Turrialba (Costa Rica)

drapeaufrancais.jpgLes analyses de la cendre émise au cours de la dernière éruption confirment qu’il s’agit bien d’un événement de type phréatique. Les matériaux retombés au tour du volcan sont essentiellement des roches anciennes qui ont été pulvérisées et on ne relève pas de matériaux magmatiques juvéniles. Cette cendre est susceptible de causer des problèmes dans les fermes d’élevage si les animaux mangent de l’herbe contaminée.

 

drapeau anglais.jpgThe analysis of the ash released during the past eruption confirms that the event was purely phreatic. The ash that fell around the volcano consisted of pulverized old rock, and didn’t include any juvenile magmatic material.  Farmers have been warned that the ash may cause problems if contaminated grass is ingested by the cattle.  

Tungurahua (Equateur)

drapeaufrancais.jpgLe volcan reste bien actif. Début janvier des panaches de cendre montaient jusqu’à 9 km d’altitude, avec des retombées dans certains secteurs. Il est également fait état de grondements et d’incandescence au niveau du cratère. Les images satellites révèlent des anomalies thermiques.

Source : Institut Géophysique.

 

drapeau anglais.jpgThe volcano remains quite active. Early in January, ash plumes were rising up to 9 km a.s.l., with ashfall reported in some areas. Roaring noises and incandescence from the crater were also reported. Thermal anomalies were detected in satellite imagery.  

Source: Geophysical Institute.