Popocatepetl (Mexique)

drapeau francais.jpgVoici la réponse à la question que je posais dans ma note du 24 avril à propos de la situation à l’intérieur du cratère du Popocatepetl.

D’après une dépêche de l’agence Reuters en date du 25 avril, un nouveau dôme (baptisé n°37) s’est formé dans le cratère. C’est ce qu’ont découvert, au cours d’un survol du volcan, les scientifiques du CENAPRED. Reste à savoir comment ce dôme évoluera dans les prochaines semaines et les prochains mois. Comme son prédécesseur, il peut rester en place pendant de longs mois jusqu’au jour où l’accumulation des gaz devient trop forte et entraîne sa destruction. Cette dernière peut également se produire rapidement si les gaz (autrement dit le moteur éruptif) ont la force de faire sauter ce bouchon. Quoi qu’il en soit, la pulvérisation du dôme ne devrait pas avoir de conséquences désastreuses. Comme précédemment, on devrait assister à des projections incandescentes et des panaches de cendre, avec des retombées sur les zones sous le vent. A moins que la croissance du dôme soit vertigineuse et le fasse dépasser du cratère, on ne devrait pas assister à des phénomènes dévastateurs comme les nuées ardentes. L’histoire connue du Popo ne fait pas état de tels événements.

Dans son dernier bulletin, le CENAPRED  indique que, suite au calme relatif qui prévaut depuis plusieurs jours, il ne sera plus diffusé que deux bulletins quotidiens à 11 heures et 20 heures.

Toutefois, la couleur du niveau d’alerte est maintenue à l’Orange, Phase 3.

 

drapeau anglais.jpgHere is the answer to the question I asked in my note of April 24th about the situation within the crater of Popocatepetl.

According to the Reuters press agency (April 25th) a new dome (designated as number 37) formed in the crater. Scientists from the National Center for Disaster Prevention (Cenapred) discovered the new dome during a helicopter overflight. The big question is to know how the dome will behave in the coming weeks or months. Like its predecessor, it can stay in the crater until the day when pressure is too high and destroys it. Such destruction may occur rapidly if the gases (i.e. the eruptive motor) are strong enough to pulverize the dome. Whatever the situation, it should not have disastrous consequences. It would probably entail incandescent ejections of materials and ash plumes, with ashfall on the areas that are downwind. Unless the growth of the dome is dramatic and pushes it above the crater rim, there should not be devastating events like pyroclastic flows. The history of the volcano does not include such events.

In its latest update, CENAPRED indicates that, due to the relative calm of the volcano during the last days, there will only be two daily bulletins at 11:00 and 20:00.

However, the colour of the alert level is kept at Yellow, Phase 3.

 

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francais.jpgLes coulées de lave actives continuent à avancer sur la plaine côtière. Le HVO indique que le front le plus avancé a pénétré sur une cinquantaine de mètres à l’intérieur du Parc des Volcans et se trouve à environ 900 mètres de l’océan. Il est toutefois impossible de dire si la lave entrera à nouveau dans le Pacifique au cours des prochains jours car son avancée est souvent ralentie par les épisodes de dégonflement du Kilauea.

L’accès aux coulées de lave à partir de l’extrémité de la Chain of the Craters Road implique une marche de 8-9 km pour aller et autant pour revenir. On pourrait atteindre la zone active depuis Kalapana, mais cela suppose de traverser des terrains privés (avec des propriétaires peu aimables !) Comme je l’ai déjà écrit, celles et ceux qui voudrait se lancer dans cette expédition doivent s’attendre à un terrain difficile. La marche sur la lave est déshydratante et il est impératif de prévoir d’importantes quantités d’eau.

La carte des coulées a été actualisée le 26 avril par le HVO. Vous la trouverez à cette adresse:

http://hvo.wr.usgs.gov/maps/uploads/image-32.jpg

 

drapeau anglais.jpgActive lava flows continue to advance on the coastal plain. HVO indicates that the leading lobe is 50 metres or so inside the National Park boundary and about 0.9 km from the coast. Nobody can tell if lava will reach the ocean in the next few days as deflation episodes on Kilauea are slowing down its progress.

Access to this area from the end of Chain of Craters Road (within the National Park) is estimated to be 8-9 km each way. It could be reached from Kalapana but it would require private land access (with unfriendly owners!). As I put it before, hikers who would like to see the lava flows are encouraged to be well prepared for that extreme hike across difficult terrain and take a lot of water with them as walking on lava is dehydrating.

The map of the lava flows was updated by HVO on April 26th. You’ll find it at this address:

http://hvo.wr.usgs.gov/maps/uploads/image-32.jpg

Kilauea-2007-blog-01.jpg
(Photo: C. Grandpey)