Faut-il croire les bisons de Yellowstone? // Should we trust the bison of Yellowstone?

drapeau francaisLe séisme de M 4,8 qui a secoué Yellowstone dimanche dernier n’aurait certainement pas attiré l’attention du public si une vidéo montrant un troupeau de bisons en train de courir le long d’une route n’avait pas été publiée sur YouTube (voir ma note du 2 Avril). Suite à cette vidéo, certaines personnes ont affirmé que les animaux fuyaient parce qu’ils sentaient qu’une éruption majeure allait se produire. Il a suffi de cela pour que d’autres personnes expliquent les effets désastreux qu’une telle éruption aurait pour les Etats-Unis et l’ensemble de la planète. « Hiver nucléaire » et « extinction de masse » étaient des expressions fréquentes dans les articles de journaux et dans les commentaires.
De telles affirmations ont le don de me taper sur les nerfs ! Elles sont formulées par des personnes qui, pour beaucoup, ne savent même pas où Yellowstone est situé sur une carte des Etats-Unis. La plupart d’entre elles n’ont jamais mis les pieds à Yellowstone. Autrement, elles sauraient qu’il est assez fréquent de voir un troupeau de bisons se mettre à courir sans raison particulière. A titre personnel, j’ai connu une telle expérience il y a quelques années dans le Parc quand j’ai été pris au dépourvu par un troupeau de ces animaux qui venait de nulle part. Je me suis retrouvé rapidement au beau milieu des bisons, priant pour ne pas être piétiné !
Jake Lowenstern, responsable scientifique de l’Observatoire Volcanologique de Yellowstone, dit qu’il a visionné quelques-unes des vidéos de YouTube mais ne les trouve pas très convaincantes. Certaines ne semblent pas avoir été filmées récemment. Il ajoute que « même si le film est récent, toute personne qui a séjourné à Yellowstone a vu courir les bisons le long des routes à l’intérieur du Parc, pénétrer dans le parc ou en sortir. Un simple coup de klaxon suffit pour les faire courir « .
Comme je l’ai écrit auparavant, le séisme de dimanche s’est produit à environ 6,5 kilomètres au nord -nord-est du Norris Geyser Basin. Il avait une origine tectonique – donc non volcanique – et fait partie de l’activité sismique habituelle à Yellowstone.
Vous pouvez aller visiter ce merveilleux parc cet été sans craindre une éruption volcanique !

 ——————————————-

drapeau anglaisThe M 4.8 earthquake that struck Yellowstone last Sunday would certainly not have drawn public attention if a video showing bison running along a road had not been released on You Tube (see my note of April 2nd). Watching the video, some people pretended the animals were fleeing because they could feel a major eruption was going to happen. This was enough to have other people explaining the disastrous effects such an eruption would have for the U.S. and the whole planet.  “Nuclear winter” and “mass extinction” were frequent expressions to be read in the newspaper articles and in the comments that followed them.

Such statements are getting on my nerves! They are made by people who, for most of them, do not even know where Yellowstone is located on a map of the United States. Most of them have never visited Yellowstone. If they had, they would know that it is quite common to see a herd of bison running with no special reason. Personally, I had to face such an experience a few years ago in the Park when I was caught by surprise by a herd of these animals that came running from nowhere. I rapidly found myself right in the middle of the herd, praying not to be trampled on!

Jake Lowenstern, scientist in charge of the Yellowstone Volcano Observatory, says he has seen some of the YouTube videos but does not find them very convincing. Some do not appear to have been filmed recently. He adds that “even if the footage is new, anyone who has spent time at Yellowstone has seen bison running along the roads … into the park, out of the park, and within the park. A horn honking is enough to get them running. »

As I put it before, Sunday’s earthquake occurred about 6.5 km north-northeast of the Norris Geyser Basin. It had a tectonic – and non volcanic – origin and is part of the seismic activity most often recorded at Yellowstone.

You can go and visit this marvellous park this summer without fearing a volcanic eruption!

Bisons-Yell-01

Bisons-Yell-02

Les bisons de Yellowstone  (Photos:  C. Grandpey)

Ubinas (Pérou)

drapeau francaisVoici quelques détails supplémentaires à propos de l’éruption de l’Ubinas. L’INGEMMET indique que les émissions de gaz et de cendre sont fréquentes, avec des panaches qui montent en général jusqu’à 1,5 ou 2 km au-dessus du cratère. Des retombées de cendre sont observées à Ubinas (6.5 km SSE), Querapi (4 km S), and Tonohaya (7 km SSE). Des masques ont été distribués à la population et il est fait état de problèmes respiratoires parmi les habitants. Comme je l’ai indiqué précédemment, on a enregistré une hausse de la sismicité le 29 mars avec des événements longue période et un épisode de trémor harmonique. Le 30 mars, les panaches de gaz et de cendre montaient jusqu’à 1,2 km de hauteur. L’article de presse auquel je faisais référence affirmait que des évacuations avaient débuté à Querapi. Une explosion de faible intensité a été enregistrée le 31 mars à 7h43, avec plusieurs autres événements semblables au cours de cette même journée. Des retombées de cendre ont à nouveau été observées à Querapi et Ubinas. Toutefois, l’INGEMMET fait remarquer que le risque d’une éruption majeure est actuellement faible.

 ———————————————-

drapeau anglaisHere are some more details about the eruption at Ubinas volcano. INGEMMET indicates that gas and ash emissions are frequently observed with plumes that rise up to 1.5 – 2 km above the crater. Ashfall is observed in Ubinas (6.5 km SSE), Querapi (4 km S), and Tonohaya (7 km SSE). Masks have been distributed to the populations. Several cases of respiratory problems have been reported. As I put it before, seismicity increased on March 29th and was characterized by long-period earthquakes and harmonic tremor. On March 30th, gas-and-steam plumes rose as high as 1.2 km. The news article I mentioned stated that residents of Querapi had started to evacuate. A low-energy explosion occurred at 7:43 a.m. on March 31st and more similar explosions followed the same day with more ashfall reported in Ubinas and Querapi. However, INGEMMET indicates that the risk of a major eruption is currently low

Ubinas-2006

L’éruption de l’Ubinas en 2006 vue depuis l’ISS  (Crédit photo:  NASA).