Les réfugiés du Merapi (Ile de Java / Indonésie)

drapeau francais.jpgLe Merapi continue à émettre des nuages de cendre et la situation reste trop dangereuse pour autoriser les personnes évacuées à retourner dans leurs villages sur les pentes du volcan. Près de 70 000 Indonésiens s’entassent dans les camps dans des conditions qui sont l’objet de plus en plus de critiques. En particulier, les conditions sanitaires sont précaires, avec parfois seulement cinq toilettes pour un millier de personnes. Si la situation devrait se prolonger, d’autres difficultés ne manqueraient pas d’apparaître. Comme je l’indiquais dans une note précédente, il est impossible de maintenir des réfugiés dans des camps si les conditions sanitaires ne sont pas satisfaisantes, en sachant que la promiscuité pose déjà de gros problèmes. Il semble que l’Agence de Gestion des Risques Naturels n’était probablement pas prête à affronter deux catastrophes coup sur coup : le tsunami des Iles Mentawaï et l’éruption du Merapi. 

Lors d’une visite dans la zone affectée par la cendre du volcan, le Président indonésien a laissé entendre qu’il faudrait déplacer les paysans dont les terres sont devenues inutilisables  Les gouvernements locaux devront par ailleurs évaluer l’étendue des dégâts afin que les travaux de reconstruction puissent être entrepris et que les paysans puissent être indemnisés. Quand on connaît la lenteur des procédures administratives en Indonésie, l’argent risque de prendre beaucoup de temps pour arriver à destination, comme ce fut le cas avec le volcan de boue Lusi qui continue à déverser sa fange sur la région. .

Source : The Daily Telegraph.

 

drapeau anglais.jpgMount Merapi keeps emitting ash clouds and the situation is still too dangerous to allow evacuees to return to their villages on the slopes of the volcano. Almost 70,000 people are crammed in camps where living conditions are more and more criticised. In particular, sanitary conditions are poor with some shelters having as few as five lavatories for every thousand residents. Should the situation go on, other difficulties are likely to appear. As I put it in a previous note, you can’t keep refugees for a long time in camps if sanitary conditions are not satisfactory, knowing that promiscuity poses other problems. It seems the National Disaster Management agency was not prepared to manage two disasters in a row: the tsunami in the Mentawai archipelago and the eruption of Mount Merapi.

During a visit in the devastated area, the Indonesian President declared that some people displaced by the eruption may need permanent relocation from their villages as their farming fields would not produce any more crops. He also said that he would let local governments carry out the rehabilitation and reconstruction of the areas affected by the eruption so that villages might receive financial compensation for their losses.   

Source: The Daily Telegraph.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.