Santiaguito (Guatemala)

drapeau-francaisLe Santiaguito est très actif en ce moment. Après la forte explosion du 18 août, le volcan s’est à nouveau manifesté violemment le 23 août avec un panache de cendre en forme de champignon qui est monté jusqu’à 2,5 km de hauteur. Des coulées pyroclastiques ont dévalé le versant E du volcan. Des retombées de cendre ont été observées dans plusieurs localités sous le vent, comme San Marcos, Loma Linda et Palajunoj, mais aussi dans des ranches de la région comme El Faro et La Florida. Un peu plus tard dans la journée du 23 août, de nouvelles explosions ont généré des panaches de cendre de 800 mètres de hauteur qui ont ensuite dérivé vers l’ouest et le sud-ouest, avec de nouvelles retombées à San Marcos, Loma Linda et Palajunoj.

Sources : CONRED & INSIVUMEH.

————————————-

drapeau-anglaisSantiaguito is very active these days. After the explosion of August 18th, the volcano went through another strong and loud event on August 23rd, with a mushroom-shaped ash plume that rose 2.5 km. Pyroclastic flows descended the E flank. Ashfall was reported in several downwind municipalities like San Marcos, Loma Linda and Palajunoj, and possibly in the local ranches of El Faro and La Florida. Later that day three moderate explosions produced ash plumes that rose 800 m and drifted W and SW, causing more ashfall in San Marcos, Loma Linda, and Palajunoj.

Sources : CONRED & INSIVUMEH.

Santiaguito

Eruption du Santiaguito le 23 août 2016.

Episode éruptif sur le Santiaguito (Guatemala) // Eruption of Santiaguito (Guatemala)

drapeau-francaisSelon le CONRED, une forte éruption a secoué le sommet du Santiaguito le 14 août à 6h29 heure locale (12h29 TU). L’éruption a généré un panache de gaz et de cendre qui est monté à6 km d’altitude. L’activité s’est accompagnée de coulées pyroclastiques sur le flanc E du volcan.

——————————————

drapeau-anglaisCONRED indicates that a strong eruption occurred at Santiaguito lava-dome complex in Guatemala at 12:29 UTC on August 14th, 2016 (06:29 local time). The eruption generated a column of ash and gas that rose up to 6 km a.s.l. The activity was accompanied by pyroclastic flows on the eastern flank of the complex.

https://twitter.com/ConredGuatemala/status/764817290789425152/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw

Nouvelle éruption du Santiaguito (Guatemala) // New eruption at Santiaguito (Guatemala)

drapeau-francaisLe Santiaguito a de nouveau été secoué par une violente éruption le 14 mai vers 7h20. Le panache de cendre est monté jusqu’à 4500 mètres d’altitude avant de s’étirer sur une quarantaine de kilomètres, avec les retombées de cendre habituelles sur les localités situées sous le vent. L’INSIVUMEH indique par ailleurs dans son bulletin spécial que des coulées pyroclastiques en provenance du dôme Caliente ont dévalé les flancs ouest et est du volcan.

——————————–

drapeau-anglaisSantiaguito was shaken by a new violent eruption on May 14th at 7:20 a.m. or so. The ash plume rose up to 4,500 metres a.s.l. before spreading over a distance of about 40 km with the usual ashfall on downwind communities. Besides, INSIVUMEH indicates that pyroclastic flows from the Caliente dome travelled down the eastern and western flanks of the volcano.

Activité éruptive intense sur le Santiaguito (Guatemala)

drapeau francaisDans un bulletin spécial émis le 23 avril 2016, l’INSIVUMEH indique que le Santiaguito connaît l’activité explosive la plus intense observée ces dernières années, avec des éruptions violentes accompagnées de colonnes de cendre atteignant 4,5 – 5 km d’altitude et des coulées pyroclastiques atteignant 3 km à l’est et à l’ouest. Elles s’accompagnent de grondements et d’ondes de choc. D’importantes retombées de cendre sont observées dans les villages près du volcan. Il est également fait état de retombées à plus de 60 km du cratère, à Quetzaltenango, Retalhuleu et Mazatenango. Voici une courte vidéo de l’une des dernières éruptions:
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=r51Zp16s6DM

Il ne faudrait pas oublier que le Santa Maria  et le Santiaguito (apparu en 1922) peuvent provoquer des éruptions extrêmement violentes. L’événement le plus meurtrier a eu lieu en Octobre 1902 avec une éruption plinienne de 20 heures du Santa Maria qui a tué plus de 6000 personnes. Des dépôts de cendre atteignant 30 mètres d’épaisseur ont été observés à proximité du volcan. Des retombées de cendre ont été enregistrées jusqu’à San Francisco, à une distance de 4000 km. Le 2 novembre 1929, c’est au tour du Santiaguito de se mettre en colère avec une éruption qui a tué au moins 5000 personnes, avec neuf heures de retombées de cendre à Retalhuleu, à 27 km du dôme. Le 19 juillet 1990, une nouvelle explosion du Santiaguito a tué quatre randonneurs. Ces événements sont décrits dans mon livre Killer Volcanoes, aujourd’hui épuisé.

———————————

drapeau-anglaisIn a special report published on April 23rd 2016, INSIVUMEH indicates that Santiaguito volcano is experiencing the highest level of explosive activity observed in recent years, with violent eruptions accompanied by ash columns reaching 4.5 – 5 km a.s.l. and pyroclastic flows reaching 3 km to the east and west. They are accompanied by rumblings and shock waves. Abundant ash fall is reported in villages near the volcano. More asfall is also being reported over 60 km from the crater, in Quetzaltenango, Retalhuleu and Mazatenango.  Here is a short video of one of the latest eruptions:

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=r51Zp16s6DM

One should remember that Santa Maria and Santiaguito (born in 1922) have the ability to generate violent eruptions. The deadliest event occurred in October 1902 with a 20-hour Plinian eruption that killed more than 6,000 people. Ash deposits as high as 30 metre were observed close to the volcano. Ashfall was recorded as far as San Francisco, 4,000 km away. On NOvember 2nd 1929, a eruption of Santiaguito killed at least 5,000 people, with a 9-hour ashfall over Retalhuleu, 27 km from the dome. On July 19th 1990, another explosion of Santiaguito killed four trekkers. These events are described in my book Killer Volcanoes which is sold out.

Santiag

Sismicité le 23 avril 2016 sur le Santiaguito (Source: INSUVUMEH)

Santiaguito 02

Sommet du dôme Caliente sur le Santiaguito (Photo: C. Grandpey)

Quand le Santiaguito (Guatemala) se met en colère… // When Santiaguito volcano (Guatemala) gets angry…

drapeau-francaisLe Santiaguito a connu un violent épisode éruptif à 12h15 (TU) le 11 avril, 2016, avec des coulées pyroclastiques et un panache de cendre jusqu’à 6 km d’altitude. L’éruption s’est accompagnée d’un fort grondement. Des retombées de cendre ont affecté les zones proches du volcan, en particulier San Marcos.
La semaine dernière, l’INSIVUMEH a indiqué qu’entre le 30 mars et le 3 avril la couverture nuageuse a empêché d’observer le dôme Caliente, mais que de petites avalanches pyroclastiques avaient été détectées.
A 10h00 (heure locale) le 3 avril, une forte explosion a été enregistrée et des écoulements pyroclastiques ont parcouru les flancs E et SE du cône. Certains rebords du dôme se sont effondrés et un nuage de cendres en forme de champignon est monté jusqu’à 4 km de hauteur avant de s’étirer sur plus de 30 km. Les 4 et 5 avril, des panaches blancs se dirigeaient vers le SO et le SE tandis que de petites avalanches parcouraient de courtes distances sur les flancs du volcan.
Source: INSIVUMEH.

———————————-

drapeau-anglaisSantiaguito volcano went through an eruptive episode at 12:15 UTC on April 11th, 2016, generating pyroclastic flows and sending ash up to 6 km a.s.l. The eruption was accompanied by loud rumbling and pyroclastic flows. Ashfall may have affected nearby communities, especially San Marcos.

Last week, INSIVUMEH reported that during March 30th – April 3rd cloud cover prevented visual observations of the Caliente dome, though sounds of small avalanches were noted.

At 10:00 (local time) on April 3rd, a strong explosion occurred, and pyroclastic flows descended the E and SE flanks of the cone. Parts of the E and W crater rim collapsed, and a mushroom-shaped ash cloud rose 4 km and drifted over 30 km. During April 4th – 5th white plumes drifted SW and SE, and weak avalanches travelled short distances.

Source: INSIVUMEH.

Santiaguito 11 avril

Panache éruptif du 11 avril 2016 (Crédit photo: INSIVUMEH)

Volcans du Guatemala

drapeau francaisLe dernier bulletin de l’INSIVUMEH tend à montrer que l’activité des volcans guatémaltèques est relativement calme en ce moment.

Comme précédemment, le Pacaya montre une activité essentiellement fumerollienne avec des panaches de couleur blanche et bleutée qui montent jusqu’à environ 2800 mètres d’altitude.

Le Fuego est secoué par des explosions d’intensité faible à modérée, avec des panaches de cendre qui atteignent 4500 mètres d’altitude. Certaines explosions projettent des matériaux incandescents ou génèrent des avalanches de blocs sur les flancs du volcan.

Sur le Santiaguito, l’activité reste concentrée sur le dôme Caliente. On observe des explosions accompagnées de colonnes de cendre qui retombe dans les localités situées sous le vent. Des avalanches faibles à modérées parcourent parfois les flancs du dôme où l’incandescence est visible la nuit.

 —————————————————

drapeau anglaisINSIVUMEH’s latest report tends to show that activity at the Guatemala volcanoes is currently quite low.

Activity at Pacaya is mainly fumarolic with white and bluish plumes that rise up to 2,800 metres a.s.l.

Fuego is shaken by low to moderate explosions, with ash plumes up to 4,500 metres a.s.l. Some explosions eject incandescent materials or produce block avalanches on the flanks of the volcano.

On Santiaguito, activity is mainly located on the Caliente dome. There are explosions with ash columns and ashfall in the leeward communities. Low to moderate avalanches occasionally travel along the slopes of the dome where incandescence can be seen at night.

Santiaguito-blog-3

Les sismos révèlent une séquence éruptive sur le Santiaguito (Source:  INSIVUMEH)

Volcans du Guatemala // Guatemala volcanoes

Des explosions faibles à modérées secouent le Fuego, avec des projections de matériaux incandescents jusqu’à 500-800 mètres au-dessus du cratère. Pendant les explosions, les ondes de choc font vibrer les habitations jusqu’à huit kilomètres du volcan. Des avalanches de blocs sont observées dans plusieurs ravines. Les panaches de cendre montent habituellement jusqu’à 4,2-4,5 km et des retombées de cendre ont été observées dans plusieurs localités comme Morelia ou Panimaché.

Les panaches fumerolliens atteignent 2,7-2,8 km d’altitude sur le Santiaguito. Une coulée de lave d’environ 2,5 km de long avance dans le cayon Nima I. Les avalanches de blocs qui se détachent du front de coulée génèrent des colonnes de cendres qui atteignent .2-2 km d’altitude.

Le Pacaya est calme actuellement, avec des panaches fumerolliens qui s’élèvent à environ 50 mètres au-dessus du cratère Mackenney.

 ————————————————–

Weak to moderate explosions are observed at Fuego with incandescent material being expelled 500-800 metres above the crater. During the explosions, shock waves rattle structures as far as 8 km from the volcano. Avalanches of blocks travel into several drainages. Ash plumes usually rise 4.2-4.5 km and ashfall has been reported in several communities like Morelia or Panimaché.

Fumarolic columns that rise up to 2.7-2.8 km a.s.l. can be seen above Santiaguito. A lava flow about 2.5 km long moves towards and into Nima Canyon I. Collapse avalanches from the lava flow front generate columns of ash that rise1.2-2 km a.s.l.

Pacaya is currently quiet with fumarolic plumes that rise about 50 metres above the Mackenney Crater.

Fuego-20-aout

La sismicité sur le Fuego le 20 août en fin de journée  (Source: INSIVUMEH)