Du plastique pour Borobodur (Ile de Java / Indonésie)

drapeau francais.jpgAlors que les archéologues du monde entier s’inquiètent des dégâts causé par la cendre acide du Merapi au temple de Borobodur, les écologistes indonésiens ont opté pour une solution plus simple : envelopper le site dans du plastique ! Ils ont donc décidé de protéger de cette façon et dès aujourd’hui les parties les plus sensibles du temple. Comme ils ne peuvent pas envelopper la totalité du monument qui mesure 121 m2 à sa base pour une hauteur de 35 mètres, ils vont donner priorité au stupa principal et aux 72 stupas qui l’entourent au sommet du monument, ainsi qu’aux statues les plues exposées aux éléments.

Le temple de Borobodur, situé à plus de 40 km du Merapi, a reçu une couche d’environ trois centimètres de cendre. Certaines parties ont été nettoyées avec beaucoup de soin, mais ce travail n’a servi à rien dans la mesure où le volcan le réduit à néant en envoyant de nouveaux nuages de cendre poussés par le vent vers Borobodur. Dans leur entreprise de nettoyage, les écologistes ont utilisé du bicarbonate de sodium pour retirer la cendre qui avait pénétré dans les pores de la pierre. Ce produit est utilisé pour la conservation des métaux, des pierres et autres objets d’art.  

Source : The Jakarta Globe.

 

drapeau anglais.jpgWith archeologists from all over the world worried about the damage Mount Merapi’s acidic ash might do to Borobudur Temple, local conservationists have come up with a simple solution – wrap the site in plastic! They have decided to cover the important parts of the temple with plastic, starting today. As they can’t wrap the whole temple which is 35 metres high and whose base has an area of 121 square metres, they will give priority to the main stupa and 72 surrounding stupas on the top floor, as well as statues that are exposed directly to the elements.
The temple, located more than 40 kilometres from Mount Merapi, was covered by about a three-centimetre layer of ash. Local conservationists have already cleaned the details of those parts blanketed by volcanic ash with extreme caution but they worked in vain since more ash continued to be spewed from the volcano’s crater and carried by the wind. They use sodium bicarbonate to remove the volcanic ash that has entered the pores of the stones as this chemical is commonly used for conservation of metals, stones and artifacts.

Source : The Jakarta Globe.

Borobodur-blog.jpg
Les stupas de Borobodur (Photo: C. Grandpey)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.