L’éruption dans la péninsule de Reykjanes // The eruption in the Reykjanes Peninsula

7 heures : Alors que l’Etna (Sicile) montre un peu de retard dans son programme paroxysmal, l’éruption continue tranquillement sur la péninsule de Reykjanes (Islande). L’effondrement du cône éruptif hier soir a donné naissance à une nouvelle coulée de lave sur son flanc. Elle permet une bonne évacuation de la nouvelle lave. De nouveaux effondrements de ce hornito sont possibles car l’activité à l’intérieur reste soutenue. Le champ de lave s’est agrandi pendant la nuit mais reste contenu dans la vallée. L’éruption ne présente pas de danger pour les zones habitées qui sont suffisamment éloignées pour ne pas être affectées par les gaz volcaniques.

Au vu des images diffusées sur les réseaux sociaux, l’éruption attire des foules de visiteurs. Au train où vont les choses, il va falloir que les Islandais songent à installer des tribunes ! Il est vrai que la situation de l’éruption est idéale et permet une observation sans danger. En plus, les webcams fournissent d’excellentes images en direct. Sur l’île de la Réunion, certains que je connais se demandent si le Préfet ne pourrait pas s’inspirer de l’initiative islandaise quand le Piton de la Fournaise entre en éruption, mais le relief et l’accès aux deux sites éruptifs n’est pas le même.

Attention toutefois si vous désirez vous rendre en Islande. Prenez connaissance des restrictions d’accès imposées par la Covid-19 !

°°°°°°°°°°

Rappel à l’attention des personnes qui voudraient assister à l’éruption, à condition que les autorités islandaises en autorisent l’accès.

Le gouvernement islandais a indiqué que toutes les personnes qui ont été vaccinées contre le coronavirus sont autorisées à entrer en Islande sans subir de mesures à la frontière, telles que des tests et l’auto-isolement.

À partir du 18 mars 2021, les citoyens de pays tiers, dont le Royaume-Uni et les États-Unis, seront également exemptés des mesures.

Jusqu’à présent, les règles d’exemption ne s’appliquaient qu’aux personnes qui étaient en mesure de ptrésenter des certificats de l’Union européenne et de l’Espace économique européen, mais à partir de maintenant, les règles seront appliquées de la même manière à toute personne fournissant la preuve d’une vaccination complète, avec un vaccin qui a été certifié par l’Agence européenne du médicament.

Les passagers qui n’ont pas été vaccinés doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures avant de monter à bord d’un avion à destination de l’Islande. Attention !: L’obligation d’un test PCR négatif s’ajoute à l’obligation pour les passagers à l’arrivée de subir un double contrôle et une quarantaine de 5 à 6 jours entre les tests.

°°°°°°°°°°

17 heures : L’éruption dans la Geldingadalur continue et ne semble pas près de s’arrêter. Le hornito qui s’est édifié sur la fissure éruptive reste bien actif. Suite à l’effondrement observé hier, une brèche s’est ouverte sur la lèvre du cône; elle permet une évacuation plus facile de la lave qui forme une belle coulée. L’accès au site de l’éruption a été fermé aujourd’hui par les autorités islandaises à cause des mauvaises conditions météo. Ces mêmes autorités demandent aux visiteurs d’être prudents. Plusieurs personnes mal préparées ont rencontré des difficultés.

°°°°°°°°°°

21 heures : La zone autour du site de l’éruption dans la Geldingadalur est maintenant fermée car le niveau des gaz toxiques dépasse la limite de sécurité. Il est demandé aux gens de respecter la fermeture. La police et des volontaires issus des équipes de secouristes contrôlent les points d’accès et le respect de l’interdiction d’accès. Les seules personnes autorisées dans la zone sont des scientifiques et les équipes de secouristes. Heureusement, il y a les webcams !

A côté de cela, la situation sanitaire inquiète les autorités avec de nouveaux cas de Covid-19. La levée des restrictions d’accès n’est pas pour demain.

——————————————-

7 am : While Mt Etna (Sicily) is ‘overdue’ in its paroxysmal program, the eruption continues quietly on the Reykjanes Peninsula (Iceland). Following the collapse of the eruptive cone last night, a new lava flow is travelling on its side. It allows a good evacuation of the new lava. Further collapses of this hornito are possible as activity inside remains intense. The lava field enlarged overnight but remains contained in the valley. The eruption does not pose a danger to inhabited areas which are far enough not to be affected by volcanic gases. In view of the images posted on social media, the eruption attracts crowds of visitors. At the rate things are going, Icelandic authorities will have to think about installing stands! It is true that the situation of the eruption is ideal and allows safe observation. In addition, webcams provide excellent live images. On Reunion Island, some guys I know are wondering if the Prefect could not be inspired by the Icelandic initiative when the Piton de la Fournaise erupted, but the relief and access to the two eruptive sites are not the same.

Be careful, however, if you want to go to Iceland. Learn about the access restrictions imposed by Covid-19!

°°°°°°°°°°

5 pm : The eruption in Geldingadalur continues and does not seem ready to stop. The hornito which was built on the eruptive fissure remains very active. Following the collapse observed yesterday, a breach opened on the rim of the cone; it allows easier evacuation of the lava which forms a nice flow. Access to the eruption site was closed today by the Icelandic authorities due to bad weather conditions. These same authorities ask visitors to be careful. Several ill-prepared people have encountered difficulties.

°°°°°°°°°°

9 pm : The area around the eruption site in Geldingadalur is now closed as toxic gas from the eruption measures over the safety limit. People are asked to respect the closure. Both police and rescue volunteers are monitoring closure points and the only groups allowed in the area are scientists and trained search-and-rescue volunteers. Fortunately, there are the webcams!

Besides this, the health situation worries the authorities with new Covid-19 cases. The lifting of access restrictions is not for tomorrow.

°°°°°°°°°°

To the attention of the persons who intend to go to Iceland to watch the eruption, provided they are authorized to visit the eruptive site by Icelandic authorities.

The Government of Iceland has announced that all persons who have been vaccinated against Coronavirus will be permitted to enter Iceland without undergoing any border measures, such as testing and self-isolation.

Starting on March 18th, 2021, citizens of third countries, including the UK and USA, will be exempt from the measures as well.

So far, the exemption rules have only been applied to persons who presented certificates from European Union and European Economic Area, but from now on, the rules will be applied equally to everyone providing evidence of complete vaccination, with a vaccine that has been certified by the European Medical Agency.

Passengers who have not been vaccinated require a negative PCR test before boarding an aircraft to Iceland, taken within 72 hours of departure. Note: the negative PCR test requirement is in addition to the requirement for arriving passengers to undergo double screening and 5-6 days quarantine between tests.

7 réflexions au sujet de « L’éruption dans la péninsule de Reykjanes // The eruption in the Reykjanes Peninsula »

  1. J’ai jeté un coup d’œil hier soir su la webcam du sommet du Stromboli….. Il y avait une très belle activité.

    J'aime

    1. Bonjour Gérard,
      Merci pour l’information; je regarderai ce soir. En ce moment le cratère émet beaucoup de vapeur. C’est vrai qu’il n’y a pas que l’éruption islandaise sur terre!
      Amitiés,
      Claude Grandpey

      J'aime

  2. Apparemment la lave serait très primitive et proviendrait d’une grande profondeur (entre 17 et 20km), directement du manteau, comme en témoignerait sa richesse en CO2. Ce ne serait pas la même composition de lave que les éruptions les plus récentes dans le Reykjanes visiblement.
    Une théorie serait que le flux, bien que lent, pourrait durer longtemps et qu’il serait éventuellement caractéristique d’un volcan bouclier. D’un autre côté ce phénomène apparaissait plutôt comme étant sous-glaciaire.

    A suivre, j’ai utilisé le conditionnel…

    J'aime

    1. Bonjour,
      Une éruption effusive comme celle qui se déroule actuellement en Islande est forcément basaltique, avec une lave très chaude et très fluide, typique des laves de point chaud issues directement du manteau. Je ne connais pas sa composition précise (il serait intéressant de connaître sa température d’émission au niveau du cône et sa teneur en SiO2), mais je suppose qu’elle ressemble assez aux laves émises par le Piton de la Fournaise et le Kilauea. En comparant cette composition aux laves du passé, on pourrait essayer de deviner comment l’éruption actuelle est susceptible d’évoluer, mais avec une marge d’erreur qui restera forcément importante.
      Cordialement,
      Claude Grandpey

      J'aime

      1. Bonjour Claude,

        Je suis surpris que le point chaud à priori sous le Vatnajökull soit compris dans l’équation, je pensais qu’il fallait avant tout considérer l’action de la dorsale dans les événements du Reykjanes. Dans ce cas de figure la profondeur de la venue de la lave pouvait interpeller.

        Les volcanologues qui ont avancé cette idée de lave type de volcan bouclier (assez nombreux dans le quart sud-ouest de l’Islande) le disaient déjà avant le déclenchement de l’éruption, et pour l’instant le cours des événements ne vient pas contredire leur théorie.
        Mais cette théorie, ça ne tiendra peut-être que quelques jours…

        Bonne journée,
        Benoît Rioland

        J'aime

  3. Bonjour Claude.

    D’après ce que j’ai lu chez Duyck, cette lave serait de l’olivine tholéite, magma profond et pauvre en silice.
    J’ai pas le savoir sur les laves du Kilauea et du Piton.
    Pour la durée j’ai ma petite idée, je me base sur le soulèvement de la région dans les semaines passées, cela fait quand même un joli petit volume là dessous, et vu le débit émergeant, cela devrait durer un peu.
    Savez vous si la zone continue à inflater ou s’est stabilisée ?
    C’est aussi une donnée à prendre en compte, je pense.

    Bonne journée.
    Frédéric

    J'aime

    1. Bonour Frédéric,
      Pas besoin d’être grand devin pour se rendre compte, en regardant les excellentes images des webcams, que l’on a affaire à une éruption effusive de point chaud, avec un basalte très fluide (donc pauvre en SiO2) à haute température issu directement du manteau, comme à Hawaii. Autant que je sache, l’inflation a cessé dans la région. Le tremor a un niveau relativement faible qui traduit la pression également faible. Il se peut effectivement que l’éruption dure encore un peu, le temps que le dyke se vidange. Comme vous le dites, la quantité de magma devait être relativement importante. Dans la mesure où aucune population n’est menacée pour le moment, on se contente de profiter du spectacle.
      Bonne journée.
      Claude

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.