Hakone (Japon) [suite]

drapeau francaisMercredi matin, les autorités japonaises ont relevé le niveau d’alerte du Mont Hakone dans l’éventualité d’une éruption qui pourrait impacter la zone de sources chaudes d’Owakudani. Il a également été demandé à la population de rester à l’écart des zones potentiellement dangereuses.
La JMA a fait passer le niveau d’alerte de 1 (Normal) à 2, un niveau qui restreint l’accès à proximité de la zone volcanique sensible. Le nombre de séismes volcaniques a atteint 116 mardi, le plus élevé jamais enregistré en une seule journée.
Les autorités locales ont émis un ordre d’évacuation sur un rayon de 300 mètres autour du site d’Owakudani et la route y conduisant a été fermée.
Hakone Ropeway, qui gère le téléphérique, a suspendu la partie de son service qui traverse Owakudani.
La prudence est recommandée car des retombées de cendre et de roches pourraient avoir lieu sur la zone si une éruption se produisait.
Comme je l’ai écrit précédemment trois séismes de faible intensité ont été enregistrés mardi sur le volcan, avec une augmentation des émissions de vapeur dans les installations thermales d’Owakudani. Ce qui inquiète plus particulièrement la JMA, c’est que le dernier séisme était plus profond que les précédents, ce qui pourrait annoncer une éruption phréatique.

L’histoire géologique du Mont Hakone révèle qu’il y a eu une éruption au 12ème siècle près d’Owakudani, mais il n’y a pas eu d’éruptions par la suite dans la région.
L’activité volcanique du Mont Hakone a augmenté en 2001, avec de petits séismes et une déformation de la surface du sol pendant environ quatre mois.
Source: The Japan Times.

 ————————————————

drapeau anglaisJapanese authorities raised the volcano alert for Mount Hakone on Wednesday morning, anticipating a possible small eruption that could impact the nearby Owakudani hot spring district and calling on people to stay away from potentially dangerous areas.

JMA raised the alert level from 1 (Normal) to 2, a level that regulates entry to areas around the volcanic vent. The number of volcanic earthquakes there on Tuesday reached 116, the highest ever recorded in one day.

The local town office issued an evacuation order for a 300-meter radius around Owakudani and closed the road leading to the area.

The operator of Hakone Ropeway suspended a portion of its service running through Owakudani.

Caution is advised over ash deposits and rocks that could rain down on the area if an eruption occurs.

As I put it before, on Tuesday, three minor earthquakes were reported on the volcano, while active steam bursts were also observed at hot spring facilities in Owakudani. JMA officials have become more concerned after the last of the three tremors was focused deeper than the earlier ones, raising the possibility of a steam eruption.

A geological survey of Mount Hakone has suggested that there was an eruption in the 12th century near Owakudani, but there has been no record of subsequent eruptions in the area.

Volcanic activity in Hakone last increased notably in 2001, causing minor quakes and crustal deformation for about four months.

Source : The Japan Times.

Hakone-blog

Vue du site géothermal d’Owakudani  (Crédit photo:  Wikipedia)

Peintres des volcans hawaiiens // Painters of Hawaiian volcanoes

drapeau francaisEn cliquant sur le lien ci-dessous, vous pourrez admirer une série de tableaux réalisés dans les années 1880 – 1890. A cette époque, la photographie couleur n’existait pas et la peinture était le seul moyen de décrire l’éruption du Mauna Loa. Des artistes comme Jules Tavernier, Charles Furneaux et Joseph D. Strong vinrent à Hawaii admirer l’éruption et la fixer dans leurs mémoires avant de la faire apparaître sur leurs toiles car il n’était bien sûr pas question de planter le chevalet à proximité de la chaleur de la lave et des gaz qui s’en échappaient.

Ces peintres font partie de la Volcano School, certes moins connue que l’Ecole de Barbizon, mais qui a le mérite d’exister. L’article paru dans le Huffington Post donne plus de détails sur les artistes en question. Il nous rappelle aussi que les œuvres sont exposées dans plusieurs musées hawaiiens : Le Honolulu Museum of Art, le Bishop Museum et le Lyman Museum

http://www.huffingtonpost.com/2015/04/17/hawaii-volcano-school-paintings_n_7038372.html

 —————————————

drapeau anglaisBy clicking on the link below, you will see a series of paintings made in the years 1880 – 1890. By that time, color photography did not exist and paintaing was the only way to describe the eruption of Mauna Loa. Artists like Jules Tavernier, Charles Furneaux and Joseph D. Strong came to Hawaii to admire the eruption and take mental photographs before showing it on their canvasses; it was obviously impossible to set up their easels near the heat of the lava and the gases which escaped.
These painters are part of the Volcano School, less known than the Barbizon School, but which has the merit to exist. The article in the Huffington Post gives more details about these artists. It also reminds us that the works are exhibited in several Hawaiian museums: The Honolulu Museum of Art, the Bishop Museum and the Lyman Museum
http://www.huffingtonpost.com/2015/04/17/hawaii-volcano-school-paintings_n_7038372.html

Tavernier-blog