Etna (Sicile / Italie) [suite]

On peut lire sur le site Etna Walk une description détaillée du paroxysme du 1er avril 2012, avec une petite vidéo illustrant une partie de cet événement.

http://www.etnawalk.it/News/Read/103

Voici la traduction de l’article :

L’activité strombolienne débutée le 31 mars au soir s’est intensifiée pendant la nuit, avec des explosions de plus en plus violentes.

Vers 2h30 (heure locale) le matin du 1er avril, la lave a commencé à s’écouler lentement depuis la lèvre orientale du cône de scories.

A 3h45, on a observé une réactivation de la partie haute de la fracture éruptive sur le versant SE avec une coulée de lave qui, en une dizaine de minutes, a atteint la base E du cône. Dans le même temps, l’activité strombolienne s’est transformée en une fontaine de lave donnant naissance à une colonne de gaz et de matériaux pyroclastiques de plusieurs km de hauteur qui s’est ensuite dirigée vers l’E.

Vers 4h05, une fracture éruptive orientée est-ouest s’est ouverte sur le flanc E du cône en donnant tout d’abord naissance à une petite coulée pyroclastique vers la Valle del Bove, puis à une nouvelle coulée de lave qui a parcouru quelques centaines de mètres au nord de la précédente, avant de s’arrêter à 2500 mètres d’altitude. L’ouverture de cette nouvelle fracture a fait s’effondrer une portion du cône dans sa partie supérieure, côté NE. La retombée de matériaux pyroclastiques sur les parties S et SE de cet effondrement a contribué a édifier un rempart d’une hauteur pouvant atteindre plusieurs dizaines de mètres.

L’activité explosive a atteint son point culminant vers 4h30 et est restée intense pendant environ une heure, avec des fontaines de lave de plusieurs centaines de mètres de hauteur.

Cet épisode d’activité a ensuite commencé à diminuer rapidement pour cesser définitivement vers 5h45.

La coulée de lave la plus méridionale dans la Valle del Bove est entrée en contact avec la neige en produisant, vers 5h30, de volumineux panaches de vapeur de plusieurs centaines de mètres de hauteur.

Le paroxysme a pris fin définitivement vers 7 heures. Le front des coulées s’est arrêté vers 2050 mètres d’altitude. Une fois de plus, la morphologie du cône s’est modifiée pendant cet événement avec une hausse de la partie sommitale et un effondrement sur le versant NE, suite à l’ouverture de la fracture mentionnée ci-dessus.

Des retombées de cendre et lapilli ont été observée en différents secteurs E et SE du volcan.

 

Restrictions d’accès à l’Etna:

Comme cela était prévisible, l’interdiction d’accès au sommet de l’Etna vient d’être prolongée jusqu’au 30 avril 2012, avec les même conditions que précédemment: au-dessus de 2920 mètres d’altitude côté sud (Torre del Filosofo) et 2990 mètres côté nord (Punta Lucia).

 

 

Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgLe rapport de l’INGV à propos de la dernière activité de l’Etna confirme et complète ce que j’écrivais précédemment. Le 5ème paroxysme de l’année 2012 – le 23ème de la série commencée en janvier 2011 – a débuté aux toutes premières heures du 1er avril, presque 14 jours après l’épisode précédent. Comme ses prédécesseurs, cet événement a offert un spectacle de fontaines de lave en provenance du cratère proprement dit et de bouches sur le versant SE du cône. On a aussi observé une colonne de gaz et de téphra, ainsi que des coulées de lave qui se sont dirigées vers la Valle del Bove. Le moment le plus intense a duré environ une heure et demie pour se terminer un peu avant l’aube. Des retombées de lapilli et de cendre ont affecté le secteur SE du volcan, en particulier entre Monterosso et Zafferana Etnea, mais aussi entre Acireale et Giarre plus en aval .

 

drapeau anglais.jpgINGV’s report about Mount Etna’s latest activity largely confirms what I wrote in my previous note about the volcano. The fifth paroxysm of the year at the New Southeast Crater – the 23rd since the beginning of the series of paroxysms in January 2011 – occurred during the early morning hours of April 1st, almost 14 days after the previous episode. As its predecessors, this paroxysm was characterized by tall lava fountains from vents within the crater and on the southeastern flank of its cone, a column of gas and tephra, and lava flows descending toward the Valle del Bove. The paroxysmal phase lasted about one hour and a half, ending shortly before daybreak. Ash and lapilli fell over the southeastern sector of the volcano, affecting in particular the area between Monterosso and Zafferana Etnea, but also the area between Acireale and Giarre further downslope.

Tremor-Etna.jpg
Le tremor montre que le dernier paroxysme a été tout à fait semblable à ses précdécesseurs.

 

Nevado del Ruiz (Colombie)

drapeau francais.jpgL’INGEOMINAS a diffusé le 31 mars un bulletin spécial à propos du Nevado del Ruiz, tout en indiquant que le niveau d’alerte avait été élevé à II (couleur Orange), ce qui signifie qu’une éruption est possible d’ici quelques jours ou quelques semaines.

Au cours de la semaine dernière, il y a eu une augmentation significative de l’activité volcanique :
Depuis le 27 mars, le tremor révèle « des mouvements de fluides » (probablement de magma). La sismicité indique par ailleurs des fracturations de roches semblables à celles observées avant les éruptions de novembre 1985 et septembre 1989. Le 25 mars à 10h54 (heure locale), un essaim sismique de 135 événements a été enregistré dans un laps de temps de 25 minutes. Les émissions de SO2 restent élevées.

Dans la conclusion de son rapport, l’INGEOMINAS dit s’attendre à « un événement éruptif inférieur à ceux de novembre 1985 et septembre 1989 ».

Deux webcams du volcan sont accessibles à :

http://www.ingeominas.gov.co//Manizales/Sismografos/Perspectiva-del-Volcan-Nevado-del-Ruiz.aspx

http://www.ingeominas.gov.co//Manizales/Sismografos/Perspectiva-del-Azufrado-en-el-Volcan-Nevado-del-R.aspx

 

drapeau anglais.jpgINGEOMINAS released on March 31st a special bulletin about Nevado del Ruiz indicating that the alert level had been elevated to II (Orange), which means an eruption may occur in a matter of days or weeks.

During the past week, there was a significant increase in volcanic activity:

Since March 27th, the tremor has revealed « fluid motion » (likely magma), rock fracturing similar to those observed in November 1985 and September 1989. On March 25th, at 10:54 (local time), a 25-minute seismic swarm included 135 events. SO2 emissions continue to be high.

In the conclusion of the report, INGEOMINAS indicated that they are expecting an « eruptive event inferior to those of November 1985 and September 1989 ».

Two webcams can be accessed at these addresses:

http://www.ingeominas.gov.co//Manizales/Sismografos/Perspectiva-del-Volcan-Nevado-del-Ruiz.aspx

http://www.ingeominas.gov.co//Manizales/Sismografos/Perspectiva-del-Azufrado-en-el-Volcan-Nevado-del-R.aspx

Nevado ruiz.jpg
Le Nevado del Ruiz vu par la webcam.