Klyuchevskoy (Kamchatka / Russie)

drapeau francaisComme le l’ai écrit précédemment, le Klyuchevskoy est très actif en ce moment avec des coulées de lave et des avalanches pyroclastiques, ainsi que des panaches de cendre de plusieurs kilomètres de hauteur. Le dernier d’entre eux, émis le 11 octobre et d’une hauteur de 3 km, a entraîné des retombées de cendre jusqu’à Klyuchi, à 45 kilomètres du volcan, où la couche atteignait environ un millimètre.

C’était la 4ème émission importante du Klyuchevskoy depuis le 16 août, date du début de l’éruption actuelle. Les autres émissions de cendre ont été observées les 1er et 10 octobre, avec des panaches de cendre atteignant eux aussi 6 kilomètres d’altitude.

Source: RIA Novosti.

 

drapeau anglaisAs I put it before, Klyuchevskoy is very active these days with lava and pyroclastic flows and ash plumes several kilometres high. The last ash emission of October 11th, with a cloud up to 3 km high, caused ashfall – with a layer of about one millimetre – in the town of Klyuchi, situated approximately 45 kilometres away from the volcano.

That was the fourth ash discharge from Klyuchevskoy since August 16th when the eruption began. The other two ash emissions occurred on October 1st and 10th and the ash plume reached six kilometres above the sea level.

Source: RIA Novosti.

Congo & Erythrée = Danger!

Pas question, semble-t-il, d’envisager de se rendre sur le Nyiragongo à court terme. Une dépêche de l’agence Reuters indique que des rebelles du M23 ont ouvert le feu samedi sur un hélicoptère des Nations Unies dans l’est de la République démocratique du Congo. L’incident s’est produit alors que l’hélicoptère menait une mission de reconnaissance au-dessus de Rumangabo, un bastion du M23 dans la province du Kivu. Il y a quelques jours, le M23 a menacé de détruire tout appareil qui survolerait le territoire qu’il contrôle.

Le M23 a lancé son insurrection armée il y a plus d’un an et demi, reprochant au gouvernement de Kinshasa de ne pas tenir les promesses faites lors de l’accord de paix de 2009.

Le Ministère des Affaires Etrangères confirme la dangerosité de la situation : « La situation étant dangereuse et volatile, il est fortement recommandé aux ressortissants français d’éviter tout déplacement au Nord-Kivu et pour ceux qui s’y trouveraient de ne pas quitter Goma. Pour rappel, l’Est de la RDC figure en zone rouge, formellement déconseillée. »

De la même façon, le Ministère déconseille les voyages en Erythrée : « Compte tenu de la présence récurrente de groupes armés dans le désert des Danakils, il est formellement déconseillé de se rendre dans cette région. Les zones frontalières avec l’Éthiopie et le Soudan, qui peuvent également présenter des dangers (groupes armés, mines…), sont elles aussi formellement déconseillées. »

Nyiragongo-blog

Pas évident de voir le lac de lave du Nyiragongo en ce moment!  (Crédit photo: Wikipedia)