Histoire d’eau à Oahu (Hawaii / Etats Unis) // Is water eating away Oahu? (Hawaii / United States)

drapeau francais   Si vous demandez à quelqu’un de vous donner le nom d’une ville hawaiienne, il y a de fortes chances pour que cette personne cite Honolulu plus que Hilo. Cette dernière se trouve sur la Grande Ile – Big Island – qui est actuellement le bastion du volcanisme actif à Hawaii. Honolulu, quant à elle, se situe sur l’île d’Oahu où les volcans ont cessé d’être actifs depuis bien longtemps. L’île est constituée des restes de deux volcans boucliers qui se sont effondrés : Waianae (actif il y a 4 à 2,6 millions d’années) et Koolau qui est apparu plus tard.
Si Oahu continue à croître de nos jours, ce n’est pas à cause du volcanisme mais d’un soulèvement géologique. Au fur et à mesure que les jeunes volcans de Big Island font s’enfoncer la plaque Pacifique sous le poids de la lave qu’ils accumulent, Oahu toute proche se redresse, comme dans un jeu de bascule. C’est ainsi que l’île se soulève à raison de 6 centimètres par millénaire, ce qui est, pour le moment, suffisant pour compenser les pertes dues à l’érosion provoquée de l’intérieur par les eaux de source.
Le phénomène est expliqué dans un article à paraître en février dans la revue Geochimica et Cosmochimica Acta. Selon les chercheurs de Brigham Young University (Utah) qui ont effectué cette étude, Oahu devrait continuer à croître sous l’effet tectonique pendant encore 75 000 à 1,75 millions d’années. Ensuite, les forces qui rongent l’île de l’intérieur réussiront à prendre le dessus.
Les scientifiques ont pris en compte les forces qui ajoutent et soustraient des matériaux à l’île d’Oahu. Ils ont mesuré les éléments solides dissous dans les eaux de surface et les eaux de source en provenance de 45 cours d’eau et 30 sources et puits à travers l’île. Ils ont ajouté ces résultats aux mesures effectuées précédemment et ont obtenu un total de 170 échantillons d’eau. En utilisant ces données, ils ont calculé la masse perdue chaque année par Oahu. Au final, une plus grande quantité de matériaux est dissoute par les eaux de sources que par l’érosion provoquée par les eaux de pluie. Les premières sont de 3 à 12 fois plus dissolvantes que les secondes.
Toutefois, il faudra encore très, très longtemps avant que l’île d’Oahu disparaisse au fond de l’océan. Vous avez encore le temps d’aller vous faire bercer par le doux souffle des alizés !
Outre Waikiki, Pear Harbor et Sunset Beach, l’un des sites les plus visités à Oahu est Diamond Head. I s’agit d’un cratère appru il y a environ 300 000 ans au cours d’une unique explosion. Les matériaux émis ont ensuite formé un anneau de tuf qui donne au cratère son aspect actuel. Diamond Head est ainsi appelé car au 19ème siècle des marins britanniques ont pris des cristaux de calcite pour des diamants.

 

   If you ask someone to name a town in Hawaii, the odds are that he or she will answer Honolulu rather than Hilo. Hilo is located on Hawaii Big Island which is currently the most active place of the archipelago. Honolulu lies on Oahu where volcanoes have stopped erupting for a long time. The island is made up of the remnants of two collapsed shield volcanoes: Waianae, was active from about 4 to 2.6 million years ago; the other, Koolau, developed later.
Today, Oahu grows not because of volcanism, but from geologic uplift. As the younger Hawaiian Islands push the Pacific tectonic plate downward, nearby Oahu « pops up, » as if on a seesaw. That uplift pushes Oahu’s landforms upward at a rate of 0.2 feet per thousand years, enough – for the moment – to compensate for the losses caused by groundwater carrying away the island’s mass.
A recent article to be read in the upcoming February issue of the journal Geochimica et Cosmochimica Acta estimates that Oahu will continue to grow, thanks to plate tectonics, for another 75,000 to 1.75 million years. After that, however, the forces working to eat away at Oahu from the inside out will begin to triumph.
Researchers from Brigham Young University in Utah performed a comprehensive study of the forces that add and subtract material from Oahu. They measured solids dissolved in both surface and groundwater from 45 streams and 30 springs and wells around the island, adding those new measurements to previously reported data, for a total of 170 water samples scattered across Oahu.
Using that data, scientists calculated the mass Oahu loses each year. They found that more material is dissolving than what is being carried off through erosion. In fact, groundwater carried between three and 12 times as much dissolved solids compared to surface water, the researchers report.
However, there is still a long way to go before the disappearance of Oahu in the ocean. You have still plenty of time to enjoy the sweet breeze of the trade winds! Apart from Waikiki and Sunset Beach, Oahu is well-known for Diamond Head. This 1.2-km-wide crater was formed about 300,000 years ago during a single, explosive eruption. As the erupted materials settled, they cemented together into tuff, creating the crater. Its name was given by British sailors in the 19th century, who mistook calcite crystals embedded in the rock for diamonds.

Diamond-Head

Diamond Head Crater (Photo: C. Grandpey)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.