Mont Egon (Indonésie) & Chaparrastique (Salvador)

drapeau-francaisEn raison d’une augmentation de l’activité, les autorités ont relevé le niveau d’alerte pour le Mont Egon en Indonésie orientale et décrété l’évacuation des 600 habitants d’un village voisin. Le volcan fait entendre des grondements depuis mardi matin. La zone d’exclusion a été étendue de 1,5 kilomètres à 3 kilomètres et le niveau d’alerte est maintenant de 3 (Siaga), sur une échelle de 4..
La dernière éruption du Mont Egon remonte à 2008, avec l’évacuation de plus de 10 000 personnes.
Source: journaux indonésiens.

Au Salvador, le volcan Chaparrastique a émis un panache de cendre et de gaz jusqu’à 1500 – 2000 mètres de hauteur. Les autorités ont indiqué que la cendre pourrait se diriger vers la capitale.
Selon le responsable de la Protection Civile, l’expulsion de cendre et de gaz est une bonne chose. Avec cette libération de la pression, « le risque d’une éruption majeure est plus faible. »
Source: CTV News.

————————————-

drapeau-anglaisDue to an increase in activity, authorities have raised the alert for Mount Egon in eastern Indonesia and told about 600 residents to evacuate from a nearby village. The volcano has rumbled since Tuesday morning. The exclusion zone has been extended from 1.5 kilometres to 3 kilometres and the alert has been raised to 3 (Siaga), on a scale of 4.
Mount Egon last erupted in 2008, forcing more than 10,000 people to flee.
Source: Indonesian newspapers.

El Salvador’s Chaparrastique volcano has emitted an ash plume up to 1,500 – 2,000 metres and hot gases, and officials said the ash could move close to the capital.
The director of El Salvador’s civil defence office said the expulsion of ash and gas was a positive sign. With the current release of pressure, « the risk of a larger eruption is less. »
Source: CTV News.

+++++++++++++++

Voici le niveau d’alerte actuel des volcans indonésiens, tel qu’il apparaît sur le site web du VSI:

Alerte Indo

En Jaune,  le niveau 2 (Waspada); en Orange, le niveau 3 (Siaga), en Rouge, le niveau 4 (Awas). Le niveau 1 (Normal) apparaîtrait en Vert.

La cendre volcanique révèle l’histoire au Salvador // Ash reveals history in El Salvador

drapeau francaisSelon plusieurs agences de presse, des archéologues japonais et salvadoriens ont découvert au Salvador trois squelettes humains datant de plus de 1600 ans. Ils pourraient apporter un éclairage nouveau sur les premières implantations humaines dans la région.
Les trois squelettes presque complets, conservés dans la cendre volcanique, ont été trouvés près de la côte Pacifique sur le site de fouilles « Nueva Esperanza, » à environ 90 kilomètres au sud-est de la capitale.
La zone a été enfouie sous la cendre pendant des éruptions de grande ampleur entre les 5ème et 6ème siècles, ce qui a permis de préserver les preuves d’un établissement pré-hispanique sur la côte, peut-être dédié à la production de sel et à la pêche.
La nouvelle découverte ouvre de nouvelles perspectives pour les recherches archéologiques salvadoriennes qui, jusqu’à présent, s’étaient essentiellement concentrées sur des centres cérémoniels. De nouvelles découvertes sont attendues sur le site car la couche de deux mètres de cendre dissimule probablement une foule de témoignages sur la vie quotidienne et des moyens de subsistance de ces premiers habitants des zones côtières.
Les trois corps qui ont été découverts sont ceux de deux adultes, âgés de 25 et 35 ans, et un enfant, entre sept et neuf ans, avec deux billes d’argile autour du cou. Deux d’entre eux ont été enterrés avec les jambes croisées, avec des offrandes telles que des pots en argile et d’autres portant des rayures marron et rouge foncé.
Les restes humains sont nettoyés pour être étudiés par de département d’Archéologie du Musée National d’Anthropologie de San Salvador.
Une dent et une partie des côtes seront soumis à une analyse chimique visant à déterminer leur sexe, leur âge, ainsi que des détails concernant le style de vie, l’alimentation et les maladies subies.

 ———————————————–

drapeau anglaisAccording to several press reports, Japanese and Salvadoran archaeologists have found three human skeletons in El Salvador from more than 1,600 years ago that could shed new light on early human settlements in the region.

The three nearly complete human skeletons, preserved in volcanic ash, were found near the Pacific coast at a dig called “Nueva Esperanza,” about 90 kilometres southeast of the capital.

The area was buried in ash from gigantic eruptions between the 5th and 6th centuries, which has helped preserve evidence of a the pre-Hispanic coastal settlement, possibly dedicated to salt production and fishing.

The new find opens a new door for Salvadoran archaeological investigations, which had previously focused only on ceremonial centres. More finds are expected at the site as the two-metre layer of volcanic ash probably hides a wealth of evidence about the daily life and livelihood of these ancient coastal residents.

The three bodies that were discovered are those of two adults, aged between 25 and 35 years old, and a child, between seven and nine years old, with two clay beads around the neck. They had been buried, two of them in a cross-legged position, along with offerings including clay pots and jars bearing dark brown and red stripes.

The remains are being cleaned for study by the Archeology Department at the National Museum of Anthropology in San Salvador.

A tooth and a portion of the ribs will be used for chemical analysis aimed at determining their sex, specific ages, as well as details of lifestyle, diet and illnesses suffered.

Salvador-blog

Source:  Ministère de la Culture salvadorien

San Miguel (Salvador): Une éruption à court terme? // San Miguel (Salvador): A short term eruption?

drapeau francaisLe Ministère de l’Environnement et des Ressources Naturelles (MARN) indique que l’activité sismique du volcan San Miguel / Chaparrastique reste élevée. Le tremor montre un niveau supérieur à celui qui a précédé les éruptions du 29 Décembre 2013 et du 12 Février 2014.  Les émissions de gaz restent élevés elles aussi, avec présence de cendre, ce qui est probablement dû à la circulation de fluides magmatiques dans la structure volcanique. Ces paramètres confirment qu’il existe une forte probabilité d’éruption dans les prochains jours..

———————————————-

drapeau anglaisThe Ministry of Environment and Natural Resources (MARN) indicates that seismic actity at San Miguel / Chaparrastique remains elevated. The tremor level is above what it was before the eruptions of December 29th 2013 and February 12th 2014. Gas emissions are still quite high, with some amounts os ash, which is probably due to the movement of magmatic fluids within the volcanic edifice. These parameters do confirm that an eruption is likely to occur in the next few days.  .

San Miguel (Salvador): risque d’éruption et évacuations préventives

drapeau francaisSelon une dépêche de l’agence Reuters, quelque 1400 personnes ont été évacuées par précaution autour du San Miguel.

Le volcan, qui culmine à 2130 mètres, est également connu sous le nom de Chaparrastique. Il se dresse à 140 km à l’est de San Salvador et est entré en éruption à deux reprises au cours des 6 derniers mois. La Ministre salvadorienne de l’Environnement a indiqué que les paramètres définissant l’activité interne du volcan étaient actuellement à un niveau supérieur à celui des deux éruptions du mois de décembre. Si une éruption se produit, elle sera probablement de type strombolien, avec éventuellement des coulées de lave sur le flanc nord du volcan. Les coulées de boue et les glissements de terrain constituent une autre menace en cas de fortes pluies.

 ——————————————-

drapeau anglaisAccording to a report from the Reuters press agency, about 1400 people in El Salvador were evacuated from the area around San Miguel volcano as a precautionary measure against a possible eruption.

San Miguel (2130 m), which is also known as Chaparrastique, lies about 140 km east of San Salvador. It has erupted twice in the past six months. El Salvador Environment Minister said the volcano was now experiencing higher levels of internal activity than during the first of those two eruptions in December. The most likely expected eruption would be strombolian with possible lava flows, probably on the north side of the volcano. Another risk lies with mud flows and landslides that can be triggered by heavy rainfalls.

San Miguel (Salvador)

drapeau francaisLa presse salvadorienne indique que le volcan San Miguel (également connu localement sous le nom de Chaparrastique) a connu un épisode éruptif le 29 décembre vers 10h30. Une puissante explosion a secoué le volcan, accompagnée d’un panache de cendre estimé à 8 km de hauteur.  L’éruption a surpris les autorités et les habitants qui ont quitté par centaines leurs habitations pour chercher refuge dans des zones plus sures. La zone proche du volcan est en alerte Orange tandis que l’ensemble de la région Est a été mise en alerte Jaune. Beaucoup d’habitants critiquent les autorités pour leur lenteur à intervenir. D’autres refusent de quitter leurs maisons par peur des pilleurs. Plusieurs vols ont été annulés à l’aéroport de San Salvador.

Selon les dernières informations, 1635 personnes ont été évacuées. La sismicité est en baisse et les émissions de cendre ont cessé, mais les volcanologues pensent que d’autres explosions restent possibles.

Voici une vidéo (de mauvaise qualité)  qui montre le panache de cendre généré par l’éruption:

http://www.youtube.com/watch?v=JRZT2JNRWbE

Une autre, de meilleure qualité!

http://www.claremoreprogress.com/v?vid=ndn-25481084&sid=AP%20World

drapeau anglaisThe Salvadoran press indicates that the San Miguel volcano (also known locally as Chaparrastique) had an eruptive episode on December 29th at 10:30. A powerful explosion rocked the volcano, accompanied by a plume of ash about 8 km high. The eruption surprised authorities and residents who left their homes by the hundreds to seek refuge in safer areas. The alert level close to the volcano is Orange while the entire eastern region is at Yellow alert. Many people criticize the authorities for their slowness to act. Others refuse to leave their homes for fear of looters. Several flights have been cancelled at San Salvador airport.

According to the latest news, 1,635 persons have been evacuated so far. Seismicity is declining and the ash emissions have stopped. However, local volcanologists think more explosions cannot be excluded.

Here is a (poor quality) video which shows the ash plume produced by the eruption:

http://www.youtube.com/watch?v=JRZT2JNRWbE

And another:

http://www.claremoreprogress.com/v?vid=ndn-25481084&sid=AP%20World

San-Miguel

L’éruption du San Miguel vue depuis l’espace (Crédit photo:  NASA)

San-Miguel

Cette photo acquise le 31 mars 2010 montre les volcans du Salvador vus depuis l’espace  (Crédit photo:  NASA)