Tungurahua (Equateur): Reprise de l’activité // Tungurahua (Ecuador) is becoming active again

drapeau francaisAprès un repos de deux mois, il semble que Tungurahua soit en train de reprendre du service. Dans un rapport spécial, l’Institut Géophysique indique que l’activité sismique est en hausse depuis dimanche dernier, en particulier au niveau des événements longue période. La sismicité actuelle est semblable à celle qui a précédé les éruptions de février et avril 2014. Les observations sont souvent rendues difficiles par les mauvaises conditions météorologiques, mais on a vu une colonne de cendre s’élever au-dessus de la couverture nuageuse. En outre, les inclinomètres sur le flanc nord-est du volcan ont enregistré une inflation significative entre le 15 mai et le 24 juillet. Au vu de ces paramètres, l’Institut prévoit une poursuite de l’augmentation de l’activité qui pourrait déboucher sur des explosions et le déclenchement de coulées pyroclastiques. En conséquence, des communautés exposées comme Baños et Penipe sont invitées à être vigilantes et prêtes à mettre en oeuvre les mesures de prévention nécessaires.

 ———————————————

drapeau anglaisAfter a two-month rest, it looks as if Tungurahua is becoming active again. In a special report, the Geophysical Institute indicates that seismic activity has been increasing since last Sunday, in particular with regard to long-period earthquakes. The current level of seismicity is similar to the one that preceded the February and April 2014 eruptions. Observations are often made difficult due to poor weather conditions but an ash column was seen rising above the cloud cover. Moreover, tiltmeters on the NE flank of the volcano recorded significant inflation between May 15th and July 24th. Judging from these parameters, the Institute expects more increase in activity leading to possible explosions and the triggering of pyroclastic flows. As a consequence, exposed communities such as Baños and Penipe are advised to be vigilant and be ready to enforce the necessary prevention measures.

 

Le « Thirty Meter Telescope » bientôt sur le Mauna Kea à Hawaii // The Thirty Meter Telescope soon on Mauna Kea

drapeau francaisLe Mauna Kea est un volcan qui est inactif depuis environ 4500 ans. Le risque d’une nouvelle éruption est très faible. Aujourd’hui, le sommet du Mauna Kea abrite quelques-uns des télescopes les plus puissants au monde. Dans quelques mois, un nouveau télescope va venir s’ajouter à la liste. En effet, le Conseil d’administration du TMT (Thirty Meter Telescope) International Observatory (TIO) a confirmé le 29 juillet 2014 que la cérémonie d’inauguration du site prévu pour le TMT aura lieu en octobre. L’annonce fait suite à une décision prise vendredi dernier par le Conseil hawaiien de la Terre et des Ressources Naturelles d’autoriser le début de la construction.
Il faudra toutefois attendre jusqu’à l’année prochaine pour assister au début des travaux afin d’éviter le froid hivernal sur la montagne (Ne pas oublier que le Mauna Kea culmine à 4200 mètres). Le télescope devrait être totalement opérationnel en 2022.
Les membres fondateurs du TIO comprennent l’Institut de Technologie de Californie (Caltech), les observatoires nationaux d’astronomie de l’Académie Chinoise des Sciences, l’Institut National des Sciences Naturelles du Japon et l’Université de Californie. L’Inde et le Canada sont deux membres « associés » du projet, mais ils devraient devenir membres à part entière.

Source : Presse hawaiienne.

 ————————————————–

drapeau anglaisMauna Kea is a volcano that has been inactive for 4,500 years or so. The risk of a new eruption is very small. Today, the summit of Mauna Kea harbours some of the most powerful telescopes of the world. In a few months, a new one will add to the list. Indeed, the TMT International Observatory (TIO) Board of Directors confirmed on July 29th 2014 that a site dedication ceremony for the Thirty Meter Telescope will be held in October. The announcement came following a decision by the state Board of Land and Natural Resources on Friday to allow construction to begin.  .

Major construction will likely have to wait until early next year to avoid wintry weather on the mountain. The telescope is expected to be operational in 2022.

TIO founding members include the California Institute of Technology (Caltech), the National Astronomical Observatories of the Chinese Academy of Science, the National Institutes of Natural Sciences in Japan and the University of California. India and Canada are both “associates” of the project but expected to become full members.

 Source: Hawaiian newspapers.

Mauna-Kea-telescope

Télescope Gemini au sommet du Mauna Kea  (Photo:  C.  Grandpey)

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francaisL’éruption du Kilauea continue au sommet et sur l’East Rift Zone. Comme d’habitude, le sommet alterne les épisodes de gonflement et de dégonflement. Le niveau du lac de lave a baissé au cours des derniers jours ; il se trouve à environ 50 mètres sous la lèvre du pit crater.
Sur l’East Rift Zone, le Pu’uO’o dégonfle encore légèrement. La lave a atteint (ou est proche de) la surface dans les quatre bouches qui percent le plancher du cratère. Deux petits lacs de lave occupent les deux bouches situées dans la partie sud-est tandis qu’une forte lueur indique que la lave est proche de la surface dans les deux autres bouches.

Les coulées qui partent du flanc nord-est du Pu’uO’o continuent de progresser lentement vers le nord-est en se divisant en deux branches. Le front de coulée le plus éloigné se trouvait à 2,4 km de la source le 25 Juillet. Les émissions de SO2 atteignaient 450 tonnes par jour (à partir de toutes les sources le long de l’East Rift Zone) le 23 Juillet, date des dernières mesures. Les émissions se situent généralement entre 150 et 450 tonnes par jour depuis juillet 2012.

Source : HVO.

 ————————————————

drapeau anglaisKilauea continues to erupt at its summit and within the East Rift Zone. As usual, the summit alternates deflation and inflation episodes. The lava lake dropped during the past days to about 50 metres below the rim.

At the East Rift Zone, Pu’uO’o is still deflating slightly. Lava is at (or close to) the surface within the four pits on the crater floor. Two small lava ponds are present within the two southeastern pits in the crater floor, and glow above two other pits indicate lava is near the surface.

Lava flows fed from Pu’uO’o’s northeast flank continue to advance slowly toward the northeast in two main lobes. The most distant flow front was 2.4 km from the vent on July 25th. The most recent SO2 emissions were measured at 450 tonnes per day (from all East Rift Zone sources) on July 23rd; emission rates have typically ranged between 150 and 450 tonnes per day since July 2012.

Source: HVO.