE à JAUNE.
Des points d’incandescence peuvent subsister au niveau de la Fracture n°3, le long des chenaux de lave et sur le front de coulée pendant des jours ou des semaines au fur et à mesure que les coulées de lave se refroidissent. Cependant, l’activité éruptive ne devrait pas reprendre si l’on se réfère au comportement éruptif passé du Mauna Loa. L’inflation se poursuit au sommet et dans la zone de rift nord-est.

 

Aucune activité n’est observée dans la Fracture n°3 sur le Mauna Loa (Crédit photo: HVO)

++++++++++

Stratovolcan andésitique à dacitique, le Láscar est le volcan le plus actif des Andes chiliennes septentrionales. Une forte explosion vulcanienne a secoué le Lascar à 15h36 (UTC) le 10 décembre 2022. Les observatoires locaux indiquent que le niveau d’alerte est passé à Jaune.
L’éruption a généré une colonne éruptive qui a atteint 6 000 m au-dessus du niveau du cratère, soit 11,5 km au-dessus du niveau de la mer.
L’explosion a généré des coulées pyroclastiques qui ont affecté sur de courtes distances les secteurs proches du cratère sur les flancs nord et sud-est du volcan.
Compte tenu de l’histoire éruptive du Lascar, d’autres explosions ne peuvent être exclues avec une zone de danger potentiel de 3 km autour du cratère actif du volcan.
Le dernier épisode éruptif du Lascar a duré du 30 octobre 2015 au 2 avril 2017, avec un VEI 2.
Source : OAVV, The Watchers.
Voici une courte vidéo de l’éruption : https://twitter.com/i/status/1601880347406385153

 

Vue de l’éruption du 10 décembre 2022 (Crédit photo: OAVV)

++++++++++

L’éruption du Fuego (Guatemala) continue mais s’est intensifiée le 11 décembre 2022, avec de fortes explosions, de volumineux panaches de cendres et une coulée de lave qui a parcouru 800 mètres dans la ravine Ceniza. Les panaches de cendres ont atteint plus de 7 kilomètres d’altitude.
Les émissions de cendres se sont poursuivies jusqu’au 12 décembre, atteignant 4,6 km au-dessus du niveau de la mer.
En raison des abondantes quantités de cendres émises par l’éruption, le plus grand aéroport du pays et une route majeure ont été fermés le 11 décembre. Les habitants et les touristes doivent se tenir à l’écart des ravines. Des retombées de cendres peuvent affecter les localités sous le vent.
Tout le monde a encore en tête l’éruption du 3 juin 2018 qui a officiellement causé la mort d’au moins 190 personnes, avec 256 disparus. La population locale, quant à elle, estime qu’environ 2 000 personnes ont été ensevelies sous les coulées pyroclastiques. Une organisation locale a déclaré que jusqu’à 2 900 personnes ont probablement péri.
Source : médias d’information guatémaltèques.

 

Eruption du Fuego le 12 décembre 2022 (Source: Teledos)

++++++++++

Les villageois continuent d’être impactés par les effondrements et les coulées pyroclastiques sur le flanc SE du Semeru (Indonésie). 781 personnes vivent encore dans 21 hébergements provisoires. De fortes retombées de cendres ont empêché les secours d’atteindre facilement Pronojiwo, qui est le village le plus touché.
La lave continue d’être émise pas une bouche au sommet du volcan, bien que l’activité ait globalement diminué. Des anomalies thermiques sont toujours observées sur les images satellites, mais leur intensité a diminué elle aussi. L’amplitude de déformation de l’édifice volcanique a également diminué. Des coulées pyroclastiques continuent d’être observées sur 6 km sur le flanc SE. En raison de la diminution de l’activité, le niveau d’alerte volcanique a été abaissé à 3 le 9 décembre 2022. Le public est prié de rester loin du sommet et à au moins 17 km de ce dernier le long des ravines en raison des risques de lahars, d’avalanches et coulées pyroclastiques.
Source : CVGHM.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

L’éruption du Cotopaxi (Équateur) se poursuit avec des émissions de vapeur et de gaz et parfois de cendres. Les émissions de SO2 atteignent en moyenne de 665 à 2 745 tonnes par jour. Les panaches éruptifs s’élèvent jusqu’à 2 km au-dessus du cratère. Desretombées de cendres mineures sont signalées dans les villages sous le vent.
Le niveau d’alerte est maintenu au Jaune (le deuxième niveau sur une échelle de quatre couleurs).
Source : Instituto Geofisico.

Crédit photo: Wikipedia

++++++++++

L’Instituto Geofísico del Perú (IGP) signale des niveaux d’activité modérés sur le Sabancaya, avec une moyenne quotidienne de 40 explosions. Les panaches de gaz et de cendres s’élèvent jusqu’à 2 km au-dessus du sommet.

Crédit photo: IGP

++++++++++

L’activité reste globalement stable sur les autres volcans.

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Here is some news about volcanic activity around the world.

In Hawaii, the eruption of Kilauea is officially over. According to the latest update from the Hawaiian Volcano Observatory (HVO),Kilauea is no longer erupting. Lava supply to the Halemaʻumaʻu lava lake ceased on December 9th, 2022. SO2 emissions have decreased to near pre-eruption background levels. Accordingly, HVO is lowering the Volcano Alert Level from Watch to Advisory and the Aviation Color Code from Orange to Yellow. However, seismicity and deformation patterns remain unsettled, which means the eruption might resume or a new eruption can occur at or near the summit of Kilauea.

°°°°°°°°°°

On December 14th, 2022, HVO released an update indicating that eruptive activity has not resumed at the summit of Kīlauea. A passive overturn of the lava lake in Halema’uma’u Crater began just before noon and continued until about 4 p.m. on December 14th, exposing new lava at the surface of the lake. Passive overturns are not uncommon in cooling lava lakes and this activity may be repeated during the next several weeks. However, there has been no resumption of the eruptive tremor, strong degassing, or supply of lava from the west vent.

++++++++++

The eruption of Mauna Loa is over too. Lava supply to the fissure 3 vent on the Northeast Rift Zone ceased on December 10th, 2022. SO2 emissions have decreased to pre-eruption levels. The volcanic tremor and the seismicitys associated with the eruption are greatly diminished.

Accordingly, HVO has lowered the Volcano Alert Level from WATCH to ADVISORY and the Aviation Color Code from ORANGE to YELLOW.

Spots of incandescence may remain near the vent, along channels, and at the flow front for days or weeks as the lava flows cool. However, eruptive activity is not expected to return based on past eruptive behaviour. Summit and Northeast Rift Zone inflation continues.

++++++++++

An andesitic-to-dacitic stratovolcano, Láscar is the most active volcano of the northern Chilean Andes. A strong vulcanian explosion shook Lascar at 15:36 (UTC) on December 10th, 2022.

Local observatories indicate that the alert level was increased to Yellow.

The eruption generated an eruptive column that reached 6 000 m above the crater level, or 11.5 km above sea level.

The explosion generated short-range pyroclastic flows that affected the sectors near the crater on the north and southeast flanks of the volcano.

Considering Lascar’s eruptive history, more explosions cannot be excluded with a potential danger area of 3 km around the active crater of the volcano.

The last eruptive episode on Lascar lasted from October 30th, 2015 to April 2nd, 2017, with a VEI 2.

Source: OAVV, The Watchers.

Here is a short videi of the eruption : https://twitter.com/i/status/1601880347406385153

++++++++++

Fuego (Guatemala) is still erupting but activity increased on December 11th, 2022, producing intense explosions, heavy ash and a lava flow that travelled 800 meters in the Ceniza drainage. The ash plumes reached more than 7 kilometers above sea level.

Ash emissions continued into December 12th, rising up to 4.6 km a.s.l.

Because of all the ash produced by the eruption, the country’s largest airport and a major highway were closed on December 11th. Residents and tourists are urged to stay away from the drainages. Ashfall may affect downwind municipalities.

Everybody has still in mind the eruption of June 3rd, 2018 which officially caused the deaths of at least 190 people, with at least 256 more missing.However, local residents estimate that approximately 2 000 people have been buried beneath pyroclastic flows A local organization said that up to 2 900 people may have died.

Source: Guatemalan news media.

++++++++++

Residents continue to be impacted by the collapses and large pyroclastic flows on Semeru’s SE flank (Indonesia). 781 people arestill living in 21 evacuation shelters. Heavy ashfall prevented aid from easily reaching Pronojiwo which is the worst affected village.
Lava continues to erupt from the summit vent, though activity generally declined. Thermal anomalies are still identified in satellite images, though their intensity had decreased. The rate of deformation has also declined. Pyroclastic flows continue to be observed over 6 km down the SE flank. Owing to te decrease in activity, the Alert Level was lowered to 3 on DEcember 9th, 2022. The public is asked to stay away from the summit and from drainages within 17 km of the summit due to lahar, avalanche, and pyroclastic flow hazards.

Source: CVGHM.

++++++++++

The eruption at Cotopaxi (Ecuador) continues with steam-and-gas emissions and occasional ash emissions. SO2 emissions average 665-2,745 tons per day. The eruption plumes rise as high as 2 km above the crater. Minor ashfall is reported in downwind villages.

The Alert Level is kept at Yellow (the second lowest level on a four-color scale).

Source: Instituto Geofisico.

++++++++++

Activity remains globally stable on other volcanoes.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Volcans du monde // Volcanoes of the world

  Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde :

L’activité du Sabancaya (Pérou) reste stable avec une trentaine d’explosions par jour. Elles émettent des panaches de cendres et de gaz qui montent jusqu’à environ 3 km au-dessus du volcan.

Source: IGP.

++++++++++

L’éruption sommitale du Kilauea (Hawaï) se poursuit dans le cratère de l’Halema’uma’u. Toute l’activité éruptive récente est restée confinée à l’intérieur du cratère. Aucun changement significatif n’a été observé au sommet, ou le long des zones de rift Est et sud-ouest. .
L’émission de lave se poursuit à partir de la bouche qui s’est ouverte dans la paroi ouest du cratère. La lave se déverse dans le lac de lave actif et sur le fond du cratère. Des mesures effectuées lors d’un survol le 28 octobre 2022 indiquent que le fond du cratère s’est surélevé d’environ 143 mètres, et que 111 millions de mètres cubes de lave ont été émis depuis le début de l’éruption le 29 septembre 2021.
Source : HVO.

Le Mauna Loa (Hawaï) continue de montrer des signes d’activité mais aucune éruption n’est prévue à court terme. Le réseau sismique détecte toujours des séismes de faible magnitude à 2-5 km sous la caldeira sommitale et à 6-8 km sous le flanc supérieur nord-ouest du volcan. Les instruments GPS au sommet et sur les flancs montrent une inflation continue. Cependant, les données des inclinomètres au sommet ne montrent pas de déformation de surface significative.
Source : HVO.

++++++++++

De petites explosions ont été détectées ces derniers jours sur le cratère nord du mont Cerberus du Semisopochnoi (Alaska). De plus, le tremor volcanique est réapparu au cours de la même période. Aucune émission de cendres n’a été observée. Cependant, le type d’activité détecté par les instruments est lié à des émissions de cendres au cours des périodes d’activité précédentes. Si elles se reproduisent, ces émissions de cendres seront probablement inférieures à 3 000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Ces événements ressemblent à l’activité éruptive observée en 2021 sur le Semisopochnoi, sauf depuis le 14 septembre. La couleur de l’alerte aérienne et le niveau d’alerte volcanique viennent d’être relevés respectivement relevés à la couleur ORANGE et à WATCH (Vigilance).
Source : AVO.

++++++++++

Les panaches de gaz et de cendres émis par le Kerinci (Sumatra / Indonésie) s’élevaient jusqu’à 400 m au-dessus du sommet début novembre. La couleur de l’alerte aérienne est passée à l’Orange. Le niveau d’alerte volcanique reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4). Le public est prié de rester en dehors de la zone d’exclusion de 3 km.
Source : PVMBG.

++++++++++

L’activité éruptive qui avait commencé à augmenter sur le Villarrica (Chili) en décembre 2014 s’est intensifiée au cours des dernières semaines. L’anomalie thermique la plus intense au-dessus du cratère depuis septembre 2019 a été détectée sur les images satellites le 23 octobre 2022. L’incandescence du cratère était visible sur les images de la webcam. Ce même jour, des touristes ont décrit des projections de lave jusqu’à 80 m de hauteur, accompagnées de forts grondements de dégazage. Le 25 octobre, le SERNAGEOMIN a indiqué que l’activité sismique sur le Villarrica avait augmenté, avec une hausse du nombre et de l’amplitude des événements longue période.

En raison de la hausse d’activité, le niveau d’alerte est passé du Vert au Jaune le 8 novembre. La zone de danger s’étale sur un rayon de 500 m autour du cratère actif.
Source : SERNAGEOMIN.

Le Villarrica vu depuis l’espace (Source: NASA)

++++++++++

On observe toujours une activité explosive significative sur le Fuego (Guatemala). Elle génère des panaches de cendres qui s’élèvent jusqu’à 1,1 km au-dessus du cratère. Comme d’habitude, des retombées de cendres sont observées dans les zones sous le vent. Les ondes de choc font vibrer les structures dans les localités autour du volcan. Des avalanches de blocs descendent plusieurs ravines et atteignent souvent la végétation. Certains jours, les explosions éjectent des matériaux incandescents jusqu’à 200 m au-dessus du sommet.

Début novembre, l’activité du complexe de dômes du Santiaguito (Guatemala) est devenue plus explosive. Les émissions de gaz ont augmenté et des nuages de SO2 ont été identifiés sur les images satellites. Les avalanches de blocs du dôme, ainsi que des extrémités et des côtés des coulées de lave, descendaient les flancs S, SO et O du volcan. Des lahars dévalaient également la ravine Cabello de Ángel le 3 novembre, transportant des troncs d’arbres, des branches et des blocs jusqu’à 1 m de diamètre.
Source : INSIVUMEH.

Le Santiaguito vu depuis le sommet du Santa Maria (Photo: C. Grandpey)

++++++++++

Le 8 novembre 2022, le Met Office islandais a abaissé au Vert (le niveau le plus bas sur une échelle de quatre couleurs) la couleur de l’alerte aérienne pour l’Askja (Islande). Bien que les données de déformation indiquent toujours une accumulation de magma en profondeur, avec un soulèvement total de 40 cm depuis août 2021, on n’enregistre pas de sismicité élevée.

Photo: C. Grandpey

De la même manière, le 9 novembre, le Met Office a abaissé au Vert la couleur de l’alerte aérienne pour le Grímsvötn, car aucune augmentation de l’activité n’a été observée sur le court terme, bien que les tendances sur le long terme restent supérieures à la normale.

++++++++++

L’activité reste globalement stable sur les autres volcans.

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Here is some news of volcanic activity around the world :

Activity at Sabancaya (Peru) remains stable with 30 explosions or so each day. They produce ash and gas plumes that rise about 3 km above the volcano.
Source: IGP.

++++++++++

The summit eruption of Kilauea (Hawaii) continues within Halemaʻumaʻu crater. All recent eruptive activity has been confined to the crater. No significant changes have been observed at the summit or along the East Rift Zone or Southwest Rift Zone. .

Eruption of lava from the western vent into the active lava lake and onto the crater floor continue. Overflight measurements from October 28th, 2022, indicate that the crater floor had seen a total rise of about 143 meters, and that 111 million cubic meters of lava had been emitted since the beginning of this eruption on September 29th, 2021.

Continuing unrest is still observed at Mauna Loa (Hawaii) but no eruption is predicted in the short term. The seismic network still detects small-magnitude earthquakes 2-5 km beneath the summit caldera and 6-8 km beneath the upper NW flank of the volcano. GPS instruments at the summit and flanks show continuing inflation. However, data from tiltmeters at the summit do not show significant surface deformation.

Source: HVO.

++++++++++

Small explosions have been detected in the past days from the north crater of Mount Cerberus at Semisopochnoi (Alaska). In addition, volcanic tremor has resumed during the same time period. Ash emissions have not been observed. However, the type of unrest detected by the instruments was associated with ash emissions during previous periods of unrest and, if occurring, such ash emissions are likely below 3,000 meters above sea level. These events are similar to eruptive activity observed over the last year at Semisopochnoi, but not since September 14th. The Aviation Color Code and the Volcano Alert Level are being raised to ORANGE and WATCH, respectively.

Source: AVO.

++++++++++

White-and-brown plumes from Kerinci (Sumatra / Indonesia) rose as high as 400 m above the summit in early November. The Aviation Color Code was raised to Orange. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4). The public is asked to remain outside the 3-km exclusion zone.

Source: PVMBG.

++++++++++

The current eruptive activity started at Villarrica (Chile) in December 2014 and increased in the past weeks. The most intense thermal anomaly over the crater since September 2019 was detected in satellite images on October 23rd, 2022, and crater incandescence was visible in webcam images. That same day tourists described seeing splashes of lava ejected up to 80 m, accompanied by loud degassing sounds. On October 25th, SERNAGEOMIN reported that seismic activity at Villarrica had been gradually increasing, with both the number and amplitude of LP events. As a result of increased activity at the volcano, the Alert Level was raised from Green to Yellow on November 8th. The danger zone is considered within a radius of 500 m from the center of the active crater.

Source: SERNAGEOMIN.

++++++++++

Explosive activity is still recorded at Fuego (Guatemala). It generates ash plumes that rise as high as 1.1 km above the crater. As usual, ashfall is observed in downwind areas.Shock waves rattle structures in communities around the volcano. Block avalanches descend several drainages, often reaching vegetated areas. On some days, explosions eject incandescent material as high as 200 m above the summit.

Early in November, activity at Santiaguito‘s lava-dome complex (Guatemala) became more explosive. Gas emissions increased, and SO2 emissions were identified in satellite images. Block avalanches from the dome, along with the ends and sides of the lava flows, descended the S, SW, and W flanks. Lahars also descended the Cabello de Ángel drainage on November 3rd, carrying tree trunks, branches, and blocks up to 1 m in diameter.

Source: INSIVUMEH.

++++++++++

On November 8th, 2022, Icelandic Met Office lowered the Aviation Color Code for Askja (Iceland) to Green (the lowest level on a four-color scale). Although deformation data still indicte continuing magma accumulation at depth, with a total uplift of 40 cm since August 2021, it is not accompanied by elevated seismicity.

In the same way, on November 9th, the Met Office lowered the Aviation Color Code for Grímsvötn to Green, noting no short-term increases in activity, though long-term trends remain above background levels.

++++++++++

Activity remains globally stable on other volcanoes.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Plusieurs événements ont été signalés depuis ma dernière note sur l’activité volcanique dans le monde.

L’éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) débutée le 19 septembre 2022 s’est arrêtée brutalement vers 10h10 (heure locale) le 5 octobre 2022. Aucune projection de lave n’est visible en surface.

Comme il le fait à l’issue de chaque éruption, l’OVPF ajoute qu’aucune hypothèse n’est écartée quant à l’évolution de la situation à venir (pause de l’éruption, arrêt définitif, reprise de l’activité sur le même site, reprise de l’activité sur un autre site), compte tenu de la forte sismicité qui a été enregistrée ces derniers jours.

 

Souvenir : Image du cône éruptif et des projections le 27 septembre 2022 (Photo: C. Holveck)

++++++++++

Selon la JMA, les émissions de cendres sur l’île Nishinoshima (Japon) ont augmenté les 2 et 3 octobre 2022, après plus de 12 mois de calme relatif.
Le VAAC de Tokyo a signalé des panaches de cendres s’élevant jusqu’à 1,8 km le 1er octobre. A noter toutefois que les satellites avaient observé une hausse d’activité depuis le 23 septembre. Les émissions se sont poursuivies le 2 octobre, jour où une brève pause a été enregistrée. L’activité a de nouveau augmenté en fin de journée.

Source : Japan Coast Guard

++++++++++

Une hausse d’activité a été observée sur le stratovolcan Sorikmarapi (Nord Sumatra / Indonésie). L’activité volcanique fluctue depuis janvier 2022 et le niveau d’alerte actuel est de 1.
Il y a eu une augmentation du nombre de séismes volcano-tectoniques le 29 septembre 2022, mais il n’y a pas eu d’augmentation de l’activité volcanique en surface.

La hausse de l’activité sismique peut être liée à une augmentation de l’activité hydrothermale et de l’activité magmatique au sein de l’édifice volcanique.
La dernière éruption de ce volcan a eu lieu en 1986, avec un VEI de 1.
Source : CVGHM.

Crédit photo: Wikipedia

++++++++++

L’INGV a signalé que le 3 octobre 2022, à partir de 9h15 (UTC), un nouveau débordement de lave a été observé au niveau du cratère nord du Stromboli (Sicile), avec une coulée qui a avancé le long de la Sciara del Fuoco. D’un point de vue sismique, il n’y a pas de variation significative de l’amplitude du tremor. Le 5 octobre, la situation est redevenue normale et la lave a cessé de couler le long de la Sciara del Fuoco.

Caméra thermique de l’INGV le 3 octobre 2022

++++++++++

Comme je l’ai écrit précédemment, l’île édifiée par l’éruption de Home Reef (Tonga) ne cesse de s’agrandir. Le 28 septembre 2022, elle avait une superficie d’environ 6 hectares et une hauteur estimée à 15-18 mètres au-dessus du niveau de la mer.
L’île a des flancs escarpés dans sa partie est et une pente plus douce sur la moitié ouest.
Il est conseillé à tous les navigateurs de rester à au moins 4 km du volcan.

La vidéo ci-dessous est une compilation d’images satellites haute résolution montrant l’évolution de Home Reef de juin à septembre 2022.

https://youtu.be/5o_495AS1B8

Source : Services géologiques des Tonga, The Watchers.

Source : NASA

++++++++++

Dans un bulletin spécial, le PHIVOLCS a signalé que les émissions de SO2 sur le Taal (Philippines) ont atteint 10 718 tonnes par jour le 29 septembre 2022, créant une quantité importante de vog (brouillard volcanique) sur la caldeira. Le bulletin a également indiqué que les émissions de SO2 avaient augmenté depuis le 15 juillet et s’élevaient en moyenne à 6 612 tonnes par jour en septembre. Début août, le dégazage du volcan a augmenté, avec la remontée de fluides chauds dans le lac. Des panaches de vapeur s’élevaient jusqu’à 2,5 km au-dessus de la surface du lac. Le niveau d’alerte reste à 1. Le PHIVOLCS rappelle au public que l’ensemble de Volcano Island est une zone de danger permanent (PDZ).

Vue de Volcano Island (Crédit photo: Wikipedia)

++++++++++

L’éruption du Sabancaya (Pérou) continue. L’IGP fait état d’une moyenne de 46 explosions par jour. Elles génèrent des panaches qui montent en général jusqu’à 3 km de hauteur. La situation ne devrait pas évoluer dans les prochains jours.

Source : IGP

++++++++++

De retour d’une deuxième expédition aux Moluques, Francis Balland m’a communiqué le bilan de ses observations de septembre 2022 sur le Dukono et l’Ibu.

Dukono (15 à 17 septembre):

Au cours de l’ascension vers le camp de base (2 km du sommet) le 15 septembre, le volcan faisait entendre un bruit de dégazage permanent ainsi que plusieurs explosions. Ce fut également le cas lors de la première soirée au camp de base.

Le 16/septembre à l’arrivée au sommet de nuit, le Dukono émettait un panache très important et très chargé de matière.

 

Crédit photo : F. Balland

On pouvait voir au sommet et sur les pentes à l’extérieur du cratère des roches – très légères donc très chargées de gaz au moment de l’expulsion – qui avaient été expulsées lors des explosions entendues la veille.

Le 17 septembre, la situation était totalement différente, le bruit du dégazage était aussi intense mais il n’y avait pratiquement plus de matière dans le panache, essentiellement des gaz

Ibu (20 à 22 septembre):

L’activité était plus intense que lors de la première expédition de juillet

Au cours de la deuxième nuit passée sur le volcan, une explosion ‘’majeure’’ de 7 à 8 mn a projeté beaucoup de matériaux. Le dôme a été totalement recouvert à deux reprises de roches rougies.

 

Crédit photo : F. Balland

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Several events have been reported since my previous post about volcanic activity around the world.

The eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island) that started on September 19th, 2022 abruptly stopped on October 5th at about 10:10 (local timpe). No lava projection can be seen at he surface.

As it does at the end of each eruption, OVPF adds that no hypothesis has been ruled out as to the evolution of the future situation (pause of the eruption, definitive cessation, resumption of activity on the same site, resumption of activity on another site), given the strong seismicity that has been recorded in recent days.
Source: OVPF.

++++++++++

According to JMA, ash emissions at Nishinoshima (Japan) increased on October 2nd and 3rd, 2022, after more than 12 months of relative quiescence.

The Tokyo VAAC reported ash plumes rising up to 1.8 km on October 1st. However, satellites had observed an increase in activity since September 23rd. Emissions continued ion October 2nd, when a brief pause was registered. The activity increased again by the end of the day.

++++++++++

Increased activity has been observed at Sorikmarapi stratovolcano (North Sumatra / Indonesia). Activity at the volcano has fluctuated since January 2022, and the current alert level is 1.

There was an increase in the number of volcano-tectonic earthquakes on September 29th, 2022, but there was no visual increase in the activity of the volcano.

This increase in seismic activity may be related to an increase in pressure that can come from hydrothermal activity and magma activity within the volcanic edifice.

The last eruption at this volcano took place in 1986, with a VEI 1.

Source: CVGHM.

++++++++++

INGV reported that on October 3rd, 2022, from 9:15 a.m. (UTC), a new lava overflow was observed at the northern crater of Stromboli (Sicily), with a flow that advanced along the Sciara del Fuoco. From a seismic point of view, there was no significant variation in the amplitude of the tremor. The situation went back to normal on October 5th and lava was no longer flowing along the Sciara del Fuoco.

++++++++++

As I put it before, Home Reef (Tonga) keeps increasing. On September 28th, it had an approximate total surface area of 6 hectares and an estimated height of 15 to 18 meters above sea level.

The island has steep headlands on the eastern half and a smoother slope on the western half.

All mariners are advised to stay at least 4 km from the volcano.

The video below is a compilation of high-resolution satellite images showing Home Reef’s evolution from June to September 2022.

https://youtu.be/5o_495AS1B8

Source: Tonga Geological Services, The Watchers.

++++++++++

In a special report, PHIVOLCS has reported that SO2 emissions at Taal (Philippines) reached 10,718 tonnes per day on September 29th, 2022, creating a significant amount of vog over the caldera. The report also noted that SO2 emissions had been increasing since July 15th and averaged 6,612 tonnes per day in September. In early August degassing at the volcano increased characterized by the upwelling of hot fluids in the lake and steam plumes rising as high as 2.5 km above the lake’s surface. The Alert Level remains at 1. PHIVOLCS warns the public that the entire Taal Volcano Island is a Permanent Danger Zone (PDZ).

++++++++++

The eruption of Sabancaya (Peru) continues. IGP reports an average of 46 explosions per day. They generate plumes that generally rise up to 3 km in height. The situation is unlikely to change in the coming days.

++++++++++

Back from a second expedition to the Moluccas, Francis Balland sent me the results of his observations of September 2022 on Dukono and Ibu volcznoes.

Dukono (September 15th to 17th):
During the ascent to the base camp (2 km from the summit) on September 15th, the volcano made a noise of permanent degassing as well as several explosions. This was also the case during the first evening at base camp.
On September 16th, when arriving at the summit at night, Dukono emitted a very large plume and heavily laden with material.
On the summit and on the slopes outside the crater, one could see rocks – very light and therefore full of gas at the time of the expulsion – which had been expelled during the explosions heard the day before.
On September 17th, the situation was totally different, the noise of the degassing was also intense but there was practically no more material in the plume, essentially gases

Ibu (September 20th to 22nd):
Activity was more intense than during the first July expedition
During the second night spent on the volcano, a « major » explosion of 7 to 8 minutes sent a lot of material. The dome was totally covered twice with red-hot rocks.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm