Volcans du monde // Volcanoes of the world

Aucune nouvelle activité volcanique majeure n’a été observée ces derniers jours.

Plusieurs explosions sont toujours enregistrées chaque heure sur le Fuego (Guatemala). Les panaches de cendre atteignent 1,1 km au-dessus du cratère. Les explosions produisent parfois des ondes de choc qui font vibrer les maisons des localités proches du volcan. Des matériaux incandescents sont éjectés à une hauteur de 200 à 300 mètres et génèrent des avalanches qui parcourent parfois de longues distances dans les ravines sur les pentes du volcan. Des retombées de cendre ont été signalées dans plusieurs zones sous le vent.
Source: INSIVUMEH.

++++++++++

Le volume du dôme de lave du Merapi (Indonésie) n’a pas changé au cours des dernières semaines. Il est estimé à 461 000 mètres cubes. La lave extrudée continue de dévaler dans la partie supérieure du flanc SE en générant des avalanches de cendre et de blocs qui s’engouffrent dans la ravine de la Gendol River
Source: CVGHM.

++++++++++

Des explosions sont encore observées sur le Nevados de Chillán (Chili), associées à des séismes longue période. Les émissions de cendre et de gaz montent jusqu’à 600 mètres au-dessus du cratère. Des matériaux incandescents sont visibles la nuit. Le niveau d’alerte reste à Orange.
Source : SERNAGEOMIN.

++++++++++

Des tests d’alerte au moyen de sirènes auront lieu le lundi 9 septembre à Stromboli (Sicile). Le système fonctionnera automatiquement en cas de risque de tsunami et d’éruption du volcan. Pour cela, il y aura d’une part une alerte automatique grâce à une connexion directe avec des balises situées à proximité de la Sciara del Fuoco, et d’autre part  une alerte manuelle pour signaler une activité explosive imminente du volcan.
Ces systèmes d’alerte sont mis en place par l’Université de Florence, avec la surveillance de l’activité volcanique assurée par l’INGV. Dans le même temps, la coordination est en cours au Centro Operativo (COA) de Stromboli entre la Protection Civile sicilienne et nationale et l’administration locale pour définir les procédures d’information de la population. Il a été possible d’activer le nouveau système d’alerte grâce à l’amélioration des lignes téléphoniques et à la connexion Wi-Fi avec l’île de Stromboli.

Source : La Sicilia.

++++++++++

Bonne nouvelle pour ceux qui se trouvent en ce moment sur l’Ile de la Réunion. Suite à une mission de reconnaissance sur le terrain effectuée par l’OVPF et les autres organismes concernés, le préfet de La Réunion a décidé de rétablir la phase Vigilance du niveau d’alerte du Piton de la Fournaise à compter du mercredi 4 septembre 2019.

Le public est donc autorisé à accéder à la partie haute de l’Enclos, mais l’accès est strictement limité aux deux sentiers balisés suivants :

– Pas de Bellecombe – Formica Léo – sentier Rivals – Cratère Caubet ; Pas de Bellecombe – Formica Léo – sentier d’accès au site d’observation du cratère Dolomieu (accès par le nord du cratère).

En revanche, les sentiers Kapor jusqu’à Piton Kapor et du cratère Caubet au Belvédère sur Château Fort restent interdits d’accès.

Source : Journal de l’Ile.

++++++++++

La première édition du Salon international des vins volcaniques (Vinora) aura lieu le 30 janvier 2020 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Imaginé par Pierre Desprat et par une équipe de vignerons passionnés il y a deux ans, ce Salon est réservé aux professionnels, avec un espace dégustation ouvert au public dans l’enceinte du salon Vinidôme, à Clermont-Ferrand,  du 30 janvier au 3 février 2020. Plus d’informations en cliquant sur ce lien :

https://www.mon-viti.com/agenda/salon-international-des-vins-volcaniques

————————————–

No new major volcanic activity has been observed in the past days.

Multiple explosions per hour were recorded at Fuego (Guatemala) in the last days, with ash plumes that rose as high as 1.1 km above the crater. The explosions sometimes produced shock waves that rattled houses in nearby communities. Incandescent material was ejected 200-300 metres high and caused avalanches of material that occasionally travelled long distances in the drainages on the volcano’s slopes. Ashfall was reported in several downwind areas.

Source: INSIVUMEH.

++++++++++

The volume of Merapi’s lava dome (Indonesia) has not changed in the past weeks. It is estimared 461,000 cubic metres. Extruded lava keeps falling into the upper parts of the SE flank, generating avalanches of ash and blocks that travel down the Gendol drainage.

Source: CVGHM.

++++++++++

Explosions are still observed at Nevados de Chillán (Chile), associated with long-period earthquakes. Ash and gas emissions are rising up to 600 metres above the crater. Incandescent material can be seen at night. The Alert Level remains at Orange.

Source: SERNAGEOMIN.

++++++++++

Siren warning tests will be held on Monday 9 September on the island of Stromboli (Sicily). The system will work automatically if there is a risk of tsunami and volcano eruption. On the one hand, there will be an automatic alert through a direct connection with beacons located near the Sciara del Fuoco, and on the other hand a manual alert to report an imminent explosive activity of the volcano.
These warning systems are being set up by the University of Florence, with the monitoring of volcanic activity by INGV. At the same time, coordination is underway at the Centro Operativo (COA) of Stromboli between the Sicilian and National Civil Protection and the local administration to define the information procedures of the population. It has been possible to activate the new warning system thanks to the improvement of the telephone lines and the Wi-Fi connection with the island of Stromboli.
Source: La Sicilia.

++++++++++

Good news for those who are currently on Reunion Insland. Following a field reconnaissance mission carried out by OVPF, the Prefect of La Réunion has decided to reinstate the ‘Vigilance’ phase for Piton de la Fournaise as of Wednesday, September 4th, 2019.
The public is therefore authorized to access the upper part of the Enclos, but access is strictly limited to the following two marked trails:
– Pas de Bellecombe – Formica Leo – Rivals-Caubet Crater trail; Pas de Bellecombe – Formica Léo – access path to the Dolomieu crater observation site (access from the north of the crater).
On the other hand, Kapor trails to Piton Kapor and crater Caubet Belvedere on Château Fort remain inaccessible.
Source: Journal de l’Ile.

++++++++++

The first edition of the International Salon of Volcanic Wines (Vinora) will take place on January 30th; 2020 in Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Designed by Pierre Desprat and a team of passionate winemakers two years ago, this show is reserved for professionals, with a tasting area open to the public in the Vinidôme exhibition, in Clermont-Ferrand, from January 30th to February 3rd; 2020. More information by clicking on this link:
https://www.mon-viti.com/agenda/salon-international-des-vins-volcaniques

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Le niveau d’alerte du Slamet, dans le centre de l’île de Java (Indonésie), a été élevé de 1 à 2 le 9 août 2019 suite à une hausse de la sismicité et des signes de déformation de l’édifice volcanique. La dernière éruption a eu lieu en 2014.
Source: CVGHM.

++++++++++

Il y a un mois, une explosion du Stromboli (Sicile) a provoqué la mort d’un randonneur. Ces événements ne semblent pas voir dissuadé les touristes, même si l’ascension du volcan reste interdite. L’île est envahie par des milliers de touristes. Le curé de la paroisse vient d’alerter les autorités: « Le débarcadère est très fréquenté. Au moins trois mille personnes débarquent chaque jour. Je me demande si cette situation respecte les normes de sécurité, que ce soit par rapport aux personnes qui arrivent sur l’île ou par rapport aux résidents ».
À Stromboli, il y a également une trentaine de bateaux et de barques qui promènent les touristes autour de l’île. Au mois d’août, sur les îles Éoliennes, 7 000 à 8 000 visiteurs sont enregistrés chaque jour. Ils doivent débourser 5 euros par personne pour débarquer sur une île. Les plus fréquentées, outre Stromboli, sont Vulcano, Lipari et Panarea.
Source: La Sicilia.
S’agissant de l’activité proprement dite, elle reste soutenue. Rien que dans la partie N de la terrasse cratérique, 9 bouches étaient actives le 7 août et la lave continuait de couler sur la Sciara del Fuoco, à partir de bouches dans la partie centre-sud du cratère.
Source: INGV.

++++++++++

L’éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) continue. Dans l’après-midi du 14 août 2019, la lave se trouvait toujours à environ 2km de la RN 2. Le débit éruptif ne semble pas lui permettre d’aller beaucoup plus loin pour le moment. La lave provient d’une des deux fissures éruptives ouvertes depuis le début de l’éruption, à 1500m d’altitude. Après une brève pause, l’éruption a repris le matin du 15 août.
Inutile de dire que la vue de la lave sur les Grandes Pentes attire les curieux sur la RN 2 au niveau du Grand Brûlé, un peu comme la lumière attire les papillons. De gros bouchons sont observés dans ce secteur. Attention! Les gendarmes verbalisent les véhicules en infraction. Si par hasard la RN 2 était coupée par la lave le 15 août – ce qui semble peu probable – des navettes seraient mises en place pour permettre aux pèlerins (quelque 8000 sont attendus) d’assister à la messe de la Vierge au Parasol à Sainte Rose.

+++++++++

On observe toujours une activité éruptive sur l’Ubinas (Pérou). L’Institut de Géophysique fait état d’une baisse de l’activité sismique mais des gaz magmatiques continuent à s’échapper du cratère. Par ailleurs, les images satellitaires révèlent plusieurs anomalies thermiques qui indiquent que le magma est proche de la surface. L’IGP s’attend à une reprise à court terme d’une activité éruptive plus intense. Le niveau d’alerte est maintenu à la couleur Orange.

+++++++++

Des événements phréatiques continuent d’être observés sur le Tangkubanparahu (Indonésie), avec des panaches de cendre qui montent à une centaine de mètres de hauteur. Le niveau d’alerte reste à 2, sur une échelle de 4.
Source: CVGHM.Tangcubanparahu,

++++++++++

Le dôme de lave au sommet du Merapi (Indonésie) a diminué de volume. Ce dernier atteignait 461 000 mètres cubes le 11 août 2019. De petites avalanches de matériaux continuent à dévaler la ravine de la Gendol River.
Source: CVGHM.

++++++++++

L’activité explosive du Nevados de Chillan Chili) continue. Les explosions génèrent des nuages de cendre qui montent à 700-800 mètres au-dessus du cratère. Le niveau d’alerte est maintenu à la couleur Orange.
Source: SERNAGEOMIN.

————————–

The alert level for Slamet, in central Java (Indonesia), was raised from 1 to 2 on August 9th, 2019 following an increase in seismicity and signs of deformation of the volcanic edifice. The last eruption took place in 2014.
Source: CVGHM.

++++++++++

A month ago, an explosion of Stromboli (Sicily) caused the death of a hiker. These events do not seem to dissuade the tourists, even if the climbing of the volcano remains prohibited. The island is invaded by thousands of tourists. The parish priest has just alerted the authorities: « The landing stage is very busy, with at least three thousand people arriving every day, and I wonder if this situation meets safety standards, whether in relation to people arriving on the island or in relation to residents « .
In Stromboli, there are also about thirty boats that take tourists around the island. In August, on the Aeolian Islands, 7,000 to 8,000 visitors are registered each day. They must pay 5 euros per person to land on an island. The most popular, besides Stromboli, are Vulcano, Lipari and Panarea.
Source: Sicilia.
Activity remains elevated at Stromboli. In the N part of the crater terrace, 9 vents were active on August 7th, and lava continued to flow on the Sciara del Fuoco, from vents in the south-central part of the crater.
Source: INGV.

++++++++++

The eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island) continued. In the afternoon of August 14th, 2019; lava was still about 2km from the RN 2. The lava output does not seem to allow it to go much further for the moment. Lava is coming from one of two eruptive fissures that have opened since the beginning of the eruption, 1500m above sea level. After a brief pause, the eruption started again in the morning of August 15th.

Needless to say, the view of the lava on the Grandes Pentes attracts crowds on the RN 2 at the level of the Grand Brûlé, jut like light attracts butterflies. Huge traffic jams are observed in this area. Warning! The gendarmes give fines to drivers obstructing the road. If the RN 2 was cut off by lava on August 15th – which seems highly unlikely – shuttles would be put in place to allow the pilgrims (some 8000 are expected) to attend the Virgin Parasol mass at Sainte Rose.

+++++++++

Ubinas (Peru) is still quite active. The Institute of Geophysics (IGP) reports a decline in seismic activity but magmatic gases continue to come out of the crater. In addition, satellite images reveal several thermal anomalies that indicate that magma is close to the surface. IGP expects a short-term resumption of more intense eruptive activity. The alert level is kept at Orange.

+++++++++

Phreatic events are still observed on Tangkubanparahu (Indonesia), with ash plumes rising to a height of 100 metres. The alert level remains at 2, on a scale of 4.
Source: CVGHM.

++++++++++

The volume of the lava dome at the summit of Merapi (Indonesia) has decreased, reaching 461,000 cubic metres on August 11th, 2019. Small avalanches of material continue to travel down the Gendol River drainage.
Source: CVGHM.

++++++++++

Explosive activity continues at Nevados de Chillan (Chile). The explosions generate ash clouds that rise 700-800 metres above the crater. The alert level is kept atOrange.
Source: SERNAGEOMIN.

Avancée de la coulée du Piton de la Fournaise le 14 août 2019 (Source: OVPF)

Vue de la lave le 14 août 2019 (Crédit photo: Thierry Sluys)

La Vierge au Parasol (Photo: C. Grandpey)

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques informations sur l’activité volcanique dans le monde, en complément de celles publiées sur ce blog il y a quelques jours:

La dernière mission « Mayobs4 » effectuée à bord du Marion Dufresne a révélé que le nouveau volcan sous-marin détecté au large de Mayotte n’a pas grandi. Il fait toujours environ 800 mètres de hauteur,  mais il a grossi. Une nouvelle coulée de lave est apparue sur son flanc ouest. Elle a ajouté un volume d’environ 0,3 Km3 de magma. La coulée présente une épaisseur de 150 mètres, mais ces données doivent être affinées. Des échantillons ont été prélevés (voir photo ci-dessous).
On enregistre toujours de nombreux séismes (2000 pendant les douze jours de la mission), mais ils sont très faibles pour la plupart. La zone de l’essaim sismique est toujours située à une distance proche de Petite Terre, entre 5 et 15 kilomètres.
Des émissions de gaz et de fluides sont toujours constatées dans la zone de l’essaim sismiques. Des échantillons ont été prélevés et envoyés à un laboratoire de Brest pour des analyses.
Mayotte continue de s’enfoncer et de se déplacer. Les dernières données disponibles font état de 15 centimètres d’enfoncement depuis le début du phénomène en mai 2018, et de 18 centimètres de déplacement vers l’est. Le phénomène est lié à l’évacuation de la poche de magma qui a donné naissance au nouveau volcan sous-marin.
Les prochaines missions ne sont pas encore programmées, mais ce volcan reste sous surveillance. Comme d’habitude, les scientifiques sont confrontés à des problèmes de financement des missions. Les quatre missions successives du Marion Dufresne ont déjà coûté 5 millions d’euros.

Source : FranceTVInfo.

°°°°°

L’activité de l’Ubinas (Pérou) continue d’être intense.1 522 séismes, d’une magnitude inférieure à M 2,2, ont été enregistrés entre le 20 et le 24 juillet. Les explosions génèrent parfois des panaches de cendre pouvant atteindre une altitude de 9 km. Entre le 26 et le 28 juillet, 503 personnes ont été évacuées des zones affectées par les retombées de cendre.
Source: IGP.

°°°°°

La situation n’a pas beaucoup évolué au Kamchatka, où la couleur de l’alerte aérienne  pour l’Ebeko, le Sheveluch, le Karymsky et le Klyuchevskoi reste Orange en raison du risque d’explosions pouvant générer des volumineux panaches de cendre.

Source: KVERT.

°°°°°

Le volume du dôme de lave au sommet du Merapi (Indonésie) est stable et estimé à 475 000 mètres cubes. La lave extrudée dévale parfois les pentes supérieures du flanc SE, générant des effondrements de blocs et de cendre qui parcourent environ un kilomètre dans la ravine de la Gendol River. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et il est demandé à la population de rester en dehors de la zone d’exclusion de 3 km autour du volcan.
Source: CVGHM.

°°°°°

On peut encore voir des panaches de cendre s’élever jusqu’à une altitude de 2,5 km au-dessus du cratère du Bromo (Indonésie). Le niveau d’alerte reste à 2 et les visiteurs sont priés de rester en dehors d’un rayon de 1 km du cratère.
Source: CVGHM.

°°°°°

De nombreuses explosions stromboliennes sont observées dans le cratère du Villarrica (Chili) avec des projections de matériaux incandescents sur les flancs du volcan. .
Source: POVI.

°°°°°

Des pilotes ont fait état d’émissions de vapeur sur le Veniaminof (Aléoutiennes / Alaska). Cette situation va de pair une légère hausse du tremor. En conséquence, l’AVO vient de faire passer la couleur de l’alerte aérienne de Vert à Jaune et le niveau d’alerte volcanique à « Advisory » (surveillance renforcée).

Source : AVO.

—————————————————–

Here is some more information about volcanic activity around the world, added to the news released on this blog in the previous days:

The last « Mayobs4 » mission carried out aboard the Marion Dufresne revealed that the new submarine volcano detected off Mayotte has not grown. It is still about 800 metres high, but its volume has increased. A new lava flow has appeared on its western flank. It has added a volume of about 0.3 Km3 of magma. The flow has a thickness of 150 metres, but these data need to be refined. Samples have been collected (see photo below).
There are still many earthquakes (2000 during the twelve days of the mission), but they are very weak for the most part. The area of ​​the seismic swarm is still located at a distance close to Petite Terre, between 5 and 15 kilometres.
Gas and fluid emissions are still observed in the seismic swarm area. Samples were taken and sent to a laboratory in Brest for analysis.
Mayotte continues to sink and slide. The latest available data show 15 centimetres of subsidence since the beginning of the phenomenon in May 2018, and 18 centimetres of displacement to the east. The phenomenon is related to the emptyingof the magma pocket that gave birth to the new submarine volcano.
The next missions are not yet scheduled, but this volcano remains under surveillance. As usual, scientists are facing funding problems of the missions. The four successive missions of the Marion Dufresne have already cost 5 million euros.
Source: FranceTVInfo.

°°°°°

Activity at Ubinas (Peru) continues to be elevated. A total of 1,522 earthquakes, all with magnitudes under M 2.2, were recorded between July 20th and 24th. Explosions may generate ash plumes that rise up to 9 km above sea level. Between July 26th and 28th, 503 people were evacuated from areas affected by ashfall.

Source : IGP.

°°°°°

The situation has not much changed in Kamchatka where the aviation colour code for Ebeko, Sheveluch, Karymsky and Klyuchevskoi is kept at Orange due to the risk of explosions that may generate voluminous ash plumes.

Source: KVERT.

°°°°°

The volume of the lava dome at the summit of Merapi (Indonesia) is stable and estimated 475,000 cubic metres. Extruded lava sometimes falls onto the upper parts of the SE-flank, generating block-and-ash flows that travel about 1,000 metres down the Gendol drainage. The alert level remains at 2 (on a scale of 1-4), and residents are warned to remain outside the 3-km exclusion zone.

Source: CVGHM.

°°°°°

Ash plumes can still be seen rising up to 2.5 km above sea level above Mt Bromo’s crater (Indonesia). The alert level remains at 2 and visitors are asked to stay outside a 1-km radius from the crater.

Source : CVGHM.

°°°°°

Numerous strombolian explosions are observed in Villarrica’s summit crater (Chile) with ejections of incandescent material onto the flanks of the volcano. .

Source: POVI.

°°°°°

Pilot reports of steaming coincide with low-level tremor recorded at Veniaminof (Aleutians / Alaska). These observations mark a departure from recent background activity. Therefore AVO has just raised the aviation colour code to YELLOW and the volcano alert level to ADVISORY.

Source: AVO.

Echantillon prélevé sur le nouveau volcan sous-marin de Mayotte pour être analysé. A première vue, il s’agit d’un basalte bien vacuolé (Source: BRGM).

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Au cours de la semaine écoulée, deux éruptions ont secoué le Raikoke (Iles Kouriles) et l’Ubinas (Pérou), respectivement les 21 et 24 juin 2019. Ces événements ont été décrits dans des articles de ce blog.
Il convient de noter que le 23 juin 2019, les panaches de cendre émis par le Raikoke s’élevaient encore à 4,5 km. La couleur de l’alerte aérienne a été abaissée à Orange. Ce même jour, une expédition a remarqué que toute l’île était recouverte de dépôts de cendre atteignant plusieurs dizaines de centimètres d’épaisseur. Dans certaines zones du littoral, les vagues ont interagi avec les dépôts de cendre, provoquant des explosions de vapeur
Source: KVERT.

°°°°°°°°°°

Une violente éruption a débuté sur l’Ulawun (Papouasie-Nouvelle-Guinée) le 25 juin 2019, après une hausse d’activité de plusieurs semaines.Des émissions continues de cendres jusqu’à 6,7 km étaient encore observées le 26 juin. Un premier épisode éruptif a généré un panache de cendre qui s’est élevé jusqu’à 12,8 km au dessus du niveau de la mer. Un deuxième panache s’élevant jusqu’à 7,9 km d’altitude a été observé quelques heures plus tard. Les images satellites montraient des émissions de cendre et de gaz jusqu’à environ 16,7 km d’altitude.Le RVO a précisé qu’une coulée pyroclastique descendait le flanc nord de l’Ulawun. Selon une autre source d’information, une colonne de matière incandescente était visible au-dessus du cratère. Les habitants ont également signalé une coulée de lave près du village de Noau et de la vallée d’Eana. Le RVO indique que l’éruption avait cessé entre 18h00 et 19h00.
La couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge. Des villages proches du volcan ont été évacués
Source: Rabaul Volcano Observatory.

°°°°°°°°°°

La couleur de l’alerte aérienne reste à l’Orange pour l’Ebeko, le Karymsky, le Klyuchevskoy et le Sheveluch au Kamchatka où des anomalies thermiques sont détectées.

°°°°°°°°°°

Le volume du dôme de lave du Merapi reste inchangé et est estimé à 458 000 mètres cubes. La lave extrudée tombe continue àdévaler les parties supérieures du flanc SE, avec des avalanches de blocs et de cendre dans la ravine de la Gendol River. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1à 4).
Source: CVGHM.

°°°°°°°°°°°

Le Popocatepetl continue à émettre des panaches de vapeur et de gaz avec parfois de la cendre. Les explosions peuvent éjecter des matériaux incandescents à quelques centaines de mètres sur les flancs du volcan. De faibles retombées de cendre ont été signalées dans les zones sous le vent. Le niveau d’alerte reste à Jaune, Phase 2.
Source: CENAPRED.

°°°°°°°°°°

Comme cela se produit de temps à autre, une forte explosion a été enregistrée sur le Stromboli (Sicile) le 26 juin 2019 à 23h03 (TU). Les caméras de surveillance ont montré des retombées de matériaux incandescents sur la Sciara del Fuoco et sur la terrasse cratérique. Certains blocs sont retombés au-delà de cette dernière. Le signal sismique associé à cet événement a duré environ 4 minutes. Aucune nouvelle explosion majeure n’a été enregistrée.
Source: INGV.

°°°°°°°°°°

Les personnes qui vont visiter l’Anak Krakatau (Indonésie) doivent se méfier des explosions phréatomagmatiques qui peuvent se produire à tout moment, comme celle observée à 9h09 (heure locale) le 25 juin 2019 (voir la vidéo ci-dessous). De telles explosions se produisent suite à une interaction soudaine entre le magma ou des fluides à haute température avec de l’eau. La vidéo montre des cypressoïdes de cendre et de vapeur d’eau, typiques des éruptions surtseyennes.

+++++++++++

During the past week, two significant eruptions occurred at Raikoke (Kuril Islands) and Ubinas (Peru) on June 21st and June 24th, 2019, respectively. They were described in posts on this blog.
It should be noted that on June 23rd, ash plumes emitted by Raikoke were still rising to 4.5 km. The aviation colour code was lowered to Orange. That same day, an expedition noted that the entire island was mantled with ash deposits up to several dozen centimetres thick. In some areas along the shoreline waves interacted with the deposits, causing steam explosions
Source: KVERT.

°°°°°°°°°°

A significant eruption started at Ulawun (Papua New Guinea) on June 25th, 2019, after a few weeks of increased activity. Continuous ash emissions up to 6.7 km were still observed on June 26th. A first eruptive episode was reported with an ash plume rising up to 12.8 km above sea level. A second plume rising up to 7.9 km a.s.l. was observed a few hours later. Satellite imagery indicated volcanic emissions up to approximately 16.7 km. RVO stated that a pyroclastic flow descended the N flank of Ulawun. According to another source, a column of incandescent material was rising from the crater. Residents also reported a lava flow near Noau village and Eana Valley. RVO indicated that the eruption ceased between 18:00 and 19:00.
The Aviation Color Code was raised to Red. Nearby villages were evacuated
Source: Rabaul Volcano Observatory.

°°°°°°°°°°

The aviation colour code remains at Orange for Ebeko, Karymsky, Klyuchevskoy and Sheveluch in Kamchatka where thermal anomalies are detected.

°°°°°°°°°°

The volume of Merapi‘s lava dome remains unchanged and is estimated at 458,000 cubic metres. Extruded lava still falls on the upper parts of the SE-flank, with block-and-ash avalanches down the Gendol drainage. The alert level remains at 2 (on a scale of 1-4).
Source: CVGHM.

°°°°°°°°°°°

Steam-and-gas emissions, with occasional amounts of ash are still emitted by Popocatepetl; Explosions may eject incandescent material a few hundred metres onto the flanks of the volcano. Minor ashfallhas been reported in downwind areas. The alert level remains at Yellow, Phase Two.
Source: CENAPRED.

°°°°°°°°°°

As it happens from time to time, a violent explosion was recorded at Stromboli (Sicily) at 23:03 UTC on June 25th, 2019. The surveillance cameras showed pyroclastic material falling onto the Sciara del Fuoco and inside the crater terrace with blocks beyond its edge. The seismic signal associated with the event lasted about 4 minutes. No other major explosive event was later observed.
Source: INGV.

°°°°°°°°°°°

Visitors to Anak Krakatau (Indonesia) should be aware that violent phreatomagmatic eruptions may occur at any moment, like the one that took place at 9:09 (local time) on June 25th, 2019 (see video below). Phreatomagmatic explosions are caused by the sudden interaction of hot magma or fluids in the conduit with water. The video shows cypressoids of ash and steam, typical os surtseyan eruptions.

Volcans du monde // Volcanoes around the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde, avec référence à la mise à jour hebdomadaire de la Smithsonian Institution.

Etna (Sicile / Italie)
Selon Boris Behncke (INGV Catania), une nouvelle éruption a débuté près du sommet de l’Etna le 30 mai 2019 (UTC). Deux nouvelles fissures éruptives se sont ouvertes sur les versants nord et sud-est du Nouveau Cratère Sud-est, avec une activité strombolienne modeste et de petites coulées de lave. Aucun nuage de cendre n’a été détectée par le VAAC de Toulouse. La couleur de l’alerte aérienne est Orange. Comme d’habitude quand une éruption se produit sur l’Etna, des restrictions d’accès ont été mises en place.

Mt Hakone (Japon)
La sismicité a augmenté sur le Mont Hakone le 18 mai 2019 et est restée élevée jusqu’au 27 mai. Les épicentres étaient concentrés autour de la rive ouest du lac Ashinoko et de Komagatake. Les systèmes GPS ont continué à indiquer une inflation du volcan. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 5).
Source: JMA.

Volcans du Kamchatka (Russie): La couleur de l’alerte aérienne pour le Karymsky, le Klyuchevskoy et le Sheveluch restent inchangée, à Orange.

Une nouvelle violente séquence éruptive a eu lieu sur l’Agung à 11h42 (heure locale) le 31 mai 2019. Selon le VAAC de Darwin, le panache de cendre s’est élevé à environ 9,1 km au dessus du niveau de la mer. La culeur de l’alerte aérienne a été portée au Rouge.
Source: VSI.
Il serait très intéressant d’avoir des photos de l’intérieur du cratère de l’Agung afin de voir si le dôme de lave a grossi ou si les dernières éruptions ne sont dues qu’à la libération de la pression des gaz accumulée sous le dôme.

Sinabung (Indonésie):
Une éruption a été enregistrée sur le Sinabung le 25 mai 2019. Des retombées de cendres ont été signalées dans plusieurs zones sous le vent. De nouveaux événements éruptifs ont été enregistrés les 27 et 28 mai. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4), avec une zone d’exclusion générale de 3 km et des extensions à 5 km sur le secteur SE et à 4 km sur le secteur NE.
Source: PVMBG.

Anak Krakatau (Indonésie).
Le réseau sismique d’Anak Krakatau a détecté 26 événements éruptifs du 20 au 26 mai. Aucun événement n’a été suivi d’émissions de cendres visibles à l’oeil nu. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1-4). Il est demandé au public de rester en dehors de la zone de danger d’un rayon de 2 km autour du cratère.
Source: PVMBG.

Merapi (Indonésie).
Le 11 mai 2019, le dôme de lave du Merapi avait un volume estimé à 458 000 mètres cubes qui est resté stable au moins jusqu’au 26 mai. La morphologie du dôme n’a pas vraiment évolué. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et il est demandé à la population de rester en dehors de la zone d’exclusion de 3 km.
Source: PVMBG.

Selon l’agence de voyages Volcano Discovery, une nouvelle éruption fissurale pourrait avoir lieu sur le flanc inférieur ESE de l’Erta Ale, en Éthiopie. Le responsable d’une expédition organisée par l’agence a signalé une explosion dans la dépression du Danakil aux alentours de 1h47 (heure locale) le 27 mai 2019. Le rapport mentionne une fracture dans une zone située au nord du volcan Afdera et au sud du massif de l’Erta Ale, près de la zone de contact entre le désert de sel et le massif volcanique.
Une image satellite prise le 29 mai montre un nouveau point chaud sur le flanc SE, à environ 12 km de la caldera sommitale.
Source: The Watchers

———————————————

Here is some news of volcanic activity around the world, referring to the Smithsonian Institution’s weekly update.

Mt Etna (Sicily / Italy)
According to Boris Behncke (INGV Catania), a new eruption started near the summit of Mt Etna on early May 30th, 2019 (UTC). Two new eruptive fissures opened on the northern and southeastern sides of the New Southeast Crater, producing modest strombolian activity and small lava flows. No volcanic ash has been detected by the Toulouse VAAC. The Aviation Color Code is Orange. As usual when an eruption occurs on Mt Etna, access restrictions have been implemented.

M Hakone (Japan)
Seismicity increased on Mt Hakone on May 18th, 2019 and remained elevated through May 27th. The epicenters were centered around the west bank of Lake Ashinoko and around Komagatake. GPS systems continued to indicate an inflation of the volcano. The alert level remains at 2 (on a scale of 5).
Source: JMA.

Volcanoes of Kamchatka (Russia): The aviation colour codes for Karymsky, Klyuchevskoy and Sheveluch remain unchanged, at Orange.

A new powerful eruption took place at Mt Agung volcano at 11:42 (local time) on May 31st, 2019. According to the Darwin VAAC, the ash plume rose to about 9.1 km above sea level. The aviation colour code was raised to Red.
Source: VSI.
It would be very interesting to have photos of the inside of Mt Agung’s crater in order to see if the lava dome has grown, or whether the last eruptions are only due to the release of gas pressure accumulated beneath the dome.

Mt Sinabung (Indonesia):
An eruption was recorded at Mt Sinabung on 25 May, 2019. Ashfall was reported in several downwind areasIn the morning of 27 May, a dense gray ash plume about 6 kilometres above sea level, rose 2.5 km above the crater rim. More eruptive events were recorded on 27 May and on 28 May. The alert level remains at 3 (on a scale of 1-4), with a general exclusion zone of 3 km and extensions to 5 km on the SE sector and 4 km in the NE sector.
Source: PVMBG.

Krakatau (Indonesia).
Anak Krakatau’s seismic network detected 26 eruptive events during 20-26 May. None of the events were followed by visible ash emissions. The alert level remains at 2 (on a scale of 1-4). The public is warned to remain outside the 2-km radius danger zone from the crater.
Source: PVMBG.

Merapi (Indonesia).
On 11 May, 2019, the lava dome at Merapi had an estimated volume of 458,000 cubic metres, and remained unchanged at least through 26 May. The dome morphology remains relatively unchanged. The alert level remains at 2 (on a scale of 1-4), and residents are warned to remain outside the 3-km exclusion zone.
Source: PVMBG.

According to the Volcano Discovery travel agency, a new fissure eruption might be taking place on the lower ESE flank of Erta Ale in Ethiopia.The leader of an expedition organised by the agency reported an explosion in the Danakil Depression around 01:47 (local time) on May 27th, 2019. The report mentions a fissure in the area north of Afdera volcano and south of the Erta Ale range, near the contact between the salt plain and the volcanic range.
A satellite image taken on May 29th shows a new hot spot on the SE flank, about 12 km from the summit caldera.
Source: The Watchers.

Image fournie par le satellite Sentinel le 29 mai 2019 et montrant le site possible de l’éruption à proximité de l’Erta Ale

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de la situation volcanique dans le monde :

Selon l’Agence Météorologique Japonaise (JMA), un épisode éruptif a été observé sur l’Aso le 16 avril 2019. Les nuages ​​de cendre sont montés brièvement jusqu’à 200 mètres au-dessus du cratère. Une augmentation de la sismicité accompagnée de volumineuses émissions de gaz volcanique avait été observée le 14 avril. L’accès au volcan est interdit à moins de 1 km du cratère.
Le volcan ne s’était pas manifesté depuis le 8 octobre 2016. Le niveau d’alerte a été relevé à 2 le 14 avril.
Source: JMA.

°°°°°°°°°°

Comme je l’ai déjà mentionné dans une précédente note le 30 mars 2019, on observe actuellement une augmentation de la sismicité et de la température de l’eau dans le lac Taal aux Philippines. 10 séismes d’origine volcanique ont été enregistrés le 14 avril et 6 autres le 15 avril 2019.
La température de l’eau dans le secteur E du cratère principal est passée de 31,7 à 31,9°C, avec une baisse du niveau de l’eau de 0,41 m. à 0,31 m. et une diminution de l’acidité (pH de 2,67 à 2,95).
Les mesures de déformation du sol effectuées du 18 au 27 mars 2019 ont révélé un léger gonflement de l’édifice, ce qui confirme les dernières mesures obtenues avec les données GPS en continu.
Le niveau d’alerte est maintenu à 1.
Source: PHIVOLCS.

°°°°°°°°°°

Il va falloir garder un œil sur le Pico Viejo sur l’île Canarie de Tenerife. En effet, depuis quelque temps, on observe une certaine recrudescence de activité sismique. Le dernier épisode a eu lieu le 17 avril 2019 avec 3 secousses sur les pentes du Pico Viejo. Elles avaient des magnitudes de M 1,0, M 0,9 et M 1,3, à des profondeurs entre 12 et 17 km.

Source : GEVolcan.

°°°°°°°°°°

Volcans du Guatemala :

L’activité du Pacaya se limite à un dégazage modéré d’une cinquantaine de mètres. De faibles explosions stromboliennes projettent des matériaux incandescents jusqu’à une quinzaine de mètres au-dessus du cratère Mackenney. On observe une coulée de lave qui se dirige vers le nord.
Le dégazage du Fuego atteint une hauteur de 4 400 m d’altitude.  On observe de 13 à 18 explosions modérées par heure, avec des colonnes de cendre d’une hauteur de 4300 à 4700 mètres d’altitude. La nuit et tôt le matin, une incandescence est visible au-dessus du cratère. Des avalanches de matériaux continuent à dévaler les ravines Seca, Taniluyá, Ceniza et Trinidad. Des explosions faibles et modérées s’accompagnent d’ondes de choc qui font vibrer les vitres dans les localités proches du volcan. Des retombées de cendre sont observées dans plusieurs localités.
Les panaches de dégazage du Santiaguito montent jusqu’à une altitude de 2900 mètres avant de se disperser vers le sud-ouest. On enregistre en moyenne deux explosions de faible intensité par heure. Elles génèrent des colonnes de cendre qui s’élèvent à une hauteur d’environ 3 200 mètres. De petites avalanches de matériaux s’écoulent le long du flanc sud-est vers la base du dôme de Caliente, et vers le flanc sud-ouest du volcan Santa María.

Source : INSIVUMEH.

°°°°°°°°°°

Volcans indonésiens :

Le VAAC de Darwin a signalé qu’à la mi-avril, le panache de cendre du Bromo (Indonésie) atteignait une altitude de 3 km. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et il est demandé aux visiteurs du volcan de rester en dehors d’un rayon de 1 km du cratère.
Source: VAAC Darwin.

Deux éruptions ont eu lieu sur l’Anak Krakatau les 14 et 15 avril 2019, bien qu’aucun panache de cendre n’ait été observé lors du deuxième événement. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4). Il est demandé à la population de rester en dehors de la zone de danger d’un rayon de 5 km autour du cratère.
Le dôme de lave du Merapi continue de croître lentement. Les matériaux extrudés s’écoulent dans la ravine de la rivière Gendol. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et la population est priée de rester en dehors de la zone d’exclusion de 3 km.
Le 11 avril 2019, une explosion sur l’Agung a généré un panache de cendres dense qui s’est élevé à 2 km au-dessus du cratère. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4) avec une zone d’exclusion d 4 km de rayon.
Source: CVGHM.

°°°°°°°°°°

Le Villarica (Chili) est très actif ces jours-ci. À la mi-avril, des fontaines de lave s’élevaient à 70 mètres au-dessus de la lèvre du cratère. La sismicité était faible.
Source: POVI.

°°°°°°°°°°

Il est clair que les scientifiques hawaïens du HVO supportent mal de ne pas avoir réussi à prévoir la fin de la dernière éruption du Kilauea (Hawaii). Hier, dans la presse hawaïenne, on pouvait lire ce titre surprenant: «Le Kilauea entrera de nouveau en éruption». Quel scoop! C’est comme si l’on disait que l’Etna (Sicile) ou le Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) vont à nouveau entrer en éruption. Tout le monde le sait!
Voici la mise à jour du HVO le 16 avril 2019.
«Le Kilauea n’est pas en éruption. Les données de surveillance des huit derniers mois montrent des niveaux relativement faibles de sismicité, de déformation et d’émission de gaz au sommet et dans l’East Rift Zone, y compris dans la zone de l’éruption de 2018. Un séisme de magnitude M 5,3 (dont le Kilauea n’est pas responsable) s’est produit à 17h09.le samedi 13 avril 2019, et a été ressenti à travers l’île.
Depuis le 26 mars, le niveau d’alerte du Kilauea est NORMAL / VERT. Malgré cette classification, le Kilauea reste un volcan actif et il va à nouveau entrer en éruption. Bien que l’on s’attende à observer des signes annonciateurs du retour de l’éruption, le délai d’alerte peut être court. Les habitants de l’île d’Hawaï doivent donc se tenir au courant de la carte à risque du Kilauea et savoir comment être informés de l’activité du volcan.
Observations: La semaine dernière, aucun changement significatif n’a été observé dans  l’activité volcanique. De faibles niveaux de sismicité persistent sur le volcan ; les secousses se produisant principalement dans la région sommitale et sur le flanc sud du volcan. Les données envoyées par les stations GPS et les inclinomètres vont dans le sens d’un remplissage du réservoir magmatique profond sous l’East Rift Zone. Les émissions de dioxyde de soufre au sommet et sur le Pu’uO’o restent faibles. Ces émissions sont stables depuis plusieurs mois.»
Lorsque Kilauea entrera de nouveau en éruption, il ne serait pas surprenant que le HVO affirme qu’il s’agit d’une continuation de l’événement de 1983 et que l’absence d’activité, même si elle a duré plusieurs mois, n’était qu’une pause dans l’éruption!

————————————————–

Here is some news of volcanic activity around the world :

According to the Japan Meteorological Agency JMA), Mount Aso went through an eruptive episode on April 16th, 2019. The ash clouds briefly rose up to 200 metres above the crater. An increase in seismicity accompanied by voluminous emissions of volcanic gas had been observed on April 14th.. Access to the volcano is forbidden within 1 km of the crater.

The volcano had been quiet since October 8th, 2016. The alert level was raised to 2 on April 14th.

Source: JMA.

°°°°°°°°°°

As I already put it in a previous post on March 30th, 2019, an increase in seismicity and water temperature is currently observed at Lake Taal in the Philippines. 10 volcanic earthquakes were recorded on April 14th and 6 more on April 15th, 2019.

The water temperature in the eastern sector of the Main Crater Lake increased from 31.7 to 31.9 °C, together with a decrease in water level from 0.41 m. to 0.31 m., and a decrease in acidity from pH 2.67 to pH 2.95.

Ground deformation measurements from March 18th to 27th, 2019 indicated slight inflation of the edifice consistent with recent results from continuous GPS data.

The alert level is kept at 1.

Source: PHIVOLCS.

°°°°°°°°°°

One should keep an eye on Pico Viejo on the Canary Island of Tenerife. Indeed, for some time, there has been a certain upsurge in seismic activity. The last episode took place on April 17th, 2019 with 3 quakes on the flanks of Pico Viejo. They had magnitudes of M 1.0, M 0.9 and M 1.3, at depths between 12 and 17 km.
Source: GEVolcan.

°°°°°°°°°°

Villarica (Chile) is quite active these days. By mid April, lava fountains were seen rising as high as 70 metres above the crater rim. Seismicity was low.

Source : POVI.

°°°°°°°°°°

Guatemala volcanoes:
The activity of  Pacaya consists of a moderate degassing of about fifty metres. Small strombolian explosions project incandescent materials up to about fifteen metres above the Mackenney crater. There is a lava flow going north.
The degassing of Fuego reaches a height of 4,400 m above sea level. There are 13 to 18 moderate explosions per hour, with ash columns from 4300 to 4700 metres a.s.l.. At night and early in the morning, an incandescence is visible above the crater. Avalanches of material continue to travel down the Seca, Taniluyá, Ceniza and Trinidad drainages. Small and moderate explosions are accompanied by shock waves that vibrate the windows in the municipalities near the volcano. Ashfall is observed in several villages.
The degassing plumes of Santiaguito rise to an altitude of 2900 metres before drifting southwest. On average, there are two low-intensity explosions per hour. They generate ash columns that rise to a height of about 3,200 metres. Small avalanches of material travel along the southeast flank, down to the base of the Caliente dome, and toward the southwest flank of the Santa María volcano.
Source: INSIVUMEH.

°°°°°°°°°°

Indonesian volcanoes

The Darwin VAAC has reported that in mid April ash plumes from Bromo rose to 3 km a.s.l. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4), and visitors are warned to stay outside a 1-km radius fromthe crater.

Source: VAAC Darwin.

Two eruptions occurred at Anak Krakatau on April.14th and 15th, 2019, though no ash plume was visible during the second event. The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4). Residents are warned to remain outside the 5-km radius hazard zone from the crater.

The lava dome at Merapi continues to grow slowly, with extruded material channelled into the Gendol River drainage. The alert level remains at 2 (on a scale of 1-4), and residents are warned to remain outside the 3-km exclusion zone.

On April 11th, 2019, an explosion at Agung produced a dense ash plume that rose 2 km above the crater. The alert level remains at 3 (on a scale of 1-4) with the exclusion zone set at a 4-km radius.

Source: CVGHM.

°°°°°°°°°°

It seems clear Hawaiian scientists at HVO are still disappointed for having failed at predicting the end of Kilauea’s last eruption. One could read yesterday in the Hawaiian press this surprising headline: “Kilauea will erupt again”. What a scoop! This like saying the Mount Etna (Sicily) or Piton de la Fournaise (Reunion Island) will erupt again. Everybody knows this!

Here is HVO’s update for April 16th, 2019.

« Kilauea Volcano is not erupting. Monitoring data over the past eight months have shown relatively low rates of seismicity, deformation, and gas emission at the summit and East Rift Zone (ERZ) including the area of the 2018 eruption. A magnitude 5.3 earthquake (not from Kilauea) occurred at 5:09 p.m. on Saturday, April 13th, 2019, and was felt across the island.

As of March 26th, Kilauea Volcano is at NORMAL/GREEN. Despite this classification, Kilauea remains an active volcano, and it will erupt again. Although we expect clear signs prior to a return to eruption, the time frame of warning may be short. Island of Hawaii residents should be familiar with the long-term hazard map for Kilauea Volcano and how to stay informed about Kilauea activity.

Observations: This past week saw no significant change in monitoring data or volcanic activity. Low rates of seismicity continue across the volcano, with earthquakes occurring primarily in the summit and south flank regions. GPS stations and tiltmeters continue to show motions consistent with refilling of the deep East Rift Zone magma reservoir. Sulfur dioxide emission rates from the summit and from Pu’uO’o remain low. These rates have been steady over the past several months. »

When Kilauea erupts again, I would not be surprised if HVO said that it is a continuation of the 1983 event and that the absence of activity – even though it lasted several months – was just a pause in the eruption!

Vues du Pico Viejo sur l’île de Tenerife. Sa dernière éruption a eu lieu du 9 juin au 14 septembre 1798. (Photo: C. Grandpey)

Volcans du monde // Volcanoes around the world

Voici les dernières nouvelles volcaniques, en se référant au rapport hebdomadaire du GVN de la Smithsonian Institution.

Comme je l’ai déjà indiqué, l’activité éruptive a augmenté sur le Popocatepetl (Mexique) au cours des derniers jours. Le CENAPRED précise que chaque jour entre le 26 mars et le 2 avril, il y a eu entre 27 et 200 émissions de vapeur et de gaz, dont certaines contenaient de la cendre. Une explosion survenue le 26 mars a provoqué l’apparition d’un panache de cendre qui est monté à 3 km au-dessus du cratère et a projeté des fragments incandescents sur 2 km sur les flancs du volcan, mettant le feu à des pâturages situés au nord et au nord-est. Des retombées de cendre ont été signalées dans plusieurs localités. Une autre explosion le 28 mars a généré un panache de cendre qui s’est élevé à une hauteur de 2,5 km et a projeté des fragments incandescents sur 1 km.

Une période d’activité strombolienne a débuté le 30 mars et a duré 14 minutes, avec des panaches de cendre s’élevant à 800 mètres de hauteur. Des matériaux incandescents sont retombés sur les flancs du volcan, jusqu’à 300 mètres en dessous de la lèvre du cratère. Au cours d’un survol, les scientifiques ont observé que le diamètre intérieur du cratère avait atteint 350 mètres et que le fond du cratère avait une profondeur de 250 à 300 mètres.
Le niveau d’alerte est maintenant à la couleur Jaune, Phase 3.
Source: CENAPRED.

°°°°°°°°°°

Le Fuego (Guatemala) est très actif ces jours-ci. 14 à 20 explosions par heure ont été enregistrées les 28 et 29 mars, avec des panaches de cendre s’élevant à 1,1 km au-dessus du sommet. Des ondes de choc ont fait vibrer les structures à proximité du volcan. Des matériaux incandescents ont été éjectés à une hauteur de 200 à 300 mètres et ont provoqué des avalanches qui se sont écoulées dans plusieurs ravines. Des retombées de cendre ont été signalées dans les localités sous le vent. Un bulletin spécial émis le 29 mars indiquait que l’activité s’était intensifiée, avec des panaches de cendre de 1,3 km générés par des explosions. Des avalanches de matériaux ont à nouveau dévalé plusieurs ravines.
Un nouveau bulletin spécial a été publié le 31 mars, décrivant une nouvelle augmentation de l’activité. Une coulée de lave qui était apparue le matin avait avancé sur 800 mètres dans la ravine Seca. Le 1er avril, 13 à 16 explosions étaient enregistrées chaque heure. Des matériaux incandescents ont été éjectés à une hauteur de 100 à 200 mètres et ont provoqué des avalanches atteignant parfois la végétation.
Source: INSUVUMEH.

°°°°°°°°°°

Des explosions stromboliennes ont été observées dans le cratère Mackenney du Pacaya (Guatemala) à la fin du mois de mars. Elles éjectaient des matériaux jusqu’à 75 mètres au-dessus de la lèvre du cratère. Une coulée de lave a avancé sur le flanc nord, avec de petites avalanches de matériaux provoquées par des effondrements du front de coulée.
Source: INSIVUMEH.

°°°°°°°°°°

Le Bromo (Indonésie) émet toujours des panaches de cendre s’élevant jusqu’à 3,4 – 4 km d’altitude, au vu des images de la webcam et des données satellitaires. Le niveau d’alerte est maintenu à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et les visiteurs doivent rester en dehors d’un rayon de 1 km du cratère.
Source: CVGHM.

°°°°°°°°°°

L’Agung (Indonésie) montre toujours des signes d’activité avec des panaches de cendre pouvant atteindre 5,5 km d’altitude. Une anomalie thermique est visible sur les données satellitaires. Des retombées de cendre ont été signalées dans des villages proches du volcan. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1-4) avec une zone d’exclusion de 4 km de rayon.
Source: CVGHM.

°°°°°°°°°°

Le 30 mars, le panache de cendre de l’Anak Krakatau (Indonésie) s’élevait à 1 km de hauteur. Trois événements ont été détectés le 31 mars, mais aucun panache de cendre n’a été observé.
Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4) et il est demandé à la population de rester en dehors de la zone de danger de 5 km de rayon par rapport au cratère.
Source: CVGHM.

°°°°°°°°°°

Le dôme de lave du Merapi (Indonésie) a atteint un volume estimé à 472 000 mètres cubes. La majeure partie de la lave extrudée s’évacue dans la partie haute de la ravine de la rivière Gendol sur le flanc sud-est. 8 coulées de blocs et de cendre ont parcouru jusqu’à 1 500 mètres dans la ravine de la Gendol.
Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1-4) et les habitants doivent rester en dehors de la zone d’exclusion de 3 km.
Source: CVGHM.

——————————————————–

Here is the latest volcanic news, with reference to the Smithsonian Institution’s GVN Weekly Report.

As I put it before, eruptive activity increased on Popocatepetl (Mexico) during the last days. CENAPRED indicates that each day between March 26th and April 2nd there were 27-200 steam-and-gas emissions, some of which contained ash. An explosion on March 26th produced an ash plume that rose 3 km above the crater rim, and ejected incandescent fragments 2 km onto the flanks setting fire to pastures on the N and NE flanks. Ashfall was reported in several municipalities. Another explosion on March 28th generated an ash plume that rose 2.5 km, and ejected fragments 1 km onto the flanks.

A period of Strombolian activity began on March 30th and lasted for 14 minutes, generating ash plumes that rose 800 metres. Incandescent ejecta fell onto the flanks 300 metres below the crater rim. During an overflight scientists observed that the diameter of the inner crater had increased to 350 metres, and that the crater floor was 250-300 metres deep.

The alert level is now at Yellow, Phase Three.

Source: CENAPRED

°°°°°°°°°°

Fuego (Guatemala) is quite active these days. 14-20 explosions per hour were recorded on March 28th and 29th,, with ash plumes rising as high as 1.1 km above the summit. Shock waves vibrated nearby structures. Incandescent material was ejected 200-300 metres high and caused avalanches of material that travelled down several drainages. Ashfall was reported in downwind municipalities. A special bulletin issued on March 29th stated that activity had increased with ash plumes from explosions rising as high as 1.3 km. Avalanches of material again travelled down several drainages.

Another special bulletin was issued on March 31st, describing another increase in activity. A lava flow that had emerged in the early morning hours advanced 800 metres in the Seca drainage. On April 1st, 13-16 explosions were recorded per hour. Incandescent material was ejected 100-200 metres high and caused avalanches of material that occasionally reached vegetation.

Source: INSUVUMEH.

°°°°°°°°°°

Strombolian explosions were observed at Pacaya’s Mackenney Crater (Guatemala) at the end of March. They ejected material as high as 75 metres above the crater rim. A lava flow travelled down the northern flank, producing minor avalanches of material from the lava-flow front.

Source: INSIVUMEH.

°°°°°°°°°°

Bromo (Indonesia) is still producing ash plumes rising to altitudes of 3.4 – 4 km, based on webcam images and satellite data. The Alert Level remained at 2 (on a scale of 1-4), and visitors are warned to stay outside a 1-km radius from the crater.

Source: CVGHM.

°°°°°°°°°°

Agung (Indonesia) is still showing signs of activity with ash plumes that may rise up to an altitude of 5.5 km. A thermal anomaly is visible in satellite data. Ashfall has been reported in nearby villages. The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4) with a 4-kilometre-radius exclusion zone.

Source: CVGHM.

°°°°°°°°°°

On March 30th, an ash plume from Anak Krakatau (Indonesia) rose to1 km and three events were detected on March 31st, although no ash plumes were visible.

The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4), and residents are warned to remain outside the 5-km radius hazard zone from the crater.

Source: CVGHM.

°°°°°°°°°°

Merapi’s lava dome (Indonesia) has grown to an estimated volume of 472,000 cubic metres. Most of the extruded lava falls into the upper parts of the Gendol River drainage on the SE flank. As many as 8 block-and-ash flows travelled as far as 1,500 metres down the Gendol drainage.

The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4), and residents are warned to remain outside the 3-km exclusion zone.

Source: CVGHM.

Vue du Popocatepetl le 28 mars 2019 (Webcam CENAPRED)