Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

Un puissant épisode éruptif a débuté sur le volcan Manam (Papouasie-Nouvelle-Guinée) le 17 avril 2022. Selon le VAAC de Darwin, le panache de cendres s’est élevé jusqu’à 15 km d’altitude. Les images satellitaires acquises le 18 avril montrent que le panache de cendre s’était dissipé.
La couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge.
Plusieurs éruptions similaires ont déjà eu lieu à Manam les 8 et 9 mars 2022.

Episode éruptif sur l’île Manam (Source: NASA)

++++++++++

L’éruption sommitale du Kīlauea (Hawaï) se poursuit dans le cratère de l’Halema’uma’u. La lave se répand sur le plancher du cratère à partir d’une bouche dans la partie ouest du cratère. Elle s’écoule également à partir d’ouvertures à la base de la paroi N-NE du cratère, et d’une plus petite ouverture à la base de la paroi sud.
Source : HVO.

Image thermique montrant l’activité au fond du cratère de l’Halema’uma’u (Source: HVO)

++++++++++

Une hausse de l’activité sismique a été enregistrée sur le Ruang – à ne pas confondre avec le Raung- (Indonésie) durant le mois d’avril, obligeant les autorités à relever le niveau d’alerte à 2. La dernière éruption de ce volcan a eu lieu en 2002, avec un VEI 4.
Le Ruang est le volcan le plus au sud des îles Sangihe, au nord de l’île de Sulawesi.
Un nombre élevé de séismes d’origine volcanique a été enregistré, probablement à cause d’une intrusion magmatique. Selon le CVGHM, cette hausse de l’activité volcanique est susceptible d’être suivie d’une éruption.
Les archives historiques du Ruang montrent des événements explosifs accompagnés de projections de matériaux pyroclastiques dans toutes les directions, avec des coulées pyroclastiques, principalement vers l’est, le sud-est, le sud et le sud-ouest.
Il est conseillé à la population et aux touristes de ne mener aucune activité dans un rayon de 1,5 km du cratère et de 2,5 km à l’est, au sud-est, au sud et au sud-ouest.
Source : CVGHM.

Source: VSI

++++++++++

L’activité sismique semble diminuer sur la Péninsule de Reykjanes (Islande). Cependant, le Met Office islandais continue de surveiller la zone étroitement.
Dans la matinée du 16 avril 2022, trois séismes d’une magnitude supérieure à M 3,0 ont été enregistrés dans la zone à l’est-nord-est de l’île d’Eldey sur la Dorsale de Reykjanes. L’événement le plus significatif avait une magnitude de M 3,5. Dans les 48 heures qui ont suivi, seuls cinq séismes supérieurs à M 2,0 ont été enregistrés sur la Péninsule de Reykjanes.
S’agissant du risque volcanique, les volcanologues islandais sont forcés d’admettre qu’il est impossible de dire si du magma s’accumule dans la région. De la même manière, il est impossible de prévoir ce qui se passera dans les prochains jours concernant la sismicité. Un géophysicien a déclaré qu’il y avait 50% de chances qu’une éruption démarre sur la Péninsule de Reykjanes d’ici la fin de l’année. Bien sûr, une telle affirmation n’appartient pas au domaine de la prévision volcanique! Le scientifique ajoute qu’une telle éruption pourrait se produire sur terre, comme l’éruption dans la Geldingadalir l’année dernière, ou dans l’océan près de la côte de Reykjanes. Autrement dit, personne ne sait! La prévision sismique ou volcanique reste au niveau zéro!
Source : Iceland Monitor, Iceland Review.

Photo: C. Grandpey

++++++++++

L’activité reste soutenue sur le Ruapehu (Nouvelle-Zélande), avec des épisodes significatifs de tremor volcanique. La température du lac de cratère s’est maintenant stabilisée à 37°C. Le niveau d’alerte volcanique reste à 2 et la couleur de l’alerte aérienne est maintenue au Jaune.
Le lac de cratère présente une couleur grise avec des remontées d’eau dans la zone nord. Aucun débordement n’est observé. Des nappes de soufre sont également présentes à la surface du lac. Tous ces phénomènes sont habituels au cours d’une montée en chaleur du Ruapehu. Ils sont le signe de processus provoqués par l’interaction du magma avec le système hydrothermal à l’intérieur du volcan.
Les volcanologues néo-zélandais restent persuadés que la situation actuelle ne se soldera pas par une éruption.
Source : GNS Science.

++++++++++

Au Kamtchatka, l’éruption effusive du Bezymianny se poursuit, avec de l’incandescence au niveau du dôme de lave, des avalanches de matériaux sur le flanc SE et des émissions de vapeur et de cendres. La couleur de l’alerte aérienne reste Jaune.
Une anomalie thermique au niveau du Karymsky était visible sur les images satellites entre le 9 et le 11 avril 2022. Le 20 avril, des explosions ont produit des panaches de cendres qui se sont élevés à 10 km au-dessus du niveau de la mer. La couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge pendant l’événement, puis a été abaissée à l’Orange.
La couleur de l’alerte aérienne pour le Sheveluch est maintenue à l’Orange.
Source : KVERT.

++++++++++

Plusieurs épisodes d’émissions de cendres ont été observés sur la webcam de l’Anak Krakatau (Indonésie) et ont été confirmés par des observateurs à la mi-avril. Les panaches s’élevaient jusqu’à 2 km au-dessus du sommet.
Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4), et le public est invité à rester à au moins 2 km du cratère.
Source : CVGHM.

++++++++++

Des émissions de gaz à basse température sont toujours observées sur le Poás (Costa Rica). L’eau du lac, de couleur gris clair, continue de montrer des convections depuis l’explosion phréatique du 6 avril 2022 au niveau de l' »Orange Fumarola » le long de la paroi interne N du cratère. Une concentration plus élevée de SO2 a provoqué une gêne respiratoire comme des éternuements, de la toux et un essoufflement chez certains habitants.
Source : OVSICORI.

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Here is some news of volcanic activity around the world :

A powerful eruptive episode started at Manam volcano (Papua New Guinea) on April 17th, 2022. According to the Darwin VAAC, the ash plume rose up to 15 km above sea level. Satellite imagery acquired on April 18th indicated that the ash from the volcano has dissipated.

The Aviation Color Code was raised to Red.

Several similar eruptions already took place at Manam on March 8th and 9th, 2022

++++++++++

The summit eruption of Kīlauea (Hawaii) continues within Halemaʻumaʻu Crater. Lava is flowing on the crater floor from the west vent region. It is also flowing from breakouts along the N-NE margins of the crater, and a smaller one to the south.

Source: HVO.

++++++++++

Seismic activity under Ruang – not to be confused with Raung- (Indonesia) increased during the month of April, forcing authorities to raise the alert level to 2. The last eruption of this volcano took place in 2002, with a VEI 4.

Ruang is the southernmost volcano in the Sangihe Island arc, north of Sulawesi Island.

A high number of volcanic earthquakes wasrecorded, suggesting magma intrusion from the interior of the volcano. According to CVGHM, this increase in volcanic activity may be followed by an eruption.

Historical records of its eruptions show explosive events accompanied by ejections of pyroclastic materials in all directions and pyroclastic flows, mainly towards the east, southeast, south, and southwest.

People are advised not to carry out any activity within a radius of 1.5 km from the crater and 2.5 km to the east, southeast, south, and southwest.

Source: CVGHM.

++++++++++

Seismic activity appears to be subsiding on the Reykjanes Peninsula (Iceland). However, the Icelandic Met Office keeps monitoring the area closely.

In the morning of April 16th, 2022, three earthquakes with magnitudes above M 3.0 were recorded in the area east-northeast of Eldey island on the Reykjanes Ridge. The largest event measured M 3.5. In the following 48 hours, only five quakes above M 2.0 were registered on the Reykjanes peninsula.

As far as the volcanic hazard is concerned, Icelandic volcanologists are forced to admit that it is impossible to tell if magma is accumulating in the area. In the same way, it is impossible to predict what will happen in the coming days about seismicity. A geophysicist said there was a 50/50 chance that an eruption would begin on the Reykjanes peninsula by the end of the year. Of course, one cannot say this is volcanic prediction! The scientist adds such an eruption might occur on land, like last year’s Geldingadalir eruption, or out in the ocean near the Reykjanes coast. Actually, nobody knows. Seismic or volcanic prediction is nil.

Source: Iceland Monitor, Iceland Review.

++++++++++

Elevated volcanic unrest continues at Mt Ruapehu (New Zealand), with strong volcanic tremor. The Crater Lake temperature has now stabilized at 37°C. The Volcanic Alert Level remains at 2 and the Aviation Color Code at Yellow.

The crater lake evinces a grey color with upwellings only at the northern vents area and no overflow. Sulphur slicks are also present on the lake surface. All these characteristics are usual for Ruapehu crater lake during a heating phase.

The sustained nature of the volcanic unrest, with the volcanic tremor signals, elevated gas output and hot lake remain indicative of processes being driven by magma interacting with the geothermal system within the volcano.

New Zealand volcanologists think the most likely outcome of this unrest episode within the next four weeks is still that no eruptive activity occurs.

Source: GNS Science.

+++++++++++

In Kamchatka, the effusive eruption at Bezymianny continues, along with incandescence at the lava dome, avalanches descending the SE flank, and steam-and-ash emissions. The aviation color code remains at Yellow.

A thermal anomaly over Karymsky was visible in satellite images between April 9th and 11th, 2022. On April 20th, explosions produced ash plumes that rose to 10 km above sea level. The aviation color code was raised to Red during the event, then lowered to Orange.

Tha aviation color code for Sheveluch is kept at Orange.

Source: KVERT.

++++++++++

Several ash emissions from Anak Krakatau (Indonesia) were visible in webcam images and described by observers by mid-April. The plumes rose up to 2 km above the summit.

The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4), and the public is asked to stay at least 2 km away from the crater.

Source: CVGHM.

+++++++++

Fumaroles at Poás (Costa Rica) continue to produce low-temperature gas emissions. The lake water continues to convect, and has been light gray in color since the phreatic explosion that occurred on April 6th, 2022 at “Orange Fumarola” located along the inner N crater wall. A higher concentration of SO2 caused some residents to report respiratory discomfort such as sneezing, coughing, and shortness of breath.

Source: OVSICORI.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

Aucun événement volcanique majeur n’a été observé au cours de la semaine écoulée.

L’activité volcanique reste élevée sur le Ruapehu (Nouvelle-Zélande). Comme je l’ai écrit précédemment, on enregistre une hausse du tremor volcanique, une élévation de la température du lac de cratère, ainsi que d’importantes émissions de gaz. Ces paramètres indiquent que le magma pourrait être à l’origine de l’activité. Le niveau d’alerte volcanique reste à 2.
Au cours des sept derniers jours, le niveau du tremor est resté élevé mais a diminué par rapport au pic atteint les 6 et 7 avril 2022. Un survol du volcan effectué le 11 avril a confirmé une augmentation des émissions de gaz, en particulier de CO2. La température du lac de cratère est de 38 °C et la modélisation montre qu’environ 280 MW de chaleur sont nécessaires pour maintenir la température de ce lac.
Les volcanologues de GNS Science indiquent que la nature de l’activité actuelle diffère de celle généralement observée au début d’une phase de montée en chaleur du volcan. Le tremor volcanique et les émissions de gaz semblent révéler des processus provoqués par une interaction du magma avec le système hydrothermal profond. Cependant, les scientifiques précisent que la suite la plus probable de cet épisode d’activité ne sera pas une activité éruptive, car aucune éruption n’a suivi une hausse d’activité du Ruapehu au cours des 15 dernières années. Il existe toutefois la possibilité d’une ou plusieurs éruptions mineures qui pourraient avoir un impact sur la zone sommitale et générer des lahars dans certaines ravines sur les pentes du volcan, en particulier dans la vallée de Whangaehu. Il est très peu probable que l’on assiste à une éruption de longue durée.
Source : GNS Science.

Photo : C. Grandpey

++++++++++

Le 6 avril 2022, un événement explosif soudain a été enregistré dans la partie nord du Poas (Costa Rica). Il a duré environ 3 minutes et a généré un panache de vapeur qui s’est élevé à quelque 500 m au-dessus du cratère.
L’éruption, qui était probablement phréatique, s’est produite sans aucun précurseur détectable, comme une augmentation de l’activité sismique ou de la température des fumerolles.
Source : OVSICORI.

 

Source : OVSICORI

++++++++++

Des centaines de petits séismes ont été enregistrés près du Mont Edgecumbe dans le sud-est de l’Alaska. On pense que le volcan est en sommeil depuis au moins 800 ans.
La cause des secousses n’est pas connue. Cependant, les géophysiciens du HVO disent qu’elles ne sont probablement pas une indication d’activité volcanique.
Le Mont Edgecumbe est un stratovolcan de 976 mètres situé sur l’île de Kruzof, à environ 24 kilomètres à l’ouest de Sitka. Le volcan fait partie d’un champ volcanique sous-marin composé de dômes et de cratères. Une telle sismicité est quelque peu surprenante dans la région où les événements ont en général une origine tectonique et non volcanique.
Il n’y a aucune trace écrite de l’activité éruptive du Mont Edgecumbe, mais l’histoire orale des Tlingit raconte que de petites éruptions ont eu lieu il y a environ 800 ans. La dernière manifestation du Mont Edgecumbe conservée dans les archives géologiques remonte à environ 4 500 ans. Il existe également des tracesd’une grande éruption il y a 13 000 à 14 500 ans avec des dépôts de cendre atteignant 1 mètre sur ce qui est maintenant Sitka.
Source : AVO, journaux d’Alaska.

Crédit photo : Wikipedia

++++++++++

Un volcan de boue est entré en éruption près du temple Huang Yuan Sheng Tien dans le canton de Wandan (Taiwan) le 8 avril 2022. L’éruption a émis de grandes quantités de boue qui s’est répandue sur les routes et les terres agricoles environnantes. Il s’agit de la deuxième éruption de ce volcan de boue depuis le 13 octobre 2021. Afin d’empêcher la boue de recouvrir les rizières voisines, des engins l’ont canalisée vers des fossés d’évacuation.
Normalement, on met le feu au gaz pour accélérer sa libération, mais comme cette éruption s’est produite près du temple, le village a décidé de laisser le gaz s’échapper normalement.
Source : The Watchers.

https://twitter.com/i/status/1512425052125503500

++++++++++

Au vu de la baisse régulière du niveau d’activité volcanique et de la confirmation que les émissions de cendres observées ces derniers temps ont cessé, le niveau d’alerte volcanique pour White Island (Nouvelle-Zélande) a été abaissé à 1 et la couleur de l’alerte aérienne passe au Vert.

Source : GNS Science.


Photo : C. Grandpey

++++++++++

Un essaim sismique est enregistré dans la Péninsule de Reykjanes (Islande) depuis le 12 avril 2022 au soir. L’essaim a commencé avec un événement de M 3,9. La sismicité s’est calmée dans les heures qui ont suivi et il n’y a aucun signe d’activité volcanique dans la région.
Les volcanologues locaux disent qu’il s’agit d’un essaim typique de cette région. Il se trouve à bonne distance à l’ouest du site de l’éruption dans la Geldingadalir.
Source : IMO.

++++++++++

L’activité du Kilauea (Hawaii) est relativement stable et reste confinée dans le cratère de l’Halema’uma’u. Le tremor et les émissions de SO2 restent élevées. La couleur de l’alerte aérienne reste à l’Orange et le niveau d’alerte volcanique est maintenu à Watch (Vigilance).

++++++++++

Au Kamchatka, la couleur de l’alerte aérienne reste à l’Orange pour le Karymsky et le Sheveluch. Elle est maintenue au Jaune pour le Bezymianny.

Source: KVERT.

++++++++++

La sismicité reste intense sur le Puracé (Colombie), avec des événements volcano-tectoniques (VT) indiquant des fracturations de roche, des événements longue période (LP) et des épisodes de tremor volcanique révélant des mouvements de fluides. La magnitude des séismes a atteint M 3,3. Deux fractures se sont ouvertes le 29 mars, chacune d’une quarantaine de mètres de long, avec des émissions de gaz ; des cendres ont également été signalées dans la région. Cette activité sismique soutenue s’est poursuivie en avril.
Source : Servicio Geologico Colombiano.

++++++++++

Suite à une baisse significative de l’activité, le PHIVOLCS a abaissé à 2 (sur une échelle de 0-5) le niveau d’alerte du Taal (Philippines).

++++++++++

L’éruption du volcan Wolf (Galapagos) continue. On observe de petites émissions de SO2, ainsi que des coulées de lave actives à proximité de la côte.

Source : Instituto Geofisico.

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

——————————————–

Here is some news of volcanic activity around the world :

No major volcanic event has been observed during the past week.

Volcanic unrest remains elevated at Ruapehu (New Zealand). As I put it before, an increase in the volcanic tremor has been recorded as well as a rise oc the Crater Lake’s temperature, together with high gas outputs. These changes indicate magma may now be driving the unrest. The Volcanic Alert Level remains at 2.

Over the past seven days, the elevated volcanic unrest has reached heightened levels. The tremor levels remain elevated but have declined from the peak reached on April 6th and 7th, 2022. An airborne gas flight completed on April 11th has confirmed an increase in gas output, in particular of CO2. The Crater Lake temperature is now 38 °C and modeling suggests that about 280 MW of heat is required to sustain this lake temperature.

GNS Science volcanologists indicate that the nature of the current volcanic unrest differs from those typically seen during the start of a heating phase. The volcanic tremor signals and elevated gas output are now more indicative of processes being driven by magma interacting with the geothermal system at depth in the volcano. However, they specify that the most likely outcome of this unrest episode is no eruptive activity, as no eruptions have followed unrest in the past 15 years. There is also a possibility of a single or multiple eruptions that could impact the summit area and generate lahars into some drainages on the slopes of the volcano, especially the Whangaehu Valley. The chances of a prolonged and larger eruption remains very unlikely.

Source : GNS Science.

++++++++++

On April 6th, 2022, a sudden explosive eruption took place in the northern part of Poas (Costa Rica). The event lasted about 3 minutes, generating a steam plume that rose some 500 m above the crater .

The eruption, which was probably phreatic, came without any detectable precursors, such as increase in seismic activity or temperature of fumaroles.

Source: OVSICORI.

++++++++++

Hundreds of small earthquakes have been reported near Mt Edgecumbe in southeast Alaska. The volcano is believed to have been dormant for at least 800 years.

The cause of the quakes are not known. However, HVO geophysicists say they may not be an indication of volcanic activity.

Mount Edgecumbe is a 976-meter stratovolcano located on Kruzof Island, about 24 kilometers west of Sitka. The volcano is part of a larger underwater volcanic field of lava domes and craters. The earthquakes are somewhat unusual since seismicity in the area is usually tectonic, not volcanic.

There is no written record of Mount Edgecumbe’s eruptive activitys, butTlingit oral history tells about small eruptions about 800 years ago. The last Mount Edgecumbe eruption preserved in the geological record was about 4,500 years ago. There is also evidence of a large eruption 13,000 to 14,500 years ago when up to 1 meter of ash was deposited on what is now Sitka .

Source : AVO, Alaskan newspapers.

++++++++++

A mud volcano erupted near Huang Yuan Sheng Tien temple in Wandan Township (Taiwan) on April 8th, 2022. The eruption emitted large amounts of mud that flowed into surrounding roads and farmland. This is the second eruption of this mud volcano since October 13th, 2021. In order to keep the mud from further spreading into nearby rice paddies, excavators were mobilized to channel it toward drainage ditches.

Normally a fire would be lit to accelerate the release of natural gas, but because this eruption occurred close to the temple, the village decided to let the gas release on its own.

Source: The Watchers.

https://twitter.com/i/status/1512425052125503500

++++++++++

Based on the slowly decreasing level of volcanic activity and confirmation that the recently observed ash emissions have ceased, the Volcanic Alert Level for White Island (New Zealand) has been lowered to 1. The Aviation Colour Code is also changed to Green.

Source: GNS Science.

++++++++++

A seismic swarm has been recorded in the Reykjanes Peninsula (Iceland) since April 12th, 2022 in the evening. The swarm began with an earthquake measuring M 3.9. Seismicity calmed in the following hours and there is no sign of volcanic unrest in the area.

Local volcanologists say it is a typical swarm in this area. It is a fair distance west from the Geldingadalir eruption site.

Source : IMO.

++++++++++

Activity at Kilauea Volcano (Hawaii) is stable and remains confined within Halemaʻumaʻu crater, The tremor and the SO2 emission rates remain elevated. The aviation color code and the volcano alert level remain at Orange and Watch, respectively.

Source: HVO.

+++++++++++

In Kamchatka, the aviation color code remains Orange for Karymsky and Sheveluch. It is kept at Yellow for Bezymianny.

Source: KVERT.

++++++++++

Seismicity remains elevated at Puracé (Colombia), with volcano-tectonic (VT) events indicating rock fracturing, and long-period (LP) and volcanic tremor (TR) events indicating fluid movement. Their magnitudes reached M 3.3. Two fractures opened on March 29th, each about 40 m long, and produced gas emissions ; ash was also reported by observers in the area. Significant unrest continued in April.

Source : Servicio Geologico Colombiano.

++++++++++

Due to a significant decrease in activity during the previous two weeks. PHIVOLCS lowered the Alert Level for Taal (Philippines) to 2 (on a scale of 0-5) on April 9th, 2022.

++++++++++

The eruption at Wolf (Galapagos) continues. Minor SO2 emissions are recorded. Lava flows are still observed close to the coast.

Source : Instituto Geofisico.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Le KVERT indique qu’une nouvelle éruption a été observée sur le Sheveluch (Kamtchatka) le 1er octobre 2019. Elle a généré un panache de cendre atteignant 10 km au dessus du niveau de la mer. L’événement a également produit une coulée pyroclastique qui s’est répandue sur le flanc ouest du dôme actif. L’éruption continue et pourrait affecter le trafic aérien.
La couleur de l’alerte aérienne est maintenue à l’Orange.

++++++++++

L’Ulawun (Papouasie-Nouvelle-Guinée) a connu un nouveau regain d’activité le 30 septembre à la mi-journée, suivi d’un nouvel épisode éruptif le 1er octobre à 4h30 (heure locale ; 30 septembre 18h30 GMT). L’éruption a donc eu lieu de nuit, avec des projections incandescentes qui sont montées à une centaine de mètres de hauteur. Le VAAC de Darwin indique que le panache de cendre a atteint une altitude de 6 km.

Entre 7 000 et 13 000 habitants avaient déjà fui leur domicile en juin lors de la précédente éruption de l’Ulawun. Si la plupart des personnes évacuées n’étaient pas encore retournées dans leurs villages, certaines avaient néanmoins choisi de revenir pour s’occuper de leur maison et de leur jardin.

Source : Presse internationale.

++++++++++

En Sicile, le tremor éruptif de l’Etna montre actuellement des valeurs normales, mais des nuages de cendre parfois volumineux s’échappenet ponctuellement du Cratère NE et de la Voragine. En conséquence, la couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge.

Source : La Sicilia.

++++++++++

Pas grand-chose à se mettre sous la dent en ce moment sur l’île de la Réunion. Le bulletin mensuel de l’OVPF pour le mois de septembre nous apprend que la sismicité est faible sous le sommet du Piton de la Fournaise. Par ailleurs, on observe un arrêt de l’inflation de l’édifice ce qui révèle un arrêt, au moins momentané, des transferts magmatiques des zones profondes vers les zones plus superficielles.

++++++++++

Il semble que l’activité du Stromboli soit en train de diminuer. Il y a encore des explosions au niveau des cratères, mais leur intensité a chuté. Le Laboratorio Geofisica Sperimentale indique que le nombre d’événements VLP reste élevé, avec une moyenne d’environ 16 événements par heure, ce qui est bien inférieur à ce que l’on a observé précédemment. En outre, l’amplitude des événements VLP est faible. Celle du tremor est moyenne. Les inclinomètres ne montrent pas de déformation significative de l’édifice volcanique. Le nombre de chutes de blocs le long de la Sciara del Fuoco atteint 13 événements par jour. Les émissions de SO2 dans le secteur NE de la terrasse cratèrique sont faibles, avec une moyenne de 39 tonnes par jour.

++++++++++

Dans ses derniers bulletins, le CENAPRED indique que le Popocatepetl connaît actuellement son activité habituelle, avec des émissions de gaz et de vapeur, avec de faibles quantités de cendre. On enregistre en moyenne une dizaine d’explosions chaque jour. S’agissant de la sismicité, on enregistre des épisodes de tremor ainsi que des événements volcano-tectoniques dont la magnitude se situe entre M 1,5 et M 2. Un survol effectué le 27 septembre a révélé un dole de lave de 30 mètres de diamètre à l’intérieur du cratère.
Le CENAPRED rappelle qu’il est fortement déconseillé de s’approcher du volcan et en particulier du cratère en raison du risque de retombées de matériaux éruptifs et, en cas de fortes pluies, des ravines en raison du risque de lahars.
Le niveau d’alerte est maintenu à la couleur Jaune, Phase 2.

++++++++++

L’OVSICORI indique que le 30 septembre une éruption phréarique d’environ 5 minutes a été observée sur le Poas (Costa Rica). Elle a projeté des sédiments et généré un panache de 2 km au-dessus du cratère. Des retombées de cendre et une forte odeur de soufre ont été enregistrées dans plusieurs localités. Les autorités ont fermé le Parc National à cause de l’éruption et de la sismicité. Le Parc était toujours fermé le 1er octobre.

———————————————–

KVERT indicates that a new eruption was observed at Sheveluch (Kamchatka) on October 1st, 2019. It generated an ash plume that reached 10 km above sea level. The event also produced a pyroclastic flow that spread on the western flank of the active dome. Thr eruption continues and could affect air traffic.

.The aviation colour code remains at Orange.

++++++++++

 Ulawun (Papua New Guinea) went through a new outbreak of activity on September 30th at mid-day, followed by a new eruptive episode on October 1st at 4:30 am (local time, September 30th, 18:30 GMT). The eruption took place at night, with incandescent projections that rose to about a hundred metres high. The Darwin VAAC indicated that the ash cloud reached up to 6 km above sea level.
Between 7,000 and 13,000 people had already fled their homes in June during Ulawun’s previous eruption. Although most of the evacuees had not returned to their villages, some had chosen to return to take care of their homes and gardens.
Source: International Press.

++++++++++

In Sicily, Mt Etna’s eruptive tremor is currently at a low level, but ash clouds are being emitted by the NE Crater and the Voragine. As a consequence, the aviation colour code has been raised to Red.

Source: La Sicilia.

++++++++++

There is not much to see right now on Reunion Island. The OVPF report for the month of September informs us that seismicity is low beneath the summit of Piton de la Fournaise. In addition, the inflation of the edifice has stopped, which reveals a stop, at least momentary, of the magmatic transfers from the deep zones towards shallower areas.

++++++++++

It looks as if activity at Stromboli is now declining. There are still explosions at the summit craters but their intensity has decreased. The Laboratorio Geofisica Sperimentale indicates that the number of VLP events is still high, with an average of about 16 events per hour, which is far less than during the previous weeks. Besides, the amplitude of the VLP events is low. The amplitude of the tremor is medium. Tiltmeters do not show significant deformation of the volcanic edifice. The number of rockfalls along the Sciara del Fuoco reaches 13 events per day. SO2 emissions in the NE sector of the crater terrace is low, at 39 tonnes per day.

++++++++++

In its latest updates, CENAPRED indicates that Popocatepetl is currently showing its usual activity, with gas and steam emissions, with low amounts of ash. An average of 10 explosions is recorded each day. With regard to seismicity, tremor episodes and volcano-tectonic events with a magnitude between M 1.5 and M 2 are recorded. An overflight on September 27th revealed a lava dome 30 metres in diameter at the bottom of the crater.
CENAPRED reminds the public that it is extremely dangerous to approach the volcano and in particular the crater because of the risk of fallout of eruptive materials and, in case of heavy rains, gullies because of the risk of lahars.
The alert level is kept at Yellow, Phase 2.

++++++++++

OVSICORI indicates that on September 30th, a five-minute-long phreatic eruption occurred at Poas (Costa Rica). It ejected sediment, and produced a plume that rose 2 km above the crater. Ashfall and a sulphur odour were reported in several municipalities. Officials closed the National park because of the eruption and ongoing elevated seismicity; the park remained closed the next day.

Sheveluch

Vue de l’éruption du Sheveluch le 1er octobre 2019 (Photo: Y. Demyanchuk / KVERT)

Volcans du monde // Volcanoes around the world

L’éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) se poursuit. Malgré quelques fluctuations, le tremor reste relativement stable. Le front de coulées de situe à 1200 mètres d’altitude et seul le bras nord est actif.
Source: OVPF.

Un article paru dans le Journal de l’Ile résume parfaitement la situation actuelle sur le volcan. Mes amitiés à François Martel-Asselin qui l’a rédigé.

https://www.clicanoo.re/Societe/Article/2019/03/01/Eruption-quand-les-coulees-la-route_568825?fbclid=IwAR0nVRRS0tasRnADqEewoEDWS3FavYowQUJN14yb5lLp7M4XPxDG-1wSR48

D’importantes émissions de gaz s’échappent de quatre bouches dans une zone précédemment recouverte par un lac à l’intérieur du cratère du Poas (Costa Rica). Une légère incandescence est parfois visible au niveau de l’une des bouches pendant la nuit. Une odeur de soufre a été signalée dans plusieurs zones sous le vent. Des retombées de cendre ont été observées à Canoas de Alajuela le 26 février 2019.
Source: OVSICORI ..

Le volume du dôme de lave dans le cratère sommital du Merapi (Indonésie) n’a pas changé par rapport aux semaines précédentes. Les émissions de gaz et de vapeur s’élèvent jusqu’à 375 mètres au-dessus du cratère. Le 18 février 2019, plusieurs avalanches de blocs et de cendre ont parcouru un kilomètre dans la ravine de la rivière Gendol. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1-4) et il est demandé à la population de rester en dehors de la zone d’exclusion de 3 km.

Une moyenne de 20 explosions par jour a été enregistrée sur le Sabancaya (Pérou) au cours de la semaine écoulée. Des panaches de gaz et de cendre ont été observés jusqu’à 2,2 km au-dessus du cratère. Le public ne doit pas s’approcher du cratère dans un rayon de 12 km.
Source: INGEMMET, IGP.

Au Kamchatka, le KVERT a signalé une augmentation de l’activité du Bezymianny, avec une incandescence nocturne du cratère et des effondrements du dôme de lave générant des avalanches pyroclastiques. Les panaches de cendre du Karymsky ont été observés sur des images satellites, avec parfois une anomalie thermique. Le dôme de lave du Sheveluch continue de croître, avec une extrusion de blocs du côté nord et des avalanches pyroclastiques. Le niveau d’alerte reste à l’Orange pour ces trois volcans.

——————————————

The eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island) is going on. Despite a few fluctuations, the eruptive tremor has been quite stable during the past days. The lava flow front is located 1200 metres above sea level. The northern branch is the only one to be active for thr moment.
Source: OVPF.

Intense gas emissions are rising from four fumarolic vents in the area previously covered by a lake in the crater of Poas (Costa Rica). Minor incandescence is sometimes visible from one of the vents at night. A sulphur odour has been reported in several downwind areas. Ashfall was reported in Canoas de Alajuela on 26 February, 2019.
Source: OVSICORI..

The volume of the lava dome in Merapi’s summit crater (Indonesia) has remained unchanged compared with the previous few weeks. White emissions are rising as high as 375 metres above the crater rim. On 18 February, 2019, multiple block-and-ash f lows traveled at one kilometre down the Gendol drainage. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4), and residents are warned to remain outside the 3-km exclusion zone.

An average of 20 explosions per day occurred at Sabancaya (Peru) during the past week. Gas-and-ash plumes were seen rising as high as 2.2 km above the crater. The public should not approach the crater within a 12-km radius.
Source: INGEMMET, IGP.

In Kamchatka, KVERT reports increased activity at Bezymianny characterized by nighttime crater incandescence and hot avalanches originating from the lava dome. Ash plumes from Karymsky are identified in satellite images, with an occasionnal thermal anomaly. Sheveluch’s lava dome continues to grow, extruding blocks on the N side, and producing hot avalanches. The alert level remains at Orange for these three volcanoes.

Eruption au sommet du Sabancaya (Credit photo: IGP)

Activité éruptive du Bezymianny (Source: KVERT)