Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : Fin de l’éruption !

Comme cela était prévisible au vu des images proposées par les webcams, l’éruption débutée le 13 juillet 2018 entre 03h30 et 04h30 (heure locale) s’est arrêtée ce même jour à 22h00, après une phase de déclin continu du tremor et environ 3 heures de gaz piston (bouffées de gaz typiques des fins d’éruption du Piton de la Fournaise). Plus aucune lueur n’est visible sur les webcams au niveau des fissures éruptives. Seuls quelques rougeoiements restent perceptibles au niveau du front de coulée.

L’OVPF indique qu’aucune hypothèse n’est écartée quant à l’évolution de la situation à venir (reprise de l’activité sur le même site, reprise de l’activité ailleurs, arrêt définitif).

Il ne fallait donc pas acheter un billet d’avion en métropole pour aller assister au spectacle ! Pendant ce temps, la lave continue à couler à flot à Hawaii….

——————————————–

As could be predicted in view of the images offered by the webcams, the eruption which started on July 13th, 2018 between 03:30 and 04:30 (local time) stopped at 22:00, after a continuous decline of the tremor and about 3 hours of gas pistoning (gas puffs typical of the ends of eruptions of Piton de la Fournaise). No more glow can be seen at the eruptive fissures.
OVPF indicates that no prediction can be made about the evolution of the future situation (resumption of activity on the same site, resumption of activity elsewhere, definitive end of the eruption).
So it would have been a bad idea to buy a plane ticket to go and attend the show! Meanwhile, lava continues to flow profusely in Hawaii ….

Crédit photo: OVPF

Eruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

8h30 (heure métropole): Dans un premier bulletin diffusé à 00 heures, l’OVPF indiquait que depuis 23h40 (heure locale) le 12 juillet, une forte augmentation de la sismicité était observée sur le Piton de la Fournaise, avec une déformation rapide de l’édifice volcanique, signe que le magma avait commencé son ascension vers la surface. Dans le bulletin suivant émis à 5 heures le 13 juillet, l’Observatoire indiquait que le tremor volcanique, synonyme d’arrivée du magma à proximité de la surface, était apparu très progressivement depuis 3h30 environ. D’après les enregistrements de l’OVPF, la source de ce tremor est localisée sur le flanc nord du volcan. Les premières lueurs attestant d’un début d’éruption sont apparues sur les webcams de l’OVPF à 4h30.

L’année dernière, le Piton avait choisi d’entrer en scène le 14 juillet, avec une éruption qui avait duré plus de six semaines. Il s’agit de la 3ème éruption de l’année 2018.

Affaire à suivre…

Source : OVPF.

++++++++++

13 heures : Le site éruptif a pu être localisé avec précision par l’OVPF. Comme je l’indiquais précédemment, il se situe sur le flanc nord du volcan. Au total, 4 fissures éruptives se sont ouvertes sur 1 km de long, se propageant de l’amont de la Chapelle de Rosemont en direction du Formica Leo

Pour une fois, le public n’aura pas à effectuer de longues marches d’approche. Les fontaines de lave sont en effet visibles depuis le parking du Pas de Bellecombe et la zone est facile d’accès. Il faut quand même bien se couvrir car il fait froid au petit matin et pendant la nuit !

Le Journal de l’Ile a mis en ligne une galerie de photos prises par Serge Gélabert :

https://www.clicanoo.re/Eruption-du-13-juillet-2018/Societe/Article/2018/07/13/PHOTOS-Leruption-de-la-Fournaise-vue-du-ciel

++++++++++

15 heures (heure métropole) : L’éruption débutée le 13 juillet 2018 entre 03h30 (début de l’apparition du tremor) et 04h30 (premières lueurs visibles sur les webcams) se poursuit mais l’intensité du tremor est en baisse depuis sa phase d’intensité maximale
enregistrée à 06h00 (heure locale). Alors que les 4 fissures éruptives ouvertes en début d’éruption étaient toujours actives à 08h00 ce matin, la fissure la plus en amont (n°1) ainsi que le haut de la fissure n°2 n’étaient plus actifs à 12h30. La longueur de propagation des 4 fissures a été revue à la baisse (500 mètres au lieu de 1000 mètres dans les estimations
aériennes). Le débit de surface était compris ce matin entre 2.88 et 5.34 m3/s.

Aucun séisme volcano-tectonique et aucune déformation n’ont été enregistrés depuis le début de l’éruption.

Source : OVPF

————————————————

8:30 (Paris time): In a first bulletin released at midnight, OVPF indicated that since 23:40 (local time) on July 12th, a sharp increase in seismicity was observed on Piton de la Fournaise, with a rapid deformation of the volcanic edifice, the sure sign that magma had begun its ascent to the surface. In the following bulletin issued at 5:00 a.m.on July 13th, the Observatory indicated that the volcanic tremor, synonymous with the arrival of magma close to the surface, had appeared very gradually since about 3:30. According to OVPF parameters, the source of this tremor is located on the northern flank of the volcano. The first glows of eruption appeared on the OVPF webcams at 4.30am.
Last year, the Piton had chosen to erupt on July 14th, with an eruption that lasted more than six weeks. This is the 3rd eruption of the year 2018.

To be continued…
Source: OVPF.

++++++++++

1:00 pm: The eruptive site could be precisely located by OVPF. As I indicated previously, it is located on the north side of the volcano. A total of 4 eruptive fissures opened over a distance of 1 km,  from Rosemont Chapel to Formica Leo
This time, public will not have to go for long walks. The lava fountains are indeed visible from the Pas de Bellecombe car park and the area is easily accessible. Visitors are advised to wear warm clothes because it is cold in the morning and during the night!
The Journal de l’Ile has posted a gallery of photos taken by Serge Gélabert:
https://www.clicanoo.re/Eruption-du-13-juillet-2018/Societe/Article/2018/07/13/PHOTOS-Leruption-de-la-Fournaise-vue-du-ciel

++++++++++

3 :00 pm (Paris time): The eruption that started on July 13th, 2018 between 3:30 am (beginning of the tremor) and 4:30 am (first glow visible on the webcams) continues but the intensity of the tremor has been declining since its maximum intensity recorded at 06:00 a.m. (local time). While the 4 eruptive fissures which opened at the beginning of eruption were still active at 08:00 this morning, the most uplope one (# 1) and the upper part of fissure # 2 were no longer active at 12:30. The length of the 4 cfissures is 500 metres instead of 1000 metres as initially estimated. The lava output at the surface this morning was ranging between 2.88 and 5.34 m3 / s.
No volcano-tectonic earthquakes and no deformation have been recorded since the onset of the eruption.
Source: OVPF

Source: OVPF

Crédit photo: OVPF

Eruption du Kilauea (Hawaii): les « Warm Ponds » n’existent plus // The « Warm Ponds » are a thing of the past

Les autorités viennent de confirmer que l’école Kua O Ka La sur la Highway 137 et les «Warm Ponds», destination touristique bien connue dans Ahalanui Beach Park ont été détruites par la lave. La progression de la lave a’a est estimée à 45 mètres par heure. Cette destruction survient après celle de trois nouvelles maisons dans les Leilani Estates, événement qui ne s’était pas reproduit depuis le début la première semaine de juin. Le panache de gaz dans le secteur d’Ahalanui est volumineux et la Protection Civile a de mandé à ses équipes d’être très prudentes.
Toute la lave qui s’écoule vers l’océan est « mise par la Fracture n°8 où le début ne varie guère. Les projections observées précédemment sur la Fracture n° 22 ont maintenant cessé.
Voici une nouvelle vidéo de l’USGS qui montre l’éruption entre sa source et l’entrée dans l’océan:
https://youtu.be/561tQeBoIC8

Source: USGS, Protection civile.

———————————————-

Authorities have confirmed that the Kua O Ka La School on Highway 137 and the “Warm Ponds” in Ahalanui Beach Park have been destroyed by lava. This destruction comes after the three Leilani Estates homes which were the first taken by the eruption in the subdivision since the first week of June.

The progress of the a‘a lava at the flow front is estimated at 45 metres per hour. The laze plume at Ahalanui is voluminous and Civil Defense advised its staff to be very careful.

All the lava currently being produced is from Fissure 8 where the emitted volume has not fluctuated much. The weak spattering noted previously at Fissure 22 has stopped.

Here is another USGS video that shows the eruption between its source at Fissure 8 and the lava front in the ocean:

https://youtu.be/561tQeBoIC8

Source : USGS, Civil Defense.

Vue aérienne de Kapoho Crater. Une partie du chenal de lave a été obstruée en amont du cratère, ce qui a entraîné un refoulement et des débordements de lave vers l’ouest et le sud du cratère. Cela a provoqué les destructions mentionnées ci-dessus (Crédit photo : USGS).

Les « Warm Ponds », un site touristique très populaire (Photo: C. Grandpey)

 

Nouvelles du Mt Agung et du Krakatau (Indonésie), du Sierra Negra (Galapagos / Equateur)

L’éruption du Mont Agung continue. Les émissions de SO2 atteignaient en moyenne 1400-1500 tonnes par jour au début du mois de juillet 2018. Les données satellitaires acquises le 4 juillet indiquent que l’émission de lave continu dans le cratère, avec une extrusion de 4 à 5 millions de mètres cubes la semaine dernière. De temps en temps, des panaches de cendre accompagnent les événements stromboliens ; ils s’élèvent jusqu’à 2-2,8 km au-dessus de la lèvre du cratère.
4 415 personnes restent évacuées et sont hébergées dans 54 centres. Le niveau d’alerte volcanique reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4) et la zone d’exclusion est maintenue à un rayon de 4 km.
Source: VSI.

Selon des rapports des agences de voyages françaises, l’activité a récemment augmenté sur Anak Krakatau. Les événements explosifs accompagnés de panaches de cendre peuvent durer plusieurs dizaines de secondes. Le 5 juillet, ces panaches montaient jusqu’à 300 à 500 mètres au-dessus du cratère.
Le niveau d’alerte est maintenu à 2 (sur une échelle de 1 à 4). Il est demandé aux touristes de ne pas s’approcher à moins de 1 km du cratère. Plusieurs récits de touristes indiquent que les explosions de matériaux incandescents peuvent être vues et entendues depuis Carita, un petit port à l’extrémité occidentale de l’île de Java.

L’Instituto Geosisico de l’Equateur signale qu’une nouvelle intrusion magmatique sur le volcan Sierra Negra a été annoncée par un séisme de magnitude M 5.2 le 4 juillet, suivi de 68 événements d’une magnitude entre M 1.1 et 3.9. Un épisode de tremor volcanique a commencé à être enregistré à 17h00 le 7 juillet par une station sur le bord NE de la caldeira. Dans le même temps, les données satellitaires ont montré une augmentation de l’intensité de l’anomalie thermique sur le flanc nord-ouest. Le personnel du Parc National des Galapagos a confirmé une forte incandescence dans une zone proche de la plage. Le tremor a continué à être enregistré le 8 juillet, mais avec une amplitude qui diminuait progressivement.
L’éruption actuelle du Sierra Negra a commencé le 26 juin et, selon des articles de presse, a provoqué des restrictions d’accès pour les touristes et l’évacuation de 50 habitants.
Source: Instituto Geofisico, The Watchers.

——————————————–

The eruption at Mt Agung continues. SO2 emissions reached an average of 1,400-1,500 tons per day in early July 2018. Satellite data acquired on July 4th indicated continuing lava effusion in the crater, with 4-5 million cubic metres produced in the past week. Occasional ash plumes accompanying strombolian events rise up to 2-2.8 km above the crater rim.

4,415 evacuees are housed in 54 evacuation centres. The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4) and the exclusion zone is stable at a 4-km radius.

Source : VSI.

 

According to reports from French travel agencies, activity has recently increased at Anak Krakatau. Ash-producing events may last several tens of seconds. Ash plumes on July 5th rose 300-500 metres above the crater rim.

The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4); residents and visitors are warned not to approach the volcano within 1 km of the crater. Several tourist reports say that the explosions of incandescent material can be seen and heard from Carita, a small port at the western end of the island of Java.

 

Ecuador’s Instituto Geosisico reports that a new magmatic intrusion at Sierra Negra was heralded by a M 5.2 earthquake recorded on July4th and followed by 68 events between M 1.1 and 3.9. Seismic tremor began to be recorded at 17 :00 on July 7th by a station on the NE edge of the caldera. At the same time satellite data showed an increase in the intensity of the thermal anomaly on NW flank. Staff of the Galapagos National Park confirmed strong incandescence in an area near the beach. Tremor continued to be registered on July 8th, though the amplitude gradually decreased.

The current eruption at Sierra Negra began on June 26th and, according to news articles, prompted tourist restrictions and the evacuation of 50 residents.

Source: Instituto Geofisico, The Watchers.

Belle activité éruptive du Krakatau (Photos: C. Grandpey)