El Hierro (Iles Canaries / Espagne): Forte secousse sismique // Strong earthquake

drapeau francais22 heures: Deux choses à retenir ce soir à propos d’El Hierro :

1)      Il semblerait que la crise sismique sur l’île proprement dite soit en phase terminale. La sismicité est restée faible au cours des dernières 48 heures. Les quelques événements enregistrés demeuraient à une quinzaine de kilomètres de profondeur. Les déformations observées ces derniers temps ont cessé, sauf dans le secteur de La Restinga où on a relevé 1 cm supplémentaire de soulèvement vertical. Aucun pronostic ne peut être fait pour les jours et semaines à venir. A l’heure actuelle, il est exagéré, comme on peut le lire sur certains sites web, de parler d’un risque éruptif à court terme.

2)      Un puissant séisme de M 5,3 s’est produit à 17h45 (heure locale) dans l’océan à 36 km l’ouest de Frontera et à 14 km de profondeur. C’est la plus forte secousse depuis juillet 2011. Plusieurs répliques ont été ressenties. Tous ces événements ont été localisés à environ 11 km de profondeur. Il y a de fortes chances pour qu’il s’agisse d’un événement tectonique sans lien avec l’essaim sismique enregistré sur l’île ces derniers jours. Toutefois, la secousse a provoqué des éboulements le long des falaises et entraîné la fermeture de plusieurs routes, par précaution.

Source : IGN.

drapeau anglais22:00: Two things to remember tonight about El Hierro :

1)      It looks as if the seismic crisis on the island proper is about to come to an end. Seismicity has remained low over the past 48 hours. The events that have been recorded (about ten of them) were still about 15 km deep. The deformations that had been observed recently have now stopped, except at La Restinga with a new vertical uplift of one centimetre. No prediction can be made for the coming days or weeks. It is currently exaggerated – as can be read on some websites – to speak of an eruptive risk in the short term.

2)      A strong earthquake (M 5.3) occurred at 17 :45 (local time) in the ocean 36 km to the west of Frontera and at a depth of 14 km. It was the strongest one since July 2011. Several aftershocks were felt after the main quake. All the events were located at a depth of 11 km. The odds are that it was a tectonic earthquake with no link to the past seismic swarm on the island. However, the quake triggered rockfalls along the cliffs and forced the closure of several roads as a safety measure

Source: IGN.

Hierro-01

Source:  IGN.

Niijima (Japon): Jonction avec Nishino-shima ! // Merger with Nishino-shima !

drapeau francaisUne vidéo réalisée par les gardes-côtes japonais le 26 décembre montre que Niijima (à droite) et Nishino-shima (gauche) se sont rejointes en deux points.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=PIDE9G6jLG4

D’après le rapport des gardes-côtes, confirmée par la vidéo, deux cratères sont encore en éruption sur Niijima avec des projections «toutes les 30 secondes à une minute » et l’émission d’un panache de cendre à une centaine de mètres de hauteur. Comme je l’écrivais dans ma dernière note, on observe également une émission de gaz bleutés.

Les vagues auront du mal à vaincre une telle coalition!

drapeau anglaisA video shot by Japan Coast Guard on December 26th shows that Niijima (right) and Nishino-shima island (left) have merged at two points.

 http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=PIDE9G6jLG4

The Coast guard report, confirmed by the video, says two craters on the islet have been erupting « at an interval of 30 seconds to one minute », spewing an ash plume about 100 metres high. As I put it in my previous note pale blue volcanic gas is also oozing out.

It will be hard for the waves to defeat such a coalition!

Niijima-blog

Crédit photo:  Japan Coast Guard.

Merapi (Indonésie): Approche du sommet à éviter // Please stay away from the summit !

drapeau francaisIl est fortement conseillé aux touristes d’éviter le sommet du Merapi pour la Saint-Sylvestre. Une zone d’exclusion d’un kilomètre de rayon a été mise en place  autour du cratère suite à l’éruption du mois dernier. Les visiteurs sont invités à ne pas dépasser Pasar Bubrah (2500 mètres d’altitude).
Bien que le niveau d’alerte du Merapi soit « normal » en ce moment, une nouvelle éruption ou des coulées de boue peuvent se produire à tout moment. Il y a encore environ 70 millions de mètres cubes de cendre volcanique autour du cratère suite à l’éruption de 2010. Ils pourraient se transformer en coulées de boue lors de fortes pluies. La quantité de précipitations nécessaire pour déclencher une coulée de boue est estimée à 100 millimètres par heure. Le maximum de pluie actuel est inférieur à 65 mm par heure. Toutefois, le Met Office indonésien prévoit de fortes pluies dans la région à la fin du mois de décembre.
Il est probable que certains visiteurs ignoreront l’avertissement. Des équipes de secours seront prêtes à intervenir 24 heures sur 24. .
Le Merapi et le Merbabu restent des destinations de randonnée très populaires en dépit du danger potentiel. Plusieurs gîtes à Selo sont complets et ont été réservés par des touristes indonésiens et étrangers qui veulent y passer les vacances de fin d’année.
Source : The Jakarta Globe.

drapeau anglaisTourists are warned to avoid the peak of Mount Merapi as they celebrate New Year’s Eve. A one-kilometer exclusion radius has been imposed around the crater following an eruption last month. People should not go further than Pasar Bubrah (2,500 meters up).

Despite the current normal status of Merapi, a potential for another eruption or mudslide from the peak could occur at any moment. There are still an estimated 70 million cubic metres of volcanic ash deposited around the crater’s rim from Merapi’s 2010 eruption, which could wash down in a mudslide during heavy rain. The amount of rainfall needed to trigger this is 100 millimetres an hour. The current peak rain level is less than 65 mm per hour. However, the Indonesian met office has predicted heavy rain in the area at the end of December.

However, some visitors are likely to ignore the warning. Search and rescue professionals will be on 24-hour standby.

Merapi and Merbabu remain favorite hiking destinations in spite of the potential danger. Several homestays in Selo are fully booked by foreign and domestic tourists who want to spend the year-end holidays there.

Source : The Jakarta Globe.

Merapi-Nov-2011

Le Merapi en novembre 2011  (Crédit photo:  Wikipedia)