Vatnajökull (Islande) : Eruption sous-glaciaire en vue? [suite]

drapeau francais21 heures: Bien qu’aucun événement visible ne se soit encore produit, la possibilité d’une éruption volcanique du Bárðarbunga se fait de plus en plus pressante. Hier, le premier ministre islandais rencontré les secouristes et les responsables de la protection civile à ce sujet.
Les nouvelles d’une possible éruption du Bárðarbunga qui se sont répandues à travers le monde ont déjà eu des effets réels sur l’Islande. Par exemple, les actions de la compagnie Icelandair ont chuté en Bourse de 4,35%.
Si une éruption du Bárðarbunga se produit, il est probable qu’elle génèrera un nuage de cendre ainsi que les inondations qui vont probablement se diriger vers le nord, jusqu’à la rivière Jökulsá á Fjöllum. Les curieux à la recherche de sensations fortes sont invités à rester à l’écart de la zone. Comme je l’ai écrit précédemment, les routes menant près Bárðarbunga ont été fermées.

Sur le terrain, le Met Office indiquait ce matin que quelque 2600 secousses ont été enregistrées depuis le début de la crise sismique. La carte ci-dessous montre clairement que les essaims se répartissent en 2 groupes, vers le nord et l’est du volcan. La branche orientale semble la plus active. La majorité des secousses ont été localisées à 5-10 km de profondeur et rien n’indique actuellement que le magma est en train de migrer vers la surface. Il n’y a aucun signe d’une activité éruptive en cours ou imminente.
Vous pouvez suivre l’activité du Bárðarbunga via une webcam à cette adresse:
http://vedur2.mogt.is/grimsfjall/webcam/

 ———————————————

drapeau anglais21:00: Although nothing visible has happened yet, the possibility of a volcanic eruption at Bárðarbunga is increasing. Yesterday, the Icelandic Prime Minister met with rescue and civil defence officials on the subject.

International reporting on Bárðarbunga has already had real-life effects on Iceland. For instance, stock in Icelandair fell by 4.35%.

In the event Bárðarbunga erupts, the result is likely to be an ash cloud, as well as flooding that will probably head northwards, to the river Jökulsá á Fjöllum. The curious and the thrill-seeking are advised to stay away from the area. As I put it before, roads leading near Bárðarbunga have been closed.

On the field, the Met Office indicated this morning that about 2600 earthquakes have been recorded since the onset of the seismic crisis. The map below shows very clearly that the swarm has been migrating in two clusters towards the north and the east of the volcano. The eastern cluster seems to be the more active.  The majority of events has been at 5-10km depth. No signs of migration towards the surface or any other signs of imminent or ongoing volcanic activity have been detected so far.

You can follow that activity of Bárðarbunga via a live webcam at this address:

http://vedur2.mogt.is/grimsfjall/webcam/

Vatna-carte

Source: Met Office islandais.

Le Mayon (Philippines) serait-il « en retard »? // Is Mayon volcano (Philippines) « overdue »?

drapeau francaisIl y a une expression que je déteste particulièrement en matière de volcans et d’éruptions; c’est l’expression «en retard» qui laisse supposer qu’un volcan obéit à un cycle éruptif et se manifeste de façon régulière. La notion de cycle de n’a jamais été prouvée en volcanologie et l’expérience m’a toujours fait conclure qu’un volcan entre en éruption seulement quand il en a envie.
On peut lire sur le site d’une chaîne de télévision philippine (18 août 2014) que «l’activité du Mayon s’est à nouveau intensifiée au cours des dernières 24 dernières heures et un volcanologue a averti hier que le volcan est « ‘en retard’ ‘pour une forte éruption ». Il est bon de noter que cette information ne correspond pas vraiment au dernier bulletin publié par le PHILVOCS ce même jour et qui indique que «le réseau sismique n’a détecté aucun séisme d’origine volcanique au cours de la dernière période d’observation de 24 heures. On a observé des émissions modérées de panaches de vapeur blanche qui s’étiraient vers le nord. On n’a pas observé d’incandescence dans le cratère hier soir malgré l’émergence d’un dôme de lave ».
Ed Laguerta, un responsable régional du PHILVOCS, a déclaré que 2014 est « une année de retard pour une violente éruption ». Si l’on remonte dans le temps, 1897 et 1814 sont les années où le Mayon a enregistré ses deux événements les plus meurtriers sur un total de 49 grosses éruptions qui ont été recensées. À son avis, «l’année 2014 se situe à une centaine d’années de l’éruption vulcanienne de 1897 et à 200 ans de l’éruption plinienne de1814. Si l’on se réfère à l’histoire éruptive du Mayon, on remarque qu’il a connu des éruptions violentes à l’issue d’un intervalle de cent ans. C’est arrivé deux fois. Cela peut se reproduire ». Laguerta indique par ailleurs que le PHILVOCS a déjà informé les autorités locales de la possibilité d’une éruption très forte lors d’un séminaire qui a eu lieu en juin, en commémoration du bicentenaire de l’éruption du Mayon le 1er février 1814, éruption au cours de laquelle l’église de Cagsawa a été ensevelie sous la cendre et qui a fait au moins 1200 victimes. A mon avis, prendre en compte seulement deux événements éruptifs pour dire que le volcan est « en retard » est un peu risqué!!
La dernière éruption du Mayon a eu lieu entre juillet 2009 et janvier 2010, mais aucune victime n’a été enregistrée. Cependant, 5 personnes ont été tuées par des éboulements le 7 mai 2013. La dernière éruption meurtrière du Mayon avait eu lieu en février 1993. 77 personnes avaient alors perdu la vie. Cette éruption est décrite dans mon livre « Killer Volcanoes. »

 ———————————————-

drapeau anglaisThere is one word I particularly hate about volcanoes and eruptions ; it is « overdue », which suggests that a volcano obeys an eruption cycle and erupts in a regular way. The notion of cycle has never been proved about volcanic eruptions and experience has always led me to conclude that a volcano erupts only when it feels like it.

We can read on the website of a Philippine TV channel (August 18th 2014) that “Mayon Volcano’s activity intensified anew in the last 24 hours as a state volcanologist warned yesterday that it is  »overdue » for a strong eruption”. The piece of news does not correspond with the latest PHILVOCS bulletin released the same day and which indicates that “the seismic network did not detect any volcanic earthquakes during the past 24-hour observation period. Moderate emission of white steam plumes that drifted northeast was observed. Crater glow was not observed last night despite the emergence of a lava dome at the crater”.

Ed Laguerta, a PHILVOCS regional chief, said 2014 is an “overdue year” for a very strong eruption. Dating back to a hundred-year span, 1897 and 1814 are the years when Mayon recorded its two deadliest eruptions out of 49 big explosions. In his opinion, “this 2014 is a hundred years away from the 1897 Vulcanian eruption and 200 years away from Mayon’s 1814 Plinian explosion. By historical accounts, Mayon has been erupting very violently at least at a hundred years interval. It happened twice. It may happen again,” Laguerta said that

PHILVOCS had already informed local officials of the possibility of a very strong eruption during their June seminar-workshop, which was also held in commemoration of the bicentennial event of the February 1st 1814 Mayon eruption that buried the Cagsawa Church and claimed at least 1,200 lives. In my opinion, taling into account two eruptive events to say that a volcano is « overdue » is a bit risky!!

Mayon’s last eruption was from July 2009 to January 2010, but with no casualty recorded. However, 5 people were killed by rockfalls on May 7th 2013. The latest deadly eruption took place in February 1993 when 77 persons lost their lives (see my book Killer Volcanoes).

Mayon-blog-02

Vue du cône parfait du Mayon  (Crédit photo:  Wikipedia)

Sicile : L’Etna, c’est fini ; le Stromboli ça continue ! // Sicily: Mt Etna has stopped erupting but Stromboli is going on!

drapeau francaisL’épisode d’activité strombolienne et de coulée de lave qui avait commencé le 9 août au Nouveau Cratère SE de l’Etna a pris fin le 15 août. Le tremor éruptif a progressivement retrouvé son niveau de base. Suite à cette activité, le sommet du Nouveau Cratère SE dépasse maintenant en taille celui de son aîné.

Pendant ce temps, le Stromboli montre toujours la même vigueur avec une coulée bien alimentée qui descend le long de la Sciara del Fuoco. En revanche, cette coulée a mis fin, au moins provisoirement, à l’activité strombolienne typique qui secoue habituellement le sommet du volcan. Le spectacle actuel est donc un peu monotone mais enchantera ceux qui n’ont encore jamais vu la lave couler.

 ——————————————-

drapeau anglaisThe episode of strombolian activity and the lava flow that began on August 9th  at the New SE Crater of Mount Etna came to an end on August 15th . The eruptive tremor has gradually regained its background level. Following this activity, the summit of the New SE Crater now exceeds that of the old SE cone.
Meanwhile, Stromboli is still quite vigorous with a well-fed lava flow travelling down the Sciara del Fuoco. However, this flow has stopped, at least temporarily, the typical strombolian activity that usually shakes the summit of the volcano. The current show has become a little monotonous but will delight those who have never seen a lava flow.

Strombo-11-aout

Le Stromboli vu hier soir par la webcam de l’INGV Catane