Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francaisOn observe depuis le 20 avril une tendance globale au gonflement du Kilauea, probablement due à une montée de magma sous l’édifice volcanique, comme cela se produit périodiquement à Hawaii.

Graphique-Kilauea

Cette tendance inflationniste s’est traduite par une hausse du niveau du lac de lave dans le pit crater de l’Halema’uma’u. Il se trouvait à environ 34 mètres sous la lèvre le 25 avril. Aucun débordement du lac n’est toutefois à craindre dans le court terme, d’autant que la hausse du tiltmètre est irrégulière.

La montée de magma a également eu des effets sur le Pu’uO’o, avec une arrivée de lave bien visible la nuit sur le plancher du cratère le 23 avril. La lave a ensuite pris la direction du NE, ce qui a pu avoir comme conséquence une baisse temporaire de débit de la coulée Kahauale’a 2. Dans les jours qui ont suivi, la lave est restée présente dans le cratère. Elle n’était plus visible la nuit sur les webcams (sauf la caméra thermique) mais sa présence était trahie par des phases de gonflement du plancher.

 PuuOo-thermique

Certaines personnes – en particulier dans le district de Puna – se demandent si la coulée Kahauale’a 2 est susceptible de devenir une menace. En ce moment, la réponse est négative car le front se trouve en moyenne à 8 km de la source et l’alimentation n’est pas suffisamment constante pour faire avancer la lave vers les zones habitées (voir ma note du 18 avril à ce sujet). Le HVO et la Protection Civile restent toutefois très vigilants car on sait que la situation peut évoluer rapidement sur le Kilauea.

 ———————————————

drapeau anglaisSince April 20th, there has been an overall inflating tendency of Kilauea, probably due to a rise of magma beneath the volcanic edifice, as happens periodically in Hawaii.
This inflationary trend resulted in an increase in the level of the lava lake within the Halema’uma’u pit crater. It was about 34 metres below the rim on April 23rd. However, no overflow of the lake is to be feared in the short term, especially because the tiltmeter rise is irregular.
The ascent of magma also had effects on Pu’uO’o, with a wide lava flow visible at night on the crater floor on April 23rd. Lava then moved NE, which may have resulted in a temporary drop in the Kahauale’a 2 lava flow. In the days that followed, lava remained in the crater. It was no longer visible at night on the webcams (except the thermal camera), but its presence was betrayed by episodes of swelling of the crater floor.
thermal PuuOo
Some people – especially in the district of Puna – wonder whether the Kahauale’a 2 lava flow is likely to become a threat. At the moment, the answer is no because the front lies most often 8 km from the source and the lava supply is not constant enough to push the lava towards inhabited areas (see my note of April 18th ). However, HVO and the Civil Defence remain very vigilant because they know that the situation can change rapidly on Kilauea volcano.