Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde. La situation est restée relativement calme ces derniers jours.

En lisant la presse réunionnaise, on apprend que le cône volcanique formé lors de la dernière éruption du Piton de la Fournaise  du 2 au 6 avril 2020, en plein confinement, vient d’être baptisé « Piton Voulvoul ». Le choix de ce nom par l’Observatoire, le Parc national et la Cité du volcan a été orienté par l’importante quantité de cheveux de Pélé émis par cette éruption et éparpillés sur la majeure partie de l’île de La Réunion. Dans la Plaine des Sables, ces cheveux de Pélé ont même pris d’étranges formes de rouleaux et d’amas qui ne sont pas sans rappeler les fameux « virevoltants », qui poussés par le vent, filent dans les rues des petites villes de l’Ouest américain. Ils font penser aux « moutons de poussière » que l’on peut retrouver sur le sol des maisons et que l’on appelle « Voulvoul » en créole réunionnais.
Par ailleurs, le mot  » Voulvoul  » vient du malgache « Volvolo » qui veut dire « petits poils », comme ceux retrouvés dans les jardins et sur les voitures durant cette éruption. Alors que la Réunion vient de fêter le 10 mai 2020 « la 15ème Journée nationale des mémoires de l’esclavage, des traites et leurs abolitions », le choix de ce nom permet également d’honorer la mémoire des premiers esclaves malgaches de La Réunion, qui ont enrichi la langue réunionnaise d’un certain nombre de mots, tel que « Voulvoul ».

Source : Réunion la 1ère, Journal de l’Ile.

++++++++++

Dans son dernier bulletin en date du 22 mai 2020 au matin, l’INGV indique que l’on observe actuellement une augmentation de l’activité strombolienne dans le Nouveau
Cratère Sud-Est de l’Etna (Sicile). L’activité explosive génère un nuage de cendre qui
atteint 4500 m de hauteur avant de dériver vers le SO. On observe toujours une activité explosive  dans la Voragine.
L’amplitude du tremor connaît en ce moment une certaine hausse, avec de grandes fluctuations autour des valeurs moyennes et élevées.
On ne relève pas de déformation significative de l’édifice volcanique.

Source : INGV.

++++++++++

L’incandescence est visible de nuit au niveau du cratère Minamidake du Sakurajima (Japon). Des explosions génèrent des panaches de cendre s’élevant jusqu’à 2 km au-dessus du cratère. Des matériaux sont projetés à 600-900 m du cratère. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 5 niveaux).
Source: JMA.

++++++++++

Les panaches éruptifs montent jusqu’à 600 – 1 000 m au-dessus du cratère du Mont Aso (Japon), provoquant des retombées de cendres dans les zones sous le vent. Les émissions de SO2 atteignent en moyenne 1 300 tonnes par jour. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 5).
Source: JMA.

++++++++++

Au Kamchatka, la couleur de l’alerte aérienne reste à l’Orange pour le Sheveluch, l’Ebeko et le Klyuchevskoy, et au Jaune pour le Karymsky.
Source: KVERT.

++++++++++

Des explosions phréatiques sont toujours observées sur le Rincón de la Vieja (Costa Rica). Les panaches de vapeur s’élèvent généralement à 500 m au-dessus du cratère. Certains événements incluant parfois des sédiments génèrent des panaches s’élevant à 1 km au-dessus du cratère.
Source: OVSICORI.

++++++++++

Une moyenne quotidienne de 12 explosions est enregistrée sur le Sabancaya (Pérou), avec des panaches de gaz et de cendres s’élevant jusqu’à 2,5 km au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte reste à l’Orange et le public est prié de rester en dehors d’un rayon de 12 km.
Source: IGP.

++++++++++

La lave continue à avancer sur 200-300 m dans la ravine Kembar sur le flanc sud du Semeru (Indonésie). Des blocs se détachent du front de coulée et roulent sur une distance maximale   de 1,2 km du cratère. Le niveau d’alerte reste à 2 et le public est invité à rester en dehors d’un rayon de km du sommet et 4 km sur le flanc SSE.
Source: CVGHM.

++++++++++

En raison de la pandémie de Covid-19, la plupart des parcs nationaux ont été totalement fermés aux États-Unis. Certains d’entre eux rouvrent lentement et partiellement. C’est le cas de Yellowstone où seulement deux entrées (sur 5) sont à nouveau accessibles.
Dans le parc national des volcans d’Hawaii, l’accès a été rouvert à quelques routes et sentiers, mais la plupart des autres zones du parc restent fermées pour le moment. Les permis à des fins commerciales continuent d’être suspendus. De toute façon, tous les vols internationaux vers les États-Unis sont actuellement à l’arrêt.
Source: NPS.

———————————————–

Here is some news of volcanic activity around the world. The situation has been relatively quiet during the past days.

When reading the local press of Reunion Island, one learns that the volcanic cone formed during the last eruption of Piton de la Fournaise (April 2nd to 6th, 2020), during the lockdown, has just been named « Piton Voulvoul ». The choice of this name by the Observatory, the National Park and the City of the Volcano is largely due to the large amount of Pele’s hair emitted by this eruption and scattered over most of the island. In the Plaine des Sables, Pele’s hair has even taken on strange shapes of rolls and clusters which are reminiscent of the famous « tumbleweeds », pushed by the wind, that go spinning in the streets of the small towns of the American West. They are reminiscent of the « dust bunnies » that can be found on the floor of houses and that are called « Voulvoul » in Reunion Creole.
Furthermore, the word « Voulvoul » comes from the Malagasy « Volvolo » which means « little hairs », like those found in gardens and on cars during this eruption. While Reunion celebrated on May 10th, 2020 « the 15th National Day of memories of slavery and its abolition, the choice of this name also makes it possible to honor the memory of the first Madagascan slaves of Reunion, who have enriched the Reunionese language with a certain number of words, such as « Voulvoul ».
Source: Réunion la 1ère, Journal de l’Ile.

++++++++++

In its latest update (May 22nd, 2020 in the morning), INGV indicates that there is currently an increase in Strombolian activity at Mt Etna’s New South-East Crater (Sicily). Explosive activity generates an ash cloud 4500 m high which then drifts SW. There is still an explosive activity in Voragine.
The amplitude of the tremor is currently experiencing a certain increase, with large fluctuations at the medium and high values.
There is no significant deformation of the volcanic edifice.
Source: INGV.

++++++++++

 Incandescence can be seen at night at Sakurajima’s  Minamidake Crater (Japan). Explosive events are observed, with plumes rising as high as 2 km above the crater. Material is ejected 600-900 m away from the crater. The Alert Level remains at 3 (on a 5-level scale).

Source : JMA.

++++++++++

Volcanic plumes are rising 600-1,000 m above Asosan’s crater (Japan), causing ashfall in areas downwind. SO2 emissions reach an average of 1,300 tons per day. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-5).

Source: JMA.

++++++++++

In Kamchatka, the aviation colour code remains at Orange for Sheveluch, Ebeko, and Klyuchevskoy, and Yellow for Karymsky.

Source: KVERT.

++++++++++

Phreatic explosions are still recorded at Rincón de la Vieja (Costa Rica). Steam plumes usually rise 500 m above the crater. A few events are characterized by plumes rising 1 km above the crater and may include sediments.

Source : OVSICORI.

++++++++++

A daily average of 12 explosions is recorded at Sabancaya (Peru), with gas and ash plumes rising as high as 2.5 km above the summit. The Alert Level remains at Orange and the public is asked to stay outside of a 12-km radius.

Source : IGP.

++++++++++

Lava is still travelling 200-300 m in the Kembar drainage on the S flank of Semeru (Indonesia). Blocks from the lava fronts are reaching a maximum distance of 1.2 km from the crater   The Alert Level remains at 2, and the public is reminded to stay outside a 1-km radius from the summit and 4 km on the SSE flank.

Source: CVGHM.

++++++++++

Because of the Covid-19 pandemic, most national parks have been totally closed in the United States. Some of them are slowly and partially reopening. This is the case of Yellowstone where only two entries (out of 5) are again accessible.

In Hawaii Volcanoes National Park access has been reopened to a few roads and trails but most other areas in the park remain closed at this time. Commercial and special use permits continue to be suspended. Anyway, all international flights to the U.S. are currently suspended.

Source: NPS.

Il va falloir patienter avant de pouvoir admirer de nouveau les superbes sources chaudes du Parc de Yellowstone (Photo: C. Grandpey)

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité éruptive dans le monde

Un séisme de magnitude M 4,8 a été enregistré la partie nord-est de la caldeira du Bárðarbunga (Islande), sous la calotte glaciaire du Vatnajökull, le 20 avril 2020 à 3 h 54 ce matin. L’événement a été suivi de plusieurs répliques. Aucune activité volcanique n’a été détectée. Une secousse de magnitude M 4,5 avait déjà été enregistrée dans ce secteur le 5 janvier de cette année.
L’activité sismique s’est bien calmée ces derniers jours sur  la Péninsule de Reykjanes. La région reste toutefois sous contrôle étroit. On se souvient que l’on a observé récemment une activité sismique intense accompagnée d’une inflation. Les scientifiques islandais pensent que le phénomène a été provoqué par trois intrusions magmatiques sur la Péninsule de Reykjanes. Il semble que deux d’entre elles aient eu lieu à une profondeur de 3 à 4 km, au nord-ouest du Mont Þorbjörn, tandis que la troisième se serait produite à une profondeur de 8 à 13 km, sous le Mont Sýrfell plus à l’ouest. Le conditionnel est de rigueur car ces intrusions n’ont jamais été vraiment démontrées.
Source : IMO.

++++++++++

Au Pérou, le niveau d’alerte volcanique est maintenu à la couleur Orange sur l’Ubinas et le Sabancaya. L’IGP précise que l’activité éruptive se maintient à un niveau bas sur l’Ubinas et à un niveau modéré sur le Sabancaya où l’on observe toujours quelques phases explosives.

+++++++++

Comme je l’ai indiqué précédemment, l’activité éruptive reste intense en ce moment sur le Stromboli (Sicile), sans toutefois être exceptionnelle. Dans son dernier bulletin hebdomadaire, le Laboratorio Geofisico Sperimentale fait état de fortes explosions stromboliennes, avec une quinzaine d’événements chaque heure, localisées principalement dans le Cratère NE, tandis qu’un dégazage continu est observé dans la zone cratèrique Centre / Sud-ouest. Les émissions de SO2 et de CO2 restent stables sur des valeurs faibles. On observe parfois des débordements de lave qui génèrent des effondrements sur la Sciara del Fuoco.    .

+++++++++

L’Etna (Sicile) a connu un bref épisode éruptif le 19 avril 2020 au matin. La webcam thermique a montré un épisode de fontaine de lave et un panache de cendre issu de la zone sommitale du volcan. Dans le même temps, le tremor montrait une hausse soudaine. La couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge à 07:24 (GMT) et ramenée à l’Orange à 12:26. L’événement avait pour siège le secteur du cratère sud-est, dans la « selle » entre l’ancien et le nouveau cratère SE. L’INGV indique que le panache de cendre s’est élevé à environ 5 km au-dessus du niveau de la mer avant de dériver vers l’est. De petites retombées ont été signalées à Zafferana Etnea.

++++++++++

L’OVSICORI indique qu’une puissance explosion hydrothermale a été observée sur le Rincon de la Vieja (Costa Rica) le 19 avril 2020 à 10h16 (heure locale). Le nuage de vapeur et de cendre est monté jusqu’à environ 1500 mètres au-dessus du cratère.  L’événement a duré environ une minute. Des telles éruptions hydrothermales se produisent périodiquement sur le Rincon de la Vieja. Elles projettent de l’eau et des sédiments sur les hautes pentes du volcan.

++++++++++

En raison d’une hausse de la sismicité depuis quelques jours, la couleur de l’alerte aérienne a été portée au Jaune pour le Lokon-Empung (Indonésie). Le niveau d’alerte volcanique reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4). Il est rappelé aux habitants et aux touristes de ne pas s’approcher du cratère dans un rayon de 1,5 km.
Source: CVGHM.

++++++++++

On observe toujours une belle activité éruptive sur le Semeru (Indonésie) avec la projection de matériaux incandescents au-dessus du cratère. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et il est rappelé au public de rester en dehors du rayon de 1 km du sommet et de 4 km sur le flanc SSE.
Source: CVGHM.

++++++++++

GeoNet indique qu’il n’y a eu aucun survol de White Island (Nouvelle-Zélande) au cours des trois dernières semaines. Les instruments sur l’île révèlent qu’il n’y a pas eu de changements significatifs dans les émissions de SO2, que la sismicité reste faible et que l’activité dans la zone des bouches actives semble ne pas avoir évolué depuis début mars. Le niveau d’alerte volcanique reste à 2 et la couleur de l’alerte aérienne est maintenue à Jaune. L’accès de l’île reste interdit aux touristes.

++++++++++

Au Kamchatka, la couleur de l’alerte aérienne est Orange pour le Klyuchevskoy et le Sheveluch et Jaune pour le Bezymianny. Elle reste Orange pour l’Ebeko dans les Kuriles du Nord
Source: KVERT.

—————————————-

Here is some news of eruptive activity around the world

An M 4.8 earthquake was recorded in the northeast part of the Bárðarbunga caldera (Iceland), under the Vatnajökull ice cap, on April 20th, 2020 at 3:54 am. The event was followed by several aftershocks. No volcanic activity was detected. An M 4.5 earthquake had already been recorded in this area on January 5th of this year.
Seismic activity has decreased in recent days on the Reykjanes Peninsula. However, the region is still closely monitored. One should not forget that an intense seismic activity was recorded recently, accompanied by inflation. Icelandic scientists believe the phenomenon was caused by three magmatic intrusions on the Reykjanes Peninsula. Two of them seem to have taken place at a depth of 3 to 4 km, north-west of Mount Þorbjörn, while the third one probably occurred at a depth of 8 to 13 km, under Mount Sýrfell, further west. The conditional is essential because these intrusions have never been really demonstrated.
Source: IMO.

+++++++++

In Peru, the volcanic alert level is kept at Orange on both Ubinas and Sabancaya. IGP specifies eruptive activity is at a low level on Ubinas and moderate on Sabancaya where there are still some explosive episodes.

++++++++++

As I put it before, eruptive activity remains intense on Stromboli (Sicily), even if it is not exceptional. In its last weekly bulletin, the Laboratorio Geofisico Sperimentale reports strong strombolian explosions, with around fifteen events per hour, located mainly in the NE Crater, while continuous degassing is observed in the Central / Southwest crater area . SO2 and CO2 emissions remain stable at low values. There are sometimes lava overflows which generate block collapses on the Sciara del Fuoco. .

++++++++++

Mt Etna (Sicily) went through a short eruptive episode on April 19th, 2020 in the morning. The thermal webcam showed an episode of lava fountain and an ash plume rising from the summit area of ​​the volcano. At the same time, the tremor showed a sudden increase. The aviation color code was raised to Red at 07:24 (GMT) and was lowered to Orange at 12:26. The event was located in the Southeast crater area, in the « saddle » between the old and the new SE crater. INGV reported that the ash plume rose approximately 5 km above sea level before drifting east. Minor ashfall was reported in Zafferana Etnea.

++++++++++

OVSICORI informs us that a strong hydrothermal explosion took place at Rincon de la Vieja (Costa Rica) at 10:16 (local time) on April 19th, 2020. A steam and ash plume rose about 1500 m above the crater. The eruption lasted approximately 1 minute.

Hydrothermal explosions periodically occur at the volcano  They usually eject water and sediment onto the upper flanks of the volcano.

++++++++++

Because of an increased number of volcanic earthquakes over a few days the Aviation Color Code was raised to Yellow for Lokon-Empung (Indonesia). The volcano Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4). Residents and tourists are reminded not to approach the crater within a radius of 1.5 km.

Source: CVGHM.

++++++++++

Eruptive activity is still observed on Semeru (Indonesia) with incandescent material ejected above the crater. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4), and the public is reminded to stay outside the 1-km radius from the summit and 4 km on the SSE flank.

Source: CVGHM.

++++++++++

GeoNet indicates that there have been no overflights of White Island (New Zealand) during the past three weeks. The instruments on the island reveal there were no significant changes in SO2 emissions, that seismicity remains low, and that the active vents area appear unchanged since early March. The Volcanic Alert Level remains at 2 and the Aviation Color Code remains at Yellow. Tourist visits to the island are prohibited.

++++++++++

In Kamchatka the Aviation Color Code is Orange for Klyuchevskoy and Sheveluch and Yellow for Bezymianny. It is Orange for Ebeko in the Northern Kuriles

Source: KVERT.

Rincón de la Vieja (Costa Rica)

Sans prévenir, le Rincón de la Vieja a connu une éruption phréatique le mardi 23 mai à 10h20, avec un panache qui est monté jusqu’à 400 mètres au-dessus du cratère. L’événement a duré moins de deux minutes et a produit un grondement semblable à celui d’un avion à réaction. La boue, l’eau et les roches en provenance du lac du cratère ont dévalé le versant nord du volcan pendant une quinzaine de minutes. Il n’est pas fait état de dégâts, bien que les rivières Pénjamo et Azufrado aient augmenté leur niveau et qu’elles aient pris une couleur grise à cause de l’arrivée des matériaux.
Le Rincón de la Vieja est l’un des volcans actifs du Costa Rica et, bien qu’il traverse des périodes de repos, l’activité phréatique est en hausse depuis 2015. L’une des éruptions les plus récentes s’est produite en mars 2016, avec une colonne de gaz et de vapeur qui a atteint 700 mètres au-dessus du cratère.
Le Rincón de la Vieja, rejoint le Poás et le Turrialba dans la liste des volcans costaricains ayant connu une forte activité au cours des derniers mois.
Source: The Costa Rica Star.

———————————

Without any warning sign, Rincón de la Vieja went through a phreatic eruption on Tuesday, May 23rd at 10:20 a.m. It produced a plume that rose 400 metres over the crater. The event lasted less than two minutes, with a sound similar to a jet’s engine. Mud, water and rocks from the crater lake sled down the north slope of the volcano for about 15 minutes. There are no reports of any damage, though the Pénjamo and Azufrado rivers increased their water level and turned grey coloured as a result of the material that fell into the water.

Rincón de la Vieja is one of Costa Rica’s active volcanoes, and although it goes through dormant periods, the phreatic activity has been increasing since 2015. One of the most recent eruptions was back in March 2016 when the column of gas and vapour reached 700 metres above the crater.

Rincón de la Vieja, joins Poás and Turrialba in the list of Costa Rican volcanoes that have shown strong activity in the last few months.

Source: The Costa Rica Star.

Crédit photo: Wikipedia

Santiaguito (Guatemala); Turrialba & Rincón de la Vieja (Costa Rica)

drapeau francaisL’INSIVUMEH indique qu’une forte activité explosive continue sur le Santiaguito (Guatemala). De nouvelles explosions ont secoué le dôme Caliente le 2 mai et généré des coulées pyroclastiques sur les versants est et ouest du complexe volcanique. Cette activité a produit des colonnes de cendre qui sont montées jusqu’à plus de 10 km d’altitude avant de dériver sur une distance d’au moins 40 km. Les éruptions antérieures ont déposé de la cendre dans plusieurs localités sous le vent, à proximité du volcan.
L’INSIVUMEH rappelle à la population que la saison des pluies est en cours et que des lahars sont possibles, principalement dans les rivières San Isidro, Cabello de Ángel, Tambor, Nima I et les affluents de la rivière Samalá.
Les personnes affectées par la cendre, l’eau contaminée et des problèmes respiratoires et oculaires doivent prendre des précautions.

Selon OVSICORI, le Turrialba et le Rincón de la Vieja au Costa Rica ont montré une augmentation de leur activité au cours du week-end passé. Une explosion accompagnée de projections de blocs et de cendre a été enregistrée sur le Turrialba samedi matin. L’activité sismique a augmenté suite à l’explosion de samedi, mais avec de fréquents événements de faible magnitude. Entre vendredi matin et les premières heures de lundi, plus de 200 explosions ont été enregistrées. L’une d’elles a généré un panache de cendre de deux kilomètres de hauteur lundi matin. Les retombées de cendre sont restées concentrées dans le périmètre du Parc National du Volcan Turrialba qui est actuellement interdit d’accès. L’augmentation de l’activité du Turrialba a entraîné la fermeture de cinq écoles publiques. Les autorités surveillent la présence de cendre dans les cultures et contrôlent les animaux dans les nombreuses fermes laitières dans la partie nord du canton de Turrialba.

Le Rincón de la Vieja est également actif. Une explosion modérée a eu lieu dimanche après-midi. Les instruments de l’OVSICORI ont également enregistré une augmentation de l’activité sismique pendant 11 minutes après l’explosion.
Les volcanologues excluent toute relation possible entre l’activité du Turrialba et celle du Rincón de la Vieja qui est actif depuis plusieurs mois.

———————————

drapeau-anglaisINSIVUMEH indicates that strong explosive activity continues at Santiaguito volcano (Guatemala). New explosions at the Caliente cone generated pyroclastic flows on May 2nd that descended east and west of the volcanic complex. This activity generated ash columns that rose up to more than 10 km a.s.l. and the drifted over a distance of at least 40 km. Previous eruptions deposited ash in several communities downwind, close to the volcano.

INSIVUMEH reminds the population that the rainy season is underway and lahars are possible, mainly in the rivers of San Isidro, Cabello de Ángel, Tambor, Nimá I and tributaries of river Samalá.

Population affected by ashfall, drinking water contamination and respiratory and eye problems should take precautions.

According to OVSICORI, Turrialba and Rincón de la Vieja in Costa Rica began to show increased activity over the past weekend. An explosion of ash and rocks was recorded at Turrialba Volcano on Saturday morning. Seismic activity around the volcano increased following Saturday’s explosion, but mostly with frequent, low-magnitude tremors. Between Friday morning and the early hours of Monday, more than 200 explosions have been recorded. One of them reached two kilometres high on Monday morning. Most of the ash has fallen within the perimeter of Turrialba Volcano National Park, which is currently off-limits to visitors.

The increase in the Turrialba’s activity has caused classes to be suspended at five public schools. Officials are monitoring crops for the presence of ash, and checking for possible harm to animals on the numerous dairy farms in the northern part of Turrialba canton.

Rincón de La Vieja is also active. A moderate explosion occurred on Sunday afternoon.

OVSICORI instruments also recorded an increase in seismic activity for some 11 minutes following the explosion.

Volcanologists ruled out a possible relation between activity at Turrialba and Rincón de la Vieja and noted that Rincón de la Vieja has been active for several months.

Rincon

Vue du Rincón de la Vieja (Crédit photo: Wikipedia)

Rincón de la Vieja (Costa Rica)

drapeau francaisLe 21 octobre, 2015, j’indiquais que le Rincón de la Vieja Volcano était actif depuis 2012, mais que plusieurs éruptions phréatiques de cendre et de boue s’étaient produites depuis septembre 2015, ce qui avait conduit la Croix-Rouge à mobiliser une petite équipe pour évaluer les risques possibles d’inondation et de dégâts sur les ponts sur la rivière Pénjamo.
Dans une note du 17 mars 2016, Erik Klemetti indique que des volcanologues de l’OVSICORI ont visité le Rincón de la Vieja pour avoir une meilleure idée de l’activité récente. Ils ont découvert un certain nombre de petits dépôts de cendre liés à des éruptions phréatiques qui se sont produites depuis le début de l’année 2016. Il est toutefois intéressant de noter que certains échantillons recueillis contenaient des éléments de magma probablement juvénile sous forme de petits éclats de verre volcanique. Cela laisse supposer qu’il pourrait y avoir une poche de magma à faible profondeur sous la zone sommitale du Rincón de la Vieja.

Les émissions de gaz magmatiques (H2S et SO2) sont également en hausse au niveau du lac de cratère dont la  température est plus chaude (45-55ºC) que pendant les dernières années.
Tous ces changements pourraient signifier que le Rincón de la Vieja entre dans une période plus active, donc plus dangereuse, avec la possibilité de fortes explosions et de lahars. Les personnes vivant à proximité du volcan doivent donc être particulièrement vigilantes.

La dernière grande éruption du Rincón de la Vieja en 1966 avait un VEI  de 3 et on a observé de nombreuses petites explosions dans le demi-siècle qui a suivi cette éruption.
Vous pouvez lire la note Erik Klemetti à cette adresse:
http://www.wired.com/2016/03/blasts-costa-ricas-rincon-de-la-vieja-volcano-hint-something-big/

—————————————-

drapeau anglaisOn October 21st, 2015, I indicated that Rincón de la Vieja Volcano had been active since 2012 but there had been several phreatic eruptions of ash and mud since September 2015 which had led the Red Cross to mobilize a small team to assess possible risks of flooding and damage to bridges over the Pénjamo River.

In a note of March 17th 2016, Erik Klemetti wrote that volcanologists from OVSICORI visited Rincón de la Vieja to get a better idea on the recent unrest. They found a number of small ash deposits related to phreatic explosions that have occurred since the start of 2016. The interesting thing is that some of the samples they collected contained a small component of what appears to be fresh lava in the form of small shards of volcanic glass. This suggests that there could be magma not too far beneath the summit area of Rincón de la Vieja.
The summit crater lake is also emitting more magmatic gases like H2S and SO2, compared to recent years and is warmer as well (45-55ºC).

All these changes at Rincón de la Vieja might mean the volcano is entering a more dangerous period, with the potential for larger explosions and lahars. This means that people living near the volcano need to play close attention to how the volcano is behaving.
The last large eruption from Rincón de la Vieja was a VEI 3 eruption in 1966, although it has produced numerous smaller explosions in the half century since that eruption.

You can read Erik Klemetti’s note at this address:

http://www.wired.com/2016/03/blasts-costa-ricas-rincon-de-la-vieja-volcano-hint-something-big/

Rincon

Crédit photo: Wikipedia.

Rincón de la Vieja (Costa Rica): Hausse de l’activité // Increase in activity

drapeau francaisSelon l’OVSICORI, le Rincón de la Vieja connaît en ce moment une augmentation des émissions de vapeur ainsi qu’une activité explosive. De fortes explosions ont été enregistrées le mercredi 9 mars à 13h54.  Le jeudi 10 mars vers midi, une haute colonne de vapeur et de cendre était visible au-dessus du cratère. Les habitants vivant à proximité du volcan ont déclaré que la cendre était tombée sur les toits de leurs maisons dans une zone de six kilomètres autour du Rincón de la Vieja, principalement dans les localités au nord du cratère.
Les visites sur le terrain effectuées au cours des derniers mois ont permis de constater que la plupart du temps les matériaux retombaient dans la zone entourant le cratère. Certains matériaux sont également retombés dans les rivières situées au nord du volcan et ont été emportés au moment de la saison des pluies. .

L’OVSICORI recommande aux visiteurs d’éviter de s’approcher trop près du cratère.

—————————–

drapeau anglaisAccording to OVSICORI,  Rincón de la Vieja Volcano is currently going through increased vapour activity and explosions. Strong explosions were recorded on Wednesday, March 9th at 1:54 p.m. On Thursday at about noon, a tall column of vapour and ash was visible on top of the volcano’s crater. Local residents said that ash had fallen on the roofs of their homes in an area six kilometres around the volcano, mainly in communities north of the crater.

Inspections in recent months found that material mostly fell in the area surrounding the crater. Some of this material also fell on rivers located north of the volcano, mostly carried by rain during the past rainy season.

OVSICORI recommends that visitors avoid getting too close to the volcano’s crater.

Rincón de la Vieja (Costa Rica): Risque de coulées de boue // Mudslide warning

drapeau francaisLe Rincón de la Vieja connaît un regain d’activité depuis 2012, avec plusieurs éruptions phréatiques de cendre et de boue depuis le mois de septembre 2015. En conséquence, la Croix-Rouge a mobilisé une petite équipe pour évaluer les risques d’inondations et de dégâts aux ponts sur la rivière Pénjamo.
Les dernières éruptions ont provoqué une accumulation de cendre sur le versant nord du volcan. La sécheresse qui affecte le nord-ouest n’a fait que conforter cette accumulation et quand les pluies sont apparues la semaine dernière, le mélange d’eau et de cendre a entraîné plusieurs glissements de terrain dans la rivière Pénjamo qui coule à proximité. D’autres coulées de boue dans la rivière pourraient faire s’accumuler de gros rochers dans la rivière et endommager les ponts en cas de crue brutale.
Le parc national reste ouvert mais le sentier d’accès au cratère a été fermé aux touristes. Les randonneurs sont invités à rester en dehors des zones interdites car une éruption peut se produire à tout moment. Le même conseil est valable pour la rivière Pénjamo. Visiteurs et habitants doivent être vigilants quand ils empruntent les ponts.
Source: Les Tico Times.

———————————-

drapeau-anglaisRincón de la Vieja Volcano has been active since 2012 but there have been several phreatic eruptions of ash and mud since September which have led the Red Cross to mobilize a small team to assess possible risks of flooding and damage to bridges over the Pénjamo River.
The last eruptions have caused a build up of ash along the northern slope of the volcano. The drought in the northwest region has exacerbated this buildup and when sudden rains started last week, the mix of water and ash caused several mudslides into the nearby Pénjamo River. Continued mudslides into the river could cause large rocks from the volcano’s slope to accumulate in the river and cause damage to the Pénjamo bridges in the case of a flash flood.
The National Park remains open but the trail to the crater has been closed to tourists. Hikers are advised to stay out of the park’s restricted areas as an eruption could happen at any time. The same advice goes for the Pénjamo River. Visitors and residents should be careful when crossing the Pénjamo bridges.
Source: The Tico Times.

Rincon

Crédit photo: Wikipedia