Géothermie en Mer Tyrrhénienne ?

C’est à y perdre son latin ! Il y a quelques semaines, Enzo Boschi – Président de l’INGV – mettait en garde sur le risque d’une éruption majeure du volcan sous-marin Marsili qui, selon lui, pourrait déclencher un tsunami dévastateur pour l’Italie du sud.

Aujourd’hui, on apprend par le site Geologi.info que ce même secteur de la Mer Tyrrhénienne pourrait servir de cadre à la première centrale géothermique offshore au monde. L’idée d’une centrale géothermique sous-marine n’est pas récente. Un premier projet a déjà été présenté au Congrès Mondial de Géothermie à Bali, avec une puissance de 1 Gw.

La partie sud-est de la Mer Tyrrhénienne pourrait devenir « la première source importante d’approvisionnement en énergique géothermique de l’histoire, ouvrant ainsi la route à une nouvelle source d’énergie propre et inépuisable ». En effet, on rencontre dans la zone du volcan Marsili d’« énormes flux de chaleur qui ont permis la création de gisements énormes de fluides géothermiques à haute température ».

Un permis de recherche de fluides géothermiques en mer dans le secteur du Marsili a été octroyé à la société italienne Eurobuilding. Ce programme de recherche « prévoit en premier lieu la réalisation d’une étude complète d’une telle structure, en utilisant les méthodologies et les techniques les plus innovatrices ».    

Affaire à suivre donc, mais on se rend compte que le monde scientifique n’est pas à une contradiction près !