Sismicité en Islande (suite)

drapeaufrancais.jpgLa situation sismique de l’Eyjafjoll reste relativement stable, sans activité volcanique associée. Il ne fait aucun doute qu’il y a (ou qu’il y a eu) une intrusion magmatique qui a fait (et fait encore) travailler les roches encaissantes. Personnellement, je pense qu’il n’y aura pas sortie de la lave, ni de fonte du glacier. En Islande, la lave sort en général très rapidement; on l’a vu avec le Krafla, l’Hekla ou Bradabunga. Il est rare que ça mijote très longtemps. Comme je l’ai écrit précédemment, j’ai fait l’expérience d’une situation sismique semblable sur le Krafla en 1989 et il n’y a pas eu d’éruption. Il est vrai aussi que la volcanologie n’est pas une science exacte et que je peux avoir tout faux!

Il est intéressant de voir la carte sismique globale de l’Islande telle qu’elle apparaissait hier matin. On voit clairement les événements s’aligner le long du rift qui tranche l’île du SO au NE, avec la secousse la plus importante au nord de la péninsule de Tjörnes.

 

drapeau anglais.jpgThe seismic situation of Eyjafjoll is stable, without any volcanic activity. There is no doubt some magma intrusion is (or has been) taking place, with an effect on the rock around. As far as I’m concerned, I don’t think lava will come out or that the glacier will melt. In Iceland, lava usually comes out very quickly, as could be seen on Krafla, Hekla or Bardabunga. It doesn’t simmer for a very long time underground. As I put it previously, I was the witness of a similar seismic crisis on Krafla in 1989 and there was no eruption. However, volcanology is not an exact science and I may be wrong!!

It is interesting to have a look at the global seismic map of Iceland as it appeared yesterday morning. One can see the events are aligned along the rift that slashes the island from the SW to the NE, with the most powerful event to the north of the Tjörnes peninsula.   

myrdalsjokull-5.jpg

Une réflexion au sujet de « Sismicité en Islande (suite) »

  1. Ça devient quand même préoccupant tout de même, j’ai pas le souvenir d’une crise sismique aussi intense sous le Eyjafjoll.
    Depuis le début de la crise, plus de 5000 secousses ont eu lieues.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.