Soufriere Hills (Ile de Montserrat)

drapeaufrancais.jpgLe MVO indique que des coulées pyroclastiques ont atteint la mer après avoir emprunté Aymers Ghaut le lundi 18 janvier. Elles ont été générées par un effondrement partiel du dôme dans sa partie occidentale. L’événement a commencé à 8 heures et a duré une quarantaine de minutes. Les coulées ont dévalé la Gages Valley, puis Spring Ghaut avant de finir leur course dans Aymers Ghaut (derrière St Georges Hill). C’est la première fois que des coulées pyroclastiques provoquées par un effondrement du dôme atteignent la mer au terme de leur course dans Aymers Ghaut. Les nuages de cendre ont atteint 3 km de hauteur. Suite à cet événement, il était possible de voir la fumée dégagée par des maisons en feu dans le village de Kinsale.

Si l’éruption se poursuit, il n’est pas impossible que j’aille faire un tour à Montserrat – à titre individuel – fin février ou début mars quand les vacances scolaires seront terminées et quand les aéroports des Antilles seront plus calmes après la catastrophe qui a secoué Haiti.  

 

drapeau anglais.jpgMVO indicates that pyroclastic flows reached the sea down Aymers Ghaut on Monday January 18th. They were generated by a partial dome collapse on the western side of the volcano. The event started at 8:00 am and lasted 40 minutes. The pyroclastic flows travelled down the Gages Valley, then moved into Spring Ghaut and then Aymers Ghaut (behind St Georges Hill). This is the first time dome collapse pyroclastic flows have reached the sea down Aymers Ghaut. Ash clouds reached about 3 km in height. Smoke from burning houses in village Kinsale was visible after the event.

If the eruption is still going on, I may go to Montserrat by myself by the end of February or early in March when the school holidays are over and when the airports in the Antilles are less busy after the disaster that has just shaken Haiti.

Yellowstone (Etat du Wyoming / Etats unis)

drapeaufrancais.jpgOn assiste actuellement à une hausse de la sismicité dans le parc. Une dizaine d’événements de M 2,5 à 3,1 ont été enregistrés depuis le 17 janvier en début d’après-midi. Leur profondeur varie entre un kilomètre et une quinzaine de kilomètres. De tels essaims sismiques se produisent périodiquement à Yellowstone. Ils correspondent le plus souvent à des mouvements de fluides. Le site figurant dans la liste des super volcans susceptibles de se réveiller, la vigilance est bien sûr de mise.

 

drapeau anglais.jpgThere has been an increase in seismicity over the past days. Ten events or so ranging from M 2.5 to 3.1 have been recorded since January 17th early in the afternoon. Their depths vary from one to 15 km. Such seismic swarms occur from time to time in Yellowstone. Most often, they are due to migrations of fluids. As the site is among the list of super volcanoes that may erupt some time or other, one has to keep a careful watch of the situation.

Yellowstone-blog.jpg
Exemple de sismicité à Yellowstone le 18 janvier 2010.