Eyjafjoll (Islande)

drapeaufrancais.jpgComme prévu, des milliers de personnes (entre 3000 et 5000 !) ont emprunté hier samedi, dès 5 heures du matin, le sentier au départ de Skógar pour aller voir l’éruption à Fimmvörduháls. Certaines appartenaient à des groupes organisés, d’autres étaient seules. Les parkings de Skógar étaient bondés. Il faut entre 5 et 6 heures pour atteindre le site et autant pour revenir. La température était de -18°C avec un vent du nord très fort.

Les conditions d’observation de l’éruption – aujourd’hui dans son 9ème jour – étaient bonnes car le temps était clair. D’ailleurs, la météo devrait être favorable tout le week-end. En fin de journée, le vent a rabattu la cendre et les gaz vers les randonneurs qui étaient heureusement  peu nombreux.

Un petit avion de touriste a dû faire un atterrissage d’urgence sur le glacier, suite à des problèmes mécaniques, mais personne n’a été blessé. Les autorités indiquent que beaucoup de visiteurs sont imprudents et qu’à un moment ou un autre il y aura des accidents.

Certaines personnes ont opté pour l’hélicoptère ou le motoneige pour observer l’éruption. Dans ce dernier cas, il faut débourser 345 euros par personne.  

S’agissant de l’éruption, la lave a brutalement changé de direction vendredi et elle s’écoule maintenant dans le canyon de Hvannárgil, et non plus dans celui de Hrunagil, avec une nouvelle chute d’une centaine de mètres de hauteur. Dans le même temps, le débit de la rivière Hvanná (qui a donné son nom au canyon) a augmenté et les autorités ont abandonné leur projet d’ouverture de la route dans la vallée de Thorsmörk. Le canyon de Hvannárgil a une longueur d’environ 5 km et il faudrait longtemps à la lave pour atteindre Thorsmörk.

Ci-dessous une vue de l’éruption publiée par la NASA.

 

drapeau anglais.jpgOn Saturday, as soon as 5 o’clock, thousands of people walked the path from Skógar to the eruption site on Fimmvörduháls. Some were a part of organized groups, but most were on their own. The parking lots at Skógar were jammed. For most people it took between five and six hours each way. There was a strong, cold wind from the north and the temperature was at -18° C.  

The conditions were generally very favorable for watching the eruption, now in its ninth day. The weather forecast is good for the weekend. Late in the day the wind started blowing ash and poisonous gases in the direction of people, but by then the number of onlookers had dwindled down.

One small airplane had to land on the glacier because of some mechanical problems, but nobody was hurt. Still, many people are said to be reckless, and some security officers say it is only a matter of time until somebody gets hurt.

Somme people opted for the helicopter or the skidoo to see the eruption. The skidoo tour costs 345 euros per person

As far as the eruption is concerned, lava suddenly changed channels on Friday. Now all of the lava flows down the Hvannárgil canyon instead of the Hrunagil canyon, with a new 100-meter high lava fall. At the same time the water flow in the Hvanná River, after which the canyon is named, increased. That development caused local authorities to cancel their plans for opening the road into the valley of Thorsmörk. Hvannárgil is approximately five kilometers long, so it will take the lava flow a long time to reach Thórsmörk.

Here below, here is a view of the eruption released by NANA.

Islande-NASA.jpg

Ce soir, l’éruption semble relativement stable, comme le montre cette capture d’image de la webcam installée à Fimmvörduhalsi:

Eruption-Islande.jpg

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeaufrancais.jpgL’éruption continue très tranquillement. Elle traverse actuellement la phase de gonflement d’une période de Dégonflement / Gonflement du Kilauea. Selon les dernières mises à jour du HVO, « la lave s’écoule probablement en tunnels et alimente de petites coulées de surface au-dessus du pali, comme elle l’a fait ces derniers temps ».

Au sommet, la surface de la lave s’agite au fond de la bouche qui perce le plancher de l’Halema’uma’u. Elle produit une lueur visible depuis le Jaggar Museum. Le 19 mars a marqué le deuxième anniversaire de l’ouverture de cette bouche. L’image thermique ci-dessous (blanc quand c’est chaud, bleu foncé quand c’est froid) a été prise au cours d’un survol en hélicoptère. Elle montre la configuration actuelle de la bouche.

Source : HVO.

 

drapeau anglais.jpgThe eruption is going on very quietly. It is at the moment in the inflation phase of a D / I event. According to HVO’s latest updates, « lava probably flows through tubes and feeds minor surface flows above the pali as it did over the past few days ».

« At the summit, a circulating and spattering lava surface rises and falls in a deep pit inset within the floor of Halema’uma’u Crater and produces glow that is visible from the Jaggar Museum ». March 19th marked the two-year anniversary of the Halema’uma’u vent explosion. The thermal image here below (white is hot, dark blue is cold) was taken during a helicopter overflight. It shows the current vent configuration.

Source: HVO.

Halemaumau-4.jpg
Avec l’aimable autorisation du HVO.