La foule en Islande cet été // Crowds in Iceland this summer

Si vous aviez l’intention de vous rendre en Islande pendant les vacances d’été, il est peut-être déjà trop tard. Les autorités islandaises préviennent qu’il y aura beaucoup de monde dans leur pays pendant l’été 2022 et qu’il devient déjà difficile de trouver un logement dans certaines régions. Trouver une voiture de location est également problématique. Le gérant d’une agence de voyages a déclaré : « Nous sommes presque à la capacité maximale pour juin, juillet et août dans de nombreuses régions, avec une pénurie de voitures de location durant ces mois. » La plupart des régions sont entièrement réservées pour la haute saison. Il sera difficile de trouver des chambres d’hôtel en juillet et en août partout dans le pays. Bien sûr, on peut se rabattre sur le camping qui est très agréable en Islande… à condition qu’il ne pleuve pas. On peut aussi prendre un bus pour se déplacer.
Selon les autorités islandaises, les gens sortent de leurs cocons après la crise de Covid et le tourisme reprend en conséquence. De nombreux touristes d’Europe du Nord seront en Islande cet été et il semble qu’ils resteront plus longtemps.
J’ai séjourné en Islande au début du mois de juillet 2021 et il y avait très peu de touristes. Mon côté ours me fait fuir les foules. J’irai donc visiter des endroits plus calmes cet été, mais plutôt en septembre quand les gens auront repris le travail !

Un séjour en Islande serait encore meilleur si une éruption se produisait. Personne ne sait prédire l’avenir volcanique mais il semble peu probable qu’un tel événement se produise dans les prochaines semaines. Certes, on, observe des pics de sismicité et des épisodes d’inflation sur la péninsule de Reykjanes, mais rien de vraiment significatif pour le moment.

NB: Suite à cette note sur la présence d’un très grand nombre de touristes en Islande au cours des prochains mois, un visiteur de mon blog me signale qu’il n’y a plus de places d’avion disponibles avant le mois de septembre au minimum. .

—————————————

If you intended to to to Iceland during the summer holidays, it might be too late. Icelandic tourist authorities warn that the summer of 2022 will be busy in the country and it is already getting difficult to get accomodation in some areas as well as rental cars. Said the manager of a travel agency : « We are almost to the maximum capacity for June, July and August in many areas, with a shortage of rental cars during these months. » Most areas are fully booked for the high season. It can be difficult to get hotel rooms in July and August everywhere in the country. Of course, you can go camping, which is very pleasent in Iceland….provided it does not rain, and take a bus to move around.

Icelandic authorities say it looks like people are coming out of their cocoons after Covid and tourism is picking up as a result. A lot of tourists from Northern-Europe will be in Iceland this summer and it seems they will be staying longer.

I spent some time in Iceland in July 2021 with very few tourists around. My bear spirit keeps me away from the crowds, so I will go and visit some quieter palces this summer, but rather in September when people have gone back to work!

A stay in Iceland would be even better if an eruption occurred. Nobody can predict the volcanic future but it seems unlikely that such an event will occur in the coming weeks. Sure, there are sometimes peaks of seismicity and episodes of inflation on the Reykjanes peninsula, but nothing really significant for the moment.

Editor’s note : Following this post about the very large number of tourists in Iceland over the next few months, a visitor to my blog told me that there are no more plane seats available until at least September.

Photos: C. Grandpey

Nouvelles d’Islande // News from Iceland

Après l’éruption du Fagradalsfjall, on a beaucoup parlé d’un possible réveil de l’Hekla. Aujourd’hui, on assiste au retour du Fagradalsfjall ! Je viens de lire sur le site web Iceland Geology l’article suivant : « Selon un rapport scientifique publié le 16 novembre 2021, une inflation a été détectée en profondeur sous la montagne Fagradalsfjall. Cette inflation laisse supposer qu’une éruption pourrait recommencer à Fagradalsfjall, mais il est impossible de savoir quand une telle éruption pourrait commencer. Il y a beaucoup de choses qui indiquent que cette inflation est due à une accumulation de magma en profondeur sous le Fagradalsfjall. Quand ou si cela entraîne une éruption dans le futur est impossible à savoir. Cette inflation est maintenant suffisamment importante pour être vue sur les images satellites qui surveillent la déformation de la croûte supérieure. »
Source : Iceland Geology.

°°°°°°°°°°

Au cours de l’automne, une nouvelle grotte de glace d’une taille inhabituelle a été découverte dans la partie orientale du Langjökull. Un voyagiste a amélioré l’accès à la grotte et s’est assuré que lson plafond ne s’effondrerait pas; un éclairage a été installé car la grotte est trop grande et trop profonde pour que des lampes frontales suffisent à l’éclairer. Aujourd’hui, deux agences de voyages islandaises conduisent leurs clients dans la grotte qui est en passe de devenir une nouvelles attraction touristique.
Source: Iceland Monitor.

—————————————–

After Fagradalsfjall there was much talk about a possible eruption of Hekla. Today, Fagradalsfjall is back again! I have just read on the website Iceland Geology: « According to a news report today (November 16th, 2021) inflation has been detected deep under Fagradalsfjall mountain. This inflation suggests that an eruption might start again in Fagradalsfjall, but it remains impossible to know when such an eruption might start. There is a lot that suggests this inflation is because of magma collecting at depth under Fagradalsfjall. When or if that results in a eruption in the future is impossible to know.This inflation is now large enough to be seen on satellite images that monitors deformation in the upper crust. »

Source: Iceland Geology.

°°°°°°°°°°

Earlier in the fall, a new and unusually large ice cave was discovered on the east side of Langjökull glacier. A tour operator started improving access to the cave and made sure ice wouldn’t collapse from the ceiling; and they designed and installed lighting. The cave is too large and deep for headlights alone to suffice to illuminate it. Today, two Icelandic travel agencies are taking tourists to the cave.

Source: Iceland Monitor.

Le Fagradalsfjall sortira-t-il de sa torpeur pour se donner à nouveau en spectacle (captures écran webcam)

Encore un mort sur la plage de Reynisfjara (Islande) // Another dead person on Reynisfjara beach (Iceland)

Les autorités islandaises ont beau mettre en garde en permanence contre les dangers de la plage de Reynisfjara ; elles ont beau installer des panneaux explicatifs rappelant le danger des vagues, des courants et autres lames de fond, rien n’y fait et des touristes perdent la vie chaque année sur cette plage de la côte sud de l’Islande.
Une jeune Chinoise a été emportée par les vagues de Reynisfjara le 10 novembre 2021. Son corps a été retrouvé plus tard dans l’après-midi. Trois autres femmes ont également été emportées par les vagues mais ont réussi à atteindre la terre ferme. L’hélicoptère des garde-côtes islandais a découvert le corps de la femme dans la mer au large de la côte de Reynisfjara.
Un guide local qui a été témoin du drame a déclaré qu’environ 150 à 200 personnes se trouvaient sur la plage de sable noir et que plusieurs d’entre elles se tenaient près de l’eau.
Ce n’est pas le premier accident mortel à Reynisfjara. Les autorités ont pris des mesures pour essayer d’empêcher de tels incidents. Le 17 février 2020, j’ai écrit une note intitulée « Reynisfjara (Islande) : La plage de tous les dangers « :
https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.com/2020/02/17/reynisfjara-islande-la-plage-de-tous-les-dangers-the-beach-of-all-dangers/

Des secouristes avaient déjà été appelés le 5 novembre 2021 après qu’un touriste, qui voyageait seul, s’était retrouvé coincé dans une grotte sur la plage de Reynisfjara. C’était la marée haute et le temps s’était détérioré depuis que l’homme avait commencé son voyage. Les conditions météorologiques étaient mauvaises lorsque les sauveteurs sont intervenus. Ils ont réussi à le localiser, et ont pu le contacté. Il était habillé chaudement et s’était réfugié dans un endroit sûr. Les sauveteurs ont décidé d’attendre le moment opportun qui s’est présenté peu avant 22 heures. Un secouriste a alors pu atteindre l’homme et le conduire dans un endroit plus sûr. L’homme a été piégé pendant cinq heures au total, mais il s’en est sorti indemne.
Source : Médias islandais.

La plage de Reynisfjara est un site superbe et très intéressant d’un point de vue géologique avec ses superbes colonnes de basalte. Il est fréquenté quotidiennement par des centaines de touristes, mais il suffit de regarder les vagues déferler sur la plage pour se rendre compte du danger. En juillet 2021, pendant que le photographiais le site, je gardais en permanence un oeil sur la mer et il n’était pas question pour moi d’aller tutoyer les vagues. Plusieurs panneaux mettent en garde et expliquent le danger des « rip currents » qui, si vous vous approchez trop près du littoral, risquent de vous attirer vers le large sans que vous puissiez leur résister. C’est comme si les trolls de Reynisfjara vous attiraient à jamais dans leur demeure…

—————————————————

Even though Icelandic authorities publish warning after warning, even though they set up signposts warning about the danger of waves and rip currents, tourists die every year on this beach on Iceland’s south coast.

A young Chinese woman was swept out to sea by waves at Reynisfjara beach on November 10th, 2021 and was found dead later in the afternoon. Three other women were also swept off their feet by the waves but managed to reach land. The Icelandic Coast Guard’s helicopter discovered the woman’s body in the sea off the Reynisfjara coast.

A guide in Reynisfjara who witnessed the accident said that around 150-200 people were at the black sand beach, and that several people were standing close to the water.

This is not the first fatal accident at Reynisfjara, and authorities have taken steps to try to prevent such incidents. On Fevrier 17th, 2020, I wrote a post entitled « Reynisfjara (Iceland): The beach of all dangers: »

Reynisfjara (Islande): la plage de tous les dangers // The beach of all dangers

Rescue workers had already been called on November 5th, 2021 after a tourist, who was travelling alone, had become trapped in a cave on Reynisfjara beach. It was high tide, and the weather had worsened since the man began his trip. The weather conditions were poor when the rescuers intervened. They succeeded in locating him, and soon they contacted him. He was warmly dressed and in a safe place, so they decided to wait for a chance to get to where he was.” That opportunity suddenly presented itself shortly before 10 pm, when a rescue worker was able to reach his location and get him to a safe location. The man was trapped for a total of five hours, but escaped unharmed.

Source: Icelandic news media.

Reynisfjara beach is a superb site and very interesting from a geological point of view with its superb basalt columns. It is visited daily by hundreds of tourists, but you only have to look at the waves crashing on the beach to realize the danger. In July 2021, while photographing the site, I was constantly keeping an eye on the sea and there was no question for me to go familiar with the waves. Several signs warn and explain the danger of « rip currents » which, if you get too close to the coast, may draw you out to sea without you being able to resist them. It is as if the trolls of Reynisfjara pulled you to their home forever …

 
 
 

Photos : C. Grandpey

L’éruption du Cumbre Vieja (La Palma): // The Cumbre Vieja eruption (La Palma)

11 heures : L’éruption du Cumbre Vieja continue. L’IGN a enregistré 69 séismes en ce début de journée du 1er novembre 2021, dont trois événements de M 3,6. A noter qu’une secousse de M 5,0 a été enregistrée le 31 octobre au soir à 38 kilomètres de profondeur sous la ville de Villa de Mazo, Voici un graphique montrant la sismicité depuis le début de l’éruption.

Source: IGN

Comme prévu par les autorités canariennes, l’éruption du Cumbre Vieja a attiré les foules à La Palma pendant le pont de la Toussaint. Le nombre de visiteurs est estimé à 10 000 et beaucoup de gens sont venus de loin pour profiter du spectacle.

Un service de huit bus a été mis en place entre l’aéroport de Buenavista, près de Santa Cruz et les points d’observations. Comme je l’ai indiqué précédemment, l’éruption ne peut être observée que de loin car un périmètre de sécurité a été mis en place autour de la zone dévastée. Un grand nombre de maisons d’habitations ont été évacuées et il n’est pas question de les exposer aux vols et autre pillages. La police et la Garde Civile contrôlent étroitement la zone.

L’un des meilleurs points d’observation est celui de l’église de Tajuya où les touristes sont venus s’agglutiner. La photo ci-dessous a été prise le samedi 30 octobre alors que se produisaient des pluies de cendres, d’où la présence des parapluies.

Groupe de touristes en train d’observer l’éruption du Cumbre Vieja, depuis la plate-forme d’observation de l’église de Tajuya. (Crédit photo; Carlos Rosillo)

Bien que la plupart des visiteurs atteignent l’église de Tajuya en bus, d’autres optent pour des taxis ou des voitures particulières. Pendant le week-end de la Toussaint, la route qui monte de Los Llanos au belvédère était parsemée de voitures mal garées, malgré des panneaux d’interdiction de stationnement. Il y a même eu des embouteillages. Sans oublier les nombreux piétons le long des accotements de cette route sinueuse,
L’éruption et l’afflux de touristes est l’occasion de faire entrer un peu d’argent à La Palma. Le problème, comme je l’ai indiqué précédemment, est que beaucoup d’hôtels et appartements sont fermés à cause de la cendre ou ont été réquisitionnés pour héberger des personnes évacuées. Un hôtelier explique que « 85% des chambres de son établissement sont destinées aux personnes évacuées par le volcan. Les 15% restants sont remplis de touristes qui viennent voir l’éruption. » D’après ce que j’ai pu lire dans la presse espagnole, les propriétaires d’hébergements disponibles n’ont pas hésité à faire grimper les prix en flèche.

Personnellement, je n’ai jamais eu vraiment envie de me rendre à La Palma. J’ai vite compris que l’accès au site éruptif serait très compliqué et qu’il faudrait que je me contente de points d’observation situés à 2 ou 3 km du volcan. Un puissant téléobjectif – avec pied obligatoire – étaient nécessaires pour réaliser des photos convenables, avec des boîtiers plein format pour les photos de nuit, sinon, c’est la lave blanche assurée.

Comme pour l’éruption en Islande les internaute peuvent admirer l’éruption grâce à des webcams judicieusement placées et dotées de zooms puissants. On entend parfaitement les grondements du volcan, même si certains diront que rien ne vaut la réalité sur place.

D’un point de vue volcanique, l’éruption n’a rien d’extraordinaire; c’est une bonne éruption strombolienne semblable à celles qui se produisent sur l’Etna. Les coulées de lave a’a en gratons et leurs fronts qui s’écroulent ne sont pas vraiment photogéniques et n’ont rien à voir avec les belles laves cordées que l’on trouve à Hawaii ou à la Réunion.

L’éruption du Cumbre Vieja a été destructrice, tant au niveau des habitations que des cultures. On peut saluer la discrétion de la presse espagnole qui a diffusé au compte-gouttes les images de destruction, et dans le seul but d’informer ses lecteurs sur la situation à La Palma. Il était nécessaire de respecter les pauvres gens qui ont tout perdu en quelques minutes et dont on comprend facilement le désespoir.

Ces photos de Todoque avant et après l’éruption montrent l’ampleur de la destruction (Source: IGEO)

++++++++++

17h30 : Les dernières heures de l’éruption du Cumbre Vieja ont été marquées par une intensification des émissions de cendre qui ont affecté l’ouest et le nord-ouest du volcan où des recommandations de sécurité ont été adressées aux habitants d’El Paso, Tazacorte, Tijarafe et Punta Gorda. Le nuage de cendres, qui atteint 3 000 mètres d’altitude, se dirige vers le nord-ouest et pourrait atteindre demain le reste des îles de l’ouest (La Gomera, Tenerife et El Hierro), et affecter le fonctionnement des aéroports de La Palma et La Gomera.

Les émissions de SO2 continuent de baisser.

La sismicité a, elle aussi, tendance à diminuer, malgré un certain rebond aujourd’hui.

Le directeur de Pevolca a expliqué que la coulée de lave n°3 était la plus active, avec un déversement dans la coulée n°11 qui menace maintenant de couper l’un des deux itinéraires d’accès à Puerto Naos. Les autorités sont inquiètes car Puerto Naos est la localité où les deux usines de dessalement portables ont été installées. Si le transfert des machines était nécessaire , il faudrait tracer une route alternative pour résoudre le problème de communication.

Sources: IGN,Pevolca,El Pais.

++++++++++

Dernière minute: Le ministère de l’Éducation du gouvernement des îles Canaries vient d’indiquer que les cours en présentiel sont suspendus le mardi 2 novembre, dans les écoles de cinq municipalités de La Palma en raison des niveaux élevés de cendre. Les cours seront assurés en distanciel dans les municipalités d’El Paso, Los Llanos de Aridane, Tazacorte, Tijarafe et Puntagorda, jusqu’à ce que la situation permette une reprise normale des cours.

Toujours à cause de la cendre, la compagnie Binter a temporairement annulé les vols prévus en fin de journée le 1er novembre sur La Palma. Il en sera ainsi tant que les conditions ne se seront pas améliorée et ne garantiront pas la sécurité du trafic aérien.

Source: presse espagnole.

Le volcan reste très actif ce soir:

Capture écran webcam

++++++++++

23 heures : La cendre préoccupe les autorités de La Palma. Par l’intermédiaire des réseaux sociaux, le Plan d’Urgence Volcanique des Canaries (Pevolca) a diffusé une série de recommandations suite aux importantes retombées de cendre :

– Éviter de sortir de la maison. En cas de sortie, se couvrir le nez et la bouche avec un masque pour éviter d’inhaler les cendres
– Se protéger les yeux avec des lunettes et porter des lunettes au lieu de lentilles de contact
– Ne pas séjourner dans des espaces ouverts ou ne pas faire d’exercice à l’extérieur. L’activité physique nécessite des respirations plus profondes qui accentuent l’introduction de particules dans les poumons.
– À la maison, fermer les portes, les fenêtres et toute la ventilation de la maison (cheminées, chauffage, climatiseurs, etc.)
– Gardez les réservoirs d’eau et les citernes couverts
– Gardez les enfants à la maison, dans la mesure du possible
– Empêcher les enfants de jouer dans les zones où les cendres s’accumulent sur le sol.

——————————————–

11:00 am: The eruption of Cumbre Vieja continues. IGN recorded 69 earthquakes in the morning of November 1st, 2021, including three events with a magnitude of M 3.6. An M 5.0 quake was recorded on October 31st in the evening at a depth of 38 kilometers beneathVilla de Mazo, You can see above a graph showing the seismicity since the start of the eruption.

As predicted by the Canarian authorities, the eruption of Cumbre Vieja drew crowds to La Palma during the All Saints’ Day holiday. The number of visitors is estimated at 10,000 and many people have come from far and wide to enjoy the show.
An eight bus service has been set up between the Buenavista airport, near Santa Cruz, and the observation points. As I stated earlier, the eruption can only be observed from a distance as a security perimeter has been set up around the devastated area. A large number of residential houses have been evacuated and there is no question of exposing them to theft and looting. The police and the Civil Guard closely control the area.
One of the best vantage points is the Tajuya Church where tourists have crowded. The photo above was taken on Saturday, October 30th, when ashfall was occurring, hence the presence of the umbrellas.
Although most visitors reach Tajuya Church by bus, others opt for taxis or private cars. During All Saints’ Day weekend, the road up from Los Llanos to the lookout was littered with poorly parked cars, despite no-parking signs. There were even traffic jams. Without forgetting the many pedestrians along the shoulders of this winding road,
The eruption and the influx of tourists is an opportunity to bring in some money to La Palma. The problem, as I mentioned earlier, is that a lot of hotels and apartments are closed due to ash or have been requisitioned to house evacuees. A hotelier explains that « 85% of the rooms in his establishment are intended for people evacuated by the volcano. The remaining 15% are filled with tourists who come to see the eruption. » From what I have read in the Spanish press, the owners of available accommodation have not hesitated to skyrocket the prices.

Personally, I never really wanted to go to La Palma. I quickly understood that access to the eruptive site would be very complicated and that I would have to be content with observation points located 2 or 3 km from the volcano. A powerful telephoto lens – with a tripod – was needed to take decent photos, with full-frame cameras for night shots, otherwise white lava is guaranteed.
As with the eruption in Iceland, Internet users can admire the eruption thanks to very good webcams equipped with powerful zooms. We can perfectly hear the rumblings of the volcano, even if some people will say that nothing beats the reality on the spot.
From a volcanic point of view, the eruption is nothing extraordinary; it is a good Strombolian eruption similar to those which occur on Mt Etna. The a’a lava flows and their crumbling fronts are not really photogenic and have nothing to do with the beautiful cord lavas found in Hawaii or on Reunion Island.
The eruption of Cumbre Vieja was destructive, both in terms of homes and crops. We can congratulate the discretion of the Spanish press, which has released very few images of destruction, and with the sole aim of informing its readers about the situation in La Palma. It was necessary to respect the poor people who lost everything in a few minutes and whose despair is easily understood.

++++++++++

5:30 p.m : The last hours of the Cumbre Vieja eruption were marked by an intensification of ash emissions that affected the west and northwest of the volcano where safety recommendations were sent to the residents of El Paso, Tazacorte, Tijarafe and Punta Gorda. The ash cloud, which reaches 3,000 meters above sea level, is heading northwest and could reach the rest of the western islands tomorrow (La Gomera, Tenerife and El Hierro), and affect the operation of airports in La Palma and La Gomera.
SO2 emissions keep declining. .
Seismicity also tends to decrease, despite a certain rebound today.
The director of Pevolca explained that lava flow # 3 was the most active, with a spill into lava # 11 now threatening to cut off one of the two access routes to Puerto Naos. The authorities are worried because Puerto Naos is the place where the two portable desalination plants have been installed. If the transfer of machines was necessary, an alternative route would have to be traced to resolve the communication problem.
Sources: IGN, Pevolca, El Pais.

++++++++++

Last minute: The Ministry of Education of the Government of the Canary Islands has just indicated that face-to-face lessons are suspended on Tuesday, November 2nd, in schools in five municipalities of La Palma due to the high levels of ash. Classes will be provided at a distance in the municipalities of El Paso, Los Llanos de Aridane, Tazacorte, Tijarafe and Puntagorda, until the situation allows a normal resumption of classes.

Also because of the ash, the Binter company has temporarily cancelled the flights scheduled for the end of the day on November 1st on La Palma. This will be the case until conditions improve and guarantee the safety of air traffic.

Source: Spanish press.

++++++++++

The ash worries the authorities of La Palma. Through social networks, the Canary Islands Volcanic Emergency Plan (Pevolca) issued a series of recommendations following the significant ashfall :

– Avoid going out of the house. If you go out, cover your nose and mouth with a mask to avoid inhaling the ash.
– Protect your eyes with glasses and wear glasses instead of contact lenses
– Do not stay in open spaces or exercise outdoors. Physical activity requires deeper breaths which increase the introduction of particles into the lungs.
– At home, close doors, windows and all ventilation in the house (chimneys, heating, air conditioners, etc.)
– Keep water tanks and cisterns covered
– Keep children at home, if possible
– Prevent children from playing in areas where ash collects on the floor.

Ambiance de cendre ce 1er novembre à La Palma (capture écran webcam)