Photos de Nature au Parc Floral de Paris // Photos from the Natural World at the Floral Park of Paris

drapeau francais   L’Agence Nature organise pour le compte du magazine Terre Sauvage, et en partenariat avec la Mairie de Paris, l’exposition Palmarès des Melvita Nature Images Awards 2012 et son installation au Parc Floral de Paris.

46 panneaux présentant l’ensemble des photographies et reportages lauréats de ce concours international sont ainsi présentés au public parisien dans les allées du Parc Floral du 29 mars au 30 septembre 2013. Un panorama international des meilleurs photographes de nature de l’année 2012.

Tous les renseignements à cette adresse:

http://www.natureimagesawards.com/exposition-palmares-2012

 

drapeau anglais   The French Agence Nature organises, on behalf of the magazine Terre Sauvage, and with the partnership of the Mairie de Paris, the exhibition of the Melvita Nature Images 2012 award winners at the Floral Park of Paris.

The photos and reportages will be presented to the public on 46 large-size panels along the paths of the Floral Park between March 29th and September 30th 2013. It will be an international panorama of the best Nature photographers of 2012.

All the details about the exhibition are to be found at this address:

L’Agence Nature organise pour le compte du magazine Terre Sauvage, et en partenariat avec la Mairie de Paris, l’exposition Palmarès des Melvita Nature Images Awards 2012 et son installation au Parc Floral de Paris.

46 panneaux présentant l’ensemble des photographies et reportages lauréats de ce concours international sont ainsi présentés au public parisien dans les allées du Parc Floral du 29 mars au 30 septembre 2013. Un panorama international des meilleurs photographes de nature de l’année 2012.

http://www.natureimagesawards.com/exposition-palmares-2012

AMontier-2012-008

White Island & Tongariro (Nouvelle Zélande)

drapeau francais   GNS Science indique que le panache volcanique au-dessus de White Island est devenu plus volumineux ces derniers temps suite à une période de pluie suivie d’un temps calme. Il ne s’agit pas d’une augmentation de l’activité éruptive.

La sismicité se maintient à un niveau bas, même si on a observé une certaine hausse récemment, probablement parce que l’eau de pluie et la boue ont pénétré dans la bouche active en l’obstruant, au moins partiellement.

Si le panache semble parfois plus sombre, c’est probablement qu’il transporte plus d’humidité qu’à l’accoutumée. Les webcams ne montrent pas de cendre.

Comme je l’ai indiqué à plusieurs reprises, il faut se méfier du panache de gaz et surtout de vapeur émis par un volcan. J’ai eu l’occasion de faire des observations à ce sujet à Vulcano, sur l’Etna et à Hawaii. Il en ressort que l’aspect du panache varie énormément en fonction de la température et de l’hygrométrie de l’air. L’éclairage peut aussi jouer un rôle. C’est le cas par exemple à Hawaii quand le soleil couchant confère parfois une teinte beaucoup plus sombre aux panaches de vapeur qui montent du littoral, sans que la situation ait évolué d’un pont de vue volcanique.

A noter que la couleur de l’alerte aérienne pour le massif du Tongariro vient d’être abaissée au Vert, le minimum. La vapeur continue à s’échapper des cratères Te Maari, mais il n’y a aucun risque éruptif à court terme. Là aussi, la modification du panache de vapeur crée des confusions. Les autorités locales reçoivent souvent des appels téléphoniques quand les habitants voient le panache s’épaissir. Comme indiqué précédemment, ce phénomène est dû aux modifications subies par l’air ambiant.

 

drapeau anglais   GNS Science indicates that the volcanic plume from White Island has become more noticeable in recent days as a result of rain followed by calm weather, rather than any rise in volcanic activity.

Background seismic activity is said to be low, although it had picked up a little in the past few days. That was probably due to the rain and mud washing down into the vent and partly blocking it.

If the plume is sometimes looking darker than usual, it is probably because it is carrying more moisture. Web cameras taking images of the plume do not seem to be showing any ash.

As I have repeatedly stated, we must be wary of the gas plume and especially the steam emitted by a volcano. I had the opportunity to make observations at Vulcano, Mt Etna and Hawaii. They reveal that the appearance of the plume varies greatly according to the temperature and humidity of the air. Lighting can also play a role. This is the case for example at Hawaii when the setting sun sometimes gives a much darker aspect to the plumes of steam rising from the coastline, even though the situation has not changed from a volcanic point of view.

Meantime, the colour of the aviation alert at Tongariro has been lowered to Green, the minimum. Steam keeps coming out of the Te Maari Craters but there is no risk of an eruption in the short term. At Tongariro too, the changes in the aspect of the steam plume causes confusion. Local authorities often receive phone calls when the inhabitants notice that the plume is getting thicker. As I put it previously, this phenomenon is due to changes in the ambient air.

Panache-Hawaii

Le panache de vapeur sur le littoral à Hawaii  (Photo:  C. Grandpey)