Sismicité aux Eoliennes (Sicile) et en Islande (suite)

drapeaufrancais.jpgTrois secousses sismiques de M 3,1, 2,7 et 2,4 ont agité les Eoliennes hier entre 12h01 et 12h15, dans une zone comprise entre les îles de Salina et de Filicudi, à une profondeur estimée à environ 9 kilomètres. De telles secousses se produisent périodiquement dans l’arc éolien et sont en général d’origine purement tectonique.

Dans le même temps, la sismicité a de nouveau décliné en Islande au niveau de l’Eyjafjoll. Comme je l’indiquais précédemment, les secousses couvrent une zone importante qui se prolonge vers le SO, parallèlement au rift qui traverse l’Islande (voir carte ci-dessous). De toute évidence, du magma circule en profondeur, avec une remontée vers le secteur plus fragile de l’Eyjafjoll, mais avec une pression insuffisante pour lui permettre de percer la surface, du moins pour le moment.  

 

drapeau anglais.jpgThree earthquakes (M 3.1, 2.7 and 2.4) occurred in the Aeolian Islands yesterday between 12:01 and 12:15, in an area between Salina and Filicudi, at a depth of 9 km or so. Such earthquakes are felt from time to time in the Aeolian arc and usually have a purely tectonic origin.

Meantime, seismicity is again declining in Iceland around the Eyjafjoll volcano. As I put it before, the earthquakes are observed in a wide area that stretches SW, along the NE-SW rift that crosses Iceland (see map here below). The chances are that magma is travelling deep underground but getting shallower under Eyjafjoll where the crust is more fragile; however, pressure is not sufficient to allow it to come to the surface, at least for the time being.  

myrdalsjokull-9.jpg