Lokon (Sulawesi / Indonésie)

drapeau francais.jpgAvec le Karangetang et le Semeru, le Lokon est l’un des 3 volcans indonésiens encore maintenus en alerte de niveau 3 (sur une échelle de 4). Le volcan vient de connaître une nouvelle crise éruptive ce vendredi matin, avec des nuages de cendre montant jusqu’à 2 km de hauteur. Les autorités ont demandé à la population de se maintenir loin du volcan autour duquel existe déjà une zone de sécurité de 2,5 km de rayon.

D’après le journal indonésien The Jakarta Globe, les personnes vivant dans un rayon de 3,5 km à l’est du cratère ont été invitées à quitter leurs domiciles.

 

drapeau anglais.jpgTogether with Karangetang and Semeru, Mount Lokon is one of the 3 Indonesian volcanoes whose alert level is at 3 (on a scale of 4). The volcano has just gone through a new eruptive crisis today Friday in the morning, with ash clouds rising up to 2 km in the sky. The authorities are warning residents to stay away from the volcano where a 2.5-km-radius safety zone had already been set up.

According to The Jakarta Globe, residents to the east of the crater within a 3.5-kilometer radius have been advised to vacate their homes

 

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francais.jpgLe HVO vient de mettre en ligne une petite vidéo montrant la zone active depuis le Pu’uO’o jusqu’au coulées de lave actives qui se trouvent à 5 ou 6 km di cône.

L’effondrement d’un hornito dans la partie NE du plancher du Pu’uO’o permet d’avoir une bonne vue de la lave qui s’écoule très rapidement en direction du NE. C’est cette même lave qui va bientôt pénétrer dans le réseau de tunnels qui, à leur tour, vont alimenter les coulées actives.

La vidéo continue avec un survol du réseau de tunnels qui est facile à repérer avec les points d’émissions gazeuses.

Le film se termine juste avant les points de sortie des coulées pahoehoe. Au moment du survol, ces coulées étaient actives à environ 300 mètres au-dessus de la limite septentrionale de la subdivision des Royal Gardens.

http://hvo.wr.usgs.gov/kilauea/update/archive/2011/Mar/overflight_20120208.mov

 

drapeau anglais.jpgHVO has just released a short video showing the active zone from Pu’uO’o down to the active flows 5-6 km from the cone.

A collapse pit in the north-eastern part of Pu’uO’o allows a good view of lava that is swiftly moving towards the NE. This represents the lava that will enter the tube system which, in turn, feeds the active flow field.

The movie continues with a flight along this active lava tube system, with the trace of the tube evident by numerous fuming points.

The movie ends just short of the area of active pahoehoe breakouts. At the time of the flight, these flows were active about 300 metres north of the boundary of Royal Gardens subdivision.

http://hvo.wr.usgs.gov/kilauea/update/archive/2011/Mar/overflight_20120208.mov

 

 

Otages en Ethiopie

drapeau francais.jpgLes deux touristes allemands kidnappés sur l’Erta Ale il y a deux semaines (5 autres personnes ont été tuées) n’ont toujours pas été libérés. Les rebelles éthiopiens accusent, d’une part, Addis Abeba d’« entraver » leur libération et, d’autre part, les troupes gouvernementales de mener des attaques dans la région de l’Afar. Le mois dernier, les rebelles de l’Afar Revolutionary Democratic Unity Front (ARDUF) ont déclaré qu’ils détenaient les deux touristes et étaient prêts à les libérer mais prévenaient aussi que « toute intervention militaire contre l’ARDUF…mettrait en danger la vie des citoyens allemands ».

Mercredi, le groupe de rebelles a fait savoir que si les touristes kidnappés étaient tués, le gouvernement éthiopien serait responsable de leur mort. Le groupe a par ailleurs affirmé qu’il y avait des affrontements répétés entre les forces éthiopiennes et les rebelles de l’ARDUF depuis le 18 janvier, date de l’attaque sur l’Erta Ale.

Tout cela montre bien que, contrairement à ce qu’affirment certaines agences de voyages, la situation est loin d’être sure en Afar. Cette insécurité est confirmée par le Quai d’Orsay qui recommande aux touristes d’éviter la région.

De plus, je trouve particulièrement indécent de conduire des touristes en Ethiopie alors que d’autres sont toujours retenus comme otages.

Source: News 24.

 

drapeau anglais.jpgThe two German tourists who were kidnapped on Erta Ale volcano three weeks ago – with 5 more persons killed – have not been released yet. Ethiopian rebels blame Addis Ababa for « stifling » their release, accusing government troops of attacks in Ethiopia’s Afar region.
Last month, the Afar Revolutionary Democratic Unity Front (ARDUF) rebels said they were holding the missing Germans and supported their safe release, but warned that « any military engagement with ARDUF would… endanger the lives of the two German citizens. »

On Wednesday, the rebel group said if the kidnapped tourists were killed in the violence, the Ethiopian government would be responsible for their deaths. It claimed there had been repeated clashes between Ethiopian forces and ARDUF rebels since the January 18th attack.

All this shows that, contrary to what has been said by several travel agencies, the region is far from being safe. This insecurity is confirmed by the French Foreign Office that recommends avoiding that part of the world.

As far as I am concerned, I find it indecent to take tourists to Ethiopia as long as others are held hostages.

Source: News 24.