Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

drapeaufrancais.jpgIl est 13h15: Selon un communiqué du Journal de l’Ile, le volcan vient d’entrer en éruption.  Un journaliste se trouvant au sommet vient en effet de confirmer l’information. A 13 heures (heure locale), la préfecture avait déclenché l’alerte 1 qui interdit notamment l’accès à la partie haute de l’Enclos.

Il est 19 heures: Le volcan est entré en éruption aujourd’hui 2 janvier 2010 à 14h30 heure locale. La fissure éruptive est située dans la falaise limitant les cratères sommitaux Bory et Dolomieu où des fontaines de lave de quelques dizaines de mètres de hauteur ont été observées, ainsi que des coulées de lave se déversant à l’intérieur du cratère Dolomieu.  
Cette éruption a été précédée pendant deux heures d’une crise sismique commencée à 12h00, heure locale. Un tremor éruptif est apparu à 14h25.

Premières photos de l’éruption à voir sur le site du Journal de l’Ile :

http://www.clicanoo.com/index.php?id_article=232698&page=article

 

 

drapeau anglais.jpgIt is 13:15: According to the Journal de l’Ile, an eruption has just started. A journalist who was in the summit area has just confirmed the event. At 13:00 (local time), the authorities had triggered Alert 1 which forbids access to the upper part of the Enclos.

It is 19:00: The eruption started today at 14:30 (local time). The eruptive fissure is located in the cliff that limits the Bory and Dolomieu craters. Lava fountains and lava flows could be observed; lava is currently flowing inside the Dolomieu Crater. The eruption was preceded by a 2-hour seismic crisis that started at noon (local time). The eruptive tremor appeared at 14:25.

The first photos of the eruption can be seen on the website of the Journal de l’Ile:

http://www.clicanoo.com/index.php?id_article=232698&page=article

 

 

 

 

Nyamulagira (République Démocratique du Congo)

drapeaufrancais.jpgSelon les autorités congolaises, le Nyamulagira est entré en éruption tôt ce matin et « la lave se dirige vers un parc national ». La zone concernée est faiblement peuplée, mais c’est là que vivent une quarantaine de chimpanzés menacés d’extinction. Par chance, les gorilles de montagne ne sont pas concernés. Il faut savoir que le Parc National des Virunga est l’habitat de 200 gorilles de montagne sur les 720 qui existent encore sur la planète.  

 

drapeau anglais.jpgAccording to Congolese officials, Nyamulagira has erupted at dawn, “sending lava toward a national park”. While the area where the lava was headed is sparsely populated, it is home to about 40 endangered chimpanzees. Wildlife officials say fortunately no mountain gorillas are believed to live near the affected area. Virunga National Park is home to 200 of the world’s 720 remaining mountain gorillas.

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

drapeaufrancais.jpgIl est 12h30: Un communiqué de la Préfecture indique que « l’Observatoire enregistre depuis la fin de la matinée une augmentation du nombre des séismes et des déformations au sommet du volcan. Une éruption est donc probable à plus ou moins brève échéance. Le Préfet de la Réunion a décidé de déclencher à nouveau l’alerte de niveau 1 : « éruption probable ou imminente », à compter de ce jour, à 13h. En conséquence, l’accès du public à la partie haute de l’Enclos est interdit.

A noter qu’un dégazage est visible sur la webcam du Piton de Bert.

Le Piton a donc décidé de commencer  2010 en jouant avec les nerfs des scientifiques de l’Observatoire !

 

drapeau anglais.jpgIt is 12:30: A report from the Prefecture indicated that « the Observatory has recorded an increase in the number of earthquakes and distortions of the summit since late this morning”. An eruption is likely in the short or medium term. The Préfet has decided to trigger the alert level number 1, which means an eruption is probable or imminent. The measure is due to start at 13:00today. As a consequence the access to the upper part of the Enclos is forbidden.

 

Mayon (Philippines)

drapeaufrancais.jpgDes milliers de villageois évacués autour du Mayon ont reçu l’autorisation de rentrer chez eux car le volcan est en train de se calmer. Le PHILVOCS vient de baisser le niveau d’alerte de 4 à 3 car « une éruption explosive dangereuse est moins probable ».

Il a été indiqué à la plupart des 47 000 personnes évacuées dont le domicile se trouve dans la zone de sécurité de 8 km de rayon autour du volcan qu’elles peuvent rentrer chez elles en toute sécurité. Seuls 5000 villageois habitant sur le versant SE doivent rester dans les abris car leurs maisons se trouvent sur le trajet des coulées de lave.

Toutes les écoles doivent se tenir prêtes à rouvrir la semaine prochaine, même si la plupart d’entre elles ont été transformées en camps d’évacuation à partir du 15 décembre.

Les personnes évacuées ont reçu pour trois jours de nourriture avant de regagner leurs domiciles et elles continueront à recevoir de l’aide grâce au World Food Program.   

 

drapeau anglais.jpgThousands of villagers evacuated from near Mayon are heading home after scientists said the volcano was showing signs it was calming down.

PHILVOCS has lowered the alert level from level 4 to 3, saying there was “less probability of a hazardous explosive eruption. »

Most of the 47,000 evacuees whose homes are within the 8-kilometre danger zone have been told it is safe to return home. Only about 5,000 whose homes are on the southeastern slope of the volcano and in the path of lava flows remain in shelters.

All schools should be prepared to reopen for classes next week. Many of them had been retasked as shelters since the evacuations began on December 15th.

The evacuees heading home also will be given enough food for three days and will continue to receive supplies already set aside for them by the World Food Program.