Where and when? That is the question!

La situation actuelle sur le Piton de la Fournaise montre parfaitement les limites de la volcanologie actuelle. Les instruments dont le volcan est truffé indiquent depuis le 14 août dernier une augmentation de la sismicité ainsi qu’un gonflement de l’édifice. Ces paramètres montrent de manière quasi infaillible que du magma est en train de monter sous le Piton et que la chambre est à nouveau en train de se remplir. Au cours des dernières semaines, sismicité et gonflement du Piton se sont accélérés, indiquant probablement que l’éruption approche, tout en sachant qu’elle peut avorter et le magma trouver une autre issue que la surface de la Terre.

A ce stade, on se rend compte que la volcanologie bute sur deux questions essentielles : la lave sortira-t-elle et quand ? Même « les 60 éminents spécialistes en volcanologie du monde entier » (je cite le JIR)  présents la semaine dernière à la Réunion n’ont pas été capables d’apporter une réponse ! Le cratère du Dolomieu semble avoir la faveur des pronostics. On peut s’en amuser, mais le problème serait tout autre s’il fallait envisager une évacuation de la population, ce qui n’est pas le cas pour le moment.

On a vu récemment avec l’éruption du Sinabung – volcan explosif encore plus difficile à interpréter que le Piton de la Fournaise – que les volcanologues indonésiens (dont l’équipement reste certes à améliorer) se sont totalement plantés dans leurs prévisions et qu’il a fallu évacuer en hâte les populations menacées.

S’agissant des évacuations, il faut déterminer rapidement si elles sont nécessaires, tout en sachant qu’elles ne peuvent pas durer indéfiniment car des problèmes (sanitaires en particulier) apparaissent très vite dans les camps. Je n’ose imaginer ce qui se passera le jour où il faudra évacuer une partie de la population napolitaine quand le Vésuve se réveillera !!!

La volcanologie moderne fait certes des progrès, mais nous sommes encore loin de pouvoir apporter des réponses à la double question qui figure dans le titre de cette note.

 

Une réflexion au sujet de « Where and when? That is the question! »

  1. En effet, il a pris un peu tout le monde par surprise, sur le lieu et la date. Par contre, vers 15h c’était à peu près sur qu’il y aurait une éruption dans un temps très bref, mais c’est un peu cours comme délais, et pas certain quand même.
    Espérons qu’un jour la volcanologie aura un peu plus de moyen.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.