Séismes et volcans (Japon)

drapeau francais.jpgLe très violent séisme – et les nombreuses répliques – qui a secoué le Japon le 11 mars dernier ne semble pas avoir eu d’effet sur l’activité volcanique dans le pays et aucun volcan ne semble avoir réagi à cet événement. Dans ses derniers rapports, le GVN indique que le panache de cendre du Kirishima s’élève jusqu’à une altitude de 3 ou 4 km tandis que le Sakura-jima connaît une activité explosive normale avec des panaches de cendre atteignant entre 1 et 3 km d’altitude. Aucune intensification de l’activité éruptive n’a été signalée par ailleurs.

A ce jour, aucune preuve formelle n’a été fournie d’un lien entre l’activité tectonique et l’activité éruptive sur notre planète. Par exemple, le violent séisme qui a dévasté Messine en Sicile en décembre 1908 n’a pas eu d’effet sur l’Etna tout proche au cours des mois qui ont suivi..

 

drapeau anglais.jpgFurther to the violent earthquake and the numerous aftershocks that shook Japan on March 11th 2011, there does not seem to be an increase in volcanic activity in the country and no volcano seems to have responded to the event. In its latest updates, the GVN indicates that the ash plume of Kirishima is currently rising to an altitude of 3 – 4 km a.s.l. Sakura-jima has not shown real changes; its explosions generate ash plumes up to 1 – 3 km a.s.l. No other activity has been reported.

Up to now, no real proof has been given of a possible link between tectonic activity and eruptive activity around the globe. For instance, the earthquakes that affected Messina (Sicily) in December 1908 did not cause Mount Etna to erupt in the following months.