Il va falloir sortir les balais! // Sakura-jima’s ash plumes!

drapeau francaisLes images de la webcam montrent ce matin que le Sakura-jima vomit encore d’impressionnants  nuages de cendre. Il ne va pas faire bon se promener à Kagoshima!

drapeau anglaisThis morning’s webcam images show Sakura-jima still vomitting impressive ash plumes. This means no strolling in the streets of Kagoshima!

Saku-blog

Iliwerung (Indonésie)

drapeau francaisD’après le VSI, des observateurs situés sur une colline de 590 mètres de hauteur à 6 km de l’Iliwerung ont fait état d’émissions fumerolliennes au niveau du cratère entre le 1er et le 19 août. La sismicité a fluctué au cours de ce même mois mais 81 séismes ont été enregistrés à faible profondeur pendant la seule journée du 19 août, contre 30 événements au cours des 18 jours précédents. Le niveau d’alerte a été élevé à 2, sur une échelle de 4.

A 7h14 le 20 août, une éruption s’est produite au niveau du Hobal, une bouche sous-marine sur le versant SE du volcan. Elle a émis des panaches de vapeur jusqu’à 2 km d’altitude. De l’incandescence a été observée au niveau de la mer à 7h46, tandis que la couleur de l’eau virait au jaune sur le site de l’éruption. Touristes et pêcheurs ne sont pas autorisés à s’approcher à moins de 2 km du Hobal.

Source : Global Volcanism Network.
drapeau anglaisAccording to VSI, observers at a post 590 metres a.s.l. and 6 km away from Iliwerung reported that diffuse fumarolic emissions from the crater were visible during the mornings from August 1st to 19th. Seismicity fluctuated during the month, but 81 shallow volcanic earthquakes were detected on August 19th in the evening, compared to a total of 30 the previous 18 days. The Alert Level was raised to 2 (on a scale of 4).
At 07:14 on August 20th, an eruption from the submarine SE flank vent, Hobal, ejected dense white plumes 2 km a.s.l. Incandescence at sea level was observed at 07:46, and the water around the eruption site turned yellow. Fishermen and tourists were not permitted within a 2-km-radius of Hobal.

Source: Global Volcanism Network.

Santiaguito (Guatemala)

drapeau francaisAu cours des derniers mois, on a assisté à une accumulation de blocs dans le cratère Caliente sous l’effet de l’extrusion de lave dans ce dernier. Il n’est donc pas surprenant que le 22 août à 17h45 (heure locale) une série d’effondrements se soit produite au niveau de la lèvre sud-est du cratère. Comme d’habitude, ces effondrements ont généré des coulées pyroclastiques qui ont atteint la base sud et sud-est du complexe volcanique. Cette activité s’est également accompagnée de forts grondements, de projections de bombes volcaniques jusqu’à 500 mètres de distance, ainsi que de colonnes de cendres jusqu’à 4000 mètres.

Source : INSIVUMEH.

https://twitter.com/chematierra/status/370754085755949056/photo/1/large

 

drapeau anglaisDuring the past months, there has been a continuous accumulation of blocks in the Caliente crater because of the extrusion of the lava dome. As a consequence, on August 22nd at 17:45 (local time) several collapses occurred at the SE rim of the crater. As usual, they triggered pyroclastic flows that reached the S and SE base of the volcanic complex. This activity was also accompanied by loud rumblings, the ejection of bombs as far as 500 metres and ash columns up to 4,000 metres.

Source: INSIVUMEH.

https://twitter.com/chematierra/status/370754085755949056/photo/1/large

Eruption volcanique sur Io

drapeau francaisLe télescope Keck II sur le Mauna Kea à Hawaii a permis d’observer sur Io, l’une des lunes de Jupiter, l’une des plus importantes éruptions volcaniques du système solaire.

Le 15 août 2013, le télescope a repéré des fontaines de lave qui jaillissaient jusqu’à plusieurs centaines de mètres de hauteur à partir de fractures dans la région de Rarog Patera. La lave a recouvert une surface estimée à 31 km2. Comme Io a une gravité très faible (1,79 m/s2) et pratiquement pas d’atmosphère, les éruptions sont beaucoup plus spectaculaires que celles observées sur Terre. D’après la NASA, cette dernière éruption figure parmi les 10 plus importantes observées par l’Homme sur Io.

S’agissant des missions spatiales, la sonde Galilée qui a tourné autour de Jupiter et de ses lunes entre 1995 et 2003, a été la dernière à fournir des images rapprochées de Io dont la dernière éruption majeure remontait à 2001. Cette année-là, le Keck avait observé une coulée de lave qui s’était épanchée sur plusieurs centaines de kilomètres carrés. En 2007, la sonde New Horizons a également détecté de volumineux panaches émis par le volcan Tvashtar.

Source : The New Scientist.

Pour plus de détails sur Io, vous pouvez consulter cette page de la NASA :

http://www.nasa.gov/topics/solarsystem/features/io-volcanoes-displaced.html

 

drapeau anglaisOne of the most massive volcanic eruptions in the solar system has been spotted on Jupiter’s moon Io – by the Keck II telescope on Mauna Kea in Hawaii.

On August 15th 2013, the telescope recorded fountains of lava gushing from fissures in the Rarog Patera region of Io. The lava fountains spouted molten rock hundreds of metres above Io’s surface, erupting over an area totalling 31 km2. As Io has relatively low gravity (1,79 m/s2) and almost no atmosphere, its volcanic eruptions can spray much higher than those we see today on Earth. NASA says that this event is easily in the top 10 yet seen on Io by humans.

As far as space missions are concerned, the Galileo spacecraft, which toured Jupiter and its moons from 1995 to 2003, was the last one to get a close view of Io.

Io’s biggest eruption so far happened in 2001, when the Keck observatory saw a lava flow that is thought to have spread many hundreds of square kilometres across Io’s surface. And in 2007 the New Horizons probe spotted huge plumes from the Tvashtar volcano.

Source: The New Scientist.

For more details about Io, you can have a look at NASA’s website:

http://www.nasa.gov/topics/solarsystem/features/io-volcanoes-displaced.html

Keck-blog

Au sommet du Mauna Kea, le Keck scrute les tréfonds de notre univers  (Photo: C.  Grandpey)