Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francais.jpgComme cela était prévisible (voir ma note du 30 mai), la lave est en train de faire son retour sur le Kilauea. Le volcan connaît depuis le 28 mai au soir un vigoureux épisode de gonflement qui a entraîné une hausse du niveau du lac de lave dans l’Halema’uma’u. Les webcams montrent en ce moment une très forte incandescence sur le pali et dans le premier tiers de la plaine côtière. Si la situation se prolonge, il y a de fortes chances pour que l’on assiste à nouveau à une entrée de la lave dans l’Océan Pacifique.

 

drapeau anglais.jpgAs could be predicted (see my note of May 30th), lava is coming back on Kilauea. Since May 28th, the volcano has gone through a vigorous inflation episode that led to a rise of the level within the Halema’uma’u pit crater. Webcams currently show strong incandescence on the pali and in the first third of the coastal flat. At this rate, the odds are that lava will quickly reach the shore and flow into the Pacific Ocean. 

Coulees-Kilauea.gif

(Avec l’aimable autorisation du HVO)

Publicités

Le Merapi et les autres volcans indonésiens

drapeau francais.jpgAlors que le mois de mai touche à sa fin, plusieurs volcans indonésiens ont vu leur niveau d’alerte évoluer au cours des dernières semaines. Le 28 mai, celui du Soputan est passé de 2 à 3 suite à une hausse de l’activité sismique. En revanche, le Sirung a été ramené à 2 le 25 mai, tout comme le Kawah Ijen le 13 mai et le Semeru le 2 de ce même mois.

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous verrez un excellent reportage photo sur le Merapi. On y voit en particulier la zone sommitale et le dôme de lave en formation. Les zones d’incandescence montrent que le volcan reste bien actif et doit être très étroitement surveillé. Comme je l’indiquais dans une note précédente, un gonflement de l’édifice est observé depuis la dernière éruption de 2010.

http://www.oysteinlundandersen.com/Volcanoes/Merapi/Merapi-volcano-May-2012.html

 

drapeau anglais.jpgAs May is coming to an end, one can notice that the alert level of several volcanoes has changed during the past weeks. On May 28th, the alert level of Soputan was raised from 2 to 3 because of an increase in seismic activity. On the contrary, the alert level of Sirung was lowered to 2 on May 25th. So was the alert level of Kawah Ijen on May 13th and of Semeru on May 2nd.

By clicking on the link here below, you’ll see an excellent series of photos showing Mount Merapi and especially the summit area of the volcano. A lava dome is growing in the crater and the incandescent spots do confirm that the volcano is still active and should be closely monitored.  As I put it before, the edifice has been inflating since the last 2010 eruption.

http://www.oysteinlundandersen.com/Volcanoes/Merapi/Merapi-volcano-May-2012.html

Popocatepetl (Mexique)

drapeau francais.jpgL’éruption du Popo se poursuit de manière assez stable, ponctuée d’événements un peu plus importants impliquant la présence de cendre dans les panaches.S’agissant de la sismicité, le CENAPRED fait le plus souvent état d’un tremor spasmodique de basse amplitude. Les projections incandescentes observées de nuit sont probablement dues à la destruction du dôme sous la pression des gaz. Contrairement à ce que sous-entendent certains internautes au vu des webcams, il n’y a absolument pas de coulées pyroclastiques sur le Popocatepetl en ce moment.

drapeau anglais.jpgThe eruption of Popo is going on in a fairly stable way with a few more intense events with some ash in the eruptive plumes. As far as seismicity is concerned, CENAPRED refers to « low amplitude spasmodic tremor ». Incandescent ejections that can be observed at night are probably caused by the destruction of the lava dome by the pressure of the gases. Contrary to what has been suggested by some observers through the webcams, there are definitely no pyroclastic flows on Popocatepetl at the moment.

Nevado del Ruiz (Colombie)

drapeau francais.jpgLe Nevado del Ruiz est très actif en ce moment, avec des explosions qui génèrent des panaches et des retombées de cendre jusqu’à plusieurs dizaines de km autour du volcan, en particulier à Manizales (30 km) où l’aéroport a dû être fermé.

Le niveau d’alerte qui avait été abaissé à la couleur Jaune vient de repasser à l’Orange (éruption probable d’ici quelques jours ou quelques semaines) suite à un essaim sismique observé le 29 mai. Il serait intéressant de savoir si les matériaux produits par les récentes explosions sont anciens ou de nature juvénile. Dans ce cas, le dernier essaim sismique traduirait une montée de magma vers le sommet du volcan. Comme je l’indiquais précédemment, plusieurs centaines de personnes vivant à proximité du volcan ont déjà été évacuées.

 

drapeau anglais.jpgNevado del Ruiz is currently very active with explosions that produce ash plumes and ashfall as far as several tens of kilometres from the volcano, especially in the Manizales area where the airport had to be closed.

The alert level which had been lowered to yellow was again raised to Orange after a seismic swarm recorded on May 29th. It would be interesting to know whether the materials produced by the recent explosions are old or juvenile. If they are recent, that would mean that new magma is coming to the surface. As I put it previously, several hundred people living close to the volcano have already been evacuated.

 

 

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeaufrancais.jpgUne longue phase de dégonflement du Kilauea a débuté il y a plus d’une semaine avant de se stabiliser à un niveau particulièrement bas le jeudi 24 mai. Comme cela était prévisible, le volcan a commencé à gonfler de nouveau le 28 mai au soir (heure hawaiienne). Suite au long épisode de dégonflement, le niveau de la lave a chuté dans le pit crater de l’Halema’uma’u et l’activité effusive a quasiment cessé sur la plaine côtière, avec seulement quelques timides coulées éphémères. Il y a toutefois de fortes chances pour que la situation se modifie avec le nouvel apport de magma révélé par les sismographes. De telles phases de répit ont déjà été observées à plusieurs reprises au cours des derniers mois.
Source: HVO.

drapeau anglais.jpgA long deflation episode started on Kilauea more than a week ago before stabilising at a low level on Thursday May 24th. As could be predicted, the volcano stared inflating again on May 28th in the evening (local time). Due to the long deflation episode, lava dropped within Halema’uma’u crater and effusive activity nearly stopped on the coastal flat with only a few short-lived breakouts. However, the situation is likely to change in the days to come with the new ascent of magma shown by the seismographs. Similar pauses in activity have already been observed several times during the past months.
Source: HVO.

Un petit tour en Ardèche…

Comme c’est la tradition à la Pentecôte, L’Association Volcanologique Européenne (L.A.V.E.) vient de tenir son Assemblée Générale. Le site choisi était celui de Vogüe, près de Vallon-Pont d’Arc dans l’Ardèche. Le volcanisme de cette région est très ancien car les dernières manifestations éruptives ont eu lieu il y a au moins 100 000 ans. Les géologues s’en donnent malgré tout à coeur joie. N’étant pas attiré par les très vieilles pierres, je me contente d’écouter les explications des spécialistes en essayant de retenir les propos qui me paraissent les plus intéressants et en relation possible avec des phénomènes plus récents. Mon approche des volcans endormis (je n’aime pas trop dire qu’ils sont éteints car on a connu des surprises dans le passé!) est un peu celle d’Haroun Tazieff qui disait qu’étudier un volcan éteint revenait, pour un médecin, à ausculter un mort…
S’agissant de l’association, elle est en bonne santé et les 140 adhérents présents sont repartis satisfaits. Vous trouverez tous les détails utiles concernant L.A.V.E. sur le site: http://www.lave-volcans.com.

J’ai profité de mon séjour en Ardèche pour aller jeter un coup d’oeil à l’exposition consacrée à la Grotte Chauvet à Vallon-Pont d’Arc. Pour des raisons évidentes de préservation, la grotte ne se visite pas mais les clichés présentés au public montrent la richesse des dessins qui ornent ses parois. Il s’agit d’une découverte majeure à l’échelle mondiale.

Sceautres.JPG

Le neck volcanique de Sceautres (Ardèche)

[Photo: C. Grandpey]

Une « cordée de la réussite » à Vulcania!

Lancées le 18 novembre 2008 dans le cadre de la Dynamique Espoir Banlieues par la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et par la Secrétaire d’Etat en charge de la politique de la ville, les « cordées de la réussite » ont pour objectif de promouvoir l’égalité des chances et la réussite des jeunes issus de milieux défavorisés face à l’entrée dans l’enseignement supérieur, et notamment dans des filières d’excellence comme les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles.

 

L’une de ces « cordées de la réussite » a été mise en place au Lycée Turgot de Limoges (http://www.lyc-turgot.ac-limoges.fr/) et le chef d’établissement m’a demandé si j’accepterais de parrainer cette initiative conjointement avec un universitaire québécois. Ayant enseigné pendant de nombreuses années en classes préparatoires, j’ai accepté cette proposition. Mon rôle consistait à faire découvrir à de jeunes élèves la volcanologie au travers d’images recueillies sur le terrain et de les conduire à Vulcania, au cœur de l’Auvergne.

 

Les jeunes et leurs accompagnateurs sont revenus très satisfaits de leur journée auvergnate. Il est vrai que l’encadrement des groupes par des guides charmants et très compétents – un grand merci à Fabrice et Laurent – a largement contribué au succès de cette visite de Vulcania. Les manipulations, aussi simples soient-elles, qui ont été proposées aux collégiens et lycéens sont excellentes.

 

Le site de Vulcania appelle toutefois un certain nombre de remarques de ma part. Cette infrastructure a tout d’abord été créée pour être un centre de culture scientifique autour du volcanisme, mais elle est aujourd’hui devenue davantage un parc d’attraction destiné à divertir des touristes en mal de sensations. On est bien loin du rêve caressé par les regrettés Katia et Maurice Krafft et leur projet de musée du volcanisme à l’intérieur du Puy de Dôme! L’exposition qui leur est consacrée constitue toutefois l’un des pôles intéressants de Vulcania. J’espère personnellement qu’une salle identique sera dédiée à Haroun Tazieff dans les prochains mois ou les prochaines années. Par leur charisme et leurs films, ces trois volcanologues ont joué un rôle majeur dans la vulgarisation de la volcanologie. Ils ont laissé un grand vide derrière eux et, à l’heure actuelle, personne n’a réussi à le combler.

 

Comme je l’ai déjà signalé, un défaut majeur de Vulcania est la qualité médiocre de bon nombre d’images proposées. Nous sommes loin de la Haute Définition ! Quelle différence avec le Kennedy Space Center que j’ai visité il y a quelques semaines en Floride! S’agissant des films, on baigne davantage dans l’ambiance de réalisations comme Le Pic de Dante, Volcano ou L’Age de Glace que dans la réalité volcanique de l’Etna ou du Kilauea !! Il faudra que l’on m’explique pourquoi les guides précisent (avec raison) que le Puy de Dôme et les autres volcans du même type sont des volcans monogéniques qui n’entreront plus en éruption alors que le film « Le Réveil des Volcans d’Auvergne » simule le Géant d’Auvergne – ou l’un de ses voisins immédiats – en train de déverser des coulées pyroclastiques !!! Cherchez l’erreur !!

 

Je ne voudrais pas être critique à 100%. Certains pôles comme la reconstitution de bassins hydrothermaux ou la forêt de fougères arborescentes sont dignes d’intérêt. Pourtant, en sortant du bâtiment et en regardant le fond de la pseudo Bocca Nuova de l’Etna, je me disais que je n’avais encore jamais vu de bouches souffleuses de flammes (avec relents de gas-oil!) au fond du modèle sicilien ! Les grondements émis sont pourtant assez authentiques. Quant au geyser, il ressemble davantage au jet d’eau de Genève qu’aux jaillissements de Yellowstone! Il est vrai que ces défauts échapperont à la plupart des visiteurs qui n’ont jamais eu l’occasion d’arpenter les pentes de volcans actifs.

 

Au bout du compte, même si Vulcania mérite le détour, je trouve personnellement que la visite du Puy de Lemptégy – «  Le volcan à ciel ouvert » situé de l’autre côté de la route – présente une plus grande authenticité en permettant de pénétrer au cœur même du volcan dont les projections avaient recouvert, il y a quelque 30 000 ans ….le site de Vulcania !

 

Vulcania-43.gif
Vulcania-48.gif
La montre de Maurice Krafft s’est arrêtée le 3 juin 1991 à 15h18…
(Photos: C. Grandpey)