Volcans du Guatemala

drapeau francais.jpgAlors que les pluies annoncées ont entraîné la mort de 12 personnes, la Guatemala continue à panser ses plaies après la crise éruptive du Pacaya la semaine dernière. Le dernier bulletin de l’INSIVUMEH indique que le volcan a retrouvé son activité strombolienne habituelle dans le cratère Mackenney. On observe toujours deux coulées de lave sur les versants SE et SO. L’Institut recommande de diminuer le niveau d’alerte pour l’aéroport, mais de maintenir l’alerte rouge sur le volcan dont l’accès reste interdit.

S’agissant des autres volcans du pays, le Fuego émet des panaches de cendre jusqu’à 5 km d’altitude. Des matériaux incandescents sont propulsés à une centaine de mètres au-dessus du cratère et des avalanches incandescentes ont été observées sur les versants S et O du volcan.

Le Santiaguito continue à être très actif. La semaine dernière, des lahars s’engouffraient dans le lit de plusieurs rivières dont celle de San Isidro où les dépôts atteignaient une trentaine de mètre de largeur pour une épaisseur de 1,5 – 2 mètres, avec des blocs pouvant avoir 2 mètres de diamètre. Les explosions du dôme génèrent des panaches de cendre montant le plus souvent à 3 km d’altitude.  

Source : Global Volcanism Network and INSIVUMEH.

 

drapeau anglais.jpgWhile the rains that had been forecast caused the deaths of 12 persons, Guatemala is slowly recovering from the eruption of Pacaya last week. INSIVUMEH’s latest update indicates that the volcano has gone back to normal strombolian activity in Mackenney crater. Two lava flows can still be observed on the SE and SW flanks. The Institute recommends to reduce the alert level for the airport but to maintain the Red Alert for the volcano whose access is forbidden.

 

As for the other volcanoes in the country, explosions from Fuego produced ash plumes that rose to altitudes of 5 km a.s.l. Incandescent material was ejected to heights of 100 metres above the crater and avalanches descended the S and W flanks.

Santiaguito is still very active. Last week, lahars travelled down several rivers, especially the San Isidro River where the layer of material was 30 metres wide and 1.5-2 metres thick, with blocks up to 2 metres in diameter. Explosions at the dome usually produce plumes that rise to an altitude of 3 km a.s.l.    

Source: Global Volcanism Network and INSIVUMEH.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.