Nouvelles de l’éruption du Cumbre Vieja (La Palma) // News of the Cumbre Vieja eruption (La Palma)

7 heures : L’éruption du Cumbre Vieja continue, avec une sismicité toujours aussi intense. Avec les congés de La Toussaint, les autorités de La Palma s’attendent à un afflux de touristes dans le secteur de l’éruption dont l’accès est déjà sévèrement contrôlé. Il ne faudrait pas oublier que de très nombreuses maisons d’habitations ont été évacuées par leurs habitants.

En conséquence, il a été décidé de renforcer les contrôles sur les routes LP-2 et LP-3. d’où les visiteurs regardent l’éruption. La Garde civile renforcera le contrôle des véhicules et la circulation nocturne des piétons au bord des routes sans gilets réfléchissants, ce qui entraîne le risque d’accidents. Les autorités demandent à la population et aux visiteurs de ne pas circuler sur la route ou de garer leurs véhicules. Ces mesures visent également à garantir l’accès aux seuls propriétaires de la zone, aux travailleurs, aux résidents, aux véhicules d’urgence et aux véhicules autorisés.

Source: El Pais.

++++++++++

13 heures : Alors que l’éruption du Cumbre Vieja continue avec une sismicité qui reste élevée, les autorités de La Palma ont annoncé que les sols recouverts par les matériaux volcaniques ne seront pas déclarés zone protégée. Ils seront utilisés à des fins agricoles.

Le dernier effondrement du cône principal du volcan maintient l’écoulement de lave vers l’ouest, ce qui alimente des coulées déjà existantes.Les habitants du secteur s’inquiètent de plus en plus des émissions de dioxyde de soufre (SO2) du panache volcanique. Compte tenu de l’éventuelle nouvelle arrivée de lave en mer, la Capitainerie Maritime a établi un périmètre d’exclusion du sud (Puerto Naos) au nord (Tazacorte) et parallèle à la côte, jusqu’à à un demi-mille marin vers le large.

La situation dans la partie nord de La Laguna est stable depuis plusieurs jours, grâce au changement de morphologie du cône. En conséquence, les 1200 habitants de Todoque, Las Norias et Morro Los Judíos pourront récupérer leurs biens avec l’accompagnement du dispositif de sécurité. De plus, les agriculteurs de Puerto Naos, Charco Verde et El Remo auront accès à leurs exploitations et pourront les irriguer s’ils prennent rendez-vous dans leur communauté d’irrigants.

La compagnie Binter a annoncé qu’elle n’opérerait que des vols de jour avec l’île de La Palma, jusqu’à environ 18h30, caractuellement les cendres générées par le volcan ne garantissent pas la visibilité.

++++++++++

18 heures : La lave véhiculée par la coulée n°3 se dirige vers une zone déjà partiellement détruite. Il s’agit d’un appendice qui s’est échappé mercredi après-midi de la coulée principale dans la zone sud-est. La lave se dirige vers Puerto Naos, un centre touristique sur la côte de Los Llanos de Aridane. Elle avançait parfois à la vitesse de 20 mètres par heure, détruisant une partie des quelques bâtiments qui restaient debout dans la ville de Todoque. Elle semble toutefois avoir ralenti au cours des dernières heures

Plus de 440 000 masques FFP2 et FFP3, ainsi que 5 000 lunettes de protection et 5 000 écrans pour enfants arriveront à l’hôpital de La Palma en début de semaine prochaine. Comme je l’ai indiqué précédemment, les habitants des zones exposées à la cendre et au SO2 sont inquiètes pour leur santé.

Source: IGN, Pevolca.

—————————————–

7:00 am : The Cumbre Vieja eruption continues with an intense seismicity. With the All Saints Day holidays, the La Palma authorities expect an influx of tourists in the area of the eruption, whose access is already severely controlled. It should not be forgotten that very many houses have been evacuated by their inhabitants.
As a result, it has been decided to strengthen controls on the LP-2 and LP-3 roads. from where visitors view the eruption. The Civil Guard will strengthen the control of vehicles and the night traffic of pedestrians on the side of roads without reflective vests, which leads to the risk of accidents. The authorities ask the population and visitors not to drive on the road or park their vehicles. These measures also aim to guarantee access only to the owners of the area, workers,

++++++++++

1:00 p.m : While the eruption of Cumbre Vieja continues with seismicity that remains high, the authorities of La Palma have announced that the soils covered by volcanic material will not be declared a protected area. They will be used for agricultural purposes.

The latest collapse of the volcano’s main cone maintains the lava flows to the west, which feeds already existing flows. Locals are increasingly concerned about sulfur dioxide (SO2) emissions from the volcanic plume. Taking into account the possible new arrival of lava at sea, the Harbor Master’s Office has established an exclusion perimeter from the south (Puerto Naos) to the north (Tazacorte) and parallel to the coast, up to half a nautical mile at sea.

The situation in the northern part of La Laguna has been stable for several days, thanks to the change in the morphology of the cone. As a result, the 1,200 inhabitants of Todoque, Las Norias and Morro Los Judíos will be able to recover their belongings with the support of the security system. In addition, the farmers of Puerto Naos, Charco Verde and El Remo will have access to their farms and will be able to irrigate them if they make an appointment in their community of irrigators.

The Binter company announced that it would only operate day flights with the island of La Palma, until around 6.30 p.m. as the ash generated by the volcano does not guarantee visibility.

++++++++++

6:00 pm : The lava flow n° 3 is heading towards an already partially destroyed area. This is an appendage that escaped Wednesday afternoon from the main flow in the southeast area. The lava is heading towards Puerto Naos, a tourist center on the coast of Los Llanos de Aridane. It sometimes advanced at a speed of 20 meters per hour, destroying part of the few buildings that remained standing in the town of Todoque. It does appear to have slowed down in the last few hours, however. (see video above).
More than 440,000 FFP2 and FFP3 masks, as well as 5,000 protective eyewear and 5,000 screens for children will arrive at La Palma hospital early next week. As I mentioned earlier, people in areas exposed to ash and SO2 are worried about their health.
Source: IGN, Pevolca.

Capture écran webcam le 28 octobre 2021 au matin

Eruption du Cumbre Vieja (La Palma): accès interdit au site impacté par la lave // No access to the site impacted by the lava

Quatre Britanniques vont faire l’objet de poursuites après avoir enfreint les interdictions d’accès au site éruptif de La Palma pour prendre des photos qui ont ensuite été publiées sur les réseaux sociaux.
Il semble que les quatre hommes aient voyagé en bateau depuis Tenerife pour atteindre des zones interdites à La Palma. Selon les médias locaux, ils devraient être poursuivis en justice après avoir mis en danger leur vie et celle des forces de sécurité en danger. L’un des hommes a publié sur les réseaux sociaux un selfie, vêtu d’un t-shirt et un short non loin de la lave en fusion.
Les photos prises par le groupe auraient été utilisées par la Garde civile à La Palma pour identifier les hommes.Un rapport a été adressé aux autorités de La Palma, demandant d’engager des poursuites pour non respect de la loi.

Bien que l’île ait été dévastée par le volcan, il n’y a eu aucune victime grâce à des évacuations rapides et la mise en place de mesures efficaces pour éloigner les curieux. Toutes les routes et points d’accès sont rigoureusement contrôlés et l’éruption ne peut être observée que depuis quelques kilomètres par les touristes présents sur l’île. Seuls les scientifiques et les journalistes accrédités sont autorisés à pénétrer sur le site impacté. Plus de 2000 bâtiments ont été détruits par la lave depuis le début de l’éruption il y a un mois et 7500 habitants ont dû quitter leur domicile. Il est bien sûr nécessaire de protéger les biens qui n’ont pas été détruits par la lave.
Source : Presse britannique.

—————————————–

Four British men will be facing prosecution after breaching police warnings along the active La Palma volcano to take photos which were later posted on social media.

The four Brits are believed to have travelled by boat from Tenerife to reach the forbidden areas in La Palma. According to local media, the men now face possible court action after putting their lives and the lives of security forces at risk. One of the men posted a photo of himself on social media wearing a t-shirt and shorts not far from the burning lava.

The photos the group took are understood to have been used by Civil Guard officers in La Palma to identify the men. The police sent a report to government officials, with prosecutors proposing possible disobedience charges.

Although the island was devastated by the volcano, there have been no casualties due to prompt and robust evacuations and strong efforts to keep people away from the volcano. All roads and access points are drastically controlled and the eruption can only be observed a few kilometers away by the tourists on the island. Only scientists ansd authorised journalists are allowed to enter the eruption site. More than 2000 buildings have been destroyed by lava since the start of the eruption a month ago and 7500 residents had to leave their homes. It is of course necessary to protect the properties that have not been destroyed by lava.

Source: British newspapers.

Eruption du volcan Taal : Interdiction d’accès à certaines localités // Access to some municipalities is forbidden

Comme d’habitude en période d’éruption dans cette partie du monde, un certain nombre de paysans ignorent les mises en garde du gouvernement et retournent s’occuper de leurs dermes et de leurs animaux, mais cela deviendra plus difficile à l’avenir. Depuis le 15 janvier 2020, les villes d’Agoncillo, Laurel et Talisay sont totalement bloquées, ce qui signifie qu’aucune personne, en particulier les habitants, n’est autorisée à entrer dans les trois localités qui sont actuellement les plus durement touchées par les retombées de cendre. Un nombre important de policiers, aidés par les forces militaires, a été déployé aux entrées et sorties des trois villes pour s’assurer que personne n’y entrera. La police et les militaires évacuent également des personnes de 21 barangays (petites unités administratives) de la ville de Tanauan, ainsi que de Malvar, Lipa et Cuenca qui sont proches du Taal. La police évacue ces zones pour s’assurer qu’en cas d’éruption majeure, il n’y aura personne dans la zone de danger. Outre la zone de danger de 14 kilomètres, une «zone tampon» d’un kilomètre de rayon a été ajoutée à titre de précaution.
Selon le bureau de gestion des risques (PDRRMO), le nombre de personnes évacuées a rapidement augmenté depuis le début de l’éruption. Sur la base des dernières données, 27 312 familles, soit 125 107 personnes, sont logées dans 373 centres d’hébergement provisoires.
Le PDRRMO indique également qu’il n’y a pas de maisons endommagées, mais la police a signalé des maisons qui se sont effondrées sous le poids de la cendre sur leur toit toit. En agriculture, les dégâts sont actuellement estimés à 548 millions de pesos.
Source: Manila Bulletin.

++++++++++

Dans son dernier bulletin, le PHIVOLCS indique que de nouvelles fractures laissant échapper de la vapeur – ce qui révèle des volumes importants de magma – ont  été découvertes sur le versant nord de Volcano Island. Les fractures déjà observées en plusieurs autres endroits se sont élargies de quelques centimètres. L’activité dans le cratère principal du Taal au cours des dernières 24 heures s’est caractérisée par «une émission régulière de vapeur et de faibles explosions peu fréquentes qui ont généré des panaches de cendres gris foncé de 100 à 800 mètres de hauteur». La sismicité reste élevée.
Le niveau d’alerte 4 est toujours en vigueur, ce qui signifie qu’une puissante éruption est toujours possible dans les prochaines heures ou les prochains jours.

———————————————-

As usual when an eruption occurs in that part of the world, a number of farmers are ignoring government warnings to keep away and have gone back to tend or rescue their animals.This will become more difficult in the future. Since January 15th, 2020, the towns of Agoncillo, Laurel, and Talisay are in a total lockdown which means that not a single person, especially local residents, is allowed to enter the three municipalities, currently the hardest hit by the ash ejections from the volcano. A significant number of policemen, helped by military forces, have been deployed in entry and exit points of the three towns to ensure that no one would dare to enter them. Police and military forces are also evacuating people from 21 barangays of Tanauan City, and some barangays of Malvar, Lipa, and Cuenca which are close to Taal Volcano. They are evacuating these areas because they want to make sure that if a major eruption occurs, there will be no people within the danger zone. Aside from the 14-kilometer danger zone, an additional one-kilometre radius “buffer zone” has been added as a precaution.

According to the Provincial Risk Reduction and Management Office (PDRRMO), the number of evacuees has been quickly rising since the start of the eruption. Based on the latest PDRRMO data, a total of 27,312 families, or 125,107 people, are being housed in 373 evacuation centers.

PDRRMO also indicates that there are no damaged houses although there are reports from the police about houses that collapsed due to thick ash that covered the roof. In agriculture, the initial assessment disclosed that the damage has already reached P548 million.

Source: Manila Bulletin.

++++++++++

In its latest bulletin, PHIVOLCS indicates that steaming fissures, indicating high volumes of magma, were discovered on the northern slopes of Volcano Island. Existing fissures already identified in several places widened by a few centimetres. The activity in the volcano’s Main Crater in the past 24 hours has been characterized by “steady steam emission and infrequent weak explosions that generated dark grey ash plumes 100 to 800 metres tall.” Seismicity is still elevated.

Alert Level 4 is still in effect in and around Taal Volcano, which means that a hazardous eruption is still possible within hours or days,

Le panache éruptif du Taal vu depuis l’espace (Source: NASA)