Galunggung (Indonésie)

drapeau francais.jpgSuite à un changement de couleur de l’eau du lac et une élévation de température de cette dernière, le niveau d’alerte du Galunggung a été élevé de 1 à 2 (Waspada) le 12 février 2012.

Source: VSI.

L’une des éruptions les plus spectaculaires du Galunggung s’est produite en 1982-1983, avec des panaches de cendre atteignant 20 km de hauteur. Elle a provoqué deux incidents qui ont obligé les pilotes à atterrir en urgence à Djakarta.

Le premier concerne un Boeing 747 de la British Airways avec 263 personnes à son bord. La nuit du 24 juin 1982, alors que l’appareil a décollé de Kuala Lumpur en Malaisie à destination de Perth en Australie et qu’il survole l’île de Java, des cendres volcaniques du Galunggung pénètrent dans les réacteurs qui se bloquent tous les quatre. L’appareil qui naviguait à 11500 mètres d’altitude poursuit néanmoins son vol pendant 16 minutes,  jusqu’à ce que l’équipage réussisse à faire redémarrer trois réacteurs les uns après les autres 7500 mètres plus bas!

En juillet 1982, en pleine nuit également, un Boeing 747 de la compagnie Singapore Airlines avec 230 passagers à son  bord  entre lui aussi dans un nuage de cendre émis par le Galunggung, ce qui provoque l’arrêt de trois des quatre réacteurs. Comme en juin pour l’avion britannique, le pilote parvient à les faire redémarrer après avoir perdu 2 400 mètres d’altitude.

 

drapeau anglais.jpgDue to a change in the water colour of the lake and an increase in water temperature, the alert level of Galunggung was raised from 1 to 2 (Waspada) on February 12th.

Source: VSI.

One of Galunggung’s most dramatic eruptions occurred in 1982-1983 with ash clouds up to 20 km high. On June 24th 1982, a British Airways Boeing 747 flew through the plume. Its four engines stopped at 11.500 metres a.s.l. The crew managed to start again 3 engines so that the pilot could finally make an emergency landing at Jakarta.

In July 1982, another Boeing 747 (Singapore Airlines) flew through the ash cloud too, which stopped three engines. Like in June, the pilot manages to restart them after losing 2,400 metres!

La Volcano House du Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

Contrairement à ce que l’on peut lire dans certaines brochures touristiques et autres catalogues d’agences de voyages, la célèbre Volcano House du Kilauea est actuellement fermée. Officiellement, cette fermeture est motivée par des travaux de mise aux normes sismiques et de sécurité en cas d’incendie. En fait, comme je l’ai indiqué dans une note le 20 décembre 2011, la fermeture est motivée avant tout par des problèmes de concession. Après l’expiration du contrat précédent, un appel d’offres avait été lancé par le Parc National mais les organismes qui ont répondu à cet appel ne répondaient pas aux conditions décrites dans le règlement de concession.

Il est fort dommage que cet établissement mythique reste fermé. Outre son passé historique, il offrait des avantages pratiques. Même si la nourriture proposée n’était pas du haut de gamme (elle l’est rarement aux Etats-Unis !), le restaurant permettait de se nourrir pour un coût relativement modeste et sa salle à manger offrait une splendide vue panoramique sur toute la caldeira du Kilauea. Aux dernières nouvelles, il se pourrait que la Volcano House soit à nouveau opérationnelle fin 2012. A vérifier, car cette annonce a déjà été faite à plusieurs reprises et le bâtiment reste désespérément fermé !

volc-house.jpg
Vue de la caldeira du Kilauea depuis le restaurant de la Volcano House.
(Photo: C. Grandpey)