Etna (Sicile / Italie): Hausse du tremor

drapeau francaisLa situation sur le terrain n’a guère évolué depuis l’ouverture d’une nouvelle bouche à proximité de la fracture éruptive qui s’est ouverte le 5 juillet sur le flanc E du Cratère NE. . Toutefois, il faudra surveiller l »évolution de la situation dans les prochaines heures ou les prochains jours car le tremor montre depuis hier une hausse significative.

 ———————————————–

drapeau anglaisOn the field, the situation has not much changed since the opening of the eruptive fissure on the eastern flank of the NE Crater on July 5th. However, the situation will need to be closely monitored in the coming hours and days as the tremor has been significantly rising since yesterday.

Etna-tremor

Source: INGV  Catane

Quand les médias se déchaînent… // When the media go wild…

drapeau francaisAprès l’« état critique » du Mont Fuji, le site The Free Republic nous indique qu’« Il se pourrait que le Mont Rainier soit sur le point de connaître une éruption monstrueuse », tandis que l’on peut lire sur le site The Epoch Times qu’ « Une éruption du super volcan de Yellowstone pourrait recouvrir la moitié de l’Amérique du Nord de  six pieds (1,80 mètres) de cendre et autres débris ».

Heureusement, dans ces deux derniers cas, les auteurs utilisent le mot « could », autrement dit « pourrait », dont le sens conditionnel modère largement le reste du titre des articles.

Que ce soit pour le Mont Fuji, le Mont Rainier ou Yellowstone, aucun scientifique n’est en mesure de dire aujourd’hui quel sera le comportement de ces volcans, que ce soit dans un proche avenir ou dans un avenir plus lointain. La seule chose dont nous sommes certains, c’est que ces trois volcans sont susceptibles d’entrer en éruption. Leur histoire éruptive est là pour démontrer qu’ils ne dorment que d’un œil.

Je ne tiens pas les scientifiques pour responsables des propos exagérés tenus par les journalistes dont on connaît le côté nécrophage. Ils se régalent d’ailleurs en ce moment avec le nombre impressionnants de morts dans l’actualité, que ce soit à la suite de catastrophes aériennes ou de faits de guerre dans la bande de Gaza.

Faire du sensationnalisme a toujours été l’un des buts recherchés par la presse. Cela aide à vendre journaux et magazines. C’est pourquoi je recommande aux scientifiques d’être très vigilants quand ils livrent des informations aux médias. Ils doivent veiller à ce que ces informations ne soient pas déformées ou exagérées. Personnellement, au retour de mes campagnes d’observations ou lors de la publication de  mes ouvrages, j’ai toujours demandé aux journalistes de me communiquer la teneur de leurs articles avant leur diffusion.

————————————————-

drapeau anglaisAfter the « critical state » of Mount Fuji, we can read on the Free Republic website that “Mount Rainier could be on the Brink of a monstrous eruption” while The Epoch Times affirms that “A Yellowstone supervolcano eruption could cover half of North America in six feet of ash and debris”.

Fortunately, in the last two cases, the authors use the word « could » whose conditional meaning largely moderates the rest of the titles.
Whether it be for Mount Fuji, Mount Rainier or Yellowstone, no scientist is able today to say what the behaviour of these volcanoes will be, whether in the near future or in the more distant future. The only thing we know for certain is that these three volcanoes are likely to erupt. Their eruptive history proves that they are just slumbering.
I do not hold scientists responsible for the exaggerated articles written by journalists whose love for death is well known. By the way, they are currently feasting with the impressive number of deaths in the news, whether in plane crashes or acts of war in the Gaza Strip.
Sensationalism has always been one of the goals sought by the press. This helps to sell newspapers and magazines. This is why I recommend scientists to be very careful when they provide information to the media. They must ensure that such information is not distorted or exaggerated. Personally, when coming back from observation campaignes or when my books were published, I always asked reporters to give me the contents of their articles prior to release.

Mont-Fuji-blog

 Rainier-sommet

Norris-Geyser-Basin

Le Fuji, le Rainier et Yellowstone: des proies faciles pour la presse à sensation !

Sabancaya (Pérou)

drapeau francaisDans son dernier rapport couvrant la période du 17 au 24 juillet 2014, L’Institut Géophysique du Pérou indique qu’un nouveau foyer sismique a été localisé à 8 km au nord du cratère du Sabancaya. On enregistre actuellement une moyenne de 57 événements de fracture ou volcano-tectoniques sur le volcan, avec une légère tendance à la baisse. L’activité fumerollienne se poursuit. Dans sa conclusion, le rapport indique que “l’activité volcanotectonique devrait se poursuivre dans les prochaines semaines en se déplaçant dans des directions différentes. Les émissions de fumerolles continueront pendant ce temps, sous forme de vapeur ou de gaz magmatiques, en atteignant des hauteurs allant de 500 m à 1000 m au-dessus du cratère. Ces observations montrent que l’activité du Sabancaya se dirige lentement vers un possible processus éruptif”.

 ————————————————

drapeau anglaisIn its latest report (July 17th to 24th, 2014), the Geophysical Institute of Peru indicates that a new seismic focus was located 8 km north of the Sabancaya crater. There is currently an average of 57 fracture or volcano-tectonic events on the volcano, with a slight downward trend. Fumarolic activity continues. In its conclusion, the report states that « volcanotectonic activity is expected to continue in the coming weeks while moving in different directions. Fumarolic emissions will continue with emissions of steam or magmatic gases, reaching heights from 500 m to 1000 m above the crater. These observations show that the activity of Sabancaya is slowly moving toward a possible eruptive process. »