Popocatepetl (Mexique)

drapeau francais.jpgDans son dernier rapport hebdomadaire, le GVN résume l’activité du Popocatepetl ces derniers jours :

11 avril: émissions de vapeur et de gaz, avec peu de cendre

12 avril : davantage de cendre dans les panaches.

13 avril : hausse de la sismicité et explosion à 22h20, avec projection de blocs incandescents jusqu’à 500 mètres du cratère. Nouvelle explosion à 22h36, avec projections encore plus lointaines. Panache de cendre de 2 km de hauteur et retombées jusqu’à plus de 10 km.

14 avril : Panaches de gaz et de vapeur peu chargés en cendre. Projections incandescentes jusqu’à 500-800 mètres. Nombreuses retombées de cendre jusqu’à 50 km de distance.

15 avril : Panache de cendre de 1,5 km de hauteur.

16 avril : Panache de gaz et de cendre de 1 km, puis 2 km de hauteur. Encore des projections incandescentes jusqu’à 300 m au-dessus du cratère et des retombées de cendre. Augmentation du niveau d’alerte à la phase 3 de la couleur Jaune.

17 avril : Emissions de gaz et de cendre avec poursuite des projections incandescentes.

19 avril : Pas d’évolution significative (CENAPRED).

En cliquant sur ce lien, vous verrez en accéléré l’activité du Popo entre le 18 et le 19 avril :

http://www.youtube.com/watch?v=O_HCdVgad6c&feature=youtu.be

La capture d’image que j’ai effectuée ce matin (il était 00h30 au Mexique) semble montrer une certaine stabilité de l’activité, avec un incandescence qui reste forte à l’intérieur du cratère.

Même constat de stabilité vers la mi-journée au Mexique (voir image de la webcam).

 

 

drapeau anglais.jpgHere is a summary by the GVN of activity on Popocatepetl during the past days:

11 April: steam and gas emissions with little ash.

12 April: More ash in the plumes

13 April: Seismicity increased and at 22:20 an explosion ejected incandescent blocks that landed as far as 500 m away from the crater rim. Another explosion at 22:36 ejected incandescent blocks that landed even further away. The ash plume reached a height of 2 km with ashfall as far as 10 km.

14 April: Gas and steam plumes with little ash. Incandescent emissions as far as 500-800 metres. Frequent ashfall as far as 50 km away.

15 April: Ash plume up to 1.5 km high.

16 April: Gas and ash plume up to 1 km, then 2 km high. More incandescent ejections up to 300 metres above the crater and more ashfall. The alert level was raised to Yellow Phase 3.

17 April: Gas and ash emissions with incandescent ejections.

19 April: The situation remained unchanged (CENAPRED).

By clicking on this link, you’ll see a timelapse montage of screenshots showing the activity of Popocatepetl between April 18th and 19th:

http://www.youtube.com/watch?v=O_HCdVgad6c&feature=youtu.be

This morning’s screenshot (it was 00:30 in Mexico) seems to show that the situation is quite stable with strong incandescence within the crater.

It was stable by midday in Mexico too (see webcam image).

Popo-blog.jpg
Le Popocatepetl dans la nuit mexicaine (vers 00h30)…
Popo-blog.jpg

… et vers 11 heures (heure locale)
(Avec l’aimable autorisation du CENAPRED)

 

Nyiragongo (République Démocratique du Congo)

drapeau francais.jpgVoici un document  fort intéressant. Il a été réalisé en mars 2012 par l’Institut Volcanologique des Canaries (INVOLCAN) depuis la lèvre du Nyiragongo. Grâce aux images fournies par une caméra thermique et accélérées 130 fois, on peut apprécier la dynamique du lac de lave, la (ou les ?) source(s) d’émission de la lave ainsi que les courants de convection qui animent le lac.

Le HVO réalise le même type de document pour étudier le comportement du lac de lave dans le pit crater de l’Halema’uma’u. De telles images permettent de mieux comprendre le fonctionnement interne du volcan. Descendre dans le cratère du Nyiragongo pour mesurer la température de la lave et vérifier sa composition chimique est certes utile, mais ces données sont connues depuis longtemps, que ce soit à Hawaii et au Congo, et on sait qu’elle n’évoluent guère avec le temps. Etudier le comportement physique du lac de lave, ses variations de niveau, l’intensité de la convection est beaucoup plus important.

http://www.youtube.com/watch?v=5qvAnAaT2fk&feature=youtu.be

 

drapeau anglais.jpgHere is an interesting document that was made by the Volcanological Institute of the Canary Islands (INVOLCAN) in March 2012 from the crater rim of Nyiragongo. Thanks to the images provided by a thermal camera and accelerated 130 times, one can study the dynamics of the lava lake, the source of lava emissions as well as the convection currents.

HVO makes similar documents to study the behaviour of the lava pond at the bottom of the Halema’uma’u pit crater. Such images help us better understand the inner working of the volcano. Going down the Nyiragongo crater in order to measure the temperature of lava and take some samples may be useful but these data have been known for quite a long time, whether in Hawaii or in Congo and one knows they change very little with the years. Studying the physical behaviour of the lava lake, the changes in its surface level or the intensity of the convection is far more important.

http://www.youtube.com/watch?v=5qvAnAaT2fk&feature=youtu.be