Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : clap de fin et une question // End of the eruption

L’OVPF indique que « suite à l’arrêt du tremor volcanique le 24 mai 2021 vers 2 heures (heure locale), aucune reprise d’activité n’a été constatée. » L’éruption est donc terminée.

———————————–

OVPF indicates that « the eruptive tremor stopped on May 24th, 2021 at 2 :00 (local time). No resumption of activity has been observed.” The eruption is over.

Photo: Christian Holveck

++++++++++

Cette dernière éruption du Piton de la Fournaise s’est soldée par la mort de deux jeunes randonneurs âgés de 19 ans, étudiants de l’Université de La Réunion, dont les corps ont été découverts le jeudi 22 avril 2021 au matin à proximité du site éruptif.

Des autopsies ont été réalisées le 23 avril. Lors d’un point de presse, la procureur Caroline Calbo a déclaré : « Ce n’est pas encore très précis » mais les décès semblent liés « à une exposition thermique et toxique. » La magistrate a ajouté  « Cela nécessite toutefois des investigations complémentaires. Des analyses viendront préciser ces éléments-là ».

Depuis le 23 avril, c’est le silence radio. Aucune information supplémentaire convaincante n’a été donnée.

Une personne qui semble ignorer le sens réel de ce mot m’a accusé de ‘complotisme’, ce qui m’a bien fait rire. Ma seule demande est que la cause réelle de la mort de ces deux jeunes soit expliquée au public. Nous sommes nombreux à fréquenter les sites volcaniques actifs et il est bien évident que l’explication très vague fournie par la procureure ne satisfait personne. Il m’est arrivé, comme beaucoup de volcanophiles, de traverser un champ de lave actif où la chaleur est intense et où des gaz s’échappent du sol…et nous sommes toujours là ! De très nombreux touristes fréquentent le site éruptif en ce moment en Islande ; ils s’approchent de coulées qui dégagent une chaleur intense ; le site est souvent envahi par les gaz et aucun accident mortel n’a été recensé.  L’explication donnée par la procureure est un peu légère et ne peut qu’ouvrir la porte au doute et aux questions!

La météo était particulièrement défavorable sur le volcan au moment du drame, avec un très grand nombre d’impacts de foudre. Comme je l’ai indiqué précédemment, j’ai eu l’occasion  de voir les corps de deux personnes qui avaient été foudroyées sur l’Etna (Sicile). A première vue, elles semblaient dormir sur le sentier et ne portaient pas de marques visibles de l’impact de foudre. Je n’ai aucune compétence médicale, mais les articles médicaux à propos du foudroiement de personnes confirment qu’elles peuvent ne porter aucune trace sur leur corps. On peut lire dans l’un d’entre eux : « Dans le cas de décès sans lésions, y compris à l’autopsie, les lieux et circonstances de découverte doivent être soigneusement étudiés, avec avis complémentaires de différents experts : électrotechniciens, météorologues… » Si un médecin lit cette note, j’aimerais avoir son avis.

Il n’est, bien sûr, pas question de violer l’intimité des familles dont je comprends la peine, mais la  divulgation des résultats des « analyses complémentaires » qui ont été réalisées serait utiles pour tout le monde, éliminerait les questions inutiles, et éviterait peut-être que de nouveaux drames se produisent. (Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il faut interdire l’accès de l’Enclos en cas d’orage !) Comme me disait un ami, « une chose est certaine ; s’ils sont morts, c’est qu’ils ont commis une erreur. » Reste à savoir de quelle erreur il s’agit.

S’agissant de l’accès à l’Enclos,vous pourrez lire – ou relire – ma note du 18 mai 2021:

Eruption en Islande vs. Eruption à la Réunion !

 

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : Fin de l’éruption ? // End of the eruption ?

13h30 (heure métropole) : L’Observatoire vient d’indiquer qu’une forte chute de l’intensité du tremor a été observée aujourd’hui vers 13h30 (heure locale), annonçant la fin de l’éruption.

Aucune hypothèse n’est écartée quant à l’évolution de la situation à venir : arrêt définitif ? Reprise de l’activité ?  On note toutefois une forte chute de l’activité sismique depuis la fin de l’éruption. (NDLR : Cette dernière sismicité peut avoir marqué la vidange définitive de la chambre magmatique superficielle, avec des effondrements accompagnant le phénomène. Le comportement éruptif du volcan pendant les mois à venir confirmera ou infirmera cette hypothèse).

Un vol de reconnaissance de la SAG et du PGHM réalisé le 6 avril au matin a permis de se rendre compte que front de coulée actif se situait à 360 m d’altitude soit à environ 2 km de la RN 2.

De fortes quantités de cheveux de Pelé ont été observées dans les secteurs situés au nord du volcan, notamment dans le secteur de La Plaine des Cafres où ils ont formé des pelotes de plusieurs dizaines de centimètres.

Une note spéciale sera consacrée aux cheveux de Pélé sur ce blog demain matin.

Source : OVPF.

——————————————–

1:30 p.m. (Paris time): The Observatory has just indicated that a sharp drop in the intensity of the tremor was observed today around 1:30 p.m. (local time), announcing the end of the eruption.
No hypothesis is ruled out as for the evolution of the situation : final stop? Resumption of activity? However, there has also been a sharp drop in seismic activity since the end of the eruption. (Editor’s note: This last seismicity may have marked the final emptying of the shallow magma chamber, with collapses accompanying the phenomenon. The eruptive behaviour of the volcano during the coming months will confirm or invalidate this hypothesis).
An overflight by the SAG and the PGHM carried out on the morning of April 6th revealed that the active flow front was at an altitude of 360 m, approximately 2 km from the RN 2.
Large quantities of Pele’s hair have been observed in the areas north of the volcano, especially in the Plaine des Cafres area where they formed balls of several tens of centimetres.
A special post will be devoted to Pele’s hair on this blog tomorrow morning.
Source: OVPF.

La chute brutale du tremor marque probablement la fin de l’éruption (Source: OVPF)

Voici trois photos souvenirs de cette éruption. Elles sont signées Jean-Luc Allègre, photographe professionnel, que je salue très amicalement.

Crédit photo : Jean-Luc Allègre

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion): Fin de l’éruption? // End of the eruption?

Après plusieurs hésitations, l’éruption du Piton de la Fournaise débutée dans l’après-midi du 11 août a cessé, probablement pour de bon, le 15 août vers 22 heures (heure locale). Seule persiste un dégazage au niveau des fissures éruptives et quelques rougeoiements au niveau des coulées de lave en cours de refroidissement. Cette éruption ne restera pas un grand cru. Certes, elle a pu être observée de loin depuis la RN2, mais son accès était trop compliqué. On remarquera que les dernières éruptions se sont produites à des altitudes de plus en plus basses et que le magma semble avoir des difficultés à atteindre la surface. De toute évidence, la pression dans la chambre magmatique superficielle n’est pas très forte, comme le montrent les courbes d’inflation de l’édifice volcanique. L’OVPF n’avance aucune hypothèse quant à l’évolution de la situation (arrêt définitif, reprise de l’activité sur le même site, reprise de l’activité ailleurs).Il faut tout de même noter que l’on continue à enregistrer une sismicité sous le sommet du volcan.

——————————

After several hesitations, the eruption of Piton de la Fournaise, started in the afternoon of August 11th, ceased, probably for good, on August 15th at about 22:00 (local time). One can only observe some degassing at the eruptive fissures and some glow along the cooling lava flows. This eruption will not remain a grand cru. Admittedly, it could be observed from RN2, but ther access to the lava field was too complicated. It should be noted that the last eruptions occurred at lower and lower altitudes, which probably means that magma finds it difficult to reach the surface. Obviously, pressure in the shallow magma chamber is not very strong, as shown by the inflation curves of the volcanic edifice. OVPF makes no forecast as to the evolution of the situation (definitive end, resumption of activity on the same site or elsewhere). One can still observe seismicity under the summit of the volcano.

Crédit photo: F. Juignier

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : Fin de l’éruption ! // End of the eruption !

Comme cela était prévisible, l’éruption du Piton de la Fournaise n’a pas fait long feu. Débutée le 29 juillet vers midi (heure locale), elle s’est arrêtée le 30 juillet à 04h30 (heure locale), après une baisse progressive du tremor volcanique (voir ci-dessous)

L’OVPF indique qu’ « aucune hypothèse n’est écartée pour l’instant quant à l’évolution de la situation à venir (arrêt définitif, reprise de l’activité sur le même site, reprise de l’activité plus en aval) compte tenu de la faible durée de l’éruption et des faibles volumes émis en surface. »

La brièveté de cette éruption n’est guère surprenante. Comme je l’ai indiqué précédemment, l’inflation de l’édifice volcanique a été lente ; la sismicité indicatrice de l’ascension du magma a été longue ; la pression de l’émission de lave au cours de la phase initiale de l’éruption était relativement faible. Tous ces facteurs ne pouvaient déboucher que sur une éruption de faible durée. On se retrouve donc dans la même situation qu’au mois de juin. Il est effectivement possible qu’un nouvel épisode d’activité se déclenche d’ici quelques semaines, mais dans le contexte actuel une éruption majeure ne semble guère envisageable.

Il est dommage que le Piton mette fin au spectacle si rapidement car, pour une fois, les autorités préfectorales avaient demandé à la Commune du Tampon de mettre en place un dispositif pour faciliter l’accès au volcan et contribuer à fluidifier la circulation.

——————————————–

Predictably, the eruption of Piton de la Fournaise did not last long. Started on July 29th around noon (local time), it stopped on July 30th at 4:30 (local time), after a gradual decline of the volcanic tremor (see below)
OVPF states that « no hypothesis is currently discounted as to the evolution of the future situation (definitive end, resumption of activity on the same site, resumption of activity further downslope) given the short duration of the eruption and the low volume of lava emitted on the surface. »
The brevity of this eruption is hardly surprising. As I indicated earlier, the inflation of the volcanic edifice has been slow; seismicity indicative of magma ascent  has been long; the pressure of lava emission during the initial phase of the eruption was relatively low. All these factors could only lead to a short-lived eruption. We are therefore in the same situation as in June. A new episode of activity may indeed start within a few weeks, but in the current context a major eruption is highly unlikely.
It is unfortunate that the Piton put an end to the show so quickly because, for once, the prefectural authorities had asked the Township of Le Tampon to take measures to facilitate access to the volcano and help streamline the road traffic.

Source: OVPF