Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francais.jpgEn cliquant sur le lien ci-dessous, vous verrez un document intéressant qui montre l’acticité actuelle sur l’East rift Zone du Kilauea à Hawaii. On y voit en particulier un petit lac de lave très actif rendu visible par l’effondrement, il y a quelques semaines, d’un hornito dans la partie orientale du plancher du Pu’uO’o. La deuxième partie de la vidéo montre l’étendue des coulées sur la plaine côtière. Leur front ne progresse que très lentement et elles sont à environ 1, 4 km de l’océan. On remarquera les points d’échappement des gaz sur le pali. Ils correspondent au tracé du tunnel de lave dans la subdivision des Jardins Royaux.

http://www.bigislandvideonews.com/2012/04/16/video-hawaii-volcano-update-lava-in-puu-oo-and-on-coastal-plain/

 

drapeau anglais.jpgIf you click on the link here below, you’ll see an interesting document that shows current activity on the East Rift Zone of Kilauea volcano in Hawaii. One discovers the small but very active lava pond that has become visible after the collapse of a hornito a few weeks ago in the eastern part of the Pu’uO’o floor. The second part of the video shows the extent of the lava flows on the coastal flat. Their front is moving very slowly and they still have to travel 1.4 km to reach the ocean. The numerous fume sources on the pali mark the path of the lava tube in Royal Gardens subdivision.

http://www.bigislandvideonews.com/2012/04/16/video-hawaii-volcano-update-lava-in-puu-oo-and-on-coastal-plain/

 

De l’énergie islandaise pour la Grande Bretagne?

drapeau francais.jpgLe très sérieux quotidien britannique The Guardian nous apprend cette semaine que la Grande Bretagne envisage d’établir un partenariat avec l’Islande afin de tirer parti des ressources géothermiques de ce pays. Le Ministre de l’Energie doit se rendre en Islande en mai pour discuter d’un projet qui consisterait à déposer des centaines de kilomètres de câbles haute tension – des « interconnecteurs » – sur le plancher océanique.

La finalité serait de relier la Grande Bretagne à un super réseau énergétique européen qui ferait entrer en jeu les ressources éoliennes et hydroliennes d’Europe du nord, ainsi que des projets solaires africains. Un tel réseau fournirait une énergie à la fois propre et renouvelable.

Ne soyons pas dupes : les Britanniques n’envisagent pas ce projet que pour la beauté du geste et pour des raisons environnementales ! La vérité, c’est qu’ils sentent qu’ils vont cruellement manquer d’énergie dans les décennies à venir et dépendront des autres nations dans ce domaine !

 

drapeau anglais.jpgOne can read in The Guardian this week that Great Britain is planning a physical partnership with Iceland in order to draw profit from the geothermal resources of that country. The Energy Minister is to visit Iceland next month to discuss a scheme that would involve laying hundreds of miles of high-voltage cables – known as « interconnectors » – on the ocean floor.

The ultimate goal of the project would be to link Britain to a Europe-wide supergrid, combining the wind and wave power of northern Europe with solar projects in the south and North Africa to deliver clean, renewable energy for the future.

Let’s not be taken in! The British project is not only for environmental motivations! The real reason is that the country does feel it will lack energy resources in the next decades and will depend on other nations in that domain!

 

Islande-energy.jpg
L’Islande: de l’énergie à revendre! (Photo: C. Grandpey)